Archives

Animal : chaque génération a son combat, voici le nôtre

Nouveauté Essais

Après le film DEMAIN sorti en 2015, Cyril Dion réalise son deuxième long-métrage, ANIMAL (sortie prévue à l’automne 2021), cette fois consacré à l’exploration d’une variété de cohabitations harmonieuses entre les humains et l’ensemble du vivant. Accompagné de 2 adolescents, Bella et Vipulan, ils vont à la rencontre de personnalités telles que Philippe Descola, Baptiste Morizot, Jane Goodall et bien d’autres. Le regard des deux jeunes gens sur le monde vivant va s’en trouver totalement bouleversé… C’est ce que raconte le film et, plus encore, ce livre qui prend le temps d’aller au fond des choses et de tirer le maximum de chaque rencontre.

Pour la commande en ligne de ce titre sur notre portail régional de l’Alip, quand vous êtes sur la fiche du livre, nous vous invitons ardemment à choisir Les Bien-aimés au moment de finaliser vos emplettes !

Notre-Dame-des-Landes, après la lutte

Nouveauté Essais / Récits

Avril 2018. À la suite de l’abandon du projet d’aéroport, la zad (zone à défendre) de Notre-Dame-des-Landes est partiellement évacuée sur l’ordre du Premier ministre Édouard Philippe. Cet épisode ne remet pas en cause la victoire des militants, mais il déstabilise le collectif : quel avenir pour ce territoire emblématique des luttes environnementales ?

Ce texte est le récit d’une enquête rigoureuse menée par Éléonore Duplay alors que les tensions étaient à leur paroxysme. Elle nous conduit au coeur de ce lieu hors norme, au plus près des acteurs, tant du côté de l’État – Nicolas Hulot, le ministre de l’Environnement, Nicole Klein, la préfète de Loire-Atlantique, les forces de l’ordre -, que du côté des habitants du bocage, plus divers qu’il n’y paraît : néopaysans et agriculteurs, étudiants et intellectuels, naturalistes, marginaux…

L’autrice, qui couvre cette actualité depuis la première opération d’expulsion en 2012, en maîtrise finement les enjeux et les rapports de force entre les protagonistes. Elle nous donne ainsi accès à la réalité douloureuse des espoirs déçus et des déchirements qui accompagnent toute lutte, même victorieuse. L’occasion aussi de questionner en profondeur le monde que nous voulons bâtir pour demain.

Pour la commande en ligne de ce titre sur notre portail régional de l’Alip, quand vous êtes sur la fiche du livre, nous vous invitons ardemment à choisir Les Bien-aimés au moment de finaliser vos emplettes !

Au commencement était… une nouvelle histoire de l’humanité

Nouveauté Essais

Depuis des siècles, nous nous racontons sur les origines de l’inégalité une histoire très simple. Pendant l’essentiel de leur existence sur terre, les êtres humains auraient vécu au sein de petits clans de chasseurs-cueilleurs. Puis l’agriculture aurait fait son entrée, et avec elle la propriété privée. Enfin seraient nées les villes, marquant l’apparition non seulement de la civilisation, mais aussi des guerres, de la bureaucratie, du patriarcat et de l’esclavage. Or ce récit pose un gros problème : il est faux.

Traduction ELISE ROY – Langue d’origine : ANGLAIS

Pour la commande en ligne de ce titre sur notre portail régional de l’Alip, quand vous êtes sur la fiche du livre, nous vous invitons ardemment à choisir Les Bien-aimés au moment de finaliser vos emplettes !

Le grand traité du jardin punk

Nouveauté Essais / Beaux Livres

– Après le succès du Petit traité du jardin punk , paru fin 2018 et vendu à plus 20 000 exemplaires, un nouveau format enrichi en contenu et faisant la part belle aux illustrations (mais qui ne remplace pas le Petit traité …).
– Une réponse aux demandes formulées par une partie des lecteurs du premier opus et par le public rencontré lors d’animations, conférences ou d’échanges avec les médias : davantage d’exemples concrets et pratiques, l’approfondissement de certaines notions, une iconographie enrichie et mise en valeur, l’ajout d’un chapitre sur le jardin nourricier, la liste des végétaux punks complétée et illustrée…
– Une description du concept de « Jardin punk » : un espace décomplexé, moins artificiel, qui s’émancipe des règles du jardinage traditionnel, ne cherche pas à dompter la nature à tout prix et la laisse, au contraire, reprendre un peu ses droits.
– L’approche écologiste, militante et opportuniste d’un paysagiste réagissant aux atteintes environnementales dont il est témoin et cherchant à repenser le rapport de l’homme au paysage.
– Une invitation à porter un regard nouveau sur ce qui nous entoure pour apprendre à discerner le potentiel de tout lieu, afin de l’investir autrement et de reconquérir la biodiversité dans chaque parcelle du quotidien.
– Une réponse à la préoccupation très actuelle d’embellir l’espace de vie collectif ou privé malgré les freins qui s’y opposent, qu’il s’agisse des conditions du site, de budgets très serrés ou d’un outil normatif étouffant, à destination des particuliers comme des élus.
– Un tas d’astuces pour « punkiser » les espaces quand on est rebelle, fauché, écolo et fainéant (régénérer, récupérer, bouturer, transformer, recycler…) – astuces qu’il s’agira bien évidemment de transgresser ou de décliner en se fiant à son instinct.
– Un ton toujours volontairement singulier et une approche à la fois radicale et circonspecte, provocatrice et non conventionnelle du jardin et du paysage.

Pour la commande en ligne de ce titre sur notre portail régional de l’Alip, quand vous êtes sur la fiche du livre, nous vous invitons ardemment à choisir Les Bien-aimés au moment de finaliser vos emplettes !

Un monde en lutte : rencontres et expériences militantes

Nouveauté Essais

Fidèle à son engagement internationaliste, Attac part à la rencontre des mouvements sociaux aux quatre coins de la planète, pour offrir un écho aux luttes d’ici et d’ailleurs.
Richement illustré, cet ouvrage collectif propose un tour d’horizon des grandes luttes contemporaines qui mobilisent sur les différents continents :
Démocratie, féminisme, écologie, travail, antiracisme…
Organisé de façon thématique et s’appuyant sur des entretiens avec des militantes et militants français et étrangers, il fait dialoguer des mouvements sociaux situés en différents points du globe en mettant en lumière leurs dénominateurs communs, mais également leurs différences.
Tandis que ce dialogue vise à nourrir et enrichir ces mouvements qui ont tout à gagner à s’inspirer les uns des autres, l’ouvrage nous donne à explorer, en texte et en images, les mobilisations récentes les plus saillantes à l’échelle mondiale.

Pour la commande en ligne de ce titre sur notre portail régional de l’Alip, quand vous êtes sur la fiche du livre, nous vous invitons ardemment à choisir Les Bien-aimés au moment de finaliser vos emplettes !

Une histoire des luttes pour l’environnement : trois siècles de combats et de débats, XVIIIe-XXe siècle

Nouveauté Essais / Beaux Livres

Trois siècles de combats et de débats à travers 100 focus illustrés : voici la première histoire des luttes environnementales dans une perspective mondiale. Des Lumières au début du XXIe siècle, les auteurs mettent en scène acteurs, penseurs, événements, résistances et avancées. Les caricatures, gravures, images savantes ou tracts qui jalonnent ce livre sont rassemblés ici pour la première fois. À l’heure où la question écologique est devenue la préoccupation majeure des citoyens, ce petit beau livre de 300 pages vivant et accessible s’adresse à un large public.

Pour la commande en ligne de ce titre sur notre portail régional de l’Alip, quand vous êtes sur la fiche du livre, nous vous invitons ardemment à choisir Les Bien-aimés au moment de finaliser vos emplettes !

Quand les espèces se rencontrent

Nouveauté Essais

« Il y a maintenant presque huit ans, je me suis retrouvée de façon inattendue éperdument amoureuse d’une chienne rouge piment que j’ai appelée Cayenne. » C’est en partant des gestes les plus ordinaires du quotidien et non pas de grands principes que Donna Haraway nous invite à penser notre relation aux espèces compagnes. Ces espèces avec lesquelles nous « partageons le pain », depuis les micro-organismes qui nous peuplent jusqu’aux animaux de compagnie. Cet enchevêtrement nous conduit auprès de bouledogues français à Paris, à des projets concernant les prisonniers du Midwest, à des analyses coûts-bénéfices dans la culture marchande autour des chiens, à des souris de laboratoire et des projets de recherche en génétique, sur des terrains de baseball et d’agility, auprès de baleines munies de caméras au large de l’Alaska, sur des sites industriels d’élevage de poulets, etc.
Il s’agit ici non pas de domestication, de contrôle ou de rachat de la dette mais de contact. Quelle est la valeur ajoutée du contact ? Que nous apprennent à sentir et à faire les « zones de contact » ? Loin de tout retour romantique à une rencontre sauvage, dénuée d’intérêts et de contamination biopolitique, prendre soin du contact entre espèces « entraîne » à un perpétuel zigzag entre ce qui nous affecte, nous rattache, nous rend interdépendants, simultanément robustes et vulnérables.

Traduction FLEUR COURTOIS-L’HEUREUX – Langue d’origine : ANGLAIS (ETATS-UNIS)

Pour la commande en ligne de ce titre sur notre portail régional de l’Alip, quand vous êtes sur la fiche du livre, nous vous invitons ardemment à choisir Les Bien-aimés au moment de finaliser vos emplettes !

Pas de fusils dans la nature ; les réponses aux chasseurs

Nouveauté Essais

Non, les chasseurs ne sont pas, comme ils le proclament, les « premiers écologistes de France », non, la chasse ne protège pas la nature. Elle est un désastre écologique.
Grâce à une approche scientifique, documentée, ce livre démonte toutes les affirmations des chasseurs. L’élimination des animaux « nuisibles » qui ne le sont pas, les « régulations » censées garantir un équilibre écologique qui ciblent des espèces en voie de disparition, la gestion des réserves naturelles pour mieux y chasser…
L’auteur n’est pas un militant anti-chasse, mais un connaisseur de la faune sauvage. Au terme d’une enquête minutieuse sur le milieu de la chasse, il livre les données scientifiques, les vrais chiffres, décortique les textes de loi.
Entre 2000 et 2018, la chasse a tué 364 personnes. Soit dix à vingt personnes par an.
« Il n’est pas certain que la société accepte encore longtemps que des citoyens soient abattus par d’autres, pour la seule raison qu’une minorité bénéficie d’une autorisation à tirer au fusil presque partout dans les campagnes, pour s’amuser » écrit Pierre Rigaux.
Le coût caché de la chasse c’est aussi la perte de biodiversité, les milliers de tonnes de plomb éparpillées dans la nature, les maladies transmises par les lâchers d’animaux pour les tirs, la souffrance des millions d’animaux élevés pour la chasse, tués ou blessés à mort dans la nature.
Un travail inédit et édifiant.

Pour la commande en ligne de ce titre sur notre portail régional de l’Alip, quand vous êtes sur la fiche du livre, nous vous invitons ardemment à choisir Les Bien-aimés au moment de finaliser vos emplettes !

Nous les plantes

Nouveauté Essais

Les plantes prennent la parole !
« Ce livre s’efforcera de remédier à notre manque de reconnaissance et d’estime envers les végétaux en les traitant à l’égal d’une nation, c’est-à-dire d’un ensemble d’individus ayant en commun leurs origines, leurs moeurs, leur histoire, leurs organisations et leurs objectifs. Observer la Nation des Plantes aboutit alors à des résultats surprenants : regroupée sous son drapeau vert, blanc et bleu, elle constitue la nation la plus nombreuse, la plus importante et la plus répandue de la Terre, où les arbres sont à eux seuls plus de 3000 milliards ; forte de tous les végétaux du globe, elle tient sous sa dépendance tous les autres organismes vivants. ».
Après le succès de L’Intelligence des plantes, le neurobiologiste Stefano Mancuso pose les bases d’une véritable constitution sur laquelle bâtir notre avenir pour vivre en harmonie avec le règne végétal.

Traduction RENAUD TEMPERINI – Langue d’origine : ITALIEN

Pour la commande en ligne de ce titre sur notre portail régional de l’Alip, quand vous êtes sur la fiche du livre, nous vous invitons ardemment à choisir Les Bien-aimés au moment de finaliser vos emplettes !

De si violentes fatigues ; les devenirs politiques de l’épuisement quotidien

Nouveauté Essais

Cet ouvrage est consacré à la figure moderne de « l’épuisé », du « sujet fatigué », « du malheureux », c’est-à-dire de ces hommes et de ces femmes qui éprouvent une difficulté à affronter le quotidien. À partir d’une ethnographie réalisée au sein d’une association de prévention contre le suicide, il s’agit de se plonger à l’intérieur de ces vies défaites pour percevoir comment des milliers de personnages ordinaires expriment leur désaveu pour la vie et énoncent les causes de leur souffrance.
Ce travail descriptif débouche ensuite sur une seconde perspective, plus ambitieuse et plus spéculative : quel est le devenir politique de la souffrance ? Puisque les malheureux n’adhèrent pas à leur actualité, comprendre leurs attentes, leurs colères, leurs indignations, leur épuisement moral et parfois leurs idées suicidaires, sont autant de ressources pour aider la société à se réfléchir tant sur sa potentielle brutalité que sur les ravages qu’elle suscite.

Pour la commande en ligne de ce titre sur notre portail régional de l’Alip, quand vous êtes sur la fiche du livre, nous vous invitons ardemment à choisir Les Bien-aimés au moment de finaliser vos emplettes !