Les
evenements
a venir

 
 

 

Toute l’équipe des Bien-aimé•e•s vous souhaite une très belle année 2023 !
Nouvelle année rime aussi avec nouvelle couleur, nous sommes très heureux•ses de débuter cette année avec vous lors de très belles rencontres.

 
 

 

Jeudi 19 JANVIER à 19H
Nous sommes ravies
de recevoir Daphné et Julie GUILLOT
pour une Rencontre / Dédicace.
autour leur roman graphique :
  » S’il suffisait qu’on s’aime : chronique des année « PMA pour toutes »  » 
aux éditions STEINKIS

____________________________
Réservation par mail : librairielesbienaimes@gmail.com
____________________________

Chronique intime du mariage pour tou.te.s et de la PMA pour toutes. Juin 2013, peu de temps après le vote de la loi « Mariage pour tous », Daphné et Julie se rencontrent en pleine Marche des fiertés à Paris. Elles tombent amoureuses, se rapprochent, décident de vivre ensemble et commencent à évoquer leur désir de fonder une famille… Sauf que, ces événements, beaux et ordinaires, se déroulent sur fond de débat politique et médiatique sur la question de la PMA pour toutes. D’annonces en polémiques, d’engagements en désengagements dugouvernement, leur chemin vers la parentalité sera semé de nombreuses interrogations et d’obstacles tant juridiques que matériels…


crédit: Daphné et Julie Guillot
 
 

 

Jeudi 02 FEVRIER Décembre à 19H
Nous sommes ravi•es
de recevoir Florence PAGNEUX,
pour une Rencontre / Dédicace.
autour de enquête :
  » Ce que nos filles ont à nous dire :
la première génération post me-too  » 
aux éditions LA MER SALEE

____________________________
Réservation par mail : librairielesbienaimes@gmail.com
____________________________

Enquête choc sur la vie des filles de 13 à 20 ans.
Bouleversantes de lucidité, de combativité, de sagesse,
elles bousculent les normes et pourraient faire grandir la société.

« Dans la rue, j’ai l’impression d’être une proie ».

Combien de temps encore Marie, 18 ans, devra-t-elle garder ses écouteurs et marcher d’un pas rapide en rentrant le soir ?
Combien de temps encore, Léa 13 ans, devra-t-elle penser aux remarques, aux regards, quand elle s’habille le matin ? En ville comme en commune rurale, aucune n’y échappe. L’insouciance et la spontanéité leur sont étrangères.
Elles se sentent jugées sur tout, dans la rue comme sur les réseaux sociaux.

Elles avaient entre 8 et 15 ans quand Me too a libéré la parole. Ce qui était ignoré, accepté, elles ne le tolèrent plus, mais continuent à le subir.
C’est la première génération qui s’attaque aux racines des violences et des injustices. Celle qui bouscule le genre, la féminité, convoite de nouveaux métiers. C’est aussi la génération Climat, celle de Gréta, lucide, celle qui s’impatiente et revendique.

Ce que nos filles nous disent est à la fois terrible et porteur d’espoir.
Ce livre révèle leur finesse d’analyse, leur indignation et leur bienveillance,
leur audace, en un mot leur maturité. Si nous les écoutons, les soutenons,
elles peuvent changer la société en profondeur.

Un livre choc qui révèle le quotidien des jeunes filles,
alerte les garçons, les parents et propose des ressources.

Florence Pagneux est journaliste pour le quotidien La Croix et la presse jeunesse. En repartant du questionnaire inédit et détaillé de aux filles du temps réalisé par Alexandra Benhamou, auquel plus de 800 jeunes filles de 13 à 20 ans ont répondu, Florence enquête sur ce qu’une société ne peut plus ni ignorer ni permettre en allant voir d’autres jeunes filles, des professionnels encadrants, médecins, des philosophes, des acteurs et actrices de terrain, des associations

 

Source : Editions La Mer Salée – Photo de l’autrice: Thomas Louapre.
 
 

 


Jeudi 23 FEVRIER à 19H
C’est avec plaisir que nous recevons
Fanny CHIARELLO,
pour une Rencontre / Dédicace.
autour de son roman:
  » L’évaporée  » 
aux éditions CAMBOURAKIS

____________________________
Réservation par mail : librairielesbienaimes@gmail.com
____________________________

 Qu’est-ce qui peut bien faire qu’une femme soudain abandonne celle à qui elle vient de dire, Quels merveilleux moments j’ai passés auprès de toi, aujourd’hui encore : je veux ça tous les jours de la vie ? »
Tel est le questionnement auquel est confrontée Jenny après le départ d’Ève.
Toutes deux apprendront qu’« on peut vivre une même histoire de deux façons totalement différentes ».
Livrant en alternance les points de vue des deux femmes,
Fanny Chiarello et Wendy Delorme interrogent de manière sensible et incarnée la possibilité d’une relation durable, la compatibilité de modes de vie a priori opposés, la nécessité d’affronter les fantômes du passé afin de rendre le présent possible, tandis que s’ébauche en contrepoint une subtile réflexion sur les pouvoirs et les limites de la création littéraire.

Retour haut de page