La familia grande

Rentrée littéraire 2021

« Souviens-toi, maman : nous étions tes enfants. » C.K.

C’est l’histoire d’une grande famille qui aime débattre, rire et danser, qui aime le soleil et l’été.

C’est le récit incandescent d’une femme qui ose enfin raconter ce qui a longtemps fait taire la familia grande.

« J’avais 14 ans et j’ai laissé faire (…). J’avais 14 ans, je savais et je n’ai rien dit. » Camille Kouchner est maîtresse de conférences en droit et n’a publié que des articles et des ouvrages juridiques. A 45 ans, elle a éprouvé le besoin de raconter la mécanique de ce crime trop banal et encore si tabou : l’inceste. Son frère jumeau l’a subi, et celui qu’elle désigne comme le responsable de ces violences sexuelles – le second mari de leur mère, le politiste Olivier Duhamel – est aussi coupable, selon elle, de l’en avoir rendue complice.

NOTRE AVIS / Au-delà de l’inceste subi et des violences sexuelles à l’encontre de son frère, l’autrice livre un grand livre sur la culpabilité (la sienne, longuement analysée, celle de son frère plus esquissée). En cela, ce livre rejoint le thème de Chavirer de Lola Lafon, paru il y a quelques mois chez Actes Sud. En revanche, il est là question de personnes réelles, notamment du cercle familial. Cette dimension familiale est fondamentale dans ce témoignage et il est très éprouvant d’accompagner l’autrice dans le naufrage de sa relation avec sa mère. Une famille pourrie de l’intérieur par un prédateur auquel Camille Kouchner s’adresse dans des pages poignantes à la fin de son livre. 

Pour la commande en ligne de ce titre sur notre portail régional de l’Alip, quand vous êtes sur la fiche du livre, nous vous invitons ardemment à choisir Les Bien-aimés au moment de finaliser vos emplettes !