Les nouveautes

La rentrée littéraire, c’est parti !

Nous avons lu et aimé beaucoup de titres de cette rentrée riche en belles surprises.  Nos coups de foudre sont détaillés dans la rubrique Nos livres bien-aimés. Ci-dessous, quelques-unes des nouveautés que nous souhaitons également mettre en avant.

Littérature française

Les vacances

de Julie Wolkenstein

Automne 1952 : dans un château délabré de l’Eure, Éric Rohmer tourne Les Petites Filles modèles. C’est son premier long métrage. Presque achevé, jamais sorti au cinéma, il a disparu.Printemps 2016 : Sophie, une prof d’université à la retraite spécialiste de la comtesse de Ségur, et Paul, un jeune homme qui consacre sa thèse à des films introuvables, traversent ensemble la Normandie à la recherche de traces, de témoins, d’explications : Joseph Kéké, l’étudiant béninois qui a produit le film, a-t-il vraiment cassé une dent à une strip-teaseuse poétesse ? À quoi servent les châteaux en ruine ? Quel rapport entre la comtesse de Ségur, Éric Rohmer et le cinéma érotique des années 1970 ? Chemin faisant, c’est avant tout sur eux-mêmes que Paul et Sophie enquêtent. Editions P.O.L 18.90€

 

Les Bourgeois

de Alice Ferney

Ils se nomment Bourgeois et leur patronyme est aussi un mode de vie. Ils sont huit frères et deux soeurs, nés à Paris entre 1920 et 1940. Ils grandissent dans la trace de la Grande Guerre et les prémices de la seconde. Aux places favorites de la société bourgeoise – l’armée, la marine, la médecine, le barreau, les affaires –, ils sont partie prenante des événements historiques et des évolutions sociales. De la décolonisation à l’après-Mai 68, leurs existences embrassent toute une époque. Editions Actes Sud 22€

 

Sciences de la vie

de Joy Sorman

Nombre de médecins qui se sont penchés sur les cas saugrenus de la famille de Ninon Moise ont échoué à les guérir, parfois même à simplement les nommer. Depuis le Moyen Âge, les filles aînées de chaque génération sont frappées, les catastrophes s’enchaînent. Ninon, dix-sept ans, dernière-née de cette lignée maudite, aura droit à un beau diagnostic : allodynie tactile dynamique, trois mots brandis pour désigner ce mal mystérieux qui brûle la peau de ses bras sans laisser de traces, et sans explications. Mais Ninon, contrairement à ses aïeules, ne se contente pas d’une formule magique, veut être soignée par la science, et entend échapper au déterminisme génétique, aux récits de sorcières qui ont bercé son enfance, pour rejoindre le temps, adulte, des expériences raisonnées. Editions du Seuil. 18€

 

Souvenirs de la marée basse

de Chantal Thomas

Nager. Nager pour fuir les contraintes, pour échapper aux vies imposées, aux destins réduits. Nager pour inventer sa sensualité, préserver sa fantaisie. C’est ce qu’a sans doute ressenti Jackie toute sa vie, commencée en 1919 et menée selon une liberté secrète, obstinée, qui la faisait, dans un âge bien avancé, parcourir des kilomètres pour aller se baigner sur sa plage préférée, à Villefranche-sur-Mer. Entre-temps, elle s’était mariée, avait quitté Lyon pour Arcachon, puis, devenue jeune veuve, avait échangé le cap Ferret contre le cap Ferrat, avec sa mer plus chaude, son grand été. Qu’a-t-elle légué à sa fille Chantal ? Editions du Seuil 18€

 

Survivre

de Frederika Amalia Finkelstein

«Le soir du 13 novembre, j’ai compris que la guerre pouvait éclater en bas de chez moi – une forme inouïe de guerre. La peur et la méfiance sont devenues normales : je vis en attendant le prochain attentat.

Le soir du 13 novembre, ma génération s’en est prise à elle-même : les assassins avaient le même âge que les assassinés.

Survivre est un hommage à cette génération, née avec les écrans, ultraconnectée, et pourtant en proie à une immense solitude.

Nous voulons être libres : parfois pour le meilleur, parfois pour le pire.» Editions Gallimard 14€

 

Taba-Taba

de Patrick Deville

Le roman commence à Mindin, en face de Saint-Nazaire, au début des années 1960, dans un lazaret devenu hôpital psychiatrique : un enfant boiteux, dont le père est administrateur du lieu, se lie d’amitié avec un des internés, un ancien de la marine qui, se balançant d’arrière en avant, répète sans cesse la même formule énigmatique : Taba-Taba. À partir de là, Patrick Deville déroule le long ruban de l’Histoire, en variant le microscope et le macroscope. Car la France, ce n’est pas seulement l’Hexagone : le narrateur se promène autour de la planète, pour rappeler l’épopée coloniale avec ses désastres mais aussi ses entreprises audacieuses (canal de Suez, de Panamá). Editions du Seuil 20€

 

Imago

de Cyril Dion

Parce que son frère s’apprête à commettre en France l’irréparable, Nadr le pacifiste se lance à sa poursuite, quitte la Palestine, franchit les tunnels, passe en Égypte, débarque à Marseille puis suit la trace de Khalil jusqu’à Paris. Se révolter, s’interposer : deux manières d’affronter le même obstacle, se libérer de tout enfermement, accéder à soi-même, entrer en résilience contre le sentiment d’immobilité, d’incarcération, d’irrémédiable injustice.

Sous couvert de fiction, ce premier roman est celui d’un homme engagé pour un autre monde, une autre société – un engagement qui passe ici par l’imaginaire pour approcher encore davantage l’une des tragédies les plus durables du xxe siècle. Editions Actes Sud 19€

 

L’art de perdre

de Alice Zeniter

L’Algérie dont est originaire sa famille n’a longtemps été pour Naïma qu’une toile de fond sans grand intérêt. Pourtant, dans une société française traversée par les questions identitaires, tout semble vouloir la renvoyer à ses origines. Mais quel lien pourrait-elle avoir avec une histoire familiale qui jamais ne lui a été racontée ?

Son grand-père Ali, un montagnard kabyle, est mort avant qu’elle ait pu lui demander pourquoi l’Histoire avait fait de lui un « harki ».

Yema, sa grand-mère, pourrait peut-être répondre mais pas dans une langue que Naïma comprenne. Quant à Hamid, son père, arrivé en France à l’été 1962 dans les camps de transit hâtivement mis en place, il ne parle plus depuis longtemps de l’Algérie de son enfance. Editions Flammarion 22€

 

Zabor ou les psaumes

de Kamel Daoud

Orphelin de mère, mis à l’écart par son père, il a grandi dans la compagnie des livres qui lui ont offert une nouvelle langue. Depuis toujours, il est convaincu d’avoir un don : s’il écrit, il repousse la mort ; celui qu’il enferme dans les phrases de ses cahiers gagne du temps de vie. Telle une Shéhérazade sauvant ses semblables, il expérimente nuit après nuit la folle puissance de l’imaginaire. Ce soir, c’est auprès de son père moribond qu’il est appelé par un demi-frère honni…

Fable, parabole, confession, le deuxième roman de Kamel Daoud rend hommage à la nécessité de la fiction et à l’insolente liberté d’une langue choisie. Editions Actes Sud 21€

 

La chambre des époux

de Eric Reinhardt

Nicolas, une quarantaine d’années, est compositeur de musique. Un jour, sa femme Mathilde apprend qu’elle est atteinte d’un grave cancer du sein qui nécessite une intense chimiothérapie. Alors que Nicolas s’apprête à laisser son travail en plan pour s’occuper d’elle, Mathilde l’exhorte à terminer la symphonie qu’il a commencée. Elle lui dit qu’elle a besoin d’inscrire ses forces dans un combat conjoint. Nicolas, transfiguré par cet enjeu vital, joue chaque soir à Mathilde, au piano, dans leur chambre à coucher, la chambre des époux, la symphonie qu’il écrit pour l’aider à guérir.

S’inspirant de ce qu’il a lui-même vécu avec son épouse pendant qu’il écrivait son roman Cendrillon voilà dix ans, Éric Reinhardt livre ici une saisissante méditation sur la puissance de la beauté, de l’art et de l’amour, qui peuvent littéralement sauver des vies. Editions Gallimard 16.50€

 

Littérature étrangère

Par le vent pleuré

de Ron Rash

Dans une petite ville paisible au cœur des Appalaches, la rivière vient de déposer sur la grève une poignée d’ossements ayant appartenu à une jeune femme. Elle s’appelait Ligeia, et personne n’avait plus entendu parler d’elle depuis des décennies.

Été 1969 : le summer of love. Ligeia débarque de Floride avec l’insouciance et la sensualité de sa jeunesse, avide de plaisirs et de liberté. C’est l’époque des communautés hippies, du Vietnam, de la drogue, du sexe et du Grateful Dead. Deux frères, Bill et Eugene, qui vivent bien loin de ces révolutions, sous la coupe d’un grand-père tyrannique et conservateur, vont se laisser séduire par Ligeia la sirène et prendre dans le tourbillon des tentations. Le temps d’une saison, la jeune fille bouleversera de fond en comble leur relation, leur vision du monde, et scellera à jamais leur destin – avant de disparaître aussi subitement qu’elle était apparue.

À son macabre retour, les deux frères vont devoir rendre des comptes au fantôme de leur passé, et à leur propre conscience, rejouant sur fond de paysages grandioses l’éternelle confrontation d’Abel et de Caïn. Editions du Seuil 19.50€

 

L’empereur à pied

de Charif Majdalani

Au milieu du xixe siècle, un homme apparaît avec ses fils dans les montagnes du Liban. Il s’appelle Khanjar Jbeili, mais on le surnommera vite l’Empereur à pied. Il est venu pour fonder un domaine et forger sa propre légende. Sa filiation ne tarde pas à devenir l’une des plus illustres de la région. Mais cette prospérité a un prix. L’empereur a, de son vivant, imposé une règle à tous ses descendants : un seul par génération sera autorisé à se marier et à avoir des enfants ; ses frères et sœurs, s’il en a, seront simplement appelés à l’assister dans la gestion des biens incalculables et sacrés du clan Jbeili. Serment ou malédiction ? Du début du xxe siècle à nos jours, les descendants successifs auront à choisir entre libre arbitre et respect de l’interdit. Ouverts au monde, ils voyageront du Mexique à la Chine, de la France de la Libération aux Balkans de la guerre froide, en passant par Naples, Rome et Venise, pourchassant des chimères, guettés sans cesse par l’ombre de la malédiction ancestrale. Jusqu’à ce que, revenu sur le sol natal, le dernier de la lignée des Jbeili rompe avec le passé et ses interdits, à l’aube du xxie siècle. Mais à quel prix ? Editions du Seuil 20€

 

Une histoire des loups

de Emily Fridlund

Madeline, adolescente un peu sauvage, observe à travers ses jumelles cette famille qui emménage sur la rive opposée du lac. Un couple et leur enfant dont la vie aisée semble si différente de la sienne. Bientôt, alors que le père travaille au loin, la jeune mère propose à Madeline de s’occuper du garçon, de passer avec lui ses après-midi, puis de partager leurs repas. L’adolescente entre petit à petit dans ce foyer qui la fascine, ne saisissant qu’à moitié ce qui se cache derrière la fragile gaieté de cette mère et la sourde autorité du père. Jusqu’à ce qu’il soit trop tard. Editions Gallmeister 22.40€

 

A guetter, dans les jours/semaines qui arrivent …

L’ivresse du sergent Dida, de Olivier Rogez (éditions Le passage)

Soldat déprimé au sein d’une armée laissée à l’abandon, le sergent Dida se contente de survivre. Il ne croit plus en rien. Un jour pourtant, la chance s’arrête sur le seuil de sa vie.

Dans une station-service écrasée de soleil, un officier jette son mégot dans une flaque d’hydrocarbure. Ce mépris souverain pour la mort enflamme l’imagination du sergent. Il vient de rencontrer son héros…
Ici, dans cette terre d’Afrique de l’Ouest qui l’a vu naître, tandis que le dictateur se meurt, Dida entreprend son ascension vers le pouvoir. Mais le destin est une camisole. Saura-t-il s’en libérer ? Échapper au rôle que tous veulent lui faire jouer ?

Grandeur et décadence d’un jeune homme qui espère changer le monde. Voilà le bel élan vital qui anime ce premier roman. On y croit, avec lui, puisque la chance a tourné du bon côté. On se met à s’enflammer pour les velléités de changer ce pays d’Afrique et que pour une fois, l’accès au pouvoir soit synonyme de révolution véritable, pour le peuple. On sent qu’Olivier Rogez connait bien les méandres des pouvoirs, divers et variés, et on pense à certains hommes qui ont marqué l’histoire récente du continent Africain et qui avait su trouver les mots pour enthousiasmer les foules, tel Thomas Sanakara.  Cécile

 

Courir au clair de lune avec un chien volé, de Callan Wink (éditions Albin Michel)

Sous une lune gibbeuse, un jeune homme nu traverse la nuit en courant aux côtés d’un chien galeux. À leurs trousses : Montana Bob et Charlie Chaplin, deux lascars prêts à tout pour récupérer l’animal et se venger du voleur.
Cette nouvelle, qui ouvre le recueil de Callan Wink, donne le ton : une énergie et une originalité qui saisissent le lecteur dès les premières lignes. Dans les grands espaces du Montana, tous ses personnages sont tiraillés entre le poids des responsabilités et les charmes de la liberté. Saluées par Jim Harrison et Thomas McGuane, les deux maîtres des lettres de l’Ouest américain, les nouvelles de Callan Wink, vibrantes d’intelligence et d’humanité, marquent l’arrivée tonitruante d’un jeune écrivain qui n’a pas fini de nous surprendre.

Inoubliable recueil de nouvelles que celui-ci qui nous narre avec empathie et distance à la fois les destins d’américain/e/s désargenté/e/s de notre temps. Ils sont d’origine souvent modestes et les frustrations sont nombreuses qui leur font braver quelques interdits. Les héros de Callan Wink font ce qu’ils peuvent avec ce qu’ils ont, un héritage du grand Ouest souvent minimal aussi bien matériellement que culturellement. Un nouvel auteur de l’Ouest apparait ici et on retrouve sous sa plume si fine la place de la frontière et les fantasmes qui vont avec. A découvrir absolument. Cécile  

 

Making of, de Xavier Durringer (Editions Le passage)

Vous êtes au cinéma. Sur l’écran, un homme et une femme font l’amour. La lumière est magnifique, le cadre parfait. Un long mouvement de travelling, à peine perceptible, fixe l’instant. Ils s’aiment, c’est sûr ! Mais que s’est-il passé une heure avant et une heure après sur le plateau ? Ça, heureusement, assis dans votre fauteuil, vous ne le saurez jamais ! C’est ce qu’on appelle la magie du cinéma…

Un ancien taulard qui s’improvise acteur et s’obstine à ne pas dire son texte, son remplaçant retrouvé nu accroché à un arbre dans le maquis corse en train de manger des gambas, un assistant séquestré dans le coffre d’une voiture, une actrice qui se prend une mandale au moment le plus chaud d’une scène d’amour, et Corso, le réalisateur, qui entre tendresse et exaspération envers son équipe tente désespérément de maîtriser ce chaos…

Avec Making of, Xavier Durringer nous fait passer de l’autre côté du miroir et nous dévoile les coulisses rocambolesques d’un tournage déjanté. Il y a des voitures cassées, un restaurant de Calvi braqué, il y a des pleurs et des cris, des négociations secrètes, des tractations interminables… Et une incroyable histoire d’amour digne des meilleures comédies romantiques américaines. Vous pensez que tout ceci n’est que pure fiction ?

 

Mistral perdu ou les événements, d’Isabelle Monnin (éditions JC Lattès)

C’est une histoire intime, deux sœurs grandissent ensemble dans la France provinciale des années 1980 ; et puis l’une meurt. C’est une histoire politique, on croit qu’on appartient à un tout ; et puis on ne comprend plus rien.
C’est l’histoire du je et du nous, ces deux-là s’intimident, ils se cherchent, parfois ils se trouvent ; et puis ils se déchirent. C’est l’histoire de valeurs, elles disent qui on est ; et puis elles se laissent bâillonner. C’est l’histoire d’un chanteur préféré, tendre et rebelle ; et puis il finit par embrasser les flics. C’est l’histoire d’un hier, où ne comptait que le futur ; et puis des aujourd’hui, malades du passé.
C’est l’histoire d’un monde qui se croyait fort et paisible ; et puis il réapprend la haine.
C’est l’histoire qui nous arrive ; et puis l’impression de ne plus y arriver.
C’est une nostalgie, sans doute, mais pas seulement : dans la mémoire de ce qui fut, demeurent peut-être les graines de ce qui renaîtra, après la catastrophe.

Enfant des années 70, 80, 90, nous nous retrouvons dans ce portrait de société française … le livre est jalonné d’événements politiques fondateurs, anecdotiques, signifiants. C’est le livre d’une génération, et le livre d’une, de plusieurs douleurs innommables, dans lesquelles nous nous croisons également, comme dans un miroir. Le deuil, la perte, les souvenirs. Que faire avec ce qui nous encombre, nous assombrit, nous plombe. Un livre ! Un beau livre touchant. Géraldine

 

Climats de France, de Marie Richeux (Editions Sabine Wespieser)

Tout commence à Alger en 2009, avec l’émotion profonde de Marie au moment où elle découvre « Climat de France », le bâtiment qu’y construisit Fernand Pouillon. La pierre de taille, les perspectives imposantes, elle les connaît intimement : elle a grandi à Meudon-la-Forêt, dans un ensemble bâti par le même architecte.
Mue par le désir de comprendre ce qui mystérieusement relie les deux lieux, elle plonge dans leur passé, et dans celui de leurs habitants. Plusieurs récits s’entrelacent, comme autant de fragments d’une histoire dont elle traque le motif entre l’Algérie et la France. Comme en écho à l’émotion fondatrice, celle du lecteur naît de la manière dont l’écrivain laisse s’élever les voix de ces hommes et de ces femmes que l’histoire, parfois à leur insu, a traversés et qui, de part et d’autre de la Méditerranée, obstinément et silencieusement ont déroulé leur existence.

Un livre que nous avons beaucoup aimé pour de multiples raisons. La principale est sans doute la finesse qui se dégage de tout cela, en plus d’une forme inédite, un propos sur l’architecture, notre histoire, petite et grande qui s’entremêlent dans ce récit protéiforme. Ce livre ouvre délicatement de nouvelles portes de compréhension et d’affection sur l’Algérie. Géraldine

 

Underground Railroad, de Colson Whitehead (Albin Michel)

« Un roman puissant et presque hallucinatoire. Une histoire essentielle pour comprendre les Américains d’hier et d’aujourd’hui. » The New York Times. L’une des prouesses de Colson Whitehead est de matérialiser l’« Underground Railroad », le célèbre réseau clandestin d’aide aux esclaves en fuite qui devient ici une véritable voie ferrée souterraine, pour explorer, avec une originalité et une maîtrise époustouflantes, les fondements et la mécanique du racisme. À la fois récit d’un combat poignant et réflexion saisissante sur la lecture de l’Histoire, ce roman, couronné par le prix Pulitzer, est une œuvre politique aujourd’hui plus que jamais nécessaire.

Brrrr, plongée en apnée dans les eaux glauques du racisme sans nuance qui caractérisait l’esclavagisme aux Etats-Unis. On saisit le roman, on le dévore, on est navré, on est en colère, vaste et juste colère qui rend un peu justice, à travers la littérature, à tant d’être humains sacrifiés, meurtris, balayés, mais heureusement pas noyés dans l’oubli. Un beau et vaste roman. A lire !! Géraldine

 

Ton père, de Christophe Honoré (Mercure de France)

Christophe vit à Paris avec sa fille de 10 ans. Un jour, la petite fille trouve un papier accroché à leur porte avec ces mots : « Guerre et paix : contrepèterie douteuse ». Très vite, tout s’emballe, devient presque polar. Qui a écrit ces mots ? Qui le soupçonne d’être un mauvais père ? Peut-on être père et gay, c’est bien la question qu’on est venu lui poser, de façon malveillante… À partir de cet événement et de la stupéfaction qu’il produit en lui, Christophe Honoré construit le fulgurant autoportrait romancé d’un homme d’aujourd’hui. Cinéaste, metteur en scène de théâtre et d’opéra, écrivain, auteur de livres pour la jeunesse, Christophe Honoré signe là un livre puissant d’une grande liberté.

 

Point cardinal, de Léonor De Récondo (Sabine Wespieser)

Sur le parking d’un supermarché, dans une petite ville de province, une femme se démaquille méticuleusement, tristement. Enlever sa perruque, sa robe de soie, rouler ses bas sur ses chevilles : ses gestes ressemblent à un arrachement. Bientôt, celle qui, à peine une heure auparavant, volait quelques instants de joie et dansait à corps perdu sera devenue méconnaissable. Laurent, en tenue de sport, a remis de l’ordre dans sa voiture et dissimulé dans le coffre la mallette contenant ses habits de fête. Il s’apprête à retrouver femme et enfants pour le dîner. Petit garçon, Laurent passait des heures enfermé dans la penderie de sa mère, détestait l’atmosphère virile et la puanteur des vestiaires après les matchs de foot. Puis il a grandi, a rencontré Solange au lycée, il y a vingt ans déjà. Leur complicité a été immédiate, ils se sont mariés, Thomas et Claire sont nés, ils se sont endettés pour acheter leur maison. Solange prenait les initiatives, Laurent les accueillait avec sérénité. Jusqu’à ce que surviennent d’insupportables douleurs, jusqu’à ce qu’il ne puisse plus réfréner ses envies incontrôlables de toucher de la soie, et que la femme en lui se manifeste impérieusement. De tout cela, il n’a rien dit à Solange. Sa vie va basculer quand, à la faveur de trois jours solitaires, il se travestit pour la première fois chez eux. À son retour, Solange trouve un cheveu blond…

                                                                                           toujours en rayon ..

les Essais

Pensée, philo, socio, histoire

le ravissement de la raison

Simone Weil, textes choisis

Simone Weil (1909-1943) a connu une gloire posthume. Publié en 1947, La Pesanteur et la Grâce, établi à partir des cahiers qu’elle avait laissés avant de s’embarquer pour les États-Unis en 1942, provoqua une surprise générale. Comment une femme si jeune avait-elle pu pénétrer aussi loin dans le mystère de la vie et avoir sur elle les clefs de l’avenir qu’elle faisait reposer en Dieu ? Qui était cette disciple d’Alain, cette activiste de gauche, ouvrière, qui écrivait avec un feu égal à celui qu’on trouve aux Pensées de Pascal ?

Surtout, qui était cette femme morte par compassion pour ceux qui souffraient un martyre qu’elle avait tenu à accompagner, alors qu’elle luttait dans les rangs de la France libre ? Cette femme était tout sauf une exaltée : c’était l’être de la raison la plus puissante de son temps. La présente anthologie invite à ressaisir les étapes ultimes d’un pèlerinage de l’esprit en quête de la vérité. Points éditions 6.50€

 

Du pacifisme en Amérique

Howard Zinn et la gauche, de la Seconde Guerre mondiale au Vietnam

de Ambre Ivol (maîtresse de conférence en civilisation des Etats-Unis à l’université de Nantes)

À l’heure où la violence sociale nous submerge, il est urgent de rappeler que d’autres pratiques collectives ont su peser sur le cours de l’histoire. Aux États-Unis, la culture de la non-violence a pris des formes multiples, portée par des regroupements religieux ou d’inspiration socialiste.
Des personnalités atypiques ont revendiqué l’héritage pacifiste. Howard Zinn est l’une de ces figures étonnantes. Connu pour sa grande fresque des luttes sociales, A People’s History of the United States, cet historien a rejoint les rangs de la contestation anti-guerre au moment du Vietnam. Sa propre participation à la libération de l’Europe durant la Seconde Guerre mondiale prend un sens inattendu lorsqu’il découvre l’horreur des bombardements au napalm… À la lumière du parcours exceptionnel de cet intellectuel de gauche, d’autres trajectoires de vie apparaissent, issues de sa génération et des suivantes, et dont l’activisme a durablement influencé la culture progressiste américaine. Editions Armand Colin. 24.50€

Une rencontre avec l’auteure de cet essai est prévue à la rentrée de septembre/octobre 2017

 

Chère Ijeawele, ou un manifeste pour une éducation féministe

de Chimamanda Ngozi Adichie

«Je suis convaincue de l’urgence morale qu’il y a à nous atteler à imaginer ensemble une éducation différente pour nos enfants, pour tenter de créer un monde plus juste à l’égard des femmes et des hommes.»

À une amie qui lui demande quelques conseils pour élever selon les règles de l’art du féminisme la petite fille qu’elle vient de mettre au monde, Chimamanda Ngozi Adichie répond sous la forme d’une missive enjouée, non dénuée d’ironie, qui prend vite la tournure d’un manifeste.
L’écrivain nigériane examine les situations concrètes qui se présentent aux parents d’une petite fille et explique comment déjouer les pièges que nous tend le sexisme, à travers des exemples tirés de sa propre expérience.
Cette lettre manifeste s’adresse à tous : aux hommes comme aux femmes, aux parents en devenir, à l’enfant qui subsiste en nous et qui s’interroge sur l’éducation qu’il a reçue. Chacun y trouvera les clés d’une ligne de conduite féministe, qui consiste à croire en la pleine égalité des sexes et à l’encourager. Editions Gallimard 8.50€

 

L’abandon des prétentions

de Blandine Rinkel

« Qu’est-ce qu’une vie réussie ? » Au bic, Jeanine recopie la question sur un post-it, puis, comme chaque jour, part marcher. Croisant, au cours de ses dérives, divers visages : un architecte syrien fuyant son pays, un danseur étoile moscovite, une mythomane espagnole…
Ne sous-estime-t-on pas, d’ordinaire, l’amplitude des voyages intérieurs suscités par ces rencontres fortuites ?
Sans doute fallait-il, pour en prendre la mesure, le regard d’un proche. C’est sa fille qui dresse le portrait de cette femme de soixante-cinq ans, en autant de fragments, composant un kaléidoscope où se confondent le monde et une mère. Editions Fayard 18€

 

Ecologie

La forêt sonore, de l’esthétique à l’écologie

sous la direction de Jean Mottet

Pour les habitants des bois, chaque espèce d’arbre a sa voix, les rivières du monde ont chacune leur langage. Les glaciers du Grand Nord eux-mêmes retentissent de sons étonnants. La nature nous parle et nous ne l’écoutons plus. Depuis l’invention du paysage, le spectacle visuel a déterminé l’essentiel de notre rapport à l’arbre et à la forêt. Qu’avons-nous oublié ? Doué pour voir, regardeur du monde, l’homme peut-il aussi l’écouter ? En nous invitant à l’écoute attentive des sons naturels, comme à entendre le silence, les contributions rassemblées dans La forêt sonore nous sortent puissamment du parti pris du « spectacle » pour redonner toute sa place à la part « sylvestre » de l’homme. Editions Champ Vallon 24€

 

Ecotopia, par les arbres et la source

de Antoine Marcel

La culture occidentale place l’humanité au centre de l’Univers, la nature étant donc au service de l’homme. Cet ouvrage propose de repenser l’écologie et particulièrement la place de l’homme dans la nature en s’inspirant de la pensée chinoise, du taoïsme et du bouddhisme zen pour une nouvelle culture du naturel. Editions Hozhoni 15€

 

Habiter la nature

Habiter la nature présente 60 maisons construites entre le milieu du XXe et aujourd’hui, conçues pour entretenir un lien privilégié avec la nature. Les habitations sélectionnées offrent des vues exceptionnelles sur une infinie variété de paysages naturels, se fondent dans leur environnement ou encore utilisent des matériaux et des formes directement issus du paysage environnant. Chaque maison est imaginée comme un lieu de vie unique : les habitants sont invités à vivre en communion avec l’espace extérieur, qu’il s’agisse de forêts, de montagnes, de lacs, de déserts ou d’océans. L’ouvrage présente des réalisations de grands noms de l’architecture du XXe siècle, dont Mies van der Rohe, Oscar Niemeyer et Frank Lloyd Wright, mais aussi d’architectes contemporains comme Rick Joy, Kengo Kuma, Sou Fujimoto et Mathias Klotz. Editions Phaidon

 

Soeurs en écologie, des femmes de la nature et du réenchantement du monde

de Pascale d’Erm

Soeurs en écologie inscrit les nouvelles  justicières de la terre dans une lignée de femmes essentielles à la pensée écologique.

De la grande déesse aux justicières de la Terre, de Hildegarde de Bingen, Rosa Luxembourg à Vandana Shiva et Rachel Carson, les femmes ont un lien particulier à la nature. Sorcières, scientifiques, économistes, juristes, pionnières de l’écologie… elles sont à l’origine d’avancées fondamentales. L’Histoire les a pourtant passées sous silence. Longtemps ignoré des batailles féministes, ce lien à la nature est aujourd’hui émancipateur.

Tel un voyage initiatique, Pascale d’Erm nous fait redécouvrir ces femmes engagées et inspirées. Au fil de ses rencontres avec nos sœurs en écologie, elle fait ici le récit d’une nouvelle façon d’habiter le monde. Editions La mer salée 20€

 

MONSANTO : UNE ENQUETE PHOTOGRAPHIQUE

par Mathieu Asselin

Aux Etats-Unis, des dizaines de sites Monsanto (classés sensibles selon l’agence fédérale pour l’environnement) maintiennent des activités aux graves conséquences sanitaires et environnementales. Au nom des droits de l’homme et de l’environnement, scientifiques et institutions ont déjà lancé l’alerte. Cette enquête photographiée vise à faire état des pratiques actuelles de Monsanto pour comprendre l’impact de ses activités sur les hommes et leur environnement. Choisi unanimement par le jury comme premier prix du Dummy Book Award FotobookFestival Kassel 2016, cet ouvrage offre une plongée photograpique dans le passé et le présent de l’entreprise chimique.  Il associe des documents d’archive de la société, de nombreux portraits et paysages directement affectés par les conséquences environnementales de cette production industrielle. Editions Actes Sud 55€

 

Permaculture & jardin

PERMACULTURE ET AGROECOLOGIE, CREER SA MICRO-FERME

de Linda Bedouet

Vous rêvez d’un retour à la terre ? Ce guide-témoignage, accompagné de nombreuses photos et de fiches pratiques, vous apportera toutes les informations pour lancer votre micro-ferme, réfléchir à votre projet et « ouvrir les portes d’un engagement à la fois personnel et collectif » (Pierre Rabhi).

Qu’est-ce qu’une micro-ferme ? Où se former ? Comment choisir son statut, se financer et trouver ses terres ? Quelles méthodes culturales privilégier ? Comment acheter ou produire ses plants ? Pourquoi se diversifier ? Comment communiquer et se développer ?

« Ce que j’ai tenté de transmettre dans cet ouvrage est l’amour du métier, les zones de vigilance, les différents domaines d’exploration et de recherche, à travers notre propre expérience. » Pour ce travail, elle s’est entourée d’intervenants comme Kevin Morel, ingénieur agronome en charge de l’étude sur les micro-fermes en France. Rustica éditions 29.95€

 

LA PERMACULTURE, UN PLAN D’ACTION OPTIMISTE POUR NOTRE AVENIR

de Jono Neiger

La permaculture est un modèle qui offre des solutions pour nourrir les hommes tout en aidant la nature à se régénérer. Ce livre met en lumière 22 façons dont la permaculture peut nous aider à atteindre cet objectif, à travers les portraits de personnes et de communautés déjà engagées sur la voie de la permaculture.

Cette approche révolutionnaire dépasse la question de la durabilité, en connectant entre eux tous les aspects essentiels de la vie humaine, tels que le jardinage, le logement, le transport, l’énergie et le fonctionnement de nos communautés. Editions Marabout 13.90€

 

PERMACULTURE. GUERIR LA TERRE, NOURRIR LES HOMMES

de Perrine et Charles Hervé-Gruyer

En 2004, Perrine et Charles Hervé-Gruyer créent la Ferme du Bec Hellouin, en Haute-Normandie. Cette ferme fait aujourd’hui référence en matière d’agriculture naturelle et attire des visiteurs du monde entier. Ce récit est celui d’une famille qui réussit à créer, en quelques années seulement, une oasis de vie généreuse sur des terres peu fertiles. C’est également une vaste enquête menée autour du monde, à la rencontre de pionniers de l’agriculture qui explorent des voies novatrices et inventent le monde de demain.
La démarche de Perrine et Charles Hervé-Gruyer repose sur la permaculture. Editions Actes Sud23.80€

 

LA PERMACULTURE EN VILLE, c’est possible !

de Davy Cosson

Ce livre plein de conseils vous propose d’adapter votre espace végétalisé selon les principes de la permaculture : le respect de la terre et de l’Homme. De nombreuses méthodes faciles à mettre en place permettent de cultiver des légumes tout en respectant le sol, cultiver sur plusieurs strates sans gaspillage d’eau ou encore planter des fruitiers tout en économisant de l’espace. Et tout cela n’est pas réservé aux personnes ayant un grand terrain à la campagne, la permaculture en ville, c’est possible ! De nombreuses surfaces urbaines peuvent être végétalisées (toits, petit jardin, balcon…) pour le plus grand plaisir de tous ! Rustica éditions 12.95€

 

DEBUTER SON POTAGER EN PERMACULTURE, je passe à l’acte

de Nelly Pons

Si les débutants trouvent dans cette transmission tous les conseils qui les conduiront à la réussite de cette belle entreprise, les fous de jardinage pourront y puiser de nouvelles sources d’inspiration. Quant aux philosophes, ils y verront la fertile démonstration que le sens de toute chose se niche dans les détails de sa mise en oeuvre, et les enfants y apprendront une vérité essentielle, que tant d’adultes ont étrangement oubliée : pour pousser, une plante n’a besoin que d’une bonne terre, du soleil et de l’eau. Editions Actes Sud / Kaizen 8€

 

LA PERMACULTURE EN PRATIQUE

de Jessi Bloom et Dave Boehnlein

Ce livre donne au lecteur tous les outils conceptuels et pratiques qui lui permettront de concevoir son propre projet de permaculture, quels que soient la taille du projet ou le climat.

Les auteurs présentent en détail les principes de la permaculture et toutes les étapes du processus de conception, du rassemblement des données jusqu’à la réalisation d’un plan directeur. Illustré par de nombreux cas pratiques et plus de 250 photos et dessins, ce livre constitue une source d’informations incontournables pour tous ceux qui souhaitent faire de leur terrain un écosystème durable et résilient. Editions Ulmer 32€

 

JARDINS A LA VERTICALE ET MURS VEGETAUX

Adapté aux petites surfaces, le jardin cultivé à la verticale est idéal pour fleurir les balcons et les terrasses ou créer une ambiance dans un coin du jardin.
Ce livre propose 6 plans de jardins verticaux (mur végétal, potager en trois dimensions, tableau de plantes dépolluantes pour l’intérieur, etc.) accompagnés de la liste du matériel et des plantes à vous procurer pour les réaliser. Toutes les étapes à suivre sont détaillées pas à pas et illustrées. Des idées pour tous les jardins. Editions Hachette Jardin 10€

 

TOUT LE POTAGER

Tous les légumes du potager et tous les fruits du verger :
comment et quand planter, entretenir et optimiser.

Edition Marabout 29€

 

 

 

Soigner son jardin

et toute la collection les cahiers du jardinier

Le cahier pour soigner son jardin. 280 solutions pour un jardin en bonne santé.
Un ouvrage complet pour tous ceux qui souhaitent un jardin en bonne santé :• une présentation des bonnes conditions de culture pour avoir des plantes saines,
• de nombreuses photos et illustrations pour repérer facilement ce qui atteint
la plante,
• des conseils de professionnels et les traitements pour se débarrasser des nuisibles et des maladies dès leur apparition.

éditions Marabout 9.90€

 

animaux, condition animale

Steak Machine

de Geoffrey Le Guilcher

Un CV imaginaire, une fausse identité, et un crâne rasé. Steak Machine est le récit d’une infiltration totale de quarante jours dans un abattoir industriel en Bretagne. Geoffrey Le Guilcher a partagé le quotidien des ouvriers : les giclées de sang dans les yeux, les doigts qui se bloquent et les défonces nocturnes. Un univers où, selon un collègue de l’abattoir, « si tu te drogues pas, tu tiens pas ». L’usine ciblée par le journaliste abat deux millions d’animaux par an. Une cadence monstrueuse qui mène inéluctablement au traitement indigne des hommes et des animaux. Après trois ans passés aux Inrockuptibles, Geoffrey Le Guilcher, 30 ans, est devenu journaliste indépendant. Il collabore avec Mediapart, Le Canard enchaîné, Streetpress et Les Jours. Editions Goutte d’or 12€

 

le défi végane en 21 jours

de Elise Desaulniers

Un petit guide pour effectuer une transition vers la cuisine végétale et des habitudes alimentaires plus saines : des arguments environnementaux, santé, moraux; des réponses aux questions le plus souvent posées : quelle quantité de calcium par jour lorsque l’on est enceinte ? les poissons ressentent-ils de la douleur ? Des recettes familiales et des menus équilibrés pour réussir avec gourmandise ces 21 jours de transition. Editions La plage 10€

 

arts graphiques / beaux-arts / cinema

en écho à l’exposition parisienne consacrée à Walker Evans

james Agee / Walker Evans

Louons maintenant les grands hommes

Un reportage de six semaines chez trois familles de métayers de l’Alabama, écrit dans la fièvre en 1936 par un journaliste et cinéaste de 27 ans. Un texte magnifique illustré par des photographies historiques Walker Evans.

Terre Humaine Plon 24.90€

 

IRAN, ANNEE 38 – LA PHOTOGRAPHIE IRANIENNE CONTEMPORAINE DEPUIS LA REVOLUTION DE 1979

de Anahita Ghabaian et Newsha Tavakolian

Un panorama exceptionnel de la photographie contemporaine iranienne.

Cet ouvrage rassemble les œuvres de 66 photographes et interroge la réalité iranienne par un jeu de confrontations entre images documentaires et vision plasticienne. Une démarche portée par Anahita Ghabaian et Newsha Tavakolian pour mieux mettre en lumière les histoires imbriquées de l’Iran et de la photographie depuis la révolution de 1979. S’intéressant à la vie privée et intime, à l’identité individuelle et collective, la photographie iranienne contemporaine aborde aussi les questions sociales et politiques, accompagnant une société en mouvement. Subtile et loin des clichés, elle prouve avec ce livre sa brillante maturité. Editions Textuel 45€

 

BOLIVIA

de Raymond Depardon

Réalisées au cours de cinq voyages effectués entre 1997 et 2015, les photographies réunies dans cet ouvrage révèlent une Bolivie atemporelle, dont les populations rurales et indigènes vivent toujours essentiellement du travail de la terre. Le noir et blanc de Raymond Depardon souligne la beauté âpre des paysages, la dureté des visages des paysans, les silhouettes omniprésentes des femmes, la magie des traditions ancestrales. Des plaines désertiques du Salar d’Uyuni à la sérénité du lac Titicaca en passant par le village montagnard de Tarabuco, Raymond Depardon nous fait vivre un voyage plein d’humanité qui s’achève à Vallegrande, sur les traces du Che Guevara, dont l’image semble s’être inscrite à jamais dans la mémoire collective. Editions Fondation Cartier pour l’art contemporain 39€

 

MAGNUM, MANIFESTE

Entre légende et réalité, crises endémiques et renaissances, les photographes de Magnum Photos sont parvenus à construire le seule exemple de coopérative autogérée qui a su traverser, accompagner et documenter les mutations profondes de l’histoire du monde. Livre-somme publié à l’occasion du 70e anniversaire de la création de l’agence, Magnum Manifeste, fruit de longues recherches, nous livre à travers des documents, témoignages, correspondances, essentiellement inédits, l’histoire intime et publique de cette extraordinaire saga, et nous plonge au cœur des laboratoire Magnum et de sa permanent ébullition. Editions Actes Sud 55€

 

HYPER

de Denis Darzacq

La série Hyper juxtapose l’univers cadré, obsédant, saturé et kitsch des hypermarchés, temples modernes dédiés à la consommation, à des corps lévitant et flottant librement dans l’espace. Comme dans son précédent livre La chute, l’auteur s’intéresse aux zones de tension entre conformisme social, marques, standardisation d’une part, énergie désirante et liberté de l’individu d’autre part. L’univers de la science -fiction et du jeu virtuel n’est pas étranger à cette esthétique gestuelle. La fantaisie, l’humour et le burlesque ne sont évidemment pas absents de tels tableaux. Untel s’envole au-dessus des papiers peints fleuris, tel autre flotte endormi au rayon surgelés… Filigranes Editions 30€

 

SREBRENICA NUIT A NUIT

de Adrien Selbert

Le 9 juillet 1995, l’armée serbe attaque l’enclave musulmane de Srebrenica. Près de 8000 hommes seront massacrés en trois jours. En Bosnie, et dans le reste du monde, l’ancienne cité thermale devient le symbole de la barbarie en ex-Yougoslavie. Vingt ans après ce qui demeure le plus grand massacre en Europe depuis la Seconde Guerre mondiale, la ville semble figée dans l’obscurité de son histoire. Une nouvelle génération erre dans ses vestiges. Elle a l’âge du génocide et fait l’expérience de ce temps indéfinissable qu’est l’après-guerre en cherchant à s’extraire de cette nuit sans fin.
C’est cette réalité que montre Adrien Selbert qui, pour accentuer la dimension symbolique, a photographié Srebenica la nuit. Cette série photographique, que le journaliste Roger Cohen (New York Times) accompagne d’un texte, a obtenu de nombreuses récompenses, dont le Prix Maison Blanche 2015. Editions Le bec en l’air 19€

 

L’AFFAIRE CAPA, LE PROCES D’UNE ICONE

de Vincent Lavoie

Un retour passionnant sur la polémique entourant le célèbre Falling Soldier de Robert Capa.

Cette célèbre photographie montrant un soldat républicain frappé de plein fouet par une balle pendant la guerre d’Espagne (36-39) aurait été prise par Robert Capa le 5 septembre 1936 près de Cerro Muriano. Or, depuis 1970, détracteurs et défendeurs du photographe se disputent la vérité sur les lieux du drame, l’identité du milicien tué et la séquence des clichés réalisés. Mise en scène ou mort en directe ? Cette image est l’objet d’un des plus longs procès du photojournalisme.

Historien de la photographie, Vincent Lavoie est professeur au département d’histoire de l’art de l’Université du Québec à Montréal et directeur de la revue savante Captures. Figures, théories et pratiques de l’imaginaire. Il est, entre autres, l’auteur de Photojournalismes. Revoir les canons de l’image de presse (Paris, Éditions Hazan, 2010) et de La preuve par l’image (Québec, Presses de l’Université du Québec, 2017). Ses essais consacrés à la photographie ont paru dans des ouvrages collectifs édités par Routlegde, Bloomsbury, La Lettre volée, McGill-Queen’s University Press ou MIT Press/Ryerson Image Centre Book Series. Editions Textuel 29€

 

Claude Lanzmann, un voyant dans le siècle

Sous la direction de Juliett Simont

La vie de Claude Lanzmann est intimement et intensément liée au XXe siècle. Son œuvre est de celles, rares, qui ont bouleversé notre vision du monde. Or il se trouve que Shoah, en 2015, a passé le cap de ses trente ans et son auteur celui de ses quatre-vingt-dix ans.
Ce fut une occasion. Non de commémorer : il n’y a pas lieu de le faire, le travail de Claude Lanzmann ne relève pas du passé, il se poursuit au présent et au futur, de nouveaux films sont en préparation ; mais bien de réfléchir sur notre dette à son égard, de dire en quoi sa démarche de cinéaste – et d’écrivain – a touché en nous quelque chose de très profond, comment il a pour nous redistribué, éthiquement, intellectuellement, artistiquement, le possible et l’impossible.
Avec des textes, notamment, de Shimon Peres, Arnaud Desplechin, Luc Dardenne, Philippe Sollers, Marc Lambron, Marcel Gauchet, Axel Honneth, Patrice Maniglier, Jean-Claude Milner, Boualem Sansal, Jean Hatzfeld… Editions Gallimard 22€

 

romans graphiques / BD

LES AVENTURES D’ULTRA-CHOMEUR

de Gan Golan et Erich Origen

Le livre a paru aux États unis en 2010 en plein désastre des subprimes. Dès lors, cette parodie sulfureuse et jubilatoire, montrant une phalange de super-héros au chômage luttant contre le système financier américain, ne pouvait que nous interpeller. Tout en informant le lecteur sur la complexité de ce système opaque, les auteurs Gan Golan et Erich Origen, indignés de Wall Street et agitateurs adeptes de la «Guérilla artistique», n’ont pu s’empêcher de semer une kyrielle de jeux de mots grinçants voire hilarants très bien traduits par Grégoire Courtois. Ici, les super-héros restent humains, parfois baltringues, parfois judicieux mais surtout solidaires… Épuisé en librairie depuis plus d’une année, « Les aventures d’Ultra-chômeur » revient enfin dans une nouvelle édition augmentée d’une postface des auteurs. Il était temps ! Regonflé à bloc et prêt à affronter les monstres de la finance, Ultra-chômeur ne répond plus de rien ! Editions Presque Lune 17€

 

PAIEMENT ACCEPTE

de Ugo Bienvenu

La date : 2058. Le metteur en scène Charles Bernet travaille au couronnement de trente années d’une carrière glorieuse en préparant son prochain film, basé sur un scénario mûri depuis sa jeunesse. Il mène une vie agréable dans sa merveilleuse villa robotisée, avec son épouse à la jeunesse quasi-éternelle, entre haute visibilité médiatique et stratégies fines pour réunir le financement de son nouveau projet. Le tournage commence, mais un brutal accident de train l’interrompt, laissant Charles paralysé sur un lit d’hôpital. Gustave, un assistant au talent prometteur, est choisi pour prendre sa suite. Son inexpérience va-t-elle détruire ce que Charles considère comme le projet d’une vie? Et comment un mystérieux professeur de Scrabble rencontré lors de sa rééducation va-t-il lui apprendre à surmonter cette épreuve terrible?
D’un simple coup du sort dans une existence à son zénith, Ugo Bienvenu tire un livre singulier, profond et ironique, réfléchissant sur la nature de la création, sur l’ambition, la perte de contrôle et les vicissitudes du 7e Art, thèmes que connaît fort bien ce jeune loup de l’animation française. Un album aux images saisissantes, à la narration cinématographique, aux chatoiements pop, évocation panoramique et intimiste d’un futur si proche qu’il pourrait être notre présent. Avec ce nouveau pas dans la bande dessinée après son adaptation réussie du Sukkwan Island de David Vann, Ugo Bienvenu, réalisateur remarqué pour ses clips, ses courts-métrages, actuellement à l’œuvre sur son premier long, confirme son inscription dans la tradition réaliste française incarnée par Raymond Poïvet ou Paul Gillon, qu’il prolonge et renouvelle en lui apportant l’énergie et les codes de sa génération. Editions Denoël Graphic 21.90€

 

LA CHUTE DE CUBA

de Henrik Rehr et Morten Hesseldahl

Suite au décès de son ami Jan Stage, ancien reporter de guerre et écrivain danois, son éditeur et ami, Morten Hesseldahl, décide d’écrire en collaboration avec le dessinateur Henrik Rehr ses aventures à Cuba et en Amérique du sud.
Déçu par la tiédeur des idées révolutionnaires dans son pays au Danemark, idéaliste et plein de fougue, le jeune Jan poursuit ses rêves utopiques et décide de s’engager dans la révolution Cubaine. Il y rencontrera certains leaders de la révolution dont Che Guevara et Régis Debray, mais la réalité peu à peu le rattrape et érode inexorablement ses illusions. Déjà connu pour ses romans graphiques à succès Mardi 11 septembre (éditions Vent d’Ouest) et Gavrilo Princip (éditions Futuropolis), le dessinateur Henrik Rehr confirme ici son engagement pour mettre en valeur ce touchant témoignage. Editions Presque Lune 15€

 

DHARMAPUNKS, tome 1 & 2

de Ant Sang

Dans le premier tome, Jugga, le chef du groupe punk, confie à Baguette la mission de déposer une bombe dans le restaurant fast-food d’une chaine multinationale qui s’apprête à ouvrir. Taraudé par un doute existentiel, Baguette se laisse emmener par Muette, cette jeune femme sans voix qu’il rencontre sur le pont d’où s’était jetée sa meilleure amie.

Dans le second tome, Muette invite baguette à découvrir un lieu magique et secret au bord de la rivière. Face à cette plénitude, ils décident de se baigner. Baguette se laisse glisser et porter par cette eau tellement glacée, qu’elle le projette dans un passé hanté par le spectre de sa meilleure amie Hiroschima.
Pendant ce temps, les évènements s’accélèrent et les esprits s’échauffent. Baguette est recherché activement par les skins en furie qui passent à tabac un jeune asiatique et par l’incontrôlable Jugga, froid comme de l’acier, qui, à défaut de trouver Baguette chez lui pour lui rappeler sa mission, tombe sur Tracy qu’il n’hésite pas à laisser ligotée sur une chaise au dessus d’une bombe. Désormais, le compte à rebours est enclenché… Editions Presque Lune 22€

 

MIKAEL OU LE MYTHE DE L’HOMME DES BOIS

de Fabien Grolleau

Abattu par la mort du grand cerf de la forêt Noire dont il a la responsabilité, Mikaël, un garde-forestier un peu taciturne, décide de démissionner et de disparaître. Il erre dans cette forêt qui l’a vu grandir, à la recherche de ses souvenirs d’adolescence et d’une explication à ses rêves étranges.

Suite à sa disparition, c’est l’émoi dans la communauté animalière qui vit dans ces bois. Entre les partisans de Mikaël qui entendent vivre cachés mais en bonne intelligence avec les humains et les autres, qui voient dans les incursions humaines une permanente agression. Tandis que chacun choisit son camp et que monte la tension, Mikaël poursuit son errance dans les endroits les plus reculés de cette immense forêt et va de découverte en découverte. Récit contemplatif de la vie sauvage et des mystiques liées à la nature, Mikaël ou le mythe de l’homme des bois nous plonge tout entier dans la réalité d’une forêt menacée par les activités humaines, ainsi que dans l’esprit, au bord de la folie, d’un homme vivant en retrait de la société et à la recherche de son enfance. Editions 6 pieds sous terre 23€

 

chroniques cliniques

de John Porcellino

En 1997, John Porcellino commença à avoir de graves problèmes de santé. Se plaignant de fortes douleurs à l’estomac, on lui découvrit une tumeur bénigne à l’intestin grêle qu’il fallut tout de suite opérer. Après cette chirurgie, de nombreuses complications médicales s’ensuivirent, et ce durant sept longues années. Comme si cela n’était pas déjà assez difficile pour lui, la détérioration de son état physique et les erreurs de diagnostic répétées accentuent son anxiété maladive et ses troubles obsessionnels compulsifs. Trois histoires qui se succèdent et parfois se chevauchent font le récit de cette expérience et de son combat pour la guérison à travers la simple contemplation de son quotidien. Avec Chroniques cliniques, Porcellino relate avec candeur, intelligence et acuité le système médical américain et transforme ainsi son vécu en une représentation lumineuse de l’existence humaine. Une ardeur de vie absolument exceptionnelle ! Editions L’employé du mois 22€

 

Le visiteur du sud

(le journal de Monsieur Oh en Corée du Nord)

de Oh Yeong Jin

Au début des années 2000, Monsieur Oh, technicien de la Compagnie sud-coréenne d’électricité, est envoyé en Corée du Nord dans le cadre d’accords de coopération. Sur place, le manque de moyens et l’organisation rigide de la vie quotidienne compliquent le travail… Editions Flblb 25€

 

Le collectionneur de briques

de Pedro Burgos

Après la faillite de son cabinet, Valerio, un architecte, devient la curiosité de son quartier en érigeant une singulière tour de briques au motif encore plus incompréhensible. Au-delà des manifestations de compassion ou de crainte des voisins, l’édifice du vieil homme renvoie un déconcertant constat : celui de la déconstruction de nos villes, de nos sociétés, et de la dislocation de nos vies modernes. Tandis que son gendre, agent immobilier, mène d’intenses tractations pour revendre l’immeuble familial, on en vient à se demander où commence la folie quand elle se bâtit au milieu d’un austère champ de ruines. Une perspective biaisée où économie, police, mais aussi famille et lien social, semblent tous glisser le long d’un fil à plomb… Sur un fond de crise économique, l’histoire romantique et singulière de Valerio, aidé par Chiara, une bénévole du samu social lisboète, nous parle du déclassement des citoyens européens à l’heure de la dégradation de nos conditions de vie, alimentée par une mondialisation nivelant par le bas. Poétique, tragique mais combatif. Editions 6 pieds sous terre 10€

 

Petit vampire / Acte 1 : le serment des pirates

de Joann Sfar

Avoir 10 ans éternellement, c’est vraiment dément !!! Sauf qu’en vivant enfermé dans une grande villa, même entouré d’une joyeuse bande de monstres, de pirates et de morts-vivants, au bout de trois cents ans, on commence à s’ennuyer ! Petit Vampire rêve de découvrir le monde. Mais quand il décide de partir explorer la ville, d’obscures forces se réveillent… Et si les vampires pouvaient finalement être morts-morts ? Petit Vampire aurait-il mis toute sa famille en danger ? Editions Rue de Sèvres 13€

 

Gérard, 5 années dans les pattes de Depardieu

de Mathieu Sapin

Mathieu Sapin rencontre Gérard Depardieu en 2012. Il l’accompagne en Azerbaïdjan à l’occasion du tournage, pour Arte, d’un documentaire sur les traces d’Alexandre Dumas. Une relation unique se noue entre les deux artistes. Dès lors, Gérard Depardieu va inviter Mathieu Sapin à partager son univers, ses pensées (philosophiques ou triviales), ses coups de gueule, que ce soit lors de tournages, au Portugal ou aux quatre coins de l’Europe, d’un voyage exceptionnel en Russie ou, tout simplement, d’un repas dans la cuisine de son hôtel particulier parisien. Editions Dargaud 19.99€

 

Strange fruit

de J.G. Jones & Mark Waid

Et si Superman avait atterri en plein milieu d’une petite ville du Mississipi, au sud des États-Unis, en 1927… et qu’il était noir ? Mark Waid (Irrécupérable) et J.G. Jones (Wanted) secouent l’histoire américaine et les préjugés racistes.

Chatterlee. 1927. Le fleuve Mississipi est en crue et menace de dévaster des villes entières. Des villes qui ont vécu – il n’y a pas si longtemps encore – de la richesse des plantations de coton où l’esclavage était de mise. Un être venu d’ailleurs – aux pouvoirs extraordinaires – descend littéralement du ciel et fait irruption au milieu de cette catastrophe naturelle. Sa peau est noire… Editions Delcourt. 15.95€

 

Todd, le géant s’est fait voler son slip

de Alex Chauvel

Todd le Géant s’est fait voler son slip est le cinquième ouvrage d’Alex Chauvel. Ce récit fantastique de plus de mille pages et de 6001 cases met en scène une galerie de personnages plongés malgré eux dans une aventure qui ne manquera pas de bouleverser leur monde… Et d’autres encore. Et c’est souvent au plus fort de la péripétie, lorsque tout vacille, que le récit épique se mue en quête métaphysique.

Si Todd le Géant s’est fait voler son slip use de la recette classique et ingénieuse dont sont faites les meilleures épopées, il est originalement servi par un dessin figuratif et mini- maliste, donnant aux protagonistes une représentation graphique dans laquelle coexiste en permanence le totem et l’icône. Editions The hoochie coochie 25€

fauve d’or – Angoulême 2107

Paysage après la bataille

de Eric Lambe et Philippe de Pierpont

L’auto-radio passe Blackbird, Fanny roule vers son ultime refuge, un camping/caravaning sous la neige. Là, avec l’aide des derniers habitants du lieu, elle tentera de chasser ses oiseaux noirs et de soigner ses blessures.

«C’est avant tout du dessin. Et c’est cela qui est absolument fascinant dans ce livre : c’est la façon dont on construit graphiquement une histoire avec une narration qui n’est pas conventionnelle, mais en même temps magnifique à suivre et qui dévoile petit à petit des choses. Un vrai suspense psychologique et aussi un très, très grand livre de littérature, une forme de littérature muette.» Mathias Enard. Actes Sud BD 29€

 

Corps sonores

de Julie Maroh

À Montréal, comme partout ailleurs, les couples se font et se défont. Les individus s’attirent, se repoussent, dans une perpétuelle valse des corps. Dans cette même ville s’entrecroisent des destins à la fois différents et semblables, liés par ce sentiment indescriptible : l’amour. Cette inconnue à laquelle même la science ne peut donner d’explication, ce concept qui nourrit l’imaginaire des artistes depuis toujours, est au cœur du nouveau roman graphique de Julie Maroh. À travers vingt et une nouvelles de bande dessinée, sur 300 pages, l’auteure retrace les différentes étapes d’une relation amoureuse : les premiers flirts, les rendez-vous manqués, la vie sous le même toit, la rupture… Interrogeant les émotions, convoquant les sens, elle décrit les parcours de personnages criants de vérité. Loin des supposées « normes » de genre et des stéréotypes physiques ou raciaux, leurs corps, dans leur diversité, sont les nôtres. Avec eux, nous partageons l’excitation, les doutes, la tristesse, la joie, la honte, la colère. Comme eux, nous aimons.

Corps sonores est un ouvrage à la fois universel et résolument contemporain dans ce qu’il donne à voir de la réalité humaine. Editions Glénat 25.50€

 

Musique

spécial Barbara

BARBARA, MA PLUS BELLE HISTOIRE D’AMOUR – L’OEUVRE INTEGRALE

Il rassemble, écrites entre 1957 et 1996 et classées chronologiquement, près de 160 chansons. 120 environ ont été écrites par Barbara, d’autres ont été écrites pour elle, souvent avec sa collaboration, et appartiennent à son répertoire.
Outre les chansons, le livre rassemblera quelques textes rares, figurant pour certains dans des programmes, un texte sur Gérard Depardieu, des brouillons annotés de sa main et reproduits en fac-simile, des photos rares ou inédites.
Le livre est complété d’une brève chronologie et d’une discographie CD complète.
Une édition entièrement mise à jour du livre paru en 2000 sous le titre Ma plus belle histoire d’amour : nouveau format, chansons reproduites sur deux colonnes pour faciliter la lecture, versions rares de certaines chansons, articles nouveaux sur l’art de Barbara. Editions Archipoche 9.65€

 

revue PERSONA

AU SOMMAIRE DE CE N°1
• Des entretiens avec LA FÉLINE // BÉATRICE DALLE // RODOLPHE BURGER // BOSS HOG // THE KVB // NICOLAS COMMENT // FRUSTRATION // FRÉDÉRIC D. OBERLAND // OISEAUX-TEMPÊTE // COUTEAU LATEX // LES MARQUISES // MATT LOW // BERTRAND MANDICO // WILLIAM Z VILLAIN // MARC A. HUYGHENS // ALBIN DE LA SIMONE // WINTER FAMILY // TANGUY VIEL // INVADERS // REBECCA BOURNIGAULT
• Des dessins d’OLIVER BRUT // ISABELLE DALLE // MARC HÉLIÈS // VÉRO // JEAN-KRISTAU // GABRIEL MACHÉTA // PIETRO SEDDA
• Des photos de LINDA TULOUP // SARAH VITASSE // PIERRE BELOÜIN // EMMANUELLE SARROUY & JEAN-PAUL NOGUÈS
• Un regard théâtral de MÉLANIE MARY

 

KIND OF BLUE – LE MAKING OF DU CHEF D’OEUVRE DE MILES DAVIS

de Ashley Kahn

1959 : Miles Davis forme le célèbre sextet – John Coltrane, Cannonball Adderley, Bill Evans, Wynton Kelly, Paul Chambers et Jimmy Cobb – pour donner, en deux prises seulement, son œuvre majeure. Kind of Blue reste l’album de jazz le plus vendu au monde. Le journaliste américain, Ashley Kahn, nous invite à être témoin de l’enregistrement de l’album qui a tant influencé les musiciens de jazz mais aussi de rock. S’appuyant sur une recherche méticuleuse et un récit enlevé, l’auteur retrace le parcours de Miles Davis du bebop au jazz modal et suit les évolutions de l’album depuis ses débuts jusqu’à son aboutissement d’objet culte. Très largement documenté – transcription de hors-prises, découvertes extraites de la forteresse Columbia, nouvelles interviews de musiciens, photos inédites – l’ouvrage s’adresse à tous les amateurs de Miles Davis. Editions Le mot et le reste 21€

 

MOONDOG – nouvelle édition

de Amaury Cornut

Musicien aveugle, clochard céleste de la première heure prenant l’apparence d’un Viking, Louis Thomas Hardin (1916–1999), dit « Moondog », est une figure musicale singulière et majeure. Son premier public sera celui de la rue et son succès grandissant l’amènera à se produire dans le quartier des clubs de jazz, devenant ainsi le « Viking de la 6e Avenue ». Guerrier du grand Nord au milieu des cols blancs, il mélange habilement un minimalisme contemporain – il est sacré « fondateur du minimalisme » par Steve Reich, Phil Glass et Terry Riley – et des schémas d’écriture du Moyen-Âge et de la Renaissance. Inclassables, ses compositions empruntent à l’écriture classique tout en renouvelant les procédés rythmiques. Trop écrite pour être assimilée simplement au jazz, trop complexe pour considérée comme de la pop, la musique de Moondog s’est épanouie avec des géants comme Charlie Parker, Benny Goodman ou Charles Mingus et a inspiré une diversité d’artistes allant de Bob Dylan à The Avalanches en passant par Tom Waits. Amaury Cornut, passionné et admirateur de ce personnage unique, décrypte pour nous le trajet, l’univers et la discographie de ce musicien hors normes. Editions Le mot et le reste 15€

 

Pop memories

de Cathy Karsenty

Un journal intime musical qui fait divaguer et invoque nos propres souvenirs les plus vivaces, les plus intimes, les plus drôles, les plus honteux, les plus enfouis, les plus vibrants : les souvenirs liés à la musique.

Un petit livre avec des souvenirs relatés avec justesse et émotion. La répétition

des « Je me souviens » agit comme une petite musique, et on se plaît à traverser les « pop memories » de Cathy Karsenty comme une douce promenade entre un premier amour, une route de vacances, un premier CD, un générique, un voyage en train, bref : la redécouverte tendre et amusée de nos premières émotions musicales.

Editions  Dargaud  collection Tapas 13.95€

 

ROCK POP – 40 artistes et groupes de légendes

Le portrait de 40 artistes et groupes de légende qui ont écrit l’histoire de la musique, du Rock’n’roll à l’électro.

Elvis Presley, The Doors, Queen, AC/DC, Sex Pistols, Madonna, Nirvana, Daft Punk, Beyoncé, ABBA…
Au programme: biographies, répertoires, sélections de CD, tubes, concerts de légende mais aussi engagements et prises de position.

Gallimard Jeunesse 9.90€

 

Gastronomie & vin

MANGER ET CUISINER ECO-RESPONSABLE

de François Pasteau

Qu’entend-on par MANGER ET CUISINER ÉCO-RESPONSABLE ? Comment notre alimentation joue-t-elle un rôle sur l’empreinte carbone, quels sont les bons comportements à adopter pour la réduire ? Pour comprendre tous les enjeux d’une alimentation et d’une cuisine durables, ce livre comporte deux parties :
Une première partie rédigée par Emmanuelle Jary, journaliste spécialisée dans la gastronomie durable qui reprend avec des explications claires toutes les bases de la cuisine éco-responsable : le tri, les transports, le bio, la saisonnalité, la façon de faire ses courses…
Dans une seconde partie gourmande, François Pasteau chef du célèbre restaurant L’Épi Dupin à Paris, président de deux associations, « ETHIC OCEAN » et « Bon Pour le Climat » propose 50 recettes délicieuses. Pas de gaspi dans la cuisine pour ce chef engagé qui milite pour l’environnement ! Pour chacun des 20 produits traités (fenouil, pomme, canard…), le Chef vous propose une déclinaison en deux ou trois recettes. Editions Hachette cuisine 19.95€

 

LES DESSOUS DE L’ALIMENTATION BIO

de Claude Gruffat

« La » Bio nait dans les années 1960. En plein essor de la chimie et de l’agriculture intensive, des consommateurs et des paysans résistent ; les uns veulent continuer à manger sain et local, les autres défendre une agronomie respectueuse de la nature et des hommes. Ils font alors cause commune pour reprendre en main leur destin. 50 ans plus tard les magasins bio se multiplient, mais qu’en est-il de cette utopie ? Ce livre interroge les préjugés et questionne les limites du bio. Il révèle les options gagnantes d’un projet porteur d’espoir. Partout des citoyens oeuvrent pour protéger notre autonomie alimentaire, nos terres, notre santé. Ce livre alarme également. Les semences autorisées sont privatisées, tributaires des pesticides, les variétés naturellement résistantes sont interdites. Une part croissante de nos terres est dédiée à la nourriture animale, d’exportation ; elles ne nous nourrissent plus. L’agriculture conventionnelle de piètre qualité et peu nutritive ne survit que par les subventions. Jusqu’à quand ? La Bio, la permaculture, les coopératives ont les solutions de résilience. Se prémunir des pratiques de la grande distribution, du bio industriel et des labels au rabais paraît idéaliste, c’est en fait vital. Et si la bio était un projet de société, non pas un marché ou le choix de quelques-uns, mais notre seule voie ? Entretiens menés avec Claude Gruffat, président de Biocoop depuis 2004, de formation agricole, d’abord conseil à l’installation des agriculteurs, coopérateur de longue date puis gérant d’un magasin bio. Entretiens complétés avec des questions- vérité de citoyens. Editions La mer salée 15€

Vegan

desserts gourmands sans oeufs ni lait

de Marie Laforêt

C’est décidé, vous bannissez les produits d’origine animale de votre cuisine, pour des raisons éthiques ou de santé ? Pas de panique : vous n’allez pas pour autant renoncer à la gourmandise ! Il est tout à fait possible de préparer de savoureuses pâtisseries sans utiliser de lait ni d’œufs.
Bonne nouvelle, cela ouvre même la porte à tout un monde de saveurs et de textures d’une richesse inédite, grâce à des substituts végétaux et bio aux propriétés insoupçonnées. Découvrez les pouvoirs magiques des graines de lin, du tofu soyeux, de l’agar-agar et autres purées d’oléagineux, et revisitez vos classiques en leur compagnie. Au menu de cet ouvrage 100 % végétal : crème anglaise, tarte au citron, whoopies matcha-framboise, cheesecake aux fruits rouges, glace pêche-yaourt, brioche légère à l’huile d’olive, mousse légère façon chocolat au lait…

Editions La Plage 13.50€

 

Veganomicon

de Isa Chandra Moskowitz et Terry Hope Romero

La cuisine végane vous fait peur ? Vous n’aimez pas les légumes mis à part les pommes de terre ? Vous pensez que les plats sans gluten n’ont aucun goût ? Et si vous laissiez vos a priori de côté ? Ouvrez Veganomicon et laissez-vous inspirer par ses 250 recettes aussi surprenantes les unes que les autres.

Editions L’âge d’homme 22€

 

130 recettes vegan

de Clémence Roquefort

La cuisine végétalienne est d’abord un moyen d’adopter une « alimentation santé », la garantie d’un bon apport :
– en aliments d’origine végétale (riches en fibres, en vitamines et en sels minéraux) ce qui permet de maîtriser son poids et favorise la prévention du diabète.
– en légumineuses (riches en protéines végétales et en minéraux).
– en oléagineux (riches en protéines, en fer et en acides gras essentiels).
Manger végétalien, c’est aussi fortement réduire les apports en mauvaises graisses d’origine animale, ce qui permet d’éviter l’élévation du taux sanguin de mauvais cholestérol et favorise la prévention des maladies cardio-vasculaires. Poche Marabout 6.50€

 

Invasion de cookies, 100 recettes vegan

de Isa Moskowitz, Terry Hope Romero

Si vous êtes gourmand(e), vous allez succomber à cette délicieuse invasion de cookies que vous proposent Isa Chandra Moskowitz et Terry Hope Romero. Cookies, savoureux biscuits en barres, biscuits chics (non, plus besoin d’attendre Noël!) ou encore biscottis: ce sont des dizaines de recettes véganes qui vont envahir votre cuisine. Craquez, succombez et laissez-vous tenter par les Biscuits sandwichs fourrés au beurre de cacahuète ou les merveilleux cookies moelleux aux carottes, épices et raisons secs! Isa Moskovitz et Terry H. Romero ont publié de nombreux titres dans la collection. Editions L’âge d’homme 15€

 

fromages-vegan-marie-laforet-600x832Fromages vegan

de Marie Laforêt

Que l’on renonce aux laitages pour sa santé ou par conviction vegan, nul besoin de faire un trait sur le fromage.
Avec quelques ingrédients bio et un peu de créativité, on peut fabriquer à la maison feta, gouda ou petits crottins 100 % végétaux.
À base de noix de cajou, d’amandes, de soja, de sésame… voici 25 recettes originales et goûteuses à tester. Editions La Plage 12€

 

Presque végétarien

Dans ce livre de cuisine familiale, les stars des 120 recettes sont les légumes et les graines.

• ceux qui veulent progressivement devenir végétariens, ou qui veulent réduire leur consommation de viande au quotidien, trouveront plus de 50 recettes qui contiennent un peu de viande blanche, de fruits de mer ou de poisson ;
• un chapitre « lundi-sans-viande » permet à ceux qui ne souhaitent pas devenir végétariens de faire une expérience une fois par semaine avec des plats nourrissants bien que veggie ;
• les deux derniers chapitres sont pour les convertis : l’un strictement veggie, et l’autre vegan. Marabout 15.90€

 

Protéines vertes, la bible

Les protéines ne se trouvent pas uniquement dans la viande ! Elles sont aussi dans certains végétaux.
Inspiré de differentes alimentations à travers le monde, ce livre souligne les bénéfices des protéines vertes sur votre organisme et explique comment celles-ci peuvent influer sur votre régime alimentaire.
Fern Green a choisi les meilleures protéines végétales, dites protéines vertes et a développé des recettes aux saveurs et textures variées à déguster tout au long de la journée.
Des falafels aux patates douces jusqu’aux lentilles de Puy grillées/Feta/l’huile au basilic.
Ces recettes explosent en bouche lors de la dégustation. Marabout 10.90€

 

Je cuisine gourmand avec les laits végétaux

75 recettes santé qui gagnent en gourmandise avec les laits végétaux !
Sans lactose ni cholestérol, mais riches en précieuses graisses insaturées, minéraux et vitamines, les laits végétaux sont un substitut idéal au lait de vache. Mieux ! Ils donnent de la personnalité à nos plats, car leur palette d’arômes offre de quoi renouveler nos créations culinaires. Encore faut-il savoir les utiliser.
Laits de coco, riz, soja, amande, noisette, avoine, épeautre, sarrasin, châtaigne, millet, cajou et okaras… Ulrike Skadow nous explique comment les choisir ou les fabriquer, et les cuisiner en 75 recettes gourmandes :
Parmentier de haddock au lait d’épeautre – Côtes de veau à la crème de riz – Clafoutis artichauts-jambon cru au lait de millet – Lasagnes végétariennes au lait de soja – Blinis au lait de sarrasin – Soufflé de potimarron au lait de châtaigne – Smoothie hivernal – Mousse au chocolat à la crème de noisette – Glace au pralin au lait d’amande – Confiture de lait de coco – Crackers à l’okara d’épeautre… Editions Albin Michel 15.90€

 

Revue Kaizen, 120 recettes végétariennes

Le nouveau hors-série du magazine Kaizen est une invitation à se régaler les papilles. Cet ouvrage de 128 pages est en effet entièrement consacré à la cuisine. Et quelle cuisine ! 100 % bio et végétarienne, et même souvent totalement végétalienne. Nous le savons désormais, de toutes les démarches à mettre en place pour réduire notre impact sur l’environnement et réduire nos émissions de gaz à effet de serre, arrêter de manger de la viande est de loin la plus signifiante (lire rappel ci-dessous). Sans compter le respect de l’animal en tant qu’être vivant et les bénéfices pour la santé qu’elle représente. Alors, laissez-vous tenter par ces invitations végétariennes ! Poussez la porte de ce nouveau numéro hors-série de Kaizen, et découvrez comment faire des repas de fête au quotidien avec plus de 120 recettes délicieuses : pour un goûter d’anniversaire, une soirée burgers entre ados, un barbecue, mais aussi pour Noël, la Saint-Valentin, Pâques… Attention, ce hors-série met méchamment l’eau à la bouche ! 12€

 

SOIF D’AUJOURD’HUI – LA COMPIL DES VINS AU NATUREL 250 vignerons / 300 vins / 100% raisin

de Sylvie Augereau et Antoine Gerbelle

Ceci n’est pas un guide.
Spirituel, il est imaginé comme un catalogue de belles personnes aux usages vertueux qui ouvriront à un autre monde du vin. Un monde révolutionnaire et souriant qui clame une alternative à l’agriculture productiviste et dépressive. Un monde qu’on qualifie volontiers de « nature » mais qui se dessine plus clairement sous les traits d’artisans passionnés et passionnants. Immanquablement bio (sauf rares exceptions), souvent biodynamistes, parfois adeptes de la traction animale, ils racontent l’histoire du vin aujourd’hui en France, pays pionnier en la matière.
À travers chaque portrait, nous avons voulu vous en apprendre un peu plus sur les pratiques, l’histoire et les terroirs de ces défricheurs. Tana Editions

 

revue 12°5, des raisins et des hommes # 2

le jajazine de 180°C

ÇA BOURGEONNE Pendant que nos lecteurs buvaient et appréciaient le numéro 1 de 12°5, le jajazine de 180°C, nous sommes repartis sur la route des vins à la rencontre d’hommes et de femmes qui produisent des vins biologiques ou natures avec passion et sincérité. Des hommes et des femmes qui épousent le positionnement de notre revue à savoir défricher, découvrir, décrypter, déguster, décrire, décomplexer, dénoncer . Après plusieurs mois de décantation, le numéro 2 se profile et une fois encore, l’humain est au cœur de ces 176 pages car c’est bien l’homme qui fait le contenu, qu’il soit vigneron, sommelier, caviste ou restaurateur. Ce numéro 2 comblera le connaisseur aguerri comme le débutant car nous continuons de les abreuver de reportages, de billets, de nouvelles, de coups de gueule, de recettes, de portraits que nous pensons différents de ce qui existe sur le marché de la presse vin. Soutenus par les médias, confortés par les messages des lecteurs, nous poursuivons notre volonté de défendre le « bien boire » et en France, ce qui n’est pas ce qui manque. 20€

 

Le vin, la vigne et la biodynamie

de Nicolas Joly

Nouvelle édition. Ouvrage de référence du célèbre viticulteur de la Coulée de Serrant, fer de lance de la biodynamie pour découvrir et s’initier à la biodynamie. Pour mieux saisir l’enjeu et les principes de cette méthode de culture à l’écoute de la nature, Nicolas Joly commence par retracer l’histoire des dégâts de l’agriculture moderne sur les vignes. Dans ce contexte d’industrialisation des procédés et de techniques agricoles, la biodynamie est avant tout un retour à une vinification naturelle, à un respect de la vigne et de l’environnement pour atteindre la meilleure expression du terroir possible. Cet ouvrage aborde tous les aspects de la biodynamie : comprendre les formes et leurs correspondances, utiliser les forces du vivant, se servir des cycles astrologiques, etc. Editions Sang de la Terre 18€

 

RESISTANCE NATURELLE

Film documentaire de Jonathan Nossiter

Dix ans après «Mondovino», le réalisateur Jonathan Nossiter braque à nouveau ses caméras sur le monde du vin. Le film, tourné en Italie, donne cette fois la parole à des vignerons naturels : Stefano Bellotti, dans le Piémont et Elena et Anna Pantaleoni, deux générations de femmes Émiliennes. Jetés hors de leur appellation, parfois menacés et mis à l’amende, ils s’entêtent à faire un vin artisanal et naturel, sans pesticide ni chimie – faisant preuve d’une résistance et manifestant une liberté qui débordent largement le cadre du vin. Réunis sous le soleil de l’Italie, une poignée de vignerons et un directeur de Cinémathèque se rencontrent pour partager leur passion du vin et du cinéma. France TV Diffusion

 

RED OBSESSION

Film documentaire raconté par Russell Crow

Depuis des siècles, le nom de Bordeaux jouit d’un statut quasiment mythique dans le monde du vin, étant synonyme à la fois de fortune, de pouvoir et d’influence. Mais récemment, les prix des vins de prestige rouge ont monté en flèche. Quelque chose d’inattendu se passe sur le marché du vin de Bordeaux et ce quelque chose est la Chine. Red Obsession propose d’explorer ce phénomène Bordeaux. À quel point le vin peut-il être vraiment bon ? Que pousse un industriel à payer des centaines de milliers de dollars pour une seule bouteille ? Est-ce le goût, le prestige ou l’investissement qui est le moteur de la demande pour les vins de Bordeaux ? Ou est-ce simplement la nécessité de posséder quelque chose d’éthéré, immonde et limité ? Red Obsession est une histoire d’aspiration à la grandeur. C’est également une étude de la puissance, de la passion en hauts lieux et sur le changement économique d’Ouest en Est. Tamasa diffusion

 

LES REVUES : retrouvez vos revues préférées aux Bien-aimés !  

PAPIERS, LA REVUE DE FRANCE CULTURE n°21

« Papiers » illustre l’esprit d’ouverture de France Culture avec de grands moments issus de l’antenne, des curiosités, des archives, mais également des articles traduits des principaux titres de la presse étrangère, des textes inédits, un portfolio, des citations… 16.90€

 

BALLAST – PRINTEMPS 2017

Ballast est un collectif, créé en novembre 2014, d’une cinquantaine de bénévoles (de France, de Belgique et du Québec), indépendant de tout groupe de presse et parti politique, en partenariat avec les éditions Aden. Sa revue, sans publicité, est disponible en librairie. Son site est quant à lui régulièrement alimenté en articles et entretiens inédits.

Ballast essaie de proposer, de mettre à disposition. D’être une boîte à outils, sans jargon ni folklore d’initiés. De s’adresser à tous ceux, têtes dures ou simples curieux, activistes aguerris ou passants ordinaires, qui n’entendent pas se conformer au cours des choses. 15€

LA REVUE DU CRIEUR – N°07

Dans le numéro 7 de la Revue du crieur, nous découvrons d’où vient ce qu’on appelle le « self help », ou « développement personnel », comment il s’est développé au cours des dernières années pour remplacer, dans les rayons des librairies, les ouvrages de psychanalyse. Les manuels de développement personnel figurent maintenant systématiquement parmi les meilleures ventes de livres. Quelle est l’histoire de cette recherche de bien être et d’accroissement des capacités personnelles ? De quoi est-ce le symptôme ? En quoi l’époque s’y reflète avec une acuité toute particulière ? Qu’y trouvent exactement leurs lecteurs et lectrices ?
La revue a également enquêté sur la plus grosse institution française consacrée à l’art moderne, le Centre Pompidou, en essayant de comprendre comment les logiques de gestion néolibérales ont perturbé les ambitions qui avaient initialement présidé à sa création.
Le Crieur s’intéresse aussi à la politique avec une des questions les plus chaudes du moment : comment les luttes dites « minoritaires » peuvent se coaliser et trouver une expression qui transcende chapelles et particularismes ?
Et puis la revue s’est baladée du côté de Chicago, pour voir à quoi ressemble le « real » gangsta rap aujourd’hui. Côté culture toujours, une enquête sur l’histoire du grand livre de Franz Fanon, Les Damnés de la terre, comment a-t-il été conçu ? Quelle a été sa réception, en France, mais aussi dans les pays anglophones, et en particulier aux États-Unis.
Et bien d’autres choses encore…  15€

 

Nouvelle revue … Lundi matin, n°0

« On ne fait pas d’omelette sans casser des banques, écrivent avec esprit les lycéens sur les vitrines fracassées des agences bancaires. Ce qui s’exprime dans les slogans, dans les cortèges, dans les tags, dans les occupations, dans les affrontements avec la police, a trait à la situation générale du pays. Ce qui s’exprime là est un ras-le-bol diffus, une rage commune, une révolte transgénérationnelle. Jamais sans notre vie, nous n’avions vécu sous un gouvernement aussi discrédité, aussi cynique, aussi inapte à faire face aux défis du présent. Jamais l’idée qu’une alternance politique puisse changer quoi sur ce soit à notre sort n’a semblé aussi absurde. Jamais la perspective d’une élection présidentielle n’ paru aussi saugrenue, grotesque et pour tout dire révoltante. Jamais la lutte entre les prétendants à la victoire électorale n’a offert un spectacle plus ridicule. » (paru dans lundimatin#53, le 22 mars 2016) 12€

 

TOPO, n°6

l’actu dessinée pour les moins de 20 ans

« Topo » reprend le principe de La Revue Dessinée d’associer un journaliste à un dessinateur pour faire une enquête en bande dessinée. Avec 144 pages, ce bimestriel d’actualité en bande dessinée propose des articles au long cours sortis du flux de l’actualité. 12.50€

 

kaizen, hors-série n°9, pour une adolescence joyeuse

Dans la continuité des tomes 1 et 2 autour de l’éducation bienveillante, l’objectif du tome 3 est d’accompagner les parents et professionnels de l’éducation en leur proposant des outils de parentalité positive pour les 12-18 ans. 12€

 

 

la revue 303 – EXCENTRIQUES ?

Ils s’appellent Rousseau, Giffard, Brisset, Jarry, Savardan, Fourré ou Bouillault… On croit l’un fonctionnaire, l’autre naturaliste, médecin, militaire ou savetier – mais tous sont en réalité des chercheurs d’absolu, peintres, musiciens, sculpteurs, poètes ou romanciers.
La main aussi agile que l’esprit, ils poursuivent parfois en solitaires une quête incomprise, réinventant l’homme et son rapport au monde, indifférents aux sarcasmes des classicismes ou des avant-gardes. « Eux, ce sont les sauvages, chantait Jean Richepin par la voix de Brassens, des assoiffés d’azur, des poètes, des fous. »
Des fous : le mot est lâché. Au nom du bon sens – qui autorise tant de sottises –, les « doctes » les ont exclus. Trop différents. Quelques-uns, pourtant, ont trouvé l’entrée des musées, des théâtres et des bibliothèques.
303 vous emmène à la découverte de créateurs singuliers des Pays de la Loire et des personnages issus de leur imagination, choisis pour leur goût de la provocation et leur indifférence aux normes, celles de la vie sociale comme de la création artistique. 15€

 

POP CORN – LA REVUE QUI SE FAIT DES FILMS

N°10 JUMANJI

En juin 2017, place au jeu, PopCorn embarque ses lecteurs entre lianes et plantes carnivores, à travers le film Jumanji.

Dans ce numéro : des histoires avec celle du comédien Robin Williams, mais aussi sur le travail de maquilleur spécialisé dans les effets spéciaux + des anecdotes sur les animatroniques, l’adaptation et bien d’autres encore + des jeux pour t’amuser autour du film. Il regroupe les travaux de Lucile Birba, Arno Cayotte, Juliette Chautemps, Odile De Lacroix, Caroline Drogo, Hatiye Garip, Iris de Jessey, Lucy Jones, Juliette Kermarrec, Alexis Lormeau, Clara Olivier, Blandine Pannequin, Pauline Payen, Sarah Pariset, Célia Portet, Manon Selli, Marianne Selli et Jean-Maël Thomas. 7€

 

Le courage

Le Courage est un essai à plusieurs auteurs. Le thème de 2017  : Âge d’or/Âge de fer. L’âge de fer, nous y sommes. La marée de la violence populiste déferle sur le monde. L’un est élu, l’autre menace. Qu’est-ce que cela fait  ? Comment tenir  ? De quelle façon protéger les choses de l’esprit  ? Écrivains, cinéastes, artistes, ils sont vingt-trois, dans sept langues et quatre alphabets différents, à réfléchir d’un point de vue littéraire et artistique à cette situation inédite dans nos vies. Japonaise, Égyptienne, Israélien, Pakistanais, Libanais, Allemand, Anglais, Américains, Brésilien, Français, ils réfléchissent aux temps actuels et futurs, sous forme d’essai, de fiction, de photographies, de dessins. Parmi eux, une série de tweets de Donald Trump éclate comme une bombe de vulgarité et de menaces.
La démocratie est-elle en danger  ? Être femme à l’ère du virilisme revanchard est-il devenu plus difficile  ? Y a-t-il une jeunesse dangereuse  ? Le Brexit est-il un néopuritanisme  ? Les clowns sont-ils des monstres  ? Les inhumains s’imaginent-ils nous faire peur  ? Les âges d’or passés du romantisme et de la fête peuvent-ils revenir  ?
Comme à chaque numéro, Le Courage donne la parole à trois jeunes écrivains jusque-là non publiés, publiant leurs premières fictions et une conversation sur l’avenir qu’ils contribueront à créer.
Contre cet âge de fer, nous promettons un âge d’or.

 

America N°02

Chaque trimestre, America racontera l’Amérique au temps de Donald Trump, à travers des reportages et des enquêtes, des grands entretiens et des chroniques signés par les meilleurs écrivains Français et Américains. 19€

 

 

Ultraeïa !

En prenant pour fil conducteur le thème du voyage réel et spirituel, Ultreïa ! s’affirme comme un magazine-livre de passion et de conviction destiné à tous ceux qui estiment que la spiritualité universelle mérite mieux qu’un regard distancié et froid, à tous ceux qui considèrent que la philosophie et la métaphysique ont encore beaucoup à nous dire et que l’école de la  nature est une formidable source d’inspiration. 19.90€

& les autres revues … RELIEFS / 6 MOIS / XXI / la revue dessinée / Etapes / We demain / garden_lab / 180°C …

 

 

Retour haut de page