Les nouveautes

TousBD, romans graphiquesBeaux-arts / photo / musique / cinémaEssaisGastronomie, vinJeunesseLittérature LGBT+Littérature policièreNos meilleures ventesPoésie/théâtre/danseRevuesRomans étrangersRomans françaisSélection papeterie & objets
La fièvreAude Lancelin

Rentrée littéraire été/automne 2020

Le 24 novembre 2018, Yoann, 35 ans, est interpellé sur les Champs Elysées pour avoir lancé un pavé au cours d’une manifestation. Il sera condamné à de la prison avec sursis. Le destin de ce jeune électricien au chômage, quitté par la femme qu’il aimait, en sera changé à jamais. Inspiré d’une tragique histoire vraie, La Fièvre c’est six mois hors du commun dans la vie de la nation française, qui auront vu le pouvoir vaciller face à un soulèvement historique que personne n’attendait. Penseurs épris de notoriété, gens de médias ébranlés, préfet de police prêt à tout pour sauver sa tête, l’histoire de Yoann croise dans le livre celle de nombreux protagonistes, connus ou inconnus, à commencer par celle d’un journaliste de sa génération, qui va s’intéresser à son parcours. La Fièvre, c’est le roman d’une époque de décomposition morale et intellectuelle, qui aura laissé s’installer un véritable apartheid entre les classes sociales.


Les Liens Qui Liberent
20€
Romans français
Entre fauvesColin Niel

Rentrée Polars été/automne 2020

Martin est garde au parc national des Pyrénées. Il travaille notamment au suivi des ours. Mais depuis des mois, on n’a plus la moindre trace de Cannellito, le dernier plantigrade avec un peu de sang pyrénéen. Martin en est chaque jour plus convaincu : les chasseurs auront eu la peau de l’animal. Alors, lorsqu’il tombe sur un cliché montrant une jeune femme devant la dépouille d’un lion, arc de chasse en main, il est déterminé à la retrouver et la livrer en pâture à l’opinion publique. Même si d’elle, il ne connaît qu’un pseudonyme sur les réseaux sociaux : Leg Holas.


Rouergue
21€
Littérature policière
Fille, femme, autreBernardine Evaristo

Rentrée littéraire été/automne 2020

Imaginez un choeur polyphonique réunissant douze femmes dont un homme trans, âgées de 19 à 93 ans, presque toutes noires, chantant leur(s) expérience(s) britannique(s) dans une scénographie multipliant décors et points de vue de Newcastle à Cornwall en passant par Londres et dans une chronologie s’étendant du XXe siècle aux trébuchements d’un XXIe siècle remodelé par les mouve-ments #metoo et #Blacklivesmatter. Cela donne Fille, Femme, autre, un roman-fusion époustouflant où, comme le soutien-gorge en son temps, la ponctuation a été allègrement jetée par la fenêtre. Son auteure, Bernardine Evaristo, a raflé comme une tornade dans son passage tous les honneurs dont le Man Booker Prize 2019 devenant ainsi la première femme noire à recevoir le prestigieux prix. C’est l’histoire entremêlée d’Amma, Yazz, Dominique, Carole, Bummi , LaTisha, Shirley, Winsome, Penelope, Megan/Morgan, Hattie et Grace et d’autres encore. Chacune d’elles cherche un avenir, une maison, l’amour, une mère absente, un père perdu, une identité, un genre – il, elle, iel – une existence, et au passage, le bonheur. Toutes ont traversé l’espace et le temps – pour atterrir au coeur de l’Angleterre, carrefour historique des migrations et échouer aux confins éternellement figés des castes britanniques.

Femmes invisibles dans la société anglaise, elles prennent corps et âmes sous la plume libre et libératrice d’une auteure, poète, dramaturge qui, avec ce huitième roman, signe une oeuvre d’une grande vitalité.

Traduction FRANCOISE ADELSTAIN


Globe
22€
Romans étrangers
La prophétie du tatouZerocalcare

Rentrée BD 2020

Véritable phénomène en Italie, cet album qui a fait découvrir Zerocalcare s’y est vendue à des dizaines de milliers d’exemplaires. Traduite il y a quelques années en France mais passée relativement inaperçue, cette édition en propose une nouvelle traduction par Brune Seban, traductrice, entre autres, de «Kobane Calling», ainsi que des planches inédites réalisées par l’auteur en 2017, apportant un contrepoint à son travail initial. On y suit la trajectoire d’un trentenaire romain appartenant pleinement à la génération 2.0. Lorsqu’il apprend la mort d’une amie d’enfance dont il a toujours été amoureux, il peine à l’annoncer à ses proches. Accompagné de son fidèle ami imaginaire le Tatou, Zerocalcare entremêle dans cet album flash-backs adolescents permettant de retracer l’histoire de son amitié avec Camille et péripéties de sa vie quotidienne oscillant entre petites galères, embrouilles avec ses voisins, et nostalgie des dinosaures. Un brillant mélange d’humour et de tendresse, qui fait tout le talent de Zerocalcare.

Traduction BRUNE SEBAN  – Langue d’origine : ITALIEN


Cambourakis
22€
BD, romans graphiques
Du temps qu'il faitBergsveinn Birgisson

Rentrée littéraire été/automne 2020

«Du temps qu’il fait» nous emmène dans un fjord isolé et oublié de Dieu, à l’extrême nord-ouest de l’Islande. Là, quelques âmes esseulées vivent de la pêche, soumises aux caprices de la météo, des technocrates de la capitale et des poissons. Parmi elles, Halldor, un jeune pêcheur, met à profit les jours de relâche pour écrire un journal intime. Avec humour et poésie, il chronique un quotidien fait de labeur et de simplicité, de chamailleries et d’élans d’amitié. À travers ses rencontres – avec Dieu, la philosophie, le fantôme d’un proche disparu en mer, un prêtre au seuil de la folie, les morues, mais aussi l’amour – il ne livre rien moins que l’histoire de sa vie et celle d’une monde en voie d’extinction. Par l’auteur du best-seller international, «La Lettre à Helga».

Traduction CATHERINE EYJOLFSSON – Langue d’origine : ISLANDAIS


Gaïa
22€
Romans étrangers
Haut les filles ; le rock au fémininFrançois Armanet, Bayon

Rentrée Musique été/automne 2020

Jeanne Added, Jehnny Beth, Lou Doillon, Brigitte Fontaine, Charlotte Gainsbourg, Françoise Hardy, Imany, Camélia Jordana, Elli Medeiros, Vanessa Paradis …


Flammarion
22€
Beaux-arts / photo / musique / cinéma
Redonner du pouvoir à son argentJulien Vidal

Rentrée Essais été/automne 2020

Lorsque nous réfléchissons aux façons de réduire notre impact sur l’environnement, il en est une, imbriquée dans notre vie de tous les jours, à laquelle nous ne pensons pas, mais qui représente à notre insu le tout premier levier dont nous disposons pour réorienter l’économie et limiter notre impact sur la planète : nos comptes bancaires ! Cet ouvrage nous permet de mieux conscientiser l’impact colossal de ce qui nous semble aussi anodin qu’un petit compte d’épargne et nous donne les clés pour choisir un autre rapport au monde bancaire et soutenir, via d’autres acteurs du secteur, souvent méconnus, une économie à visage humain, respectueuse de notre environnement.


Actes Sud
10€
Essais
Journal Intime d'une Névrosée OrdinaireRachel Lev

Rentrée BD 2020

Une fille toute simple rêve de succès, d’amour. Elle cherche à s’épanouir sans savoir vraiment comment s’y prendre. De l’hypersensibilité à la paranoïa, cette adorable névrosée illustre les maux de notre époque, les injonctions à « aller bien » quand à l’intérieur c’est le grand n’importe quoi. Quelle est sa place sur Terre ? On est vraiment obligé de mourir ? Et pourquoi n’a-t-elle pas de mec ? C’est forcément à cause de sa mère ! Cette tempête de crâne est traitée avec humour et dérision.
En avant pour Les montagnes russes émotionnelles !


Marabout
15.90€
BD, romans graphiques
Macronique ; les choses qui n'existent pas existent quand mêmeEmilie Noteris

Rentrée Essais été/automne 2020

Premier ouvrage pour les éditions Cambourakis d’Émilie Notéris, qui a entre autres traduit l’anthologie de l’écoféminisme «Reclaim», ce texte tout à la fois politique et expérimental, court, incisif et grinçant s’attache à établir un relevé des violences policières et sexuelles à l’ère Macron, par le prisme de leur traitement médiatique et des discours politiques qui nient ces mêmes violences. Une chronique particulièrement d’actualité de la séparation entre les corps politiques et la politique exercée sur les corps.


Cambourakis
10€
Essais
QuichotteSalman Rushdie

Rentrée littéraire été/automne 2020

Quichotte, un représentant de commerce vieillissant obsédé par le « réel irréel » de la télévision, tombe éperdument amoureux d’une reine du petit écran et s’embarque, à travers les routes d’Amérique, dans une quête picaresque pour lui prouver qu’il est digne de sa main. À ses côtés sur le siège passager, Sancho, son fils imaginaire. Ce roman d’une ampleur phénoménale raconte l’histoire d’une époque déréglée – « l’Ère du Tout Peut Arriver » – et brasse dans son sillage des thèmes aussi divers que les relations père-fils, les querelles frère-soeur autour d’actes impardonnables, le racisme, la crise des opiacés, les cyber-espions, la science-fiction, l’histoire de l’Auteur qui a créé Quichotte, et la fin du monde. Exubérant, drolatique et terriblement intelligent, «Quichotte» est une bombe littéraire sur fond d’apocalypse.

Traduction GERARD MEUDAL – Langue d’origine : ANGLAIS


Actes Sud
23€
Romans étrangers
Garcia Lorca, Dali, Bunuel et les autres...Susanna Martin Segarra

Rentrée BD 2020

La Résidence des étudiants de Madrid s’est ouverte en 1919 à un jeune andalou plein de rêves romantiques. Il s’agit de Federico García Lorca. C’est là qu’il a développé sa créativité et qu’il s’est forgé son identité. C’est aussi dans cette résidence qu’il a rencontré d’autres génies : Luis Buñuel, Salvador Dalí… Federico y est resté jusqu’en 1928. On a tout dit ou presque sur Lorca et son univers. Mais qu’a-t-on dit sur les débuts de Federico?? À quel moment est-il devenu Lorca??


Marabulles
19.90€
BD, romans graphiques
Revue topo n.25 ; désobeir pour sauver la planète

Rentrée Revues été/automne 2020

Sommaire

Suivez Lucas, 20 ans, militant écolo au sein du mouvement Extinction Rebellion.
Estelle a 17 ans. Il y a quarante ans, ses parents ont fui le Cambodge. Aujourd’hui, ils racontent.
Le loup, ambassadeur contesté du monde sauvage.
Hollywood : avec « Avatar », la politique passe en 3D.


12.50€
JeunesseRevues
La revue dessinée n.29

Rentrée Revues été/automne 2020

Sommaire

Ritaline | La pilule des enfants sages

Amazon | Chair à carton

Agriculture | Le future est dans le pré

Réunionnais | Un aller sans retour


16€
BD, romans graphiquesRevues
Chinese queerSeven
Rentrée BD été/automne 2020
Peter Pan en pays Queer… Portrait acide d’une jeunesse chinoise. Ébouriffant !

Qui es-tu, Tian Fushi ? Un artiste incompris de l’industrie du manga, un citoyen dépravé de la Chine pornographique, un jeune gay égaré dans un monde ultraviolent, un garçon perdu de Peter Pan ? Comment vas-tu rassembler les morceaux fragmentés de toi pour découvrir qui tu es vraiment ?

Queer : étrange, qui ne rentre pas dans les cases ; c’est assurément le cas de ce roman graphique. Portrait acide d’une jeunesse chinoise en recherche d’amour et de sens, Chinese Queer et une quête identitaire moderne intime et saisissante.


Sarbacane
24.50€
BD, romans graphiquesLittérature LGBT+
Revue KAIZEN HORS-SERIE N.15 ; comment vivre vieux et bien ? vers une retraite écologique et sereine

Rentrée Revues été/automne 2020

Comment vieillir en bonne santé, tout en s’inscrivant dans une démarche écologique et sereine, pour soi et pour la planète ? Ce hors-série met en lumière un âge de la vie où tout est encore possible ! Il se décompose en trois parties : la première sera consacrée à la santé et au bien-être, la deuxième au vivre ensemble et à la solidarité et la troisième et dernière à la spiritualité.


Kaizen
12€
Revues
Revue 303 - n°162. Monde paysanCollectif

Rentrée Revues été/automne 2020

« Paysan », « agriculteur », « cultivateur », « chef d’exploitation »… Les figures de la paysannerie sont multiples et parfois contradictoires, les paysages ruraux sont vivants eux aussi et se transforment.
Alors que les représentations du monde paysan sont souvent portées par une vision urbano-centrée, ce numéro entend donner la parole aux paysans eux-mêmes. Différents visages apparaissent ainsi au fil des articles : des agriculteurs de père en fils, des « conventionnels », des néo-ruraux, des paysans bio… Preuve que le monde paysan est bien vivant, traversé d’aspirations et de rêves variés.
En creux, il est toujours question du rapport à l’autre, au citadin, au « péri-urbain » ; ce numéro nous interroge sur l’évolution de notre rapport à la terre, et nous invite aussi à une conversion de notre regard.


303
15€
Revues
Marilou est partoutSarah Elaine Smith

Rentrée Polars été/automne 2020

« Je n’essayais pas de devenir Jude. Pas exactement. Mais je voulais disparaître, et elle avait laissé une place. » Elevée au coeur de la Pennsylvanie rurale, Cindy, une jeune gamine livrée à elle-même, ne sait rien du re^ve ame´ricain. Lorsqu’une belle adolescente surnommée Marilou disparaît, Cindy va peu à peu se rapprocher de la mère de celle-ci, Bernadette, folle de douleur. Si elle y voit l’occasion d’échapper à la médiocrité de son existence, peu à peu l’impensable va se produire : Bernadette va réellement prendre Cindy pour sa fille. A quel prix cette illusion fragile peut-elle tenir ? Intrigant, dérangeant, Marilou est partout est le roman d’une revanche impossible sur le réel, d’une adolescence réinventée, qui rappelle Virgin Suicides et les romans de Laura Kasischke . « J’avais envie que tous les coeurs cachés me cherchent, moi. J’avais envie de briller dans le vaste horizon des disparus, parce que les disparus occupaient tout le ciel, toute l’atmosphère. »

Traduction HELOISE ESQUIE – Langue d’origine : ANGLAIS (ETATS-UNIS)


Sonatine
21€
Littérature policière
Retour à Martha's VineyardRichard Russo

Rentrée littéraire été/automne 2020

Le 1er décembre 1969, Teddy, Lincoln et Mickey, étudiants boursiers dans une fac huppée de la côte Est, voient leur destin se jouer en direct à la télévision alors qu’ils assistent, comme des millions d’Américains, au tirage au sort qui déterminera l’ordre d’appel au service militaire de la guerre du Vietnam. Un an et demi plus tard, diplôme en poche, ils passent un dernier week-end ensemble à Martha’s Vineyard, dans la maison de vacances de Lincoln, en compagnie de Jacy, le quatrième mousquetaire, l’amie dont ils sont tous les trois fous amoureux. Septembre 2015. Lincoln s’apprête à vendre la maison, et les trois amis se retrouvent à nouveau sur l’île. À bord du ferry déjà, les souvenirs affluent dans la mémoire de Lincoln, le «beau gosse» devenu agent immobilier et père de famille, dans celle de Teddy, éditeur universitaire toujours en proie à ses crises d’angoisse, et dans celle de Mickey, la forte tête, rockeur invétéré qui débarque sur sa Harley. Parmi ces souvenirs, celui de Jacy, mystérieusement disparue après leur week-end de 1971. Qu’est-il advenu d’elle? Qui était-elle réellement? Lequel d’entre eux avait sa préférence? Les trois sexagénaires, sirotant des bloody-mary sur la terrasse où, à l’époque, ils buvaient de la bière en écoutant Creedence, rouvrent l’enquête qui n’avait pas abouti alors, faute d’éléments. Et ne peuvent s’empêcher de se demander si tout n’était pas joué d’avance.

Traduction JEAN ESCH – Langue d’origine : ANGLAIS (ETATS-UNIS)


La Table Ronde
24€
Romans étrangers
Mauvaises herbesDima Abdallah

Rentrée littéraire été/automne 2020

Dehors, le bruit des tirs s’intensifie. Rassemblés dans la cour de l’école, les élèves attendent en larmes l’arrivée de leurs parents. La jeune narratrice de ce saisissant premier chapitre ne pleure pas, elle se réjouit de retrouver avant l’heure « son géant ». La main accrochée à l’un de ses grands doigts, elle est certaine de traverser sans crainte le chaos. Ne pas se plaindre, cacher sa peur, se taire, quitter à la hâte un appartement pour un autre tout aussi provisoire, l’enfant née à Beyrouth pendant la guerre civile s’y est tôt habituée. Son père, dont la voix alterne avec la sienne, sait combien, dans cette ville détruite, son pouvoir n’a rien de démesuré. Même s’il essaie de donner le change avec ses blagues et des paradis de verdure tant bien que mal réinventés à chaque déménagement, cet intellectuel – qui a le tort de n’être d’aucune faction ni d’aucun parti – n’a à offrir que son angoisse, sa lucidité et son silence. L’année des douze ans de sa fille, la famille s’exile sans lui à Paris. Collégienne brillante, jeune femme en rupture de ban, mère à son tour, elle non plus ne se sentira jamais d’aucun groupe, et continuera de se réfugier auprès des arbres, des fleurs et de ses chères adventices, ces mauvaises herbes qu’elle se garde bien d’arracher. De sa bataille permanente avec la mémoire d’une enfance en ruine, l’auteure de ce beau premier roman rend un compte précis et bouleversant. Ici, la tendresse dit son nom dans une main que l’on serre ou dans un effluve de jasmin, comme autant de petites victoires quotidiennes sur un corps colonisé par le passé.


Sabine Wespieser
20€
Romans étrangers
Ne nous libérez pas, on s'en charge ; une histoire des féminismes de 1789 à nos joursBibia Pavard, Florence Rochefort, Michelle Zancarini-Fournel

Rentrée Essais été/automne 2020

Ne nous libérez pas, on s’en charge est né d’une rencontre, celle de trois historiennes qui, depuis 2013, ont animé un séminaire à l’EHESS sur la sociohistoire des féminismes. Trois regards, trois générations, trois parcours différents pour une volonté commune d’offrir un récit renouvelé de l’histoire des féminismes en France. Motivées par la demande des étudiantes et étudiants pour des éléments historiques accessibles, les autrices répondent à des interrogations qui donnent à réfléchir aux perspectives politiques d’aujourd’hui. Comment les féminismes ont-ils émergé ? Quels liens entretiennent-ils avec les mobilisations de femmes révolutionnaires et l’anti-esclavagisme ? Doit-on parler de « féminisme bourgeois » ? Y a-t-il eu des féminismes noirs ? Les féministes étaient-elles toutes colonialistes ? Existe-t-il des féminismes religieux ? Comment s’articulent le mouvement gay lesbien trans (LGBTQI +) et les mouvements féministes ? Le féminisme institutionnel est-il réactionnaire ? Qu’est-ce que le genre fait aux féminismes ? Que révèle #MeToo sur la construction des femmes comme sujets politiques ? Qu’il y a-t-il de nouveau dans le féminisme d’aujourd’hui ? Comment les féminismes s’articulent-ils avec l’histoire impériale de la France et s’insèrent-ils dans des circulations transnationales ?


La Decouverte
25€
Essais
Les démonsSimon Liberati

Rentrée littéraire été/automne 2020

Dans la somnolence magique de leur domaine familial, Serge, Alexis et Taïné traînent leur désoeuvrement. Taïné a la beauté empoisonnée d’un tableau préraphaélite ; Serge est un prince des ténèbres ; quant à Alexis, le plus jeune et le plus fou, il se jette à corps perdu dans l’amour et la provocation. La séduction de leur jeunesse tourne à la cruauté muette. La tragédie frappe cette fratrie en ce printemps 1967, et accélère la bascule vers une époque nouvelle : celle, pop et sensuelle, de la drogue, du plaisir et de la guerre du Viêt Nam. Après l’accident, Taïné soigne son visage défiguré à New York, où elle croise Truman Capote, l’auteur des De sang-froid, suit Andy Warhol et sa bande, et son amoralité naturelle enflamme une vie nocturne, excentrique, libre. Donatien, l’ami de la famille aux mains d’assassin, promène son audace chez Paul Morand, Marie Laure de Noailles, Louis Aragon et Elsa Triolet aux ombres frêles, dans un Saint-Germain-des-Prés qui danse et qui jouit. Nonchalants et fantasques, ces démons sont de ceux qui sont trop beaux et trop aimés de la fortune. Entre Paris, Cannes et Bangkok, ils rêvent d’écrire ou, à défaut, se contentent d’être des héros. Un roman d’une ambition rare, mêlant l’intrigue balzacienne à l’hymne pop. L’esthétique de cet univers aussi glamour que brutal est une magnifique métaphore de la capacité ou de l’incapacité à créer.


Stock
20.90€
Romans français
Black-outHugues Micol (Scénariste), Loo Hui Phang (Dessinateur)

Rentrée BD 2020

Maximus Wild connut son heure de gloire dans le Hollywood des années 1940-50. Métis de descendance noire, chinoise et amérindienne, il fut « l’acteur aux mille visages », interprétant essentiellement des rôles « ethniques » : chef indien, révolutionnaire mexicain, dandy oriental… Véritable relecture du mythe du cinéma américain par le prisme des minorités, Maximus Wyld donne à voir la dimension politique et sociale des productions hollywoodiennes.


Futuropolis
28€
BD, romans graphiques
La patrie des frères WernerPhilippe Collin (Scénariste), Sébastien Goethals (Dessinateur)

Rentrée BD 2020

Mai 1945. Dans les ruines de Berlin, deux orphelins juifs assistent apeurés à la victoire soviétique. Réfugiés à Leipzig, Konrad et Andreas Werner deviennent citoyens Est-allemands. C’est la marche de l’histoire. Juin 1956. Les deux frères ont rejoint les rangs de la Stasi pour échapper au camp de rééducation. Ils seront les fils de l’Est. Juin 1974. Lors de la 10ème coupe du monde de football, un match historique va opposer la RFA et la RDA. C’est le match de la guerre froide. Le retentissement est mondial. Pour faire gagner la RDA, Erich Honecker décide d’impliquer les meilleurs agents de la Stasi. Il faut prouver la supériorité du régime socialiste sur le monde capitaliste. Konrad Werner est infiltré depuis des mois dans l’équipe de la RFA. Andreas Werner fait partie de la délégation de RDA. Voilà douze ans qu’ils ne se sont pas vus. Le choc des deux bloc va ébranler leurs convictions.


Futuropolis
23€
BD, romans graphiques
Le monde du vivantFlorent Marchet

Rentrée littéraire été/automne 2020

Cet été-là, Solène a treize ans et elle déteste son père. Jérôme a obligé sa famille à s’installer à la campagne pour réaliser son rêve : devenir propriétaire d’une ferme. Cet ancien ingénieur, lui, est fier de sa nouvelle vie : au plus proche de l’écosystème, les mains dans la terre à planter des haricots et des tomates de saison, l’oeil à veiller sur la traite de ses vaches. Mais les temps se durcissent, et la désillusion grignote son esprit. Alors que les moissons approchent, sa femme Marion, voulant l’aider, se blesse avec une machine agricole et immobilisée. Théo, un « wooffeur » (aide agricole biologique) de vingt-quatre ans, vient seconder Jérôme ; il n’est pas sans charme, il n’est pas sans radicalité non plus. Avec sa présence c’est tout l’équilibre familial qui est chamboulé. Avec la fin du collège, Solène découvre la sexualité, son langage amoureux, sa légèreté, ses bouderies, ses audaces. En ce mois de juillet, la vie va s’embraser. Un premier roman virtuose, mené par une écriture visuelle qui joue sur les émotions amoureuses, la solitude de l’existence, sa beauté aussi. Une forme de suspens saisit cette campagne où il fait trop chaud, où les corps sont trop moites, où les gestes sont maladroits et où les malentendus vont croissant, jusqu’au final.


Stock
19.50€
Romans français
Lumière d'été, puis vient la nuitJón Kalman Stefánsson

Rentrée littéraire été/automne 2020

Dans un petit village des fjords de l’ouest, les étés sont courts. Les habitants se croisent au bureau de poste, à la coopérative agricole, lors des bals. Chacun essaie de bien vivre, certains essaient même de bien mourir. Même s’il n’y a ni église ni cimetière dans la commune, la vie avance, le temps réclame son dû. Pourtant, ce quotidien si ordonné se dérègle parfois : le retour d’un ancien amant qu’on croyait parti pour toujours, l’attraction des astres ou des oiseaux, une petite robe en velours sombre, ou un chignon de cheveux roux. Pour certains, c’est une rencontre fortuite sur la lande, pour d’autres le sentiment que les ombres ont vaincu – il suffit de peu pour faire basculer un destin. Et parfois même, ce sont les fantômes qui s’en mêlent… En huit chapitres, Jón Kalman Stefánsson se fait le chroniqueur de cette communauté dont les héros se nomment Davíð, Sólrún, Jónas, Ágústa, Elísabet ou Kristín, et plonge dans le secret de leurs âmes. Une ronde de désirs et de rêves, une comédie humaine à l’islandaise, et si universelle en même temps. Lumière d’été, puis vient la nuit charme, émeut, bouleverse.

Traduction ERIC BOURY – Langue d’origine : ISLANDAIS


Grasset
22.50€
Romans étrangers
Vladivostok circusElisa Shua Dusapin

Rentrée littéraire été/automne 2020

A la morte saison, dans l’enceinte désertée d’un cirque à Vladivostok, un trio à la barre russe s’entraîne. Nino pourrait être le fils d’Anton, à eux deux, ils font voler Anna dans les airs. Ils se préparent au concours international de Oulan-Oude, visent le quadruple triple saut périlleux sans descendre de la barre. Si Anna ne fait pas confiance aux porteurs, elle tombe et ne se relève plus. Dans ce troisième roman d’Elisa Dusapin, le lecteur retrouve son art du silence, de la tension et de la douceur. Son sens puissant de l’image nous rend le monde plus perceptible, plus proche sans pour autant en trahir le secret.


Zoé
16.50€
Romans étrangers
Histoire du filsMarie-Hélène Lafon

Rentrée littéraire été/automne 2020

Le fils, c’est André. Le père, c’est l’Absent. La mère, c’est Gabrielle. Mais André est élevé par Hélène, la soeur de Gabrielle, et son mari. Il grandit au milieu de ses cousines. Chaque été, il retrouve sa mère biologique qui vient passer ses vacances en famille. De Saint-Céré dans le Lot en passant par Chanterelle et Aurillac jusqu’à Paris, Marie-Hélène Lafon nous transporte à nouveau au coeur d’une famille. Elle décrypte aussi bien ses bonheurs ordinaires que le poids du manque le plus profond, celui qui creuse des galeries dans les vies, sous les silences. André n’a de cesse de mendier le père, de cerner les contours de son absence, d’attendre, de guetter, de laisser le temps s’étirer, de se cogner à l’urgence, de composer un portrait en indices et de comprendre en creux qui il a été : un avare du coeur, plein de lui-même, pétri de morgue, étroit, mesquin, beau et aimé par les femmes. Avec ce nouveau texte, l’auteure confirme la place si particulière qu’elle occupe aujourd’hui dans le paysage de la littérature française. Toujours aussi puissante, son écriture reste limpide et fluide.


Buchet Chastel
15€
Romans français
Le sel de tous les oublisYasmina Khadra

Rentrée littéraire été/automne 2020

Lorsqu’une femme claque la porte et s’en va, elle emporte le monde avec elle. Adem Naït-Gacem l’apprend à ses dépens. Ne supportant pas le vide laissé par le départ de son épouse, l’instituteur abandonne ses élèves et, tel un don Quichotte des temps modernes, livré aux vents contraires de l’errance, quitte tout pour partir sur les chemins. Des rencontres providentielles jalonnent sa route : nain en quête d’affection, musicien aveugle au chant prophétique, vieux briscards, galériens convalescents et simples d’esprit le renvoient constamment aux rédemptions en lesquelles il refuse de croire. Jusqu’au jour où il est rattrapé par ses vieux démons. À travers les pérégrinations d’un antihéros mélancolique, flanqué d’une galerie de personnages hors du commun, Yasmina Khadra nous offre une méditation sur la possession et la rupture, le déni et la méprise, et sur la place qu’occupent les femmes dans les mentalités obtuses.


Julliard
19€
Romans étrangers
TrencadisCaroline Deyns

Rentrée littéraire été/automne 2020

« Je montrerai tout. Mon coeur, mes émotions. Vert – rouge – jaune – bleu – violet. Haine -amour – rire – peur – tendresse ». Niki hait l’arête, la ligne droite, la symétrie. A l’inverse, l’ondulation, la courbe, le rond ont le pouvoir de déliter la moindre de ses tensions. Délayer les amertumes, délier les pliures : un langage architectural qui parlerait la langue des berceuses. Aussi vit-elle sa visite au parc Güell comme une véritable épiphanie. Tout ici la transporte, des vagues pierrées à leur miroitement singulier. Trencadis est le mot qu’elle retient : une mosaïque d’éclats de céramique et de verre. De la vieille vaisselle cassée recyclée pour faire simple. Si je comprends bien, se dit-elle, le trencadis est un cheminement bref de la dislocation vers la reconstruction. Concasser l’unique pour épanouir le composite. Broyer le figé pour enfanter le mouvement. Briser le quotidien pour inventer le féérique. Elle rit : ce devrait être presque un art de vie, non ? « J’aime l’imaginaire comme un moine peut aimer Dieu »


Quidam
22€
Nos meilleures ventesRomans français
Le dit du mistralOlivier Mak-Bouchard

Rentrée littéraire été/automne 2020

Après une nuit de violent orage, un homme voit toquer à la porte de sa maison de campagne Monsieur Sécaillat, le vieux paysan d’à-côté. Qu’est-ce qui a pu pousser ce voisin secret, bourru, généralement si avare de paroles, à venir jusqu’à lui ? L’homme lui apporte la réponse en le conduisant dans leur champ mitoyen : emporté par la pluie violente et la terre gorgée d’eau, un pan entier d’un ancien mur de pierres sèches s’est éboulé. Or, au milieu des décombres et de la glaise, surgissent par endroits de mystérieux éclats de poterie. Intrigués par leur découverte, les deux hommes vont décider de mener une fouille clandestine, sans se douter que cette décision va chambouler leur vie. S’il se nourrit des oeuvres de Giono et de Bosco, Le Dit du Mistral n’est pas un livre comme les autres. C’est le début d’un voyage, un roman sur l’amitié, la transmission, sur ce que nous ont légué les générations anciennes et ce que nous voulons léguer à celles à venir. C’est un récit sur le refus d’oublier, une invitation à la vie où s’entremêlent histoires, légendes et rêves. C’est une fenêtre ouverte sans bruit sur les terres de Provence, la photographie d’un univers, un télescope aimanté par les dieux.


Le Tripode
19€
Romans français
L' arrachée belleDarsan Lou

Rentrée littéraire été/automne 2020

« Au centre de cette histoire, il y a le corps d’ une femme, ses hantises et ses obsessions, & il y a la nature. C’ est l’ histoire d’ une échappée belle, d’ une femme qui quitte, presque du jour au lendemain, tout ce qui déterminait son identité sociale. Elle sort de stase et se met en mouvement. Son départ est d’ abord une pulsion, une sorte de fuite vers l’ avant qui tient du road movie, avec de longues traversées de paysages en voiture, en auto-stop, puis à pied. De la fuite et l’ errance du départ, cette échappée va se transformer en nomadisme et en un voyage vers la réalisation de soi. L’ Arrachée belle, c’ est une échappatoire à une situation vécue comme oppressante : une vie de couple dont la violence réside dans l’ absence de relation, dans le vide entre les corps, dans les non-dits, l’ incompréhension, la distance qui se creuse. J’ ai voulu faire ressentir la violence de ces quotidiens subis, cette perte de sens qui est devenue pour la femme une absence au monde et à elle-même, et que l’ on nomme en psychologie un syndrome de déréalisation et de dépersonnalisation, une façon de s’ extraire de ce qu’on ne peut pas supporter, symbolisée par l’ absence de prénom de la narratrice. »


La Contre Allée
15€
Romans français
Philippe Katerine ; moments parfaitsThierry Jourdain

Rentrée Musique été/automne 2020

Chanteur halluciné pour initiés mais connu du grand public, acteur césarisé, collaborateur des rappeurs, Philippe Katerine est devenu incontournable ces 15 dernières années sans jamais ne rien perdre de son authenticité. Il n’a pas eu à s’adapter à son public car, progressivement, c’est son public qui s’est adapté à lui. Qu’est-ce qui a fait que Philippe Blanchard, jeune vendéen à la timidité maladive, qui dessinait des Jésus en érection pendant les cours et se faisait appeler Poubelle , se mette à composer un disque, en 1992, sous le pseudonyme de Katerine ? De ses débuts dans la Nouvelle chanson française, à la reconnaissance du public avec son tube « Luxor, j’adore » en 2005, Katerine se raconte à Thierry Jourdain dans cette biographie passionnante et décalée.


Le Mot Et Le Reste
21€
Beaux-arts / photo / musique / cinéma
Ce qu'ici bas nous sommesJean-Marie Blas De Roblès

Rentrée littéraire été/automne 2020

Qui peut jurer de ne pas inventer, au moins en partie, ses souvenirs ? Certainement pas Augustin Harbour. Quarante ans plus tôt, errant dans le désert du sud libyen, il est tombé sur une mystérieuse oasis : Zindan. On y arrive de n’importe où, de n’importe quand, mais personne, ni aucun des autres voyageurs échoués là, ne sait comment en repartir. C’est que Hadj Hassan, Dieu lui-même, y vit, en compagnie de son envoûtante vestale, Maruschka Matlich. Réfugié dans une clinique de luxe, sur les rives du lac Calafquén au Chili, carnets de croquis et annotations à l’appui, Augustin dresse l’inventaire de cette extravagante épopée, des habitants et de leurs moeurs étranges – tabous alimentaires, pratiques sexuelles, objets sacrés et autres signes parleurs – qui prend vite des allures de fantasmagorie. Présent et imaginaire se mêlent, comme pour une dangereuse immersion au coeur des ténèbres. Délirante invention d’un esprit malade ou intuition géniale d’un entendement hors du commun, le récit prodigieux et débridé d’Augustin nous emmène aux confins inexplorés de la folie. On retrouve dans ce roman phénoménal toute la fantaisie, l’humour, la virtuosité et l’érudition de l’auteur de Là où les tigres sont chez eux. Et un fameux coup de crayon !


Zulma
20€
Romans français
Les lionnesLucy Ellmann

Rentrée littéraire été/automne 2020

Une femme, mère au foyer, traverse la vie quotidienne, dans sa cuisine. L’âge est venu, elle a surmonté un cancer, et dans sa tête elle rumine le monde, ses folies, ses dangers, les fusillades dans les écoles, la crise économique qui fait toujours payer les mêmes, la pauvreté, l’angoisse du lendemain, les équilibres plus que précaires, sa mère décédée d’une longue maladie. Ça se passe dans l’Ohio. Et ça nous parle, de tout, partout. Cette femme pense aux diverses tâches domestiques qui l’attendent et sont nécessaires à faire tourner le ménage. Elle s’indigne, contre un président pour le moins inquiétant, ou face au dérèglement de la planète, mais aussi contre la domination patriarcale, l’asservissement des femmes ou l’extermination des Amérindiens. Tout cela roule dans son esprit. Comme des bouts de réalité qui viennent s’entrechoquer. Mais il faut, dans cette cuisine, continuer à pétrir la pâte, mettre le four à préchauffer et ne pas oublier le panier-repas des enfants…

Traduction CLARO – Langue d’origine : ANGLAIS (ETATS-UNIS)


Le Seuil
27€
Romans étrangers
Fin de combatKarl Ove Knausgaard

Rentrée littéraire été/automne 2020

Dans ce dernier volume de son autobiographie, l’écrivain norvégien examine son rapport à la vie, à l’amour et à la mort ainsi que les conséquences de son oeuvre sur son existence. A 40 ans, il partage son quotidien entre l’écriture et l’éducation de ses trois enfants en bas âge, menant une vie bien réglée jusqu’à ce que son oncle lui dise être opposé à la publication du premier tome de l’oeuvre.


Denoël
32€
Romans étrangers
La Société des Belles PersonnesTobie Nathan

Rentrée littéraire été/automne 2020

1952. Zohar Zohar, expulsé et fugitif, arrive en Europe. Né pauvre dans le misérable quartier juif du vieux Caire, l’enfant chéri de ‘Haret el-Yahoud, la ruelle aux Juifs, le jeune homme flamboyant, dont les clubs et bars attirent la haute société cairote, débarque sans famille, sans ami, sans un sou. Seul l’accompagne le fantôme de Dieter Boehm, son tortionnaire nazi. Zohar fuit un pays à feu et à sang, une société malade à l’image de son roi, Farouk, ramolli de luxure et détesté par son peuple, une société nécrosée par la montée des Frères musulmans, l’infiltration des anciens nazis dans l’armée égyptienne, les pogroms contre les juifs et la rébellion conduite par le puissant Gamal Abd el-Nasser. En France, son obsession va se lier à celle d’Aaron, Lucien et Paulette, trio soudé dans l’envie d’en découdre avec le passé qui les hante. Contre les bourreaux de leur passé, un même procédé : deux balles dans la tête, la première pour la vengeance, la seconde pour la signature. C’est l’histoire que son fils François va découvrir, celle qui lui fera comprendre la mystérieuse promesse faite par son père à la Société des Belles Personnes. Et qu’il décidera de poursuivre. Entre fresque historique et grand roman, des heures sombres de l’Égypte à la part enfouie de la mémoire française, Tobie Nathan écrit magnifiquement une épopée foisonnante et tragique, lestée du passé, forte de ses personnages, de leurs souvenirs et de leur cheminement.


Stock
22€
Romans français
Comme un empire dans un empireAlice Zeniter

Rentrée littéraire été/automne 2020

Il s’appelle Antoine. Elle se fait appeler L. Il est assistant parlementaire, elle est hackeuse. Ils ont tous les deux choisi de consacrer leur vie à un engagement politique, officiellement ou clandestinement.
Le roman commence à l’hiver 2019. Antoine ne sait que faire de la défiance et même de la haine qu’il constate à l’égard des politiciens de métier et qui commence à déteindre sur lui. Dans ce climat tendu, il s’échappe en rêvant d’écrire un roman sur la guerre d’Espagne. L vient d’assister à l’arrestation de son compagnon, accusé d’avoir piraté une société de surveillance, et elle se sait observée, peut-être même menacée. Antoine et L vont se rencontrer autour d’une question : comment continuer le combat quand l’ennemi semble trop grand pour être défait ?
Dans ce grand roman de l’engagement, Alice Zeniter met en scène une génération face à un monde violent et essoufflé, une génération qui cherche, avec de modestes moyens mais une contagieuse obstination, à en redessiner les contours. L’auteure s’empare audacieusement de nos existences ultracontemporaines qu’elle transfigure en autant de romans sur ce que signifie, aujourd’hui, faire de la politique.


Flammarion
21€
Nos meilleures ventesRomans français
Nature humaineSerge Joncour

Rentrée littéraire été/automne 2020

La France est noyée sous une tempête diluvienne qui lui donne des airs, en ce dernier jour de 1999, de fin du monde. Alexandre, reclus dans sa ferme du Lot où il a grandi avec ses trois sœurs, semble redouter davantage l’arrivée des gendarmes. Seul dans la nuit noire, il va revivre la fin d’un autre monde, les derniers jours de cette vie paysanne et en retrait qui lui paraissait immuable enfant. Entre l’homme et la nature, la relation n’a cessé de se tendre. À qui la faute ?
Dans ce grand roman de « la nature humaine », Serge Joncour orchestre presque trente ans d’histoire nationale où se répondent jusqu’au vertige les progrès, les luttes, la vie politique et les catastrophes successives qui ont jalonné la fin du XXe siècle, percutant de plein fouet une famille française. En offrant à notre monde contemporain la radiographie complexe de son enfance, il nous instruit magnifiquement sur notre humanité en péril. À moins que la nature ne vienne reprendre certains de ses droits…


Flammarion
21€
Romans français
Un jour ce sera videHugo Lindenberg

Rentrée littéraire été/automne 2020

C’est un été en Normandie. Le narrateur est encore dans cet état de l’enfance où tout se vit intensément, où l’on ne sait pas très bien qui l’on est ni où commence son corps, où une invasion de fourmis équivaut à la déclaration d’une guerre qu’il faudra mener de toutes ses forces. Un jour, il rencontre un autre garçon sur la plage, Baptiste. Se noue entre eux une amitié d’autant plus forte qu’elle se fonde sur un déséquilibre : la famille de Baptiste est l’image d’un bonheur que le narrateur cherche partout, mais qui se refuse à lui.
Écrit dans une langue ciselée et très sensible, Un jour ce sera vide est un roman fait de silences et de scènes lumineuses qu’on quitte avec la mélancolie des fins de vacances. L’auteur y explore les méandres des sentiments et le poids des traumatismes de l’Histoire.


Christian Bourgois Editeur
Romans français
Sept gingembresChristophe Perruchas

Rentrée littéraire été/automne 2020

C’est un père attentionné, un manager toxique, un mari aimant, mais aussi un prédateur sexuel, un publicitaire exsangue, une victime des temps qui vont, un coupable sans aucun doute.
Il vit, on le suit, caméra à l’épaule, instantanés de ses maintenant, haïkus éclatés, qui vont nous révéler petit à petit l’ensemble de l’image, pixel après pixel.
Toutes ces zones grises sont autant de nuances qui finissent par constituer un visage familier : celui de l’époque.
Qui s’achève dans la chute d’un mâle blanc, quadragénaire, asphyxié par un système dont il est le combustible.
En véritable sismographe, Christophe Perruchas enregistre cet effondrement qui fait écho à celui d’un vieux monde à bout de souffle.


Le Rouergue
19€
Romans français
Pêcheurs d’épongesYánnis D. Yérakis

Rentrée littéraire été/automne 2020

« Je sais qu’on a déjà écrit sur les pêcheurs d’éponges, les requins, les scaphandriers, mais toujours sous forme de récits ou de romans de deuxième ou troisième main. C’est une chose d’écouter une histoire, une autre de la voir, de la vivre et d’en subir les conséquences… Cela m’oblige à mettre (ces faits) par écrit pour ne pas les emporter avec moi et les faire disparaître… »
Au soir de sa vie, Yánnis Yérakis (1887-1971), ancien plongeur nu pour la pêche aux éponges, ressent l’impérieuse nécessité de témoigner pour les générations futures. Natif de la petite île grecque de Kalymnos (Dodécanèse), il a connu dans sa jeunesse la pauvreté, l’exil forcé dans les bagnes industriels pour enfants de la Russie d’autrefois, à Saint-Pétersbourg, puis les drames de la révolution d’Octobre.
Entretemps il aura été, adolescent, plongeur sur les côtes d’Afrique pendant trois ans.

Traduit par Spiro Ampélas


Cambourakis
16€
Romans étrangers
Un enlèvementFrançois Bégaudeau

Rentrée littéraire été/automne 2020

Une famille n’est jamais autant une famille qu’en vacances. En vacances on voit sa peau.
Durant leur congé estival à Royan, les Legendre sont très performants : la mère excelle en communication de crise, la petite en piano, et le père en running. Sa montre GPS compte ses pas. Chaque jour davantage de pas. Cette famille de la bourgeoisie parisienne est en croissance.
Seul le petit dernier tarde à performer. Tarde à apprendre à lire. Ou refuse d’apprendre. Il fait peut-être de la résistance passive. Sur une plage, il creuse un trou pour l’évasion.


Verticales
18€
Romans français
BroadwayFabrice Caro

Rentrée littéraire été/automne 2020

La vie n’est pas une comédie musicale.
Une femme et deux enfants, un emploi, une maison dans un lotissement où s’organisent des barbecues sympas comme tout et des amis qui vous emmènent faire du paddle à Biarritz… Axel pourrait être heureux, mais fait le constat, à 46 ans, que rien ne ressemble jamais à ce qu’on avait espéré. Quand il reçoit un courrier suspect de l’Assurance maladie, le désenchantement tourne à l’angoisse. Et s’il était temps pour lui de tout quitter? De vivre enfin dans une comédie musicale de Broadway?
Après Le Discours, Fabrice Caro confirme son talent unique de prince de l’humour absurde et mélancolique.


Gallimard
18€
Romans français
L'IntimitéAlice FERNEY

Rentrée littéraire été/automne 2020

Alexandre et Ada forment un couple heureux et s’apprêtent à accueillir un enfant. À l’heure de partir à la maternité, Ada confie son premier-né à leur voisine Sandra, une célibataire qui a décidé de longue date qu’elle ne serait pas mère. Après cette soirée décisive, la libraire féministe garde un attachement indéfectible au jeune garçon et à sa famille. Quelques années plus tard, sur un site de rencontres, Alexandre fait la connaissance d’Alba, enseignante qui l’impressionne par sa beauté lisse et sa volonté de fer…

Sandra, Alexandre, Alba – sur ces trois piliers, Alice Ferney construit son roman : en révélant les aspirations, les craintes, les opinions, les hésitations, les choix de ces personnages, elle orchestre une polyphonie où s’illustrent les différentes manières de former un couple, d’être un parent, de donner (ou non) la vie. S’amusant à glisser des dialogues philosophiques dans une comédie de mœurs, alternant les points de vue pour déplier toutes les réalités d’un projet ou d’une certitude, elle ausculte magistralement une société qui sans cesse repousse les limites de la nature et interroge celles de l’éthique pour satisfaire au bonheur individuel et familial.


Actes Sud
22€
Romans français
Comédies françaisesÉric Reinhardt

Rentrée littéraire été/automne 2020

Fasciné par les arcanes du réel, Dimitri, jeune reporter de vingt-sept ans, mène sa vie comme ses missions : en permanence à la recherche de rencontres et d’instants qu’il voudrait décisifs. Un jour, il se lance dans une enquête sur la naissance d’Internet, intrigué qu’un ingénieur français, inventeur du système de transmission de données qui est à la base de la révolution numérique, ait été brusquement interrompu dans ses recherches par les pouvoirs publics en 1974. Les investigations de Dimitri l’orientent rapidement vers un puissant industriel dont le brillant et sarcastique portrait qu’il en fait met au jour une «certaine France» et le pouvoir des lobbies.


Gallimard
22€
Romans français
FilleCamille Laurens

Rentrée littéraire été/automne 2020

FILLE, nom féminin
1. Personne de sexe féminin considérée par rapport à son père, à sa mère.
2. Enfant de sexe féminin.
3. (Vieilli.) Femme non mariée.
4. Prostituée.

Laurence Barraqué grandit avec sa sœur dans les années 1960 à Rouen. «Vous avez des enfants? demande-t-on à son père. – Non, j’ai deux filles», répond-il. Naître garçon aurait sans doute facilité les choses. Un garçon, c’est toujours mieux qu’une garce. Puis Laurence devient mère dans les années 1990. Être une fille, avoir une fille : comment faire? Que transmettre?
L’écriture de Camille Laurens atteint ici une maîtrise exceptionnelle qui restitue les mouvements intimes au sein des mutations sociales et met en lumière l’importance des mots dans la construction d’une vie.


Gallimard
19.50€
Nos meilleures ventesRomans français
ApeirogonColum Mccann

Rentrée littéraire été/automne 2020

Apeirogon. Une figure géométrique au nombre infini de côtés. En son coeur, deux pères. Un palestinien, un israélien, tous deux victimes du conflit, qui tentent de survivre après la mort de leurs filles. Abir Aramin, 1997-2007. Smadar Elhanan, 1983-1997. Il y a le choc, le chagrin, les souvenirs, le deuil. Et puis l’envie de sauver des vies. Ensemble, ils créent l’association « Combattants for Peace » et parcourent le globe en racontant leur histoire pour susciter le dialogue. Et un nombre infini de côtés. Toutes les facettes d’un conflit, qui est à la fois historique, politique, philosophique, religieux, musical, cinématographique, géographique. Une tragédie infinie qui happe le lecteur, l’absorbe, lui donne une responsabilité et l’engage à comprendre, à échanger, pour entrevoir un nouveau futur. Une tentative d’apaisement. It will not be over until we talk.

Traduction CLEMENT BAUDE – Langue d’origine : ANGLAIS (IRLANDE)


Belfond
23€
Romans étrangers
Le coeur synthétiqueChloé Delaume

Rentrée littéraire été/automne 2020

Adélaïde vient de rompre, après des années de vie commune. Alors qu’elle s’élance sur le marché de l’amour, elle découvre avec effroi qu’avoir quarante-six ans est un puissant facteur de décote à la bourse des sentiments. Obnubilée par l’idée de rencontrer un homme et de l’épouser au plus vite, elle culpabilise de ne pas gérer sa solitude comme une vraie féministe le devrait. Entourée de ses amies elles-mêmes empêtrées dans leur crise existentielle, elle tente d’apprivoiser le célibat, tout en effectuant au mieux son travail dans une grande maison d’édition. En seconde partie de vie, une femme seule fait ce qu’elle peut. Les statistiques tournent dans sa tête et ne parlent pas en sa faveur : « Il y a plus de femmes que d’hommes, et ils meurent en premier. » À l’heure de #metoo, Chloé Delaume écrit un roman drôle, poignant, et porté par une écriture magnifique.


Le Seuil
18€
Nos meilleures ventesRomans français
La tannerieCelia Levi

Rentrée littéraire été/automne 2020

Jeanne, ses études terminées, a quitté sa Bretagne natale pour vivre à Paris. Elle a trouvé un emploi temporaire d’« accueillante » à la Tannerie, une nouvelle institution culturelle, installée dans une usine désaffectée de Pantin. D’abord déboussolée par le gigantisme et l’activité trépidante du lieu, timide et ignorante des codes de la jeunesse parisienne, elle prend peu à peu de l’assurance et se lie à quelques-uns de ses collègues, comme la délurée Marianne ou le charismatique Julien, responsable du service accueil. Elle les accompagne dans leurs déambulations nocturnes, participe à des fêtes. Leur groupe se mêle au mouvement Nuit debout. Ils se retrouvent dans des manifestations, parfois violentes – mais sans véritablement s’impliquer, en spectateurs. Bientôt, deux ans ont passé. Dans l’effervescence de la Tannerie, en pleine expansion, chacun tente de se placer pour obtenir enfin un vrai contrat ou décrocher une promotion. Jeanne va devoir saisir sa chance. La Tannerie – tel un microcosme de notre société – forme une monde à part entière, avec ses techniciens, ses employés de bureau, ses artistes. Mais derrière la bienveillance affichée et le progressisme des intentions, la précarité et la violence dominent. Avec ce roman, qui frappe autant par la finesse de ses descriptions que par sa force critique, Celia Levi fait le portrait d’une époque et d’une génération en proie aux ambitions factices et à l’imposture des discours.


Tristram
21.90€
Romans français
ImpossibleErri De Luca

Rentrée littéraire été/automne 2020

On part en montagne pour éprouver la solitude, pour se sentir minuscule face à l’immensité de la nature. Nombreux sont les imprévus qui peuvent se présenter, d’une rencontre avec un cerf au franchissement d’une forêt déracinée par le vent. Sur un sentier escarpé des Dolomites, un homme chute dans le vide. Derrière lui, un autre homme donne l’alerte. Or, ce ne sont pas des inconnus. Compagnons du même groupe révolutionnaire quarante ans plus tôt, le premier avait livré le second et tous ses anciens camarades à la police. Rencontre improbable, impossible coïncidence surtout, pour le magistrat chargé de l’affaire, qui tente de faire avouer au suspect un meurtre prémédité. Dans un roman d’une grande tension, Erri De Luca reconstitue l’échange entre un jeune juge et un accusé, vieil homme « de la génération la plus poursuivie en justice de l’histoire d’Italie ». Mais l’interrogatoire se mue lentement en un dialogue et se dessine alors une riche réflexion sur l’engagement, la justice, l’amitié et la trahison.

Traduction de l’Italien de DANIELE VALIN


Gallimard
16.50€
Romans étrangers
ArèneNégar Djavadi

Rentrée littéraire été/automne 2020

Benjamin Grossman veut croire qu’il a réussi, qu’il appartient au monde de ceux auxquels rien ne peut arriver, lui qui compte parmi les dirigeants de BeCurrent, une de ces fameuses plateformes américaines qui diffusent des séries à des millions d’abonnés. L’imprévu fait pourtant irruption un soir, banalement: son téléphone disparaît dans un bar-tabac de Belleville, au moment où un gamin en survêt le bouscule. Une poursuite s’engage jusqu’au bord du canal Saint-Martin, suivie d’une altercation inutile. Tout pourrait s’arrêter là, mais, le lendemain, une vidéo prise à la dérobée par une lycéenne fait le tour des réseaux sociaux. Sur le quai, les images du corps sans vie de l’adolescent, bousculé par une policière en intervention, sont l’élément déclencheur d’une spirale de violences. Personne n’en sortira indemne, ni Benjamin Grossmann, en prise avec une incertitude grandissante, ni la jeune flic à la discipline exemplaire, ni la voleuse d’images solitaire, ni les jeunes des cités voisines, ni les flics, ni les mères de famille, ni les travailleurs au noir chinois, ni le prédicateur médiatique, ni même la candidate en campagne pour la mairie. Tous captifs de l’arène: Paris, quartiers Est. Négar Djavadi déploie une fiction fascinante, ancrée dans une ville déchirée par des logiques fatales.


Liana Levi
22€
Romans français
BettyTiffany Mcdaniel

Rentrée littéraire été/automne 2020

«Ce livre est à la fois une danse, un chant et un éclat de lune, mais par-dessus tout, l’histoire qu’il raconte est, et restera à jamais, celle de la Petite Indienne.». La Petite Indienne, c’est Betty Carpenter, née dans une baignoire, sixième de huit enfants. Sa famille vit en marge de la société car, si sa mère est blanche, son père est cherokee. Lorsque les Carpenter s’installent dans la petite ville de Breathed, après des années d’errance, le paysage luxuriant de l’Ohio semble leur apporter la paix. Avec ses frères et soeurs, Betty grandit bercée par la magie immémoriale des histoires de son père. Mais les plus noirs secrets de la famille se dévoilent peu à peu. Pour affronter le monde des adultes, Betty puise son courage dans l’écriture : elle confie sa douleur à des pages qu’elle enfouit sous terre au fil des années. Pour qu’un jour, toutes ces histoires n’en forment plus qu’une, qu’elle pourra enfin révéler. Betty raconte les mystères de l’enfance et la perte de l’innocence. À travers la voix de sa jeune narratrice, Tiffany McDaniel chante le pouvoir réparateur des mots et donne naissance à une héroïne universelle.

Traduction FRANCOIS HAPPE – Langue d’origine : ANGLAIS (ETATS-UNIS)


Gallmeister
26.40€
Nos meilleures ventesRomans étrangers
Art nouveauPaul Greveillac

Rentrée littéraire été/automne 2020

À l’orée du vingtième siècle, Lajos Ligeti, apprenti architecte viennois, gagne Budapest porté par un rêve : bâtir. Il découvre une capitale vieillotte et endormie où tout est à faire. Mais à Budapest, le conservatisme et les vieilles jalousies ne laissent guère de place à ses ambitions de modernité. Pour construire une ville, il faut séduire patrons et donneurs d’ordre. Manoeuvrer contre des concurrents redoutables aux méthodes déloyales. Visionnaire, Lajos Ligeti s’obstine. Inspiré par sa muse Katarzyna, il trouve son style. Ses créations de béton armé belles et vivantes s’imposent en Hongrie. C’est l’âge d’or de l’Art nouveau à Budapest. Lajos Ligeti est décoré par l’empereur François-Joseph à Vienne et bâtit bientôt dans toute l’Europe. Étranger, juif, il ne voit pas venir le précipice. La guerre mondiale effacera son oeuvre. Art Nouveau est une plongée dans le monde d’avant 1914 où Otto Wagner côtoyait Béla Bartók et Egon Schiele. Où un architecte pouvait changer la forme d’une ville et tout réinventer.


Gallimard
20€
Romans français
Rassemblez-vous en mon nomMaya Angelou

Rentrée littéraire été/automne 2020

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, Maya Angelou, dite « Rita », a 17 ans et vit avec sa mère et son beau-père à San Francisco. Elle donne naissance à un fils. Jeune et instable, elle tente de trouver sa place tout en l’élevant. De San Diego à Stampse en Arkansas, en passant par San Francisco, de mère maquerelle à danseuse de cabaret, cette jeune mère célibataire noire essaie de survivre dans un monde d’une extrême dureté, dominé par les Blancs. Plongée dans une grande pauvreté, elle glisse progressivement vers la criminalité sans pour autant jamais cesser, par l’auto-éducation, de chercher à s’élever intellectuellement. Rassemblez-vous en mon nom retrace cette quête. Maya Angelou y livre un témoignage précieux de son combat contre le racisme et la domination masculine, des thèmes qui en font encore aujourd’hui un livre d’une extrême actualité et une oeuvre majeure de la littérature américaine du XXe siècle.

Traduction CHRISTIANE BESSE – Langue d’origine : ANGLAIS (ETATS-UNIS)


Noir sur Blanc
18€
Romans étrangers
Sur l'alcoolCharles Bukowski

Rentrée littéraire été/automne 2020

Un recueil de prose et de poésie, qui inclut des oeuvres tardives et brillantes de l’auteur, où Charles Bukowski se transforme en bouteille. Celui qui s’autoproclamait « vieil homme sale » utilisait l’alcool à la fois comme muse et comme combustible, une relation conflictuelle responsable de certains de ses moments les plus sombres, comme les plus joyeux et inspirés. Dans Sur l’alcool, Abel Debritto, spécialiste de Bukowski, a réuni ses écrits de toutes formes et de toutes les époques sur la boisson. Ivre, Bukowski est capable d’être seul, d’être en société, d’être un poète, un amant, et un ami, bien que cela lui coûte souvent. Sur l’alcool est un puissant témoignage des plaisirs et des misères d’une vie d’ébriété, et une fenêtre sur l’âme d’un poètes parmi les plus légendaires et les plus admirés.

Traduction ROMAIN MONNERY – Langue d’origine : ANGLAIS (ETATS-UNIS)


Au Diable Vauvert
20€
Poésie/théâtre/danseRomans étrangers
Le sanctuaireLaurine Roux

Rentrée littéraire été/automne 2020

Une famille a trouvé refuge en pleine montagne, où elle tue les oiseaux et les brûle au lance-flammes : ils seraient à l’origine d’un mal ayant conduit l’humanité à son extinction. Tandis que la mère pleure et chante son existence passée, le père seul s’aventure aux confins de leur « sanctuaire », d’où il rapporte tout ce qu’il trouve pour assurer la survie des siens. Mais le monde est-il vraiment devenu ce qu’il en dit ? Est-il jonché de cadavres qui pourrissent le long des chemins ? Comment être certain des motifs qui le conduisent à cloîtrer sa famille, à dispenser à ses filles un entraînement quasi militaire et à se montrer chaque jour plus imprévisible et brutal ? Gemma, la plus jeune des deux filles, va peu à peu transgresser les limites du « sanctuaire » – et avec elles, la loi de ce père qu’elle admire plus que tout. Ce sera pour tomber entre d’autres griffes: celles d’un vieil homme sauvage, menaçant et lubrique qui vit entouré de rapaces. Parmi eux, un aigle qui va fasciner l’enfant…


Editions du Sonneur
16€
Romans français
La proieDeon Meyer

Rentrée Polars été/automne 2020

Fidèle à son modus operandi, Deon Meyer lance deux intrigues parallèles qui convergent vers la fin, dans un finale explosif. Au Cap, les Hawks – groupe Criminalité violente de la police sud- africaine – sont confrontés à un crime déconcertant. Le corps d’un ancien membre de leurs services, devenu consultant en protection personnelle, a été découvert près d’une voie ferrée. Que faisait donc cet homme à bord du Rovos, le train le plus luxueux du monde ? Le dossier est pourri, rien ne colle et pourtant, en haut lieu, on fait pression sur eux pour qu’ils laissent tomber l’enquête. À Bordeaux, Daniel Darret, ancien combattant de la branche militaire de l’ANC, mène une vie modeste sous une fausse identité, hanté par la crainte que son passé ne le rattrape. Voeu pieux : par une belle journée d’août, son vieux camarade Lonnie surgit dans sa rue et lui demande de reprendre du service. L’état déplorable du pays justifie un attentat. D’abord réticent, Darrett cède et se retrouve embarqué, via Paris et Amsterdam, dans la mission la plus dangereuse et délicate qu’il ait jamais connue. Traqué par les Russes autant que par les services secrets sud-africains, il ne lâchera pourtant pas sa proie…


Gallimard
18€
Littérature policière
Le bon, la brute et le renardChristian Garcin

Rentrée littéraire été/automne 2020

Trois chinois accablés de chaleur sillonnent le désert californien à la recherche de la fille de l’un d’entre eux, qui a disparu un mois plus tôt. Dans leur lente progression, ils frôlent à plusieurs reprises un binôme de policiers américains qui suivent eux-mêmes la trace d’un autre disparu… Ailleurs, à Paris, un journaliste chinois, auteur réticent de romans noirs, enquête avec une conviction relative sur l’évaporation de la fille de son patron. Ceci expliquerait-il cela ? Et réciproquement. Dans un jeu de miroir buissonnier, Christian Garcin invente le road-trip taoïste. Et questionne, mine de rien, les fondements de l’existence de la réalité. (Oui mais laquelle ?)


Actes Sud
21.50€
Romans français
Un jour viendra couleur d'orangeGrégoire Delacourt

Rentrée littéraire été/automne 2020

Tandis que le pays s’embrase de colères, Geoffroy, treize ans, vit dans un monde imaginaire qu’il ordonne par chiffres et par couleurs. Sa pureté d’enfant « différent » bouscule les siens : son père, Pierre, incapable de communiquer avec lui et rattrapé par sa propre violence ; sa mère, Louise, qui le protège tout en cherchant éperdument la douceur. Et la jeune Djamila, en butte à la convoitise des hommes, fascinée par sa candeur de petit prince. Fureurs, rêves et désirs s’entrechoquent dans une France révoltée. Et s’il suffisait d’un innocent pour que renaisse l’espoir ? Alors, peut-être, comme l’écrit Aragon, « un jour viendra couleur d’orange (…) Un jour d’épaule nue où les gens s’aimeront ». Lumineuse, vibrante, une grande histoire d’humanité.


Grasset
19.50€
Romans français
HéritageMiguel Bonnefoy

Rentrée littéraire été/automne 2020

Une prodigieuse saga familiale, pleine de magie et de passion, qui confirme le talent de Miguel Bonnefoy pour mêler les trajectoires intimes à la grande histoire. Des coteaux du Jura jusqu’aux geôles de Pinochet, des tranchées de la Somme jusqu’au ciel britannique déchiré par les Messerschmitt, la famille Lonsonier a traversé le XXe siècle avec fougue, et y a laissé quelques plumes… Mais de Lazare le poilu chilien et de sa dulcinée Thérèse amoureuse des êtres ailés, de Margot l’aviatrice intrépide et d’Ilario Da son fils révolté, on retient surtout l’incoercible force de vie. Ces drôles d’oiseaux migrateurs, pris tour à tour dans l’oeil du cyclone, ne cessent de voler vers leur destin, d’un côté à l’autre de l’Atlantique, avec pour tout viatique la légende mystérieuse d’un oncle disparu…


Rivages
19.50€
Romans français
RadicalTom Connan

Rentrée littéraire été/automne 2020

Dans une France minée par les fractures sociales, le communautarisme et le rejet des élites, Nicolas, étudiant de gauche à Sciences Po, rêve d’une révolution sans s’y engager. Sa rencontre avec Harry, dix-huit ans, activiste d’extrême droite proche des Gilets jaunes, va cristalliser ce désir d’insurrection qui ne dit pas son nom. Fasciné par Harry et sa violence radicale, Nicolas se soumet peu à peu à une passion destructrice jusqu’à renoncer à ses idéaux et à sa liberté. À travers une relation charnelle et toxique, Tom Connan explore, dissèque et dénonce une société au bord de l’explosion, où le populisme répond au cynisme ultra-libéral. Un roman dérangeant, qui fait entendre une voix aussi singulière que nécessaire, celle d’une génération qui n’a plus rien à perdre.


Albin Michel
19.90€
Romans français
Une piscine dans le désertDiane Mazloum

Rentrée littéraire été/automne 2020

Fausta quitte Beyrouth pour la maison de son oncle, dans un village entouré de montagnes, à la frontière de trois pays en guerre. Paradoxalement, pour Fausta, c’est le lieu doux des étés de son enfance, le seul endroit capable de l’apaiser. C’est là qu’elle a fait construire une piscine parfaite mais sur un terrain qui ne leur appartient pas. Fausta a juste envie de s’y plonger. Avant une dernière injection qui lui permettra peut-être d’avoir un enfant. Leo Bendos perturbe son séjour. Il arrive du Canada pour régler cette affaire de piscine : vendre le terrain de sa famille et repartir. L’oncle l’accueille, Fausta l’observe. Ils se découvrent. Tous deux sont fascinés par ce village qui semble contenir le monde, le danger qui peut surgir à tout moment. Ces trois jours vont changer leur vie. Un roman magnétique, envoûtant, sur nos identités, la terre qui nous façonne, l’histoire de deux personnages happés par la puissance d’une nature et d’un lieu immuables.


Lattès
19€
Romans français
De sève et de sangJulia Hill

Rentrée Essais été/automne 2020

Le 18 décembre 1999, les pieds de Julia « Butterfly » Hill touchèrent la terre ferme après plus de deux ans passés dans un séquoia millénaire californien nommé Luna. Ce qui ne devait être qu´un tree-sitting de quelques semaines à 55 mètres de hauteur, se transforma en une lutte acharnée de 2 ans. Julia et d´autres militants écologistes se sont battu bec et ongle pour empêcher l´entreprise Pacific Lumber de couper à blanc une forêt de séquoias. Sur une plateforme qui donnerait le vertige aux plus aguerris des grimpeurs, Julia dut subir les tempêtes d´El Niño, le harcèlement d´hélicoptères, un siège de dix jours par les agents de sécurité de la compagnie mais aussi l´immense douleur de voir la forêt dévastée par les tronçonneuses. Cette histoire inspirante, racontée par Julia, nous plonge dans son univers où son courage, sa solitude et sa douleur ont nourri sa ténacité face à la tentative de destruction de l´une des dernières forêts anciennes de séquoias du monde.


Editions Libre
16€
Essais
Une rose seuleMuriel Barbery

Rentrée littéraire été/automne 2020

Alors qu’elle a traversé la planète pour rejoindre le Japon, une femme franchit la cloison de verre de l’altérité et entre peu à peu dans l’agencement esthétique et spirituel des jardins et des temples de Kyôto. Jour après jour, guidée par celui qui fut l’assistant de son père disparu, ces promenades sont en elle autant de motifs à résonances, chambres d’échos, révélations minuscules puis essentielles de sa personnalité. Ce roman des origines est un voyage, une géographie secrète, en même temps qu’une transposition poétique de l’énigme du sentiment amoureux.


Actes Sud
17.50€
Romans français
Le grand vertigePierre Ducrozet

Rentrée littéraire été/automne 2020

Pionnier de la pensée écologique, Adam Thobias est sollicité pour prendre la tête d’une « Commission Internationale sur le Changement Climatique et pour un Nouveau Contrat Naturel ». De ce hochet géopolitique, pas dupe, il tente de faire une arme de reconstruction massive. Au coeur du dispositif, il crée le réseau Télémaque, indépendant et parallèle, constitué de scientifiques ou d’intuitifs, de spécialistes ou voyageurs, tous iconoclastes, qu’il envoie en missions discrètes, du Pacifique sud à la jungle birmane, de Manaus à Moscou… Tandis qu’à travers leurs récits se dessine l’encéphalogramme affolé d’une planète fiévreuse, Adam Thobias conçoit un projet communautaire aussi alternatif que novateur.  Entretenant une intimité générationnelle avec la géographie mouvante et fragile de notre monde en crise, doté d’une foi dans la narration et d’une énergie vitale contagieuses, Pierre Ducrozet se confronte, à bras-le-corps, aux forces motrices et performatives du roman sur les enjeux du contemporain.


Actes Sud
20.50€
Romans français
La république du bonheurIto Ogawa

Rentrée littéraire été/automne 2020

La vie est douce à Kamakura. Hatoko continue son activité d’écrivain-calligraphe, les amis et les clients se pressent dans la petite papeterie. Tendres, drôles ou tragiques, les destins se croisent sous son pinceau. Hatoko s’est mariée et découvre, en compagnie de Mitsurô et de sa fillette QP, les joies d’être mère au sein de cette famille recomposée. La famille est au coeur de ce second livre : le mariage, la parentalité, les liens avec la belle-famille, ou à la propre mère de Hatoko, qui fait ici son apparition, le souvenir de l’épouse défunte de Mitsurô. On retrouve dans ce roman toute l’alchimie des romans d’Ogawa Ito : l’amour, le partage et la cuisine – boulettes à l’armoise, curry de chinchard et miso de pétasite sont au menu de ce roman lumineux pour cultiver l’art d’être heureux.

Traduction MYRIAM DARTOIS-AKO – Langue d’origine : JAPONAIS


Picquier
19€
Romans étrangers
Liv MariaJulia Kerninon

Rentrée littéraire été/automne 2020

Son nom est Liv Maria Christensen. Enfant solitaire née sur une île bretonne, entre une mère tenancière de café et un père marin norvégien. Envoyée subitement à Berlin à l’âge de 17 ans, elle tombe amoureuse de son professeur d’anglais. Le temps d’un été, elle apprend tout. Le plaisir des corps, l’intensité des échanges. Mais, à peine sortie de l’adolescence, elle a déjà perdu tous ses repères. Ses parents décèdent dans un accident, la voilà orpheline. Et le professeur d’été n’était peut-être qu’un mirage. Alors, Liv Maria s’invente pendant des années une existence libre en Amérique latine. Puis, par la grâce d’un nouvel amour, elle s’ancre dans une histoire de famille paisible, en Irlande. Deux fils viennent au monde. Mais Liv Maria reste une femme insaisissable, même pour ses proches. Comment se tenir là, dans cette vie, avec le souvenir de toutes celles d’avant ?

Julia Kerninon brosse le portrait éblouissant d’une femme marquée à vif par un secret inavouable. Et explore avec une grande justesse les détours de l’intime, les jeux de l’apparence et de la vérité


l’Iconoclaste
19€
Romans français
La part du sarrasinMagyd Cherfi

Rentrée littéraire été/automne 2020

Le bac en poche, Magyd dit Le Madge, plus entre deux chaises identitaires que jamais, et entre rock et chanson française « à texte », éprouve ses rêves de musique et d’engagement politique, naviguant d’une bande de potes à l’autre : ceux de la cité et les artistes du centre-ville. Moins à la recherche de sa « Part de Gaulois » que de sa voix — celle qu’il voudrait donner aux siens, qui n’en demandent pas tant ; celle qui résonnera bientôt dans tous les Zénith de France où le succès révèlera aussi son amertume. Magyd ou les malentendus. Une aventure menée tambour battant, enragée et souriante.


Actes Sud
22€
Romans français
Les disparus du JoolaAdrien Absolu

Rentrée littéraire été/automne 2020

Le 26 septembre 2002, un bateau, le Joola, part de Ziguinchor pour Dakar avec à son bord près de 2000 passagers. Il n’arrivera jamais à destination. 1863 personnes mourront. Adrien Absolu se rend à de nombreuses reprises en Casamance. L’histoire du Joola le hante. Comment une telle catastrophe a-t-elle pu arriver ? Les responsables essaient-ils de ralentir l’enquête ? Qui étaient les victimes et notamment Dominique, un Français de vingt ans ? Adrien Absolu nous raconte, heure par heure, cette journée de septembre 2002. Il remonte le temps, lorsque le bateau a été construit et qu’on l’a laissé naviguer malgré ses vices. Il décrit le courage et l’obstination de ceux qui ont tout tenté. Les disparus du Joola est un récit bouleversant, comme un espoir de vérité et une stèle pour ceux qui ne sont plus.


Lattès
19€
Romans français
Les évasions particulièresVéronique Olmi

Rentrée littéraire été/automne 2020

Elles sont trois soeurs, nées dans une famille catholique modeste à Aix-en-Provence. Sabine, l’aînée, rêve d’une vie d’artiste à Paris ; Hélène, la cadette, grandit entre son oncle et sa tante, des bourgeois de Neuilly-sur-Seine, et ses parents, des gens simples ; Mariette, la benjamine, apprend les secrets et les silences d’un monde éblouissant et cruel. En 1970, dans cette société française qui change, où les femmes s’émancipent tandis que les hommes perdent leurs repères, les trois soeurs vont, chacune à sa façon, trouver comment vivre une vie à soi, une vie forte, loin de la morale, de l’éducation ou de la religion de l’enfance. Cette saga familiale, qui nous entraîne de l’après Mai 68 à la grande nuit du 10 Mai 1981, est tout autant une déambulation tendre et tragique dans ce siècle que la chronique d’une époque où les consciences s’éveillent au bouleversement du monde et annoncent le chaos à venir. Il fallait le talent de l’auteure de Bakhita pour en saisir le souffle épique et visionnaire, et la justesse intime.


Albin Michel
21.90€
Romans français
Revue Apaches n°1

Nouveauté Revue Cinéma

La revue Apaches fédère une rédaction autour d’un même désir d’écriture sur le cinéma. L’actualité cinématographique y sera traitée, la programmation des festivals rythmera nos publications mais c’est aussi à une écriture plus libre que nous souhaitons nous essayer.


9€
Beaux-arts / photo / musique / cinémaRevues
Revue Par ici la sortie ! cahiers éphémères et irréguliers pour saisir ce qui nous arrive et imaginer les mondes de demain n.1Collectif

Nouveauté Revues 2020

À l’heure où paraissent ces « cahiers », trois mois sont passés depuis que la pandémie mondiale du Covid-19 s’est imposée à nous, trois mois que le monde entier a basculé dans un état de crise dont on ne voit pas l’issue et dont on ne mesure pas les effets sur les sociétés qu’il a frappées. Aux premières heures du confinement, des sentiments nombreux et contradictoires nous ont toutes et tous traversés : de la sidération à l’angoisse, de la tristesse à la colère… Et puis, très vite, les questions se sont bousculées dans nos têtes : que s’est-il donc passé ? Mais que nous arrive-t-il ? Quelles conséquences cet événement aura-t-il sur le monde et sur nos existences ? Et quelles leçons en tirer ? Il faut dire que, pour beaucoup d’entre nous, la vision d’un monde littéralement arrêté a soudain rendu évidentes, presque sensibles, les contradictions insoutenables dans lesquelles ce monde se trouvait pris depuis trop longtemps. Et si cette catastrophe était l’occasion d’empêcher qu’il retrouve sa trajectoire catastrophique antérieure ? Comme le disait magnifiquement un graffiti repéré sur un mur de Hong Kong, « we can’t return to normal, because the normal that we had was precisely the problem». Autrement dit, serons-nous capables de saisir cet événement, à la fois le comprendre et nous en emparer, afin d’imaginer et construire le monde que nous voulons, le monde dont nous rêvons ?

Cette crise bouleverse les cadres de pensée et d’interprétations, elle met à l’épreuve bien des certitudes et des convictions, ce qui imposait d’ouvrir un espace original de dialogue, où trouvent à s’exprimer des sensibilités intellectuelles diverses, où peuvent s’ordonner la confrontation des points de vue, les divergences de fond, les incertitudes et les interrogations.


Seuil
14.90€
Revues
Guy DebordAnselm Jappe

Nouveauté Essais 2020

Certaines époques ont montré qu’elles croyaient fortement à la puissance de la pensée critique. Notre époque, au contraire, a tenu ses penseurs, non sans raison, pour des gens totalement inoffensifs. Parmi les rares personnes considérées comme tout à fait inacceptables, on trouve assurément Guy Debord. Pendant longtemps, c’est la police qui s’est intéressée à lui, plutôt que les milieux intellectuels. Lorsque, malgré toutes sortes d’obstacles, sa pensée a fini par s’imposer, on a bien vite assisté à une autre forme d’occultation : la banalisation. Il existe peu d’auteurs contemporains dont les idées ont été utilisées de façon aussi déformée, et généralement sans même que l’on cite son nom. Ce livre résume l’activité publique de Guy Debord, du lettrisme à la fondation de l’Internationale situationniste, des rencontres avec Henri Lefebvre et Socialisme ou Barbarie à Mai-68, de La Société du spectacleà ses films. Surtout, il veut préciser la place de Debord dans la pensée moderne : sa reprise des concepts marxiens les plus essentiels et les plus oubliés, son utilisation de Lukács, son importance pour une théorie critique aujourd’hui. Cet ouvrage prend au sérieux Debord lorsqu’il affirme avoir « écrit sciemment pour nuire à la société spectaculaire ».


La Decouverte
12€
Essais
L'insurrection de la vie quotidienne ; textes et entretiensRaoul Vaneigem

Nouveauté Essais 2020

Dans plusieurs de ses interventions, Raoul Vaneigem questionne les insurrections mondiales en oeuvre depuis 2018 pour en montrer la similaire actualité : se défaire de la tyrannie du monde marchand. Dans ces textes et entretiens, dans ces analyses, inédites, au plus proche de l’actualité, l’auteur montre l’urgence qui est la notre de jeter nos forces dans ce combat pour faire éclore la poésie de la vie émancipée. Ouvrir un espace vital à celles et ceux que paralysent le désarroi et l’angoisse du futur, n’est-ce pas la pratique poétique qui fait l’insolente nouveauté de l’insurrection de la vie quotidienne ? Ne la voyons-nous pas dans la déperdition du militantisme, dans l’érosion de ce vieux réflexe militaire qui multiplie les petits chefs et leurs troupeaux apeurées ? Sous la diversité de ses prétextes, l’unique revendication qui s’exprime aujourd’hui sans réserve, c’est la vie pleine et entière.


Grevis
10€
Essais
L’Ère des extrêmes Histoire du court XXe siècle (1914-1991)Eric Hobsbawm

Nouveauté Essais 2020 // Deuxième édition, révisée, actualisée et complétée


Préface de Serge Halimi
Postface de l’auteur

Eric Hobsbawm est né l’année de la révolution d’Octobre et s’est réclamé du marxisme toute sa vie. La période qu’il analyse et le communisme qui en constitua une dimension essentielle sont donc liés à son existence. Bien que le XXe siècle soit achevé, son interprétation reste un enjeu politique décisif. Et le fait que l’ordre en place provoque son lot de révoltes presque partout dans le monde interdit de reléguer au rang de contes poussiéreux les chapitres d’un temps qui a vu des peuples renverser l’irréversible. Leurs espérances furent parfois déçues, détruites, décapitées (cette chose-ci est connue), mais aussi parfois récompensées (cette chose-là est moins évoquée).

L’Ère des extrêmes nous rappelle que l’humanité ne fut pas toujours impuissante et désarmée quand elle voulut changer de destin. Lorsque Hobsbawm publia ce livre, ce genre d’observation n’allait plus de soi. Mais vingt-cinq ans plus tard, les lampions de la célébration définitive de la démocratie libérale sont éteints. Et l’histoire qui resurgit ne se résume pas à un imaginaire désenchanté.

Cette somme mêle l’étude des révolutions politiques, culturelles et des bouleversements sociaux du XXe siècle, celle des deux guerres mondiales, mais aussi des innovations artistiques et scientifiques.
Traduit en trente langues et largement célébré, L’Ère des extrêmes rencontra un accueil plus difficile en France, où les grandes maisons d’édition refusèrent de publier des analyses trop marquées selon elles par l’attachement de l’auteur à la cause révolutionnaire.

Traduit de l’anglais par André Versaille


Agone
17€
Essais
Revue Persona n°12 / Printemps-Été 2020Collectif

Au sommaire de ce n°12

REBEKA WARRIOR // MINIMAL COMPACT // JEHNNY BETH // CYRILLE LATOUR // OLIVIER MELLANO // BRUNOÏ ZARN // VERSARI // THOMAS HOWARD MEMORIAL // KENT // LOVATARAXX // ADRIEN M & CLAIRE B // LUNATRAKTORS // BÄRLIN // BLIND SEATS // MY CONCUBLINE // LANE // COMPLOT // ARNAUD POLLET // ANGELA LUGRIN // PASCAL PACALY // THEO HAKOLA // ARRACHE TOI UN ŒIL // MAUD BERTHOMIER // JAMES ELEGANZ // GIL RIGOULET // HOMMAGE À CHRISTOPHE AINSI QU’À GENESIS P-ORRIDGE…


10€
Revues
La cuisine grecque végétarienneHeather Thomas

Nouveauté Gastronomie 2020

Toutes les saveurs de la cuisine grecque en 120 recettes végétariennes faciles à réaliser Les légumes frais sont un élément incontournable de la cuisine grecque. Ce livre propose une large sélection de délicieuses recettes sans viande à déguster à tout moment de la journée, qu’il s’agisse de plats pour le petit déjeuner, de soupes, de salades, de plats de légumes et de céréales ou de desserts. S’inspirant de la gastronomie de toutes les régions de Grèce, La Cuisine grecque végétarienne démystifie cette cuisine en proposant des recettes faciles à préparer et savoureuses qui attireront autant les végétariens que les carnivores. Pour chaque recette, une introduction apporte des informations sur les ingrédients et des conseils de service. De nombreuses variantes sont également proposées au lecteur.


Phaidon
34.95€
Gastronomie, vin
Le grand guide des probiotiques ; tout sur les bactéries bienfaisantesTetyana Fontenelle-Surzhko

Nouveauté Gastronomie 2020

Maux de tête, fatigue, mauvaise haleine, estomac ballonné sont autant de signes d’un organisme sujet aux bactéries pathogènes. Avec les probiotiques, faites pencher la balance du côté des bonnes bactéries. Dans cet ouvrage, vous découvrirez tout ce qu’il y a à savoir sur les produits-probiotiques (comme par exemple, le fromage frais fermier, le yaourt nature ou le lassi): fiche d’identité, modes de consommation, recettes culinaires aux vertus curatives délicieuses, mais aussi soins paramédicaux et cosmétiques, …


Hachette Pratique
25€
Gastronomie, vin
Kéfir et kombuchaSandrine Houdré-Grégoire

Nouveauté Gastronomie 2020

Des boissons 100 % naturelles aux multiples bienfaits ! Incontournables pour toutes les personnes qui souhaitent prendre soin d’elle et trouver une alternative aux sodas industriels, les kéfirs et kombuchas sont des boissons fermentées peu sucrées et riches en probiotiques bénéfiques pour le système immunitaire et le microbiote. Voici 30 recettes accompagnées des conseils et astuces des auteures pour réaliser vos propres kéfirs et kombuchas. Un mélange maîtrisé de laits, fleurs et fruits pour des boissons savoureuses. C’est simple, rapide et bon pour la santé ! Véritable créatrice de saveurs, Sandrine Houdré-Grégoire est élue meilleure mixologiste de France en 2008. En 2010, elle fonde la société de conseils SHG Virgin Cucumber. Marie-Laure André est diététicienne-nutritionniste, elle est fondatrice de la méthode minceur IG bas.


Rustica
7.95€
Gastronomie, vin
Le meilleur du barbecue & de la plancha végétarienCollectif

Nouveauté Gastronomie 2020

100 recettes végétariennes pour le barbecue et la plancha. Des recettes variées et savoureuses, pour changer de la viande au moment des barbecues. Qu’on soit nous-même végétariens, ou qu’on cherche quoi cuisiner à ses invités qui le sont. De nombreuses photos en pleine page.


Artemis
6.95€
Gastronomie, vin
Breuvages Bluffants – Lait, bière, vin, thé, café… La véritable histoire de nos boissons préféréesNicolas Kayser-Bril

Nouveauté Boissons 2020

Nos boissons préférées ont une histoire folle : Après Bouffes Bluffantes en 2018, le data-journaliste féru d’histoire et de gastronomie Nicolas Kayser-Bril s’attaque à ces breuvages qui en disent long sur notre civilisation : c’est Breuvages Bluffants – Lait, bière, vin, thé, café… La véritable histoire de nos boissons préférées.

Saviez-vous que les Mésopotamiens brassaient l’orge bien avant d’avoir inventé la roue ? Mais que la bière moderne est née en Picardie – une invention attribuée au cousin de Charlemagne. Quant aux premiers distillateurs, ils étaient chassés tels des sorciers avec leur eau de feu. Les femmes et le vin blanc ? Ce cliché relou date de la Grèce antique. Et pourquoi fut-il longtemps aussi difficile de trouver un bon expresso dans un village anglais qu’un bon thé dans un village français ? Et quand a-t-on cessé de distribuer des bonbons au pastis aux enfants ? Et quand Coca a-t-il retiré la cocaïne de sa recette ? La plupart de ces breuvages fétiches auraient d’ailleurs pu rejoindre le cimetière des boissons disparues, n’étaient les hasards de l’histoire.

En déconstruisant les mythes et clichés qu’on trouve au fond de nos verres, de l’Antiquité à nos jours, on comprend mieux le monde qui nous entoure… Bienvenue sur la route de la soif !


Nouriturfu Le Poing Sur La Table
14€
Gastronomie, vin
Protéines végétales super facilesAmélie Roman

Nouveauté Gastronomie 2020

Cuisiner les protéines végétales au quotidien, c’est facile ! Manger des protéines chaque jour est indispensable pour notre organisme. On trouve des protéines végétales dans les légumineuses, les céréales, les féculents, les graines et les oléagineux. Lentilles, pois chiches, quinoa, soja, graines de lin… Autant d’aliments savoureux et bons pour la santé, mais que l’on ne sait pas bien cuisiner. Découvrez plus de 40 recettes faciles de collations, entrées, tartinades, plats et desserts, pour tous les jours. Réduisez votre consommation de viande, mais pas votre plaisir de manger, en conservant une alimentation variée, équilibrée et gourmande.


Mango Mango Green
16.95€
Gastronomie, vin
Currys à toutes les sauces ; voyage aux pays des épices : 60 recettes exotiquesCatherine Madani

Nouveauté Gastronomie 2020

Doux ou plus épicés, toujours très parfumés, ces plats venus principalement d’Inde, de Thaïlande, du Japon, des Caraïbes, ou d’autres régions du monde (Madagascar, La Réunion) se déclinent en mille saveurs. Ce livre propose : -une découverte des épices et des aromates qui sont à la base du curry ; de nombreuses pâtes et poudres à confectionner soi-même ; – tout pour maîtriser l’art du curry et donner du caractère à tous les plats mijotés, marinés, grillés… en accommodant les épices avec du lait de coco, du yaourt, des lentilles, des fruits secs pilés… -des astuces et des recettes d’accompagnements : nouilles, riz, chutneys, naans, raïta, boissons rafraîchissantes… 60 recettes pour tous les goûts, à base de viande, de poisson, de légumes : Lotte à la pâte de curry vert ; Boulettes de crevettes au bouillon ; Colombo d’agneau le plus simple du monde ; Curry de légumes verts au lait de coco… Et, bien sûr, les incontournables Dhal de lentilles ; Curry de porc sauce satay ; Poulet tandoori…


La Martiniere
19.90€
Gastronomie, vin
Les cahiers de Delphine ; cuisiner, c'est une chance ! ; 66 recettes de saison pour se faire du bienDelphine Brunet

Nouveauté Gastronomie 2020

Les Cahiers de Delphine, la newsletter à succès avec ses 18 000 abonnés, reviennent enfin en librairie avec une édition 2020, un recueil imprimé grand format, richement illustré d’une iconographie signée 180°C. Au menu des 144 pages de ce nouvel ouvrage, retrouvez tous les ingrédients qui ont fait le succès de la newsletter hebdomadaire éponyme : l’univers culinaire de Delphine et sa sélection de produits de saison, le tout mis en scène à travers 64 recettes originales mais simples, inédites, testées, dégustées et approuvées, par la rédaction 180°C. Une indispensable source d’inspirations pour cuisiner facilement, avec plaisir et manger bon et sain tout au long de l’année !


Thermostat 6
20€
Gastronomie, vin
La transition, c'est maintenant ; choisir aujourd'hui ce que sera demainPascal Hébert

Nouveauté Essais 2020

Au contact de gens de tous les milieux qui se dédient, chacun.e à leur échelle, à de multiples projets et engagements, Laure Waridel a cherché à tracer les contours d’une réelle transition vers une économie écologique et sociale. Il résulte de ce parcours un constat : les ingrédients de cette transition sont déjà là, au sein d’une myriade d’initiatives privées, publiques et collectives, si bien que nous sommes au point de bascule. Divisé en deux parties, le livre vise à la fois à établir un cadre théorique à ce basculement social et économique, mais aussi à souligner ses diverses manifestations pratiques. Laure Waridel nous offre ainsi une réelle cartographie de la transition en marche tout en identifiant les principaux freins et accélérateurs de pratiques écologiques et responsables.


Ecosociete
25€
Essais
BifurquerBernard Stiegler, Collectif

Nouveauté Essais 2020

« Écoutez les scientifiques ! » enjoignait récemment Gratta Thunberg aux députés venus l’écouter à l’Assemblée Nationale. Une fois les conclusions du GIEC admises, il s’agit pour le philosophe Bernard Stiegler et le collectif Internation de mettre à profit la recherche contributive pour répondre rapidement à cette « crise existentielle pour l’humanité ». Avec le soutien du prix Nobel de littérature Jean-Marie Le Clézio, qui préface l’ouvrage, ainsi que du professeur au collège de France Alain Supiot, cet essai propose une analyse de cet enjeu à la fois scientifique, économique, politique et social, sur les plans les plus divers, et en vue de lancer une initiative d’ampleur mondiale, dite de recherche contributive, appuyée sur des territoires laboratoires mis en place sur tous les continents. Ensemble, ces chercheurs – qui ont également travaillé avec les mouvements Youth for Climate et Extinction Rebellion – se fixent comme objectif de permettre l’émergence de modèles économiques, sociaux et politiques fondés de part en part sur la lutte contre l’entropie et contre ses diverses formes liées à l’activité humaine, et appelée ici l’anthropie. Scientifiques, juristes, économistes, philosophes, artistes, ingénieurs, citoyens… soutiennent que c’est moins une mauvaise volonté viscérale qui empêche que soit entamée la véritable transition permettant de bifurquer vers une économie respectueuse de la biosphère et de la vie qu’une difficulté épistémologique fondamentale, qui tient à l’ignorance des enjeux de l’entropie – et de ce que le GIEC appelle les « forçages anthropiques ».


Les Liens Qui Liberent
24€
Essais
La naissance en BD T1; découvrez vos super pouvoirs !Lucile Gomez

Nouveauté BD 2020

Ce livre explique ce que les femmes savent déjà, sans savoir qu’elles le savent. Leur cerveau conscient, intelligent, leur néocortex surdéveloppé d’être humain, rempli de peurs, les poussent à accepter une surmédicalisation de la naissance. Elles ont fini par croire qu’accoucher était forcément douloureux, dangereux, violent… Or, à force d’interventions extérieures, on finit par inhiber le cerveau reptilien, celui qui, pourtant, sait parfaitement comment faire depuis des millénaires. Ce livre explique la physiologie. Il raconte ce qui se passe lorsque les femmes accouchent sans peurs et sans gestes parasites. Rendre aux femmes la connaissance intime du fonctionnement de leur corps, c’est leur rendre leur pouvoir. Celui d’être naturellement fortes et pourvues pour donner la vie.


Mamaeditions Graphics
25€
BD, romans graphiques
Voyager sans avionCindy Chapelle, Audrey Baylac

Nouveauté Voyage 2020

Face à un constat environnemental toujours plus inquiétant, il serait intéressant (voire urgent !) de mettre en lumière de multiples voies différentes de la voie aérienne pour partir en vacances. L’occasion d’être plus en cohérence avec ses valeurs écologiques. L’avion nous transporte en quelques heures à l’autre bout de la planète. Cependant, modérer ses déplacements aériens ouvre de nouvelles perspectives : transformer ses vacances en aventures insolites, être plus en accord avec son mode de vie écologique, comprendre que le chemin est tout aussi important que le but, vivre des lieux plutôt que de les survoler. Plutôt que de consommer le voyage, le slow tourisme mesure son impact sur l’environnement pour mieux le préserver. Dans ce livre, vous découvrirez des inspirations et pistes concrètes pour devenir un voyageur responsable !


Plume de carotte
21€
Essais
Mentawai les sages de la foretRaymond Figueras, Loic Trehin

Nouveauté Voyage / Découverte 2020

Sur la petite île de Sibérut et sur trois autres îlots, à l’ouest de Sumatra, en Indonésie, au coeur d’une forêt dense et envoûtante, vit un peuple plusieurs fois millénaire : les Mentawai. Surnommés les « Hommes-fleurs » , ils utilisent quotidiennement les plantes et les fleurs pour embellir et soigner leur corps, séduire l’âme qui y réside ou procéder à des rituels. Animés par des valeurs de partage et d’un respect absolu de la nature, les Mentawai sont les gardiens d’une grande sagesse et incarnent une forme de résistance au mode de vie imposé par le monde occidental. Raymond Figueras est allé à leur rencontre une dizaine de fois, des mois durant, pour prendre part à la vie quotidienne et apprendre à connaître ce peuple « ? racine ? « . C’est lors de participation aux cérémonies qui ponctuent la vie, à la chasse aux animaux sauvages accompagnant l’explorations des forêts denses, aux flaneries sur des collines abruptes, des plages interminables, ou dans des marécages infestés, que l’auteur s’est peu à peu lié d’amitié avec cette ethnie singulière.

Illustré avec patience et talent, par le graveur sur bois Loïc Tréhin, Mentawai les sages de la forêt évoque la découverte de ces hommes et femmes attachants.


Elytis
22.90€
Essais
Tout sur l'économie, ou presque ; pour comprendre vraiment ce qui cloche dans le systèmeHeu?Reka

Nouveauté Essais 2020

Que se passe-t-il lorsque je contracte un emprunt ? D’où vient l’argent que me prête la banque ? Qu’appelle-t-on la dette ? Qu’est-ce qu’une obligation ? Pourquoi les États veulent-ils absolument « sauver » les banques alors que nous croulons sous une dette réputée inextinguible ? Et pourquoi est-il urgent que nous, citoyens, comprenions les rouages de l’économie et de la finance ? Avec pédagogie et clarté, en s’appuyant sur des infographies éclairantes, Gilles Mitteau, ancien trader à Wall Street devenu vulgarisateur sur YouTube, explique pour nous les rouages d’un système méconnu bien qu’omniprésent dans nos vies quotidiennes. Une lecture nécessaire pour mieux comprendre les enjeux actuels et ainsi interroger les règles que le capitalisme a érigées en lois immuables et qu’il est plus qu’urgent de remettre en cause.


Payot
19€
Essais
En immersion ; enquête sur une société confinéeJérôme Fourquet, Marie Gariazzo, Gaspard Jaboulay, Francois Kraus, Sarah Wolber

Nouveauté Essais 2020

L’épidémie de coronavirus et l’expérience du confinement généralisé ont confronté notre pays à une épreuve inédite et singulière. Fait social total, la propagation du virus a mis à l’arrêt l’économie, bouleversé l’agenda gouvernemental et notre vie quotidienne. Durant cette période très particulière, l’IFOP, à l’initiative de Jérôme Fourquet, a réalisé une série d’enquêtes quantitatives visant à donner la mesure du niveau d’inquiétude de la population, du jugement porté par elle sur l’action des pouvoirs publics et de la façon dont ont été appliquées les consignes sanitaires. Mais, parallèlement à cette batterie d’enquêtes inédites, l’institut a également déployé, avec Le Point et la Fondation Jean-Jaurès, un dispositif d’observation au long cours : 33 Françaises et Français de toutes conditions, de tous âges et régions ont été suivis par l’équipe d’enquêteurs pendant plusieurs semaines.

Comment les Français ont-ils réagi à l’évolution de l’épidémie et quelles sont leurs attentes maintenant ? Cadre télétravaillant depuis l’île de Ré versus caissière aux avant-postes, jusqu’à quel point le confinement a-t-il constitué une épreuve partagée et comment les différences ont-elles été appréhendées ? L’épidémie et le confinement ont-ils raffermi le sentiment d’appartenance collective ou exacerbé les fractures déjà à l’oeuvre ? En d’autres termes, le Covid-19 a-t-il joué le rôle d’antidote ou de révélateur de l’« archipelisation » de la société française ?


Seuil
18€
Essais
Covid-19 : anatomie d'une crise sanitaireJean-Dominique Michel

Nouveauté Essais 2020

« Pendant des mois, la moitié de l’humanité a été confinée. Le Covid-19 a fait basculer nos existences dans l’inattendu, l’incertitude, l’angoisse. Jean-Dominique Michel est spécialiste en anthropologie de la santé. Il est le premier à avoir perçu le décalage entre la réalité de l’épidémie et les discours des autorités politiques et sanitaires. Absence de tests de dépistage, confinement généralisé de toute la population, mensonges sur le rôle des masques…, il dissèque les décisions absurdes. Grâce à un solide travail documentaire, il nous permet de comprendre en quoi les pouvoirs publics ont failli et pourquoi nous aurions pu agir autrement. Surtout, il jette une lumière crue sur le mal qui sape notre système de santé. Pour lui, il est temps de bâtir une véritable « démocratie sanitaire ».


Humensciences Quoi De Neuf En Sciences ?
17€
Essais
Quand le loup habitera avec l'agneauVinciane Despret

Nouveauté Essais 2020

Les animaux ont bien changé au cours des dernières années. Les babouins mâles qui semblaient tellement préoccupés de hiérarchie et de compétition nous disent à présent que leur société s’organise autour de l’amitié avec les femelles. Les corbeaux, qui avaient si mauvaise réputation, nous apprennent que, quand l’un d’eux trouve de la nourriture, il en appelle d’autres pour la partager. Les moutons, dont on pensait qu’ils étaient si moutonniers, n’ont aujourd’hui plus rien à envier aux chimpanzés du point de vue de leur intelligence sociale. Et nombre d’animaux qui refusaient de parler dans les laboratoires behavioristes se sont mis à entretenir de véritables conversations avec leurs scientifiques. Ces animaux ont été capables de transformer les chercheurs pour qu’ils deviennent plus intelligents et apprennent à leur poser, enfin, de bonnes questions. Et ces nouvelles questions ont, à leur tour, transformé les animaux…


La Decouverte Les Empecheurs De Penser En Rond
20€
Essais
Par-delà les frontières du corpsSilvia Federici

Nouveauté Essais 2020

Nos corps sont des terrains de résistance car ils sont pour d’autres des terrains à conquérir. Dans cet ouvrage accessible et personnel, en discussion avec les mouvements féministes contemporains, Silvia Federici entreprend d’extirper nos corps des pouvoirs et des dispositifs technologiques qui les aliènent et les transforment. Comment reprendre corps aujourd’hui alors que les publicitaires dictent à ce corps son allure, que les petits chefs l’épuisent au travail, que les médecins l’entourent de sa naissance à sa mort, et qu’on le marchandise jusqu’à la reproduction ? Comment le corps et le genre se forment-ils, entre histoire, luttes collectives, et politique de l’identité ? De l’examen de ces questions brûlantes, il ressort un refus : celui de la transformation du corps en machine (ouvrière, procréatrice ou esclave). Et une affirmation : la nécessité d’écouter le langage du corps, afin de retrouver par-delà ses frontières la continuité magique qui nous relie aux autres êtres vivants qui peuplent la terre.


Divergences Cybernetique Etc
15€
Essais
Faites-moi plaisirMary Gaitskill

Nouveauté littéraire 2020

Quin est licencié de la maison d’édition new-yorkaise où il travaille depuis de longues années. Il est accusé par plusieurs femmes de conduite « inappropriée ». Pourtant, il peine à comprendre ce qu’on lui reproche. Margot est sa meilleure amie. Si elle approuve la punition infligée à Quin, elle ne peut s’empêcher d’y voir une sorte d’injustice. Au fond, que désirons-nous vraiment, et pourquoi ? Qu’est-ce que le consentement ? Dans ce récit percutant à deux voix, c’est toute l’ambiguïté de nos comportements qui se révèle, cette zone grise à laquelle seuls les écrivains ont accès. Car rien ne les oblige, eux, à juger leurs personnages.

Traduction MARGUERITE CAPELLE – Langue d’origine : ANGLAIS (ETATS-UNIS)


Editions de l’Olivier
13€
Romans étrangers
Debout, les damnés de l'uber ! chroniquesCharline Vanhoenacker

80 chroniques pour affronter les rigueurs du XXIe siècle «L’open space, on aurait d’abord dû le tester sur des rats.» «Le monde se divise en deux : ceux qui voient la batterie de leur téléphone à moitié pleine et ceux qui voient la batterie à moitié vide.» «Toute une carrière passée à Pôle emploi, tout ça pour finir chômeuse? C’est là que je me suis dit, Mireille, t’as été inspirée de ne pas faire boucherie.» «Dans la société de l’image, il y a plus emmerdant que de rater son clafoutis : il y a rater la photo de son clafoutis.»

Cyclo-prolétariat, flexisécurité, PMA post mortem, ubérisation, start-up nation : Charline Vanhoenacker dépeint avec délectation les travers et les vanités d’une société, la nôtre, qui court après la modernité comme un hamster dans sa roue.


Denoël
17€
Essais
L'enfer commence avec elleJohn O’Hara

Nouveauté littéraire 2020

New York, 1931. Gloria Wandrous collectionne les amants et écume les clubs clandestins dont regorge la ville en pleine prohibition. Assumant sa beauté et sa sexualité très libre, elle provoque et vient bousculer les mondains de la haute société new yorkaise. Sa dernière conquête, Weston Liggett, est marié et père de famille. Obsédé par Gloria, Weston songe à tout quitter pour elle. Cette fois, elle pourrait bien succomber à la tentation d’une vie rangée auprès de lui, à moins que le destin n’en décide autrement. L’enfer commence avec elle nous replonge avec délice dans l’univers cher à Scott Fitzgerald et Dorothy Parker, à travers une comédie de moeurs à la frontière du roman noir.

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Yves Malartic, traduction révisée par Mathilde Desprez.


Les éditions de l’Olivier
22€
Romans étrangers
Retour de serviceJohn Le Carré

Nouveauté Polars / Espionnage 2020

À quarante-sept ans, Nat, vétéran des services de renseignement britanniques, est de retour à Londres auprès de Prue, son épouse et alliée inconditionnelle. Il pressent que ses jours comme agent de terrain sont comptés. Mais avec la menace grandissante venue de Moscou, le Service lui offre une dernière mission : diriger le Refuge, une sous-station du département Russie où végète une clique d’espions décatis. À l’exception de Florence, jeune et brillante recrue, qui surveille de près les agissements suspects d’un oligarque ukrainien. Nat n’est pas seulement un agent secret. C’est aussi un joueur de badminton passionné. Tous les lundis soir dans son club il affronte un certain Ed, grand gaillard déconcertant et impétueux, qui a la moitié de son âge. Ed déteste le Brexit, déteste Trump et déteste son travail obscur. Et c’est Ed, le plus inattendu de tous, qui mû par la colère et l’urgence va déclencher un mécanisme irréversible et entraîner avec lui Prue, Florence et Nat dans un piège infernal. Avec Retour de service, John le Carré, en éminent chroniqueur de notre époque, livre un portrait du monde que nous habitons, glaçant, délicatement satirique et porté de bout en bout par une tension constante.

Traduction ISABELLE PERRIN – Langue d’origine : ANGLAIS


Le Seuil
22€
Littérature policière
Poésies complètes (édition bilingue français / anglais)Emily Dickinson

Nouvelle publication / bilingue

Emily Dickinson (1830-1886) n’est pas seulement l’un des plus grands poètes américains : c’est aussi un personnage mythique. Toujours vêtue de blanc, cette femme mystérieuse, à l’âge de trente ans, se mura à jamais dans la demeure familiale d’Amherst, son village natal, en Nouvelle-Angleterre, et passa le reste de sa vie à contempler le monde depuis sa fenêtre. Lorsqu’un ami lui rendait visite, il lui arrivait même de refuser de sortir de sa chambre pour l’honorer de sa présence. Celle que ses proches surnommaient la « poétesse à demi fêlée » ou la « reine recluse » n’avait qu’une obsession : écrire – elle a laissé des milliers de lettres et de poèmes. Ironie de l’histoire : sur les deux mille poèmes ou presque que nous lui connaissons, six seulement furent publiés de son vivant. Les autres ne furent découverts qu’à sa mort. L’oeuvre poétique complète d’Emily Dickinson était jusqu’à présent inédite en France : cette traduction par Françoise Delphy, fondée sur l’édition définitive des poèmes de Dickinson publiée aux Etats-Unis en 1999, entend donner à découvrir au public français, en version intégrale et bilingue, la poésie de cet écrivain hors du commun.

Traduction FRANCOISE DELPHY – Langue d’origine : ANGLAIS (ETATS-UNIS)


Flammarion
39€
Poésie/théâtre/danse
The new Iberia bluesJames Lee Burke

Nouveauté Polars 2020

La mort choquante d’une jeune femme retrouvée nue et crucifiée amène Dave Robicheaux dans les coulisses d’Hollywood, au coeur des forêts louisianaises et dans les repaires de la Mafia. Elle avait disparu à proximité de la propriété du réalisateur Desmond Cormier, que Dave avait connu gamin dans les rues de La Nouvelle Orléans, quand il rêvait de cinéma…

Traduction CHRISTOPHE MERCIER – Langue d’origine : ANGLAIS (ETATS-UNIS)


Rivages
23.50€
Littérature policière
Métro Paris 2033 t.1 ; rive gauchePierre Bordage

Nouveauté littérature 2020

En 2033, un épisode apocalyptique a chassé les humains de la surface de la Terre, désormais inhabitable. À Paris, les survivants se sont réfugiés dans les profondeurs du métropolitain, où ils ont tant bien que mal organisé des microsociétés de la pénurie. Des communautés sont installées au niveau de certaines stations, plus ou moins en contact, souvent en conflit, la lecture et l’écriture ont quasi disparu, la surface est crainte parce qu’irradiée, Rive Droite est un lieu maudit. De couloirs obscurs en stations délabrées, le lecteur est emporté à la suite de : – Madone de Bac qui, pour unifier politiquement Rive Gauche, entreprend un périple pour rallier les potentats locaux à sa vision fédératrice ; – Roy, qui vénère les livres et pense que la surface est accessible voire vivable ; – Juss, un fouineur qui découvre de nouveaux passages entre les stations, grâce aux capacités nyctalopes de sa protégée, Plaisance. Leur couple atypique dans ce monde brutal est particulièrement attachant. Dans les méandres des boyaux de Paris, à défaut de lumière, les émotions sont plus vives, les rancoeurs plus tenaces, les haines plus exacerbées. Une oeuvre, sombre et baroque, en trois volumes : Rive Gauche, Rive Droite, Cité.


L’atalante La Dentelle Du Cygne
23.90€
Romans français
Papeterie Monsieur Papier - les cartesMonsieur Papier

NOUVEAU !

Nous accueillons désormais la très belle production papeterie bretonne de Monsieur Papier.

Nous vous proposons notamment un choix de cartes postales très élégantes.

Ci-après un visuel, mais nous avons plein d’autres visuels en rayon !


Monsieur Papier
Sélection papeterie & objets
Papeterie Monsieur Papier - les carnetsMonsieur Papier

NOUVEAU !

Nous accueillons désormais la très belle production papeterie bretonne de Monsieur Papier.

Nous vous proposons notamment un choix de carnets de divers formats. Ils sont lignées, à petits carreaux ou vierges, selon votre convenance.

Ci-après un visuel, mais nous avons plein d’autres visuels en rayon !


Monsieur Papier
Sélection papeterie & objets
Peau d'hommeHubert, Zanzim

Nouveauté BD 2020

Sans contrefaçon, je suis un garçon ! Dans l’Italie de la Renaissance, Bianca, demoiselle de bonne famille, est en âge de se marier. Ses parents lui trouvent un fiancé à leur goût : Giovanni, un riche marchand, jeune et plaisant. Le mariage semble devoir se dérouler sous les meilleurs auspices même si Bianca ne peut cacher sa déception de devoir épouser un homme dont elle ignore tout. Mais c’était sans connaître le secret détenu et légué par les femmes de sa famille depuis des générations : une « peau d’homme » ! En la revêtant, Bianca devient Lorenzo et bénéficie de tous les attributs d’un jeune homme à la beauté stupéfiante. Elle peut désormais visiter incognito le monde des hommes et apprendre à connaître son fiancé dans son milieu naturel. Mais dans sa peau d’homme, Bianca s’affranchit des limites imposées aux femmes et découvre l’amour et la sexualité. La morale de la Renaissance agit alors en miroir de celle de notre siècle et pose plusieurs questions : pourquoi les femmes devraient-elles avoir une sexualité différente de celle des hommes ? Pourquoi leur plaisir et leur liberté devraient-ils faire l’objet de mépris et de coercition ? Comment enfin la morale peut-elle être l’instrument d’une domination à la fois sévère et inconsciente ?

À travers une fable enlevée et subtile comme une comédie de Billy Wilder, Hubert et Zanzim questionnent avec brio notre rapport au genre et à la sexualité… mais pas que. En mêlant ainsi la religion et le sexe, la morale et l’humour, la noblesse et le franc-parler, Peau d’homme nous invite tant à la libération des moeurs qu’à la quête folle et ardente de l’amour.


Glénat
27€
BD, romans graphiquesNos meilleures ventes
Les petits boloss Jérôme Mulot, Florent Ruppert

Nouveauté BD 2020

Jusqu’où est monté le King avant sa chute finale ? Spiderman ferait-il un circassien de talent ? À quoi ressemblera Paris en 2050 ? Lucky Luke ressemblerait-il toujours à un cow-boy s’il portait un tailleur trop serré ? Vous intéressez-vous à l’art contemporain, au sexe, aux états seconds, au droit des animaux, aux mutilations ? Dans la lignée de Panier de Singe (prix Révélation au FIBD 2007) et Safari Monseigneur, Les petits boloss est un recueil de travaux où l’on retrouve avec bonheur la créativité et l’humour cru de Florent Ruppert et Jérôme Mulot. Courses poursuites, séances photo, faux making-of de vraies performances, ils mettent en lumière la trivialité des situations les plus extraordinaires, et jouent de leurs personnages comme du dessin : anamorphoses, coloriage, jeu de société et phénakiscopes sont aussi au sommaire. Sortez votre boîte à outils, vous avez du travail !


L’Association
23€
BD, romans graphiques
Jeannot Loïc Clément, Carole Maurel

Nouveauté BD 2020

Pour Jeannot, la vie était simple et heureuse jusqu’à ce drame qui a tout changé. Depuis il s’est mis à entendre ce que disent les arbres et les plantes. Cela paraît un peu fou mais il peut vraiment les entendre ! On pourrait croire à un don du ciel inestimable, mais Jeannot y voit plutôt une malédiction car les arbres sont bêtes comme leurs racines…


Delcourt
10.95€
BD, romans graphiques
Les cahiers d'Esther T.5 ; histoires de mes 14 ansRiad Sattouf

Nouveauté BD 2020

Les filles populaires qui mettent pas de manteaux, la chanteuse Angèle, les « Gilets jaunes », le réchauffement climatique, l’incendie de Notre-Dame, son chat titange, sa copine bi, Nacho Obispo son corres’ espagnol… Esther a un regard de plus en plus cocasse et acéré sur son entourage et l’actualité. C’est l’année de sa 4e ! LA SÉRIE : La série Les Cahiers d’Esther a été initiée par Riad Sattouf en 2015 avec une idée un peu folle : se faire le porte-voix d’une jeune fille d’aujourd’hui pour assister, année après année, à ses transformations, et montrer l’évolution de notre société à travers ses yeux. Chaque semaine, la jeune fille anonyme qui se cache derrière Esther se confie à Riad Sattouf. Elle lui raconte son quotidien, ses états d’âme, sa vision du monde.  Les planches correspondantes à une année scolaire sont réunies en albums. Histoires d’enfants pas forcément pour les enfants, témoignage sur notre époque. Le lecteur embarque pour un voyage quelque peu agité : suivre, pendant neuf ans, les métamorphoses d’une enfant en adulte.


Allary
16.90€
BD, romans graphiquesJeunesse
L'oasisHureau

Nouveauté BD 2020

Quelque part entre les « Souvenirs entomologiques » de Jean-Henri Fabre et l’émission « Silence, ça pousse » sur France 5, Simon Hureau raconte par le menu comment il a peu à peu redonné vie à son jardin abandonné à la friche par son ancien propriétaire. Sans connaissances particulières sur le sujet, l’auteur, avec beaucoup de recherches, de passion et d’huile de coude, parvient à recréer à partir d’un no-man’s land une véritable oasis de biodiversité, et témoigne ainsi des capacités de résilience de la nature, pour peu qu’on lui file un coup de main. Un livre d’autodidacte érudit, passionné et passionnant.


Dargaud
19.99€
BD, romans graphiques
AdoleschianteDonzelli/Caroline

Nouveauté BD roman graphique 2020

Pour Laura, à qui l’adolescence a transmis le virus de la révolte, rien n’est vraiment plus supportable et elle le fait savoir à toute personne prête à l’écouter. C’est-à-dire sa mère, objet principal de sa contestation. Si proche et pourtant tellement différente… comment imaginer qu’elle puisse la comprendre… ce serait comme croire au Père Noël. Alors que c’est elle, le Père Noël !


Delcourt
17.99€
BD, romans graphiques
Le bruit des motsGermain Huby

Nouveauté BD roman graphique 2020

Depuis des années, Germain Huby écoute ce qui se passe autour de lui et note pensées et bouts de dialogues captés au hasard des rencontres. À travers des situations concrètes, qu’il condense à chaque fois en une seule image (une réunion de travail, la promenade d’un chien, l’intimité d’un couple, un dialogue père-fille), c’est à l’absurdité de nos existences qu’il nous confronte. De moments cocasses en conversations surréalistes, de scènes de vie banales en intimités dévoilées, c’est un peu notre vie à tous qu’il nous offre en sourire.


Le Tripode
15€
BD, romans graphiques
Knock out !Kleist

Nouveauté BD roman graphique 2020

Quand la haine engendre la mort, quelle place pour le pardon ?
Une ville, la nuit. Un homme est passé à tabac dans une ruelle par un groupe hurlant des insultes homophobes. Abandonné en sang dans le caniveau, il est abordé par une mystérieuse silhouette encapuchonnée, qui recueille sa confession.
Né en 1938 dans une île des Caraïbes, Emile Griffith émigre aux États-Unis après la Seconde Guerre mondiale, où, devenu modiste, il confectionne des chapeaux pour femme. Jusqu’au jour où son patron repère son impressionnante musculature, due à une jeunesse passée à trimer dans des exploitations
agricoles, et le présente à un entraîneur de boxe. Doué, Emile va rapidement grimper les échelons, mais avec le succès viennent la jalousie et les injures contre ce boxeur qui préfère
les hommes…Le tragique destin du premier champion du monde de boxe homosexuel.


Casterman
18.95€
BD, romans graphiquesLittérature LGBT+
Mes petits gestes pour la TerreMylène Rigaudie

Nouveauté Jeunesse 2020

Petit croco, sais-tu pourquoi il faut fermer le robinet pendant qu’on se lave les dents ? Et toi, petit ours, sais-tu pourquoi il faut économiser le papier ? Un livre tout-carton avec des flaps surprises, tendre et amusant, et qui met en situation des petits animaux « avant-après » pour sensibiliser les tout-petits au respect de la nature et de leur environnement.


Fleurus
9.95€
Jeunesse
Plasticus maritimusPego, Minhos Martins

Nouveauté Jeunesse 2020

Enfant, Ana Pêgo jouait souvent sur la plage. Elle se promenait, observait les flaques d’eau laissées par la mer et collectionnait les fossiles. En grandissant, elle s’est aperçue qu’une espèce nouvelle se propageait dans le sable : le plastique. Afin d’alerter sur les dangers de cette espèce pour la vie de la planète, Ana lui a donné un nom : Plasticus maritimus ; et a lancé un projet de sensibilisation pour un usage plus raisonné du plastique. Depuis, elle n’accorde plus le moindre répit à cette espèce envahissante.


Ecole des Loisirs
16€
Jeunesse
Romy et JuliusMarine Carteron, Coline Pierre

Nouveauté Jeunesse 2020

Elle s’appelle Romy et c’est la fille du boucher. Il s’appelle Julius et il est végétarien. Dans leur village divisé entre habitants historiques et néo-ruraux, la tension est à son comble. Et si tout semble opposer ces jeunes gens, l’amour du théâtre (et l’amour tout court) va les réunir. Marine Carteron et Coline Pierré revisitent avec humour et intelligence l’un des couples les plus emblématiques de la littérature : Roméo et Juliette.


Rouergue
15.50€
Jeunesse
L'or du tempsFrançois Sureau

Nouveauté littérature 2020

« La Seine est le fleuve sur le bord duquel j’aurai passé l’essentiel de ma vie. Je me suis aperçu très tard que cette mince coulée grise et verte formait le centre d’un territoire, réel et imaginaire, dont je n’avais cessé de vouloir déchiffrer le secret. »Comment raconter un fleuve ? Comment dire ses boucles, ses méandres, les villes qui le bordent, les ponts, les ports, les entrepôts ? Comment dire les générations qui l’ont façonné, ont bâti ses rives, ont cultivé ses terres ?Dans L’Or du temps, François Sureau part de la source et descend, chapitre après chapitre, vers l’embouchure. Il s’arrête avec pour seule nécessité le rêve et le souvenir. Ses haltes se transforment ainsi en autant de récits. De la géographie surgit l’Histoire, la grande, mais aussi la plus intime.Vies héroïques, riches heures d’écrivains et de peintres égarés, moments mystiques, secrets conciliabules, digressions impromptues sur le droit, la politique, l’anarchie, la diplomatie. De la source à Troyes de Samois à Évry, Bercy, Paris… François Sureau avance de proche en proche, et forme peu à peu un livre unique, étonnant, libre, où s’entrecroisent tous les grands thèmes qui le fondent.


Gallimard
27.50€
Romans français
Des graines et du boudin ; en route vers l'aventure véganeBadger

Nouveauté Essai et BD 2020

Lorsque Prune sonne chez ses voisins, Flo et Louison, pour un peu de lait, elle se demande ce qui les a poussés à refuser de consommer tout produit d’origine animale. Entre éducation, prise de conscience écologique et révélation sur les différents types d’élevage, le parcours vers le végétalisme et le véganisme n’est pas unique, mais propre à chacun. A travers l’élevage, la pêche, les méthodes d’abattage et l’impact écologique de ces pratiques sur l’environnement et la biodiversité, Flo et Louison présentent à Prune (et à nous-mêmes) l’éventail des possibilités pour consommer éthique et protéger notre planète. Mais une question reste en suspens : le monde peut-il devenir végane ?


La Plage
15.95€
BD, romans graphiquesEssais
La fabrique du consommateur ; une histoire de la société marchandeAnthony Galluzzo

Nouveauté Essais 2020

Vers 1800, la plupart des Français étaient des paysans qui construisaient eux-mêmes leur maison, récoltaient leurs céréales, pétrissaient leur pain et tissaient leurs vêtements. Aujourd’hui, l’essentiel de ce que nous consommons est produit par un réseau de grandes et lointaines entreprises. En deux siècles à peine, la communauté paysanne autarcique s’est effacée pour laisser place à une myriade de consommateurs urbains et connectés. Cet ouvrage retrace les grandes étapes de cette conversion à la consommation. Comment s’est constitué le pouvoir marchand ? Quels changements sociaux ont accompagné la circulation massive des marchandises ? En parcourant l’Europe et l’Amérique du Nord des XIXe et XXe siècles, ce livre retrace l’histoire de multiples dispositifs de marché : la marque insufflant à la marchandise sa valeur-signe, les mises en scène inventées par les grands magasins, l’ingénierie symbolique déployée par les relations publiques et la publicité… Il raconte la conversion des populations à la consommation et la fulgurante prise de pouvoir des marchands.


Zones
19€
Essais
La Chine d'en basYiwu Liao

Nouveauté Essais 2020

Liao Yiwu fait parler les exclus, les marginaux et les oubliés de la Chine contemporaine?: trafiquant d’êtres humains, pleureur professionnel, embaumeur, migrant, survivant, promeneur de cadavres… Dans la Chine moderne et glorieuse, le mot diceng, qui signifie « les bas-fonds », a été rayé du vocabulaire. Les réformes du Président Mao et de ses successeurs ont aboli toutes les catégories honteuses de la population. Les marginaux, les mendiants, les truands, les lépreux, les proxénètes et les prostituées, les trafiquants d’êtres humains, les promeneurs de cadavres, les perceurs de coffres-forts, les adeptes de la secte hérétique Falun Gong, les experts du Feng shui, cette superstition d’un autre temps ? Ils n’existent plus. Pourtant, Liao Yiwu les a rencontrés. Tout au long des années 2000, au gré de ses séjours en prison, de ses errances dans la rue, de ses escapades et de ses petits boulots, il a sympathisé avec eux et il a recueilli leurs confidences, en poète. Le point commun de ces vingt-huit individus de tous horizons ? Ils ont tous été privés de liberté d’expression, réduits au silence, niés dans leur existence même. Enfin écoutés par une oreille attentive, ils se rattrapent en débordant de sincérité. Et ce foisonnant portrait de groupe, non content de rendre à chacun sa dignité perdue, dresse un tableau burlesque, spirituel et déchirant d’une autre Chine.

Traduction du chinois de ARIANE BATAILLE


Globe
22€
Essais
Alpinistes de StalineCédric Gras

Nouveauté littérature 2020

Si Cédric Gras s’est décidé à raconter la vie des frères Abalakov, deux alpinistes russes des plus héroïques de leur génération, c’est après avoir découvert qu’ils avaient été victimes des purges staliniennes. Comment Staline a-t-il pu faire arrêter ces figures glorieuses, chargées de porter le marxisme au plus haut des sommets ? Orphelins sibériens, ils pratiquent l’escalade avant de devenir des alpinistes aguerris. Entre Caucase et Asie centrale, ils multiplient les expéditions jusqu’à gravir, dans les années 1930, les vertigineux pic Staline et pic Lénine, au nom du pouvoir. Dans ce monde où l’alpinisme était dicté par l’idéologie d’un monde nouveau, la conquête de territoires et la guerre, Vitali Abalakov sera pourtant victime de la Grande Terreur et des purges en 1938. Libéré et amputé de nombreuses phalanges suite à une tempête en altitude, il reprendra le chemin des cimes et reviendra au plus haut niveau. Son frère Evgueni sera lui retrouvé mort en 1948. Il préparait une ascension à l’Everest. Russophone et familier de l’Eurasie, Cédric Gras a enquêté, des archives du KGB au pic Lénine, pour reconstituer le destin exceptionnel et dramatique de ces deux frères indissociables puis désunis, mais qui ont traversé le siècle rouge en rêvant de conquérir l’Everest au nom de l’URSS.


Stock
20.50€
Romans français
Un été norvégienEinar Már Gudmundsson

Nouveauté littérature 2020

Ils sont jeunes, islandais, pétris d’idéaux, poètes en devenir, fêtards et amateurs de Bob Dylan. Haraldur et Jonni prennent la route. Leur voyage doit les mener jusqu’en Inde, en passant par Rome et les îles grecques. Ils commencent par se faire embaucher dans les montagnes norvégiennes, et squattent chaque fin de semaine à Oslo, où la bière est en vente libre. En cet été 1978, les dernières utopies sont encore bien vivantes, mais peut-être plus pour longtemps. Haraldur écrit ses premiers textes… et tombe amoureux d’Inga. Roman initiatique, Un été norvégien brosse le portrait d’une Beat Generation nordique en pleine désillusion. Reste la littérature, et l’amour !


Zulma
21€
Romans étrangers
La vie ordinaireAdèle Van Reeth

Nouveauté littérature 2020

« D’où vient ce sentiment d’intranquillité qui nous saisit dans les moments les plus anodins ? Tout allait bien, la journée suivait son cours, et soudain, quelque chose se brise. Quelque chose d’infime, ni de l’angoisse, ni même de l’inquiétude, mais un sentiment doux et tenace, une forme d’intense lassitude qui n’exclut pas le bonheur, ni même l’amour de la vie. Le sursaut d’un homme qui se rappelle qu’il est en vie et qu’il doit, coûte que coûte, continuer. Pas de tristesse, ni de rage. Rien de dramatique. Juste l’intranquillité ordinaire. Difficile de savoir quoi faire de cette expérience, de cet écart qui nous sépare de la vie ordinaire. Comment mettre des mots sur un sentiment aussi fugace que précis ? Pour Pessoa, ce sentiment porte un nom, c’est l’intranquillité. Pour Sartre, c’est la nausée. Pour Montaigne, ce sont les épines domestiques »La vie ordinaire n’a jamais été un objet étude. La regarder bien en face exige un travail d’écriture et de lucidité douloureuse. Et si c’était le prix à payer pour atteindre une sagesse ultime, celle d’une réconciliation avec notre finitude, seule voie d’accès vers une jouissance de l’existence ? »


Gallimard
16€
Romans français
Gazer, mutiler, soumettre - politique de l'arme non létalePaul Rocher

Nouveauté Essais 2020

Nuages lacrymogènes, grenades de désencerclement, LBD 40… Des ZADs aux campus, des quartiers populaires aux cortèges syndicaux, manifester en France expose aujourd’hui à la violence des armes non létales. Les forces de l’ordre dégainent à la moindre occasion et la liste des blessés et mutilés s’allonge de mois en mois. Que signale cette escalade ?

Face à ce qu’il perçoit comme une crise du maintien de l’ordre, l’État attise la brutalité de sa police en la dotant d’un arsenal militaire toujours plus puissant et fourni – au grand bonheur des marchands d’armes. Démontant la rhétorique humanitaire de ses défenseurs, Paul Rocher montre que le recours massif aux armes non létales est la marque d’un étatisme autoritaire de plus en plus intolérant à toute contestation dans une période de recul social majeur. Conçues comme des armes « défensives », elles forment dans la pratique l’artillerie de l’offensive néolibérale en cours, rappelant, à quiconque entreprend d’y résister, la nécessité de l’autodéfense populaire.


La Fabrique
13€
Essais
Je suis un monstre qui vous parle ; rapport pour une académie de psychanalystesPaul B. Preciado

Nouveauté Essais 2020

En novembre 2019, Paul Preciado s’exprime devant 3500 psychanalystes lors des journées internationales de l’Ecole de la Cause Freudienne à Paris. Devant la profession qui l’a diagnostiqué « malade mental » et « dysphorique du genre », il s’appuie sur Kafka et son Rapport pour une académie, dans lequel un singe parlant discourt devant une assemblée de scientifiques. Loin de toute émancipation, le singe parlant de Kafka explique que son apprentissage du langage ne fut qu’un passage d’une cage à une autre : des barreaux de fer à la subjectivité humaine. Depuis sa cage de « mutant », il ne s’agit pas pour Preciado de parler de l’homophobie ou la transphobie des pères fondateurs de la psychanalyse, mais de montrer la complicité de celle-ci avec une idéologie de la différence sexuelle datant de l’ère coloniale, aujourd’hui rendue obsolète par les moyens dont nous disposons pour influer sur nos corps et notre façon de procréer.


Grasset et Fasquelle
9€
EssaisLittérature LGBT+
JokerBenjamin Adam

Réédition BD 2020

Tous les dimanches, depuis des années, trois cousins se retrouvent pour griller trois poissons et jouer aux cartes. Plus précisément, à une variante du « huit américain ». Dans la version classique, celui qui pose un 8 peut échanger son jeu avec celui d’un adversaire. Herb, Jed et Hawk ont ajouté un paramètre : celui qui pose un joker peut échanger son jeu et sa vie entière jusqu’au dimanche suivant.

De cet échange initial en découleront d’autres, telle une réaction en chaîne : on y verra deux soeurs s’enfuir, un oculiste inquiet, un petit garçon partir et revenir, un homme prendre la foudre, un journal se créer et une entreprise vaciller…

Épuisé depuis un certain moment, La Pastèque profite de cette réimpression pour changer le format et le finition du livre.


La Pastèque
19€
BD, romans graphiques
Femmes sans merciCamilla Lackberg

Nouveauté Polars 2020

Ingrid Steen a renoncé à sa carrière de journaliste le jour où son mari infidèle a été promu éditeur en chef. Depuis, elle s’occupe de leur fille et s’efforce de maintenir l’image d’un mariage parfait. Viktoria Brunberg est misérable, enchaînée aux fourneaux dans sa maison de Sillbo. Quand elle a découvert la véritable nature de son mari Malte, il était déjà trop tard. Birgitta Nilsson, bientôt à la retraite, n’arrive pas à se libérer de son mari abusif. Depuis des années, elle fait tout pour cacher ses bleus. Extrêmement différentes, ces trois femmes ont une chose en commun : elles sont toutes coincées dans des mariages destructeurs et toxiques. Via un forum sur le Net elles concluent un pacte : chacune va commettre le meurtre parfait en assassinant le mari de l’une des autres

Traduction du suédois de REMI CASSAIGNE


Actes Sud
14.50€
Littérature policière
Reine de beautéAmy K. Greene

Nouveauté Polars 2020

La communauté de Wrenton, dans le Maine, est sous le choc : le corps de Jenny Kennedy, reine de beauté de treize ans, vient d’être retrouvé à l’orée des bois, dans une chemise de nuit rose, un bouquet de fleurs à la main. Le coupable ? Tous désignent un garçon simplet, fervent amateur de concours de miss. Seule Virginia, la demi-soeur de la victime, récuse cet avis. Si elle détestait sa cadette presque autant qu’elle déteste la famille parfaite recomposée par son père, elle n’en connaissait pas moins les secrets troubles de la belle adolescente. Des secrets qui les unissaient malgré elles… Pourquoi remuer le passé quand tout le monde semble s’accorder sur un coupable ? Pourquoi prendre le risque de souffrir, encore ? Mais Virginia veut savoir. À tout prix. Quitte à révéler le vice sous la blancheur des façades à bardeaux blancs de ce village paisible. Quitte à pénétrer sur le terrain de chasse du plus terrible des prédateurs…

Traduction de l’anglais (Etats-Unis) de SARAH TARDY


Belfond Noir
19.90€
Littérature policière
AbsolutionYrsa Sigurdardottir

Nouveauté Polars 2020

La police découvre le crime comme tout le monde : sur Snapchat. La vidéo montre la victime, terrifiée, en train de demander pardon. Près du corps retrouvé quelque temps après, la police découvre une feuille de papier sur laquelle est noté le chiffre « 2 ». Dans un contexte difficile au sein de l’équipe en charge de l’affaire, l’inspecteur Huldar tente de découvrir les motivations et l’identité du meurtrier. La psychologue pour enfants Freyja doit l’aider à mener les interrogatoires des amies de l’adolescente. Ils découvrent rapidement que Stella était loin d’être l’ange que tout le monde décrit. Mais qui aurait pu lui en vouloir au point de la tuer ? Quelques jours plus tard, un jeune homme subit le même sort. Cette fois-ci, c’est le chiffre « 3 » qui est découvert sur la scène du crime. La série va-t-elle continuer ? Et où est le numéro « 1 » ? Dans cette nouvelle enquête haletante, Yrsa Sigurdardottir dévoile la face sombre des réseaux sociaux

Traduction de l’islandais par CATHERINE MERCY


Actes Sud
23€
Littérature policière
Revue long cours ; treks, marche et pèlerinages. N°14Collectif

Le n° 14 de Long Cours, la revue des écrivains voyageurs, avec des contributions inédites de Vincent Delerm, William T. Vollmann, Bernard Ollivier, Alexandre Poussin, Olivier Bleys, Cédric Gras et Anaïs Llobet.

La revue des écrivains voyageurs consacre son grand dossier à la marche, sous toutes ses formes : tour du monde à pied, trekking et pèlerinages…  Véritable phénomène de société, la randonnée permet de découvrir les grands espaces, de vivre au contact de la nature, de se ressourcer et… de philosopher. Mais aussi de renouer avec nos origines nomades, car l’homme n’a pas oublié qu’il était un bipède. Les écrivains passionnés de marche nous racontent leurs périples : Alexandre Poussin, « Souvenirs de Madatrek » ; Olivier Bleys, « Mon tour du monde à pied » ; Jennifer Lesueur, « Suède, la voie royale » ; Gaëlle de La Brosse, « Pèlerins, le paradis perdu » et Hubert Prolongeau, « Un trek au Pakistan ».


L’observatoir
18€
Revues
Revue Dard/dard n°2 - manger local, nourrir la nature - printemps 2020Collectif

Au sommaire du deuxième numéro : un dossier sur l’alimentation ; un entretien croisé entre Corinne Lepage et Bruno Latour ; une controverse entre Pierre-Henri Castel et Matthieu Duperrex : Comment penser l’effondrement ? ; Le monde en transition : de l’Inde au Sénégal ; Territoire en transition : Loos-en-Gohelle et de nombreux autres articles.


19€
Revues
Le tiers tempsMaylis Besserie

Nouveauté littéraire 2020 – Goncourt 2020 du Premier Roman

Rue Rémy-Dumoncel, dans le quatorzième arrondissement de Paris, se trouve un immeuble blanc – une modeste maison de retraite baptisée Le Tiers-Temps. Au milieu de la cour recouverte d’un gazon en plastique, un arbre solitaire. Parmi les résidents venus vivre ici leurs derniers mois, un grand échalas, au visage sombre mais aux yeux encore perçants, joue avec ses souvenirs où se mêlent deux langues, l’anglais de son Irlande natale et le français de son exil littéraire. Ce vieux monsieur s’appelle Samuel Beckett. Ce premier roman dévoile un Beckett surprenant, attendant la fin (un comble), devenu pour ainsi dire l’un de ses propres personnages. Avec une délicatesse et une justesse de chaque instant, Maylis Besserie fait résonner, par la fiction, la voix caustique et lucide du grand Sam. Le charme opère et l’on voit défiler les épisodes qui ont marqué sa vie : l’amitié avec son maître James Joyce ; sa liaison avec la fille de ce dernier, Lucia ; la complicité avec son éditeur, Jérôme Lindon ; Les premières représentations de Godot ; la grâce de l’écriture et la déchéance d’un corps à bout de souffle ; mais aussi la vie quotidienne au Tiers-Temps, où Beckett a réellement résidé, mise en scène à travers les rapports d’infirmiers ou de médecins, et les monologues du vieux Sam, où l’humour, intact, rageur et ravageur, se mêle à la plus poignante mélancolie. On est saisi par une émotion grandissante à mesure que le roman accompagne le grand Irlandais vers son dernier silence.


Gallimard
18€
Romans français
Le cahier de vacances de Manu ; 100 jeux et exercices pour gagner des points retraiteCharline Vanhoenacker, Guillaume Meurice

Nouveauté Gag politique 2020

Oh là là ! Monsieur Manu a encore été très fort cette année ! Il a fait les gros yeux au réchauffement climatique, il a serré très fort la main d’un prince saoudien, et il a même souri à quelqu’un qui dormait sur un trottoir (bon, c’était Ruth Elkrief qui campait devant l’Élysée, mais ça compte quand même). Bref, il a bien mérité de petites vacances. Sauras-tu l’aider en continuant à faire de notre beau pays la fierté de l’univers ? Mets-toi au travail dès à présent pour upgrader ton process et ainsi augmenter le cashflow de la start-up nation. Liberté, égalité, liquidité. Les auteurs reversent l’intégralité de leurs droits à la Fondation Abbé Pierre.


Flammarion
9.90€
BD, romans graphiques
Revue 6 Mois - n°19. Printemps - Été 2020Collectif

Une plongée dans le Brésil d’aujourd’hui

Tryptique : Brésil, le vertige
Incendie : Lubrizol désole
Espagne : des vacances en béton
Proche Orient : Bibles aux trésors
Rencontre : le Brexit à vif


26€
Nos meilleures ventesRevues
Leur folie, nos vies ; la bataille de l'aprèsFrançois Ruffin

Nouveauté Essais 2020

Pendant le confinement, depuis sa cuisine, François Ruffin dessine le monde de demain. On en était où ? Ah oui. On fonçait vers le gouffre, à vitesse accélérée. La calotte glaciaire fondait, les ours polaires se noyaient, le Mont-Blanc reculait, les oiseaux ne se cachaient même plus pour mourir. Et soudain, la planète s’arrête. C’est une crise, avec son cortège de drames. Mais c’est aussi une fenêtre. L’occasion d’une bifurcation. La mondialisation, le tout-marché, c’était « une folie », regrette le président. Et on nous le promet : « Il y aura un avant et un après ». L’espoir renaît. La crainte aussi. Car, déjà, tout repart comme avant, de l’avant, et même pire qu’avant… L’après se mérite. L’après est un champ de bataille. L’après est un combat, contre les forces obscures qui ne renoncent pas. Durant les deux mois de confinement, François Ruffin, journaliste et député de la Somme, a animé sa radio-cuisine, « L’An 01 ». Il a reçu des milliers d’alertes, et beaucoup d’invités : des infirmières bien sûr, un ambulancier, des auxiliaires de vie, des caissières, un libraire, un cariste de chez Amazon, un ouvrier de chez Valeo, une patronne de bar-tabac, un routier à l’arrêt… Des intellectuels, également, pour penser ce moment. En reporter, il passe ici cette crise au scalpel, en dresse un récit vivant. Et, en député, il ouvre des voies pour l’après : sur l’économie, la santé, la démocratie, l’égalité.


Les Liens qui Libèrent
17.50€
Essais
La Folle Histoire du Katorza - 100 ans de cinéma à NantesCaroline Grimault, Marc Maesen, Stéphane Pajot

Nouveauté Cinéma 2020

Etre une salle de cinéma depuis 100 ans à Nantes… Que se cache-t-il derrière cette réalité ? Nous sommes allés à la rencontre des souvenirs du Katorza, de ce qu’il restait d’une salle centenaire dans la mémoire des uns et l’imaginaire collectif du plus grand nombre. Et nous n’avons pas été déçus ! Du souvenir du père Katorza, forain venu s’installer près de la place Graslin au début du 20e siècle, à ceux d’un étudiant ayant découvert ses premiers films avec Les Goûters de l’écran, un siècle de cinéma défile.
Sous nos yeux ébahis, on découvre une pianiste qui joue sur des films muets et dirige la salle dans l’ombre, une ancienne secrétaire qui fait reconstruire une salle et la donne à un jeune homme au soir de sa vie, un directeur qui accueille les spectateurs la clope au bec en leur déconseillant des films, le premier festival de films homosexuel de France ou encore des cinéastes du monde entier dont le premier film a été montré au Katorza avant qu’ils ne soient connus.
Et tout cela pendant 100 ans, avec seulement 8 ans d’interruption après la destruction du Katorza par les bombes pendant la guerre, et sans doute pour 100 ans encore. Alors, entrez dans ces pages et découvrez à votre tour la folle histoire du Katorza !


Éditions d’Orbestier
22€
Beaux-arts / photo / musique / cinéma
Dictionnaire Terrence MalickDamien Ziegler

Nouveauté Cinéma 2020

Le présent dictionnaire explore l’œuvre du réalisateur-philosophe Terrence Malick à travers la présentation et l’analyse de l’ensemble de ses œuvres, ses thèmes de prédilection, ses collaborateurs (acteurs, directeurs de la photographie, compositeurs, monteurs, producteurs), ainsi que les artistes et auteurs qui constituent pour lui une source majeure d’inspiration. Il vise à éclairer sous toutes ses facettes le questionnement mené par Malick depuis le début de son œuvre sur la place de l’homme dans l’univers, les liens entre nature et culture, ainsi que l’amour sous toutes ses formes.


Lettmotif
24€
Beaux-arts / photo / musique / cinéma
Cultural Studies et Hollywood, le passé remaniéDavid Da Silva

Nouveauté Cinéma 2020

Hollywood a toujours accordé une place importante à la production de films historiques. D’Autant en emporte le vent de Victor Fleming à Ben-Hur de William Wyler, ces œuvres ont marqué durablement l’imaginaire des spectateurs. Toutefois, progressivement, le film historique hollywoodien a pris un nouveau tournant, en même temps que les Cultural Studies s’imposaient dans les universités. Dorénavant, l’ambition de l’œuvre historique serait de réparer une vision falsifiée du passé car entièrement centrée sur celle du groupe dominant (blanc, masculin, hétérosexuel…). Une proposition intéressante mais ces films historiques du XXIe siècle, estampillés Cultural Studies et dérivés, ne seraient-ils pas au final aussi caricaturaux et faussés que ceux du siècle précédent? Plus grave, ils pourraient très bien symboliser les dérives communautaires qui gangrènent actuellement la société américaine…


Lettmotif
29€
Beaux-arts / photo / musique / cinéma
Maladroit de naissanceYaro Abe

Nouveauté BD 2020

Makoto est maladroit depuis la naissance, et n’a jamais été capable de mener autre chose qu’une vie médiocre. Cette vie, c’était la même que celle de son père. De petites anecdotes insignifiantes au premier abord mais pleines de finesse et d’acuité, et surtout remplies d’une douceur qui vous fait chaud au cœur, inspirées de la vraie vie de Yarô Abe, l’auteur de La Cantine de minuit.

Traduit du japonais par Miyako Slocombe


Le Lézard noir
18€
BD, romans graphiques
Freak paradeFabrice Colin, Joelle Jolivet

Nouveauté BD 2020

Dans sa bourgade du Kentucky, où il vit une enfance difficile entre un père inexistant et une mère brutale, Harry Monroe rêve d’Hollywood. Depuis qu’il a vu le Nosferatu de Murnau, il n’a plus qu’une idée : travailler dans le cinéma. Il débarque à Los Angeles en 1929 dans l’espoir de devenir scénariste. La chance finit par lui sourire. Il est engagé à la MGM comme troisième assistant sur le tournage du prochain film du grand réalisateur Tod Browning : Freaks – La Monstrueuse Parade. Il comprend vite à quoi il doit cette opportunité : les postulants habituels, rebutés par la présence d’authentiques phénomènes de foire, ont tous refusé le job. Entre les caprices des Freaks, les humeurs d’Olga Baclanova, la star féminine, soumise à l’influence de Frank, son imprésario louche, les manoeuvres douteuses de Jack, le premier assistant, et les extravagances alcoolisées de Tod Browning, l’atmosphère du studio devient vite irrespirable. Ce film maudit semble rendre fous ses acteurs et ses créateurs.


Denoël
23€
BD, romans graphiques
photos de familleEric Pessan

Nouveauté littéraire 2020

Éric Pessan feuillette son album intime. Un dévoilement tout en pudeur, qui affleure l’image, sans la montrer.

En narrant des souvenirs fragmentés, dans un temps passé indéfini (« j’ai un curieux usage du temps »), l’écrivain se raconte. L’album photo est un miroir où l’on se projette, il est le creuset de la mémoire, là où tout se dit et se révèle.

À travers le souvenir déformé, étiolé, parcellaire, les photos nous réinventent. L’écrivain parcourt les photographies et semble réenvisager sa vie. Un travail sur l’absence, l’oubli, l’éphémère pour constituer, au bout du compte, une image de soi, dont on ne sait pas si elle est fidèle ou fictive : « On est le dernier à se reconnaître. »

En exergue, Pessan cite Michaux: « Qui laisse une trace, laisse une plaie. » Reprendre la photo, la récrire, c’est aussi dire et réparer les blessures. Aussi, dans ce recueil, on trouvera des évocations du petit enfant au visage empâté, des amis perdus, des silhouettes de filles entraperçues, des paysages qui laissent planer les mystères…

Grâce à un subtil jeu de mise en abyme, les dessins de Delphine Bretesché, çà et là, accompagnent les poèmes de l’auteur. Non pour représenter le texte qui dit la photo, mais, plus librement, pour évoquer un lieu ou un objet par un trait en noir et blanc, plus ou moins précis, voire effacé.

La photo est bien omniprésente dans Photos de famille, mais elle n’est pas visible, il est si difficile de la dévoiler : « J’éprouve toujours la plus grande difficulté à regarder la photo de l’enfant que j’ai été. »


L’oeil ébloui
14€
Romans français
Vania, Vassia et la fille de VassiaMacha Méril

Vania, Vassia et Sonia, la fille de Vassia, les trois personnages de ce flamboyant roman, sont en quête d’un avenir qui les réconcilie avec leur passé de Cosaques. Cependant chacun lit cet avenir sous un angle différent: s’intégrer en France avec un impeccable parcours, rester russe tout en défendant la République française, reprendre coûte que coûte le combat contre Staline, quitte à se ranger du côté des nazis…


Liana Levi
21€
Romans français
Les Suprêmes chantent le bluesEdward Kelsey MOORE

Nouveauté littéraire / sortie poche

Quarante ans après avoir quitté la petite ville de Plainview dans l’Indiana en faisant le serment de ne plus jamais y remettre les pieds, un chanteur de blues dans la débine revient sur les lieux à contrecœur afin de s’y produire. Tandis qu’elles assistent à sa prestation, Les Suprêmes n’ont pas la moindre idée du bouleversement que l’arrivée d’un tel personnage va entraîner dans leur vie. Après le triomphe de son premier roman, Les Suprêmes, Edward K. Moore revient, sous le signe d’une irrésistible drôlerie, avec des personnages aussi puissants qu’attachants.

Traduction de l’anglais (américain) de Philippe ARONSON


Actes sud
9€
Romans étrangers
La presse est un combat de rueEric Fottorino

Nouveauté Essais 2020

La disparition progressive des kiosques et marchands de journaux rétrécit l’espace public de la démocratie qui se replie dans l’univers borné des smartphones et des tablettes où l’information est assignée à résidence par le jeu des algorithmes. L’intelligence artificielle – plus d’artifice que d’intelligence – prend le pas sur l’intelligence humaine pour fixer désormais à toute vitesse – érigée en vertu de l’époque – la hiérarchie des événements, selon des critères ou le clic commercial, le « putaclic » à vocation publicitaire, l’emporte sur le discernement éditorial. Éric Fottorino, directeur de publication du 1, s’engage.


Editions De L’aube Le Un En Livre
20€
Essais
L'énigme de la chambre 622Joël Dicker

Nouveauté littéraire 2020

Une nuit de décembre, un meurtre a lieu au Palace de Verbier, dans les Alpes suisses. L’enquête de police n’aboutira jamais. Des années plus tard, au début de l’été 2018, lorsqu’un écrivain se rend dans ce même hôtel pour y passer des vacances, il est loin d’imaginer qu’il va se retrouver plongé dans cette affaire. Que s’est-il passé dans la chambre 622 du Palace de Verbier? Avec la précision d’un maître horloger suisse, Joël Dicker nous emmène enfin au coeur de sa ville natale au fil de ce roman diabolique et époustouflant, sur fond de triangle amoureux, jeux de pouvoir, coups bas, trahisons et jalousies, dans une Suisse pas si tranquille que ça.


Fallois
23€
Romans étrangers
JuveniaNathalie Azoulai

Nouveauté littéraire 2020

« Chaque matin, devant sa glace, Laure déplorait les effets de l’âge sur sa peau, ses cheveux, sa silhouette, et ce, malgré tous les efforts et le sport qu’elle pratiquait assidûment. Elle songeait aussi invariablement au corps parfait de Juvena Biel qui s’exhibait dans les films où elle se produisait …


Stock
16.50€
Romans français
Requiem pour une ville perdueAsli Erdogan

Nouveauté littéraire 2020

Roman en douze chapitres qui évoque plusieurs périodes de la vie de l’auteur. Un livre tel un requiem où l’on trouve la quintessence de l’oeuvre d’Asli Erdogan, qui parvient une fois encore à transmuer le réel, à imposer au lecteur le sentiment qu’il n’est plus que vibration face à un pays, une ville, et l’exil.

Traduction JULIEN LAPEYRE DE CABANES – Langue d’origine : TURC


Actes Sud
17€
Romans étrangers
On ne naît pas féministe, on le devient ; et si vous passiez à l'action ?Julia Pietri

Nouveauté Essais 2020

C’est quoi, être féministe aujourd’hui ? En direct de la quatrième vague féministe, Julia Pietri donne la parole aux femmes et aux hommes qui s’interrogent et s’engagent pour redéfinir les codes et parvenir enfin à l’égalité. Faits marquants de l’histoire du féminisme, nouvelles revendications, prises de position, témoignages de personnalités et d’anonymes, initiatives inspirantes, sondages inédits… un tour d’horizon sans concession du féminisme et de ses questionnements. Avec des illustrations percutantes de l’artiste She’s angry.


Leduc.s éditions
19€
Essais
Réparons le monde ; humains, animaux, natureCorine Pelluchon

Nouveauté Essais 2020

Notre capacité à relever le défi climatique et à promouvoir plus de justice envers les autres, y compris envers les animaux, suppose un remaniement profond de nos représentations sur la place de l’humain dans la nature. Dès que nous prenons au sérieux notre vulnérabilité et notre dépendance à l’égard des écosystèmes, nous comprenons que notre habitation de la Terre est toujours une cohabitation avec les autres. Ainsi, l’écologie, la cause animale et le respect dû aux personnes vulnérables ne peuvent être séparés. De plus, la conscience du lien qui nous unit aux autres vivants fait naître en nous le désir de réparer le monde et de transmettre une planète habitable. C’est à cette éthique qui n’a rien à voir avec des injonctions moralisatrices et culpabilisantes que ce recueil ouvre la voie. Deux textes inédits


Rivages
8.80€
Essais
L'exploitation à la coolJules Salé

Nouveauté Essais 2020

« Ce sont eux qu’on retrouve aujourd’hui tout en bas de l’échelle de la start-up nation, payés au lance-pierre, sans salaire minimum, sans arrêt maladie en cas d’accident, sans congés payés, sans chômage, avec des outils de travail à leurs frais : un smartphone obligatoirement 4G qui vaut cher, un vélo souvent décrépit, avec des freins à moitié cassés, pas de casque, pas de lumière pour assurer leur sécurité la nuit ». Derrière les slogans publicitaires sympas, les tutoiements faciles et les poufs colorés des open space, se cache une nouvelle exploitation. Surveillance virtuelle, rapports déshumanisés, algorithmes rois, rythme effréné, abus de pouvoir face à des populations immigrées, forçats du bitume laissés à eux-mêmes, sous-payés, démunis de droits sociaux, porteurs de tous les risques, bienvenue dans les bas-fonds du cool. Un récit incarné et décapant, irrigué par une réflexion sur la modernité, les dérives du confort, la facilité du tout, tout de suite, ici et pas cher. Mais à quel prix ? Jules Salé dénonce sans concession le cynisme des grandes entreprises autant que la complaisance de l’état. Plus qu’un témoignage, un réquisitoire générationnel contre la dérive « uberisante » de notre société.


Stock
18€
Essais
Le triomphe de l'échec. Comment Wall Street et la Silicon Valley profitent des pannes et des crises pour maîtriser nos viesArjun Appadurai et Neta Alexander

Nouveauté Essais 2020

Le dernier modèle du capitalisme est surprenant : il repose sur ce qui ne marche pas. La panne, la crise, la dette sont devenues les moteurs de l’économie mondiale. Plus nous sommes trahis par la finance et les défaillances des produits technologiques, plus la « machine à promettre » du capitalisme nous persuade que la réussite est au bout du chemin, et plus nous en redemandons. Pourquoi oublions-nous si vite les échecs répétés ? De l’obsolescence programmée et de la précarité délibérée des technologies numériques à la crise financière mondiale, quelle est cette société qui ne veut plus entendre parler d’entretien ou de réparation, où plus rien n’est fiable ni durable ? Nous croyons être plus libres, plus heureux ; en réalité, notre univers s’est rétréci. Il est celui du lien social brisé, de la solitude infinie, de la culpabilité et de l’animosité. Il est urgent de réagir.

Traduction de l’anglais (Etats-Unis) de Elise Roy


Payot
20€
Essais
Les esprits de l'escalierClémentine Beauvais, Gerald Guerlais

Nouveauté jeunesse 2020

Il est mort depuis 118 ans et hante les escaliers d’un vieil immeuble parisien à sa manière romantique et surannée. Elle est une fille de son temps, impertinente et insaisissable, qui vient juste de décéder. Il est d’hier, elle est d’aujourd’hui – il se languit et se meurt d’amour. D’autant que, bousculé par la virevoltante fantômette, il a toujours un métro de retard sur elle… Arrivera-t-il enfin à lui déclarer sa flamme ?

Belle idée, à la fois drôle et judicieuse sur l’emploi des mots, des expressions pour séduire ou se laisser séduire.


Sarbacane
16.50€
Jeunesse
Quatorze JuilletScénario : Martin Quenehen / Dessin : Bastien Vivès
Rentrée BD 2020
Quand Jimmy, un jeune gendarme, rencontre Vincent, un peintre qui vient de perde sa femme dans un attentat, il décide de les prendre, sa fille Lisa et lui, sous son aile. Mais peut-on sauver les gens malgré eux ? Et dans quelle mesure est-il forcément juste de vouloir jouer les justiciers ?
Dans ce polar contemporain, Bastien Vivès et Martin Quenehen dressent le portrait de personnages déboussolés qui cherchent à donner un sens à leur existence dans une France traumatisée, à la fois paranoïaque et divisée.

Casterman
22€
BD, romans graphiques
Miss Davis. La vie et les combats de Angela Davis Sybille Titeux de la Croix (Scénario) Amazing Ameziane (Illustrations)

Rentrée BD 2020

Née en 1944 à Birmingham en Alabama, où sévissent la ségrégation raciale et les attaques du Ku Klux Klan, Angela adhère au Che-Lumumba Club en 1968 puis au Black Panther Party. La chasse aux communistes ainsi que le programme Cointelpro du FBI ne laissent pas de répit aux activistes afro-américains. Tous les groupes d’opposition sont infiltrés et surveillés. En 1970, suite à l’attaque du tribunal du comté de Marin, Angela Davis deviendra « l’ennemie public numéro un » et sera emprisonnée pour être condamnée à mort. Le « comité national uni pour la libération de Angela Davis » est alors créé. Le monde entier connaîtra son histoire et demandera sa libération.


Les éditions du Rocher
19.50€
BD, romans graphiques
Richesse obligeHannelore CAYRE

Rentrée polars début 2020

Dans les petites communautés, il y en a toujours un par génération qui se fait remarquer par son goût pour le chaos. Pendant des années l’engeance historique de l’île où je suis née, celle que l’on montrait du doigt lorsqu’un truc prenait feu ou disparaissait, ça a été moi, Blanche de Rigny. C’est à mon grand-père que je dois un nom de famille aussi singulier, alors que les gens de chez moi, en allant toujours au plus près pour se marier, s’appellent quasiment tous pareil. Ça aurait dû m’interpeller, mais ça ne l’a pas fait, peut-être parce que notre famille paraissait aussi endémique que notre bruyère ou nos petits moutons noirs… Ça aurait dû pourtant…

Au XIXe siècle, les riches créaient des fortunes et achetaient même des pauvres afin de remplacer leurs fils pour qu’ils ne se fassent pas tuer à la guerre. Aujourd’hui, ils ont des petits-enfants encore plus riches, et, parfois, des descendants inconnus toujours aussi pauvres, mais qui pourraient légitimement hériter ! La famille de Blanche a poussé tel un petit rameau discret au pied d’un arbre généalogique particulièrement laid et invasif qui s’est nourri pendant un siècle et demi de mensonges, d’exploitation et de combines. Qu’arriverait-il si elle en élaguait toutes les branches pourries ?


Métailié
18€
Littérature policière
Pepe Carvalho. Tout fout le campCarlos Zanon

Rentrée polars début 2020

Quinze ans après la dernière aventure de Pepe Carvalho, le célèbre détective espagnol reprend du service.

Dans une Barcelone submergée de touristes, en proie au mouvement indépendantiste, Pepe Carvalho est déboussolé et déprimé. Il lui reste bien Biscúter et son vieux bureau, mais les affaires ne sont guère florissantes. Et le voilà pris dans le labyrinthe amoureux d’une femme mariée à un homme politique important. Pepe Carvalho continue de cuisiner, brûle toujours des livres, mais le cœur n’y est plus. Quand une amie vient le trouver pour lui demander de l’aider à résoudre un crime familial – et qu’un tueur en série semble rôder sur la colline de Montjuic –, le détective, vaille que vaille, reprend vie et… les enquêtes.

Entre satire sociale douce-amère, non dénuée de poésie, et roman noir, très noir, Tout fout le camp possède une force hypnotique qui nous pousse à le lire sans relâche.

Auteur de romans noirs né à Barcelone en 1966, Carlos Zanón a été choisi par la famille, la maison d’édition et les agents de Vázquez Montalbán pour redonner vie à Pepe Carvalho. Après Soudain trop tard et N’appelle pas à la maison, son roman J’ai été Johnny Thunders a remporté le prix Dashiell Hammett 2015, récompensant le meilleur roman noir de l’année en langue espagnole. Tous ses livres sont publiés par les éditions Asphalte.

Traduit de l’espagnol par Georges Tyras


Le Seuil
22.90€
Littérature policière
Le Sexisme, une affaire d’hommesValérie Rey-Robert

Rentrée Essais début 2020

« Les violences patriarcales sont le produit d’un système de croyances dans lequel les hommes doivent dominer. La masculinité est partout liée au pouvoir et au contrôle ; les garçons l’apprennent dans leurs familles, par les médias, leurs copains, les jeux, le sport. Et tout en apprenant qu’il faut être fort et puissant, ils apprennent aussi que ce qui est féminin vaut moins que ce qui est masculin. »

« On ne naît pas homme, on le devient. »
C’est en partant de ce postulat que Valérie Rey-Robert analyse la construction du genre. Selon elle, le principal problème des violences faites aux femmes est la virilité. Elle nous invite à nous questionner sur la socialisation des garçons et des filles, sur la masculinité et sa violence inhérente, sur nos stéréotypes de genre.
Il appartient de déviriliser nos sociétés, pour que les hommes cessent de tuer leurs compagnes et leurs enfants, qu’ils cessent de se tuer entre eux, qu’ils cessent de s’automutiler. Ceci ne pourra passer que par un grand travail de prise de conscience et d’éducation.
Une problématique qui nous engage toutes et tous.


Libertalia
18€
Essais
Économie utile pour des temps difficilesAbhijit V. Banerjee, Esther Duflo

Rentrée Essais début 2020

« Nous avons écrit ce livre pour garder espoir. Pour parler de ce qui ne s’est pas bien passé, et raconter pourquoi, mais aussi de tout ce qui est allé dans le bon sens. » Esther Duflo et Abhijit V. Banerjee

Face aux inégalités qui explosent, aux désastres politiques et aux catastrophes environnementales qui menacent de toutes parts, cet ouvrage montre que tout n’est pas perdu. Si des choix de politiques publiques nous ont menés où nous sommes, rien n’empêche d’en faire d’autres. À condition de dresser, d’abord, un constat honnête. Ces pages traquent les fausses évidences sur toutes les questions les plus pressantes : immigration, libre-échange, croissance, inégalités, changement climatique. Elles montrent où et quand les économistes ont échoué, aveuglés par l’idéologie.

Mais l’ouvrage ne fait pas que renverser les idées reçues. Il répond à l’urgence de temps troublés en offrant un panel d’alternatives aux politiques actuelles. Une bonne science économique peut faire beaucoup. Appuyée sur les dernières avancées de la recherche, sur des expériences et des données fiables, elle est un levier pour bâtir un monde plus juste et plus humain.

En cela, Économie utile pour des temps difficiles est aussi un appel à l’action.


Le Seuil
Essais
Toutes les histoires d'amour ont été racontées, sauf uneTonino Benacquista

Rentrée littéraire 2020

Où donc est passé Léo?
Son entourage s’interroge sur le mystère de sa disparition. Qui était-il vraiment? Que fuyait-il? S’il vit toujours, où est-il allé se perdre?
Nul ne se doute que, pour trouver des réponses à ses propres questionnements, Léo s’est réfugié derrière le miroir. Il vit désormais dans un autre monde, celui des séries télévisées, où tout fait écho, à sa mémoire comme à ses rêveries.
Vingt ans après le succès de Saga, Tonino Benacquista nous rappelle que seule la fiction a le pouvoir de réparer le réel.


Gallimard
19€
Romans français
Sacrées sorcièresPénélope Bagieu, Roald Dahl

Les enfants sont répugnants!
Ils puent! Ils empestent!
Ils sentent le caca de chien!
Rien que d’y penser, j’ai envie de vomir!
Il faut les écrabouiller!
Les pulvériser!
Écoutez le plan que j’ai élaboré pour nettoyer l’Angleterre de toute cette vermine…

Attention! Les vraies sorcières sont habillées de façon ordinaire et ressemblent à n’importe qui. Mais elles ne sont pas ordinaires. Elles passent leur temps à dresser les plans les plus démoniaques et elles détestent les enfants. La Grandissime Sorcière compte bien les faire tous disparaître. Seuls un jeune garçon et son extravagante grand-mère semblent capables de l’en empêcher…

Pénélope Bagieu, l’autrice de Culottées, met son talent au service du géant de la littérature jeunesse en adaptant le conte merveilleusement noir de Roald Dahl.


Gallimard bande dessinée
23.90€
Jeunesse
303 TRIMESTRIEL N°160 Gares et réseaux ferrés

Par définition, la gare est un lieu fonctionnel conçu pour permettre au voyageur de prendre son train, son bus ou son tramway. C’est une porte d’entrée sur la ville, une étape, un lieu de passage, jamais une destination en soi.
Pourtant, dans chaque gare fourmillent mille histoires individuelles et collectives : il suffit d’évoquer le sujet et la boîte à souvenirs s’ouvre, l’esprit s’évade… Symbole de progrès, objet de débats, porteuse d’espoir, délaissée voire abandonnée, la gare convoque les passions.
Ce numéro consacré aux gares vous invite à circuler à travers la région, à découvrir un paysage ferroviaire singulier et rencontrer ces hommes et ces femmes, d’hier et d’aujourd’hui, qui nous permettent de voyager dans l’espace et dans le temps…


303
15€
Revues
L'annexeCatherine Mavrikakis

Rentrée littéraire 2020

Quand elle n’est pas en mission, Anna retourne à Amsterdam, dans l’annexe où Anne Frank s’est cachée avec sa famille, avant d’être déportée, en 1944. Lors d’une de ses visites, l’espionne comprend qu’elle est suivie. Sans tarder, son organisation l’exfiltre dans une maison de protection, dont elle est supposée ignorer l’emplacement. Mais une allusion au smoked-meat de chez Schwartz’s la convainc qu’elle va atterrir à Montréal, la ville de ses grands-parents. Celle dont le métier exige maîtrise des émotions et oubli de soi se laisse envahir par les souvenirs de ses vacances d’enfant.
Dès son arrivée dans cette nouvelle annexe, un autre pan occulté de son passé se rappelle à elle : Celestino, chargé de veiller sur les neuf membres de leur insolite communauté, est un fou de littérature. Dans l’appartement couvert de bibliothèques, Anna s’abandonne aux réminiscences de ses études et à son goût exclusif pour la lecture, qu’elle avait sacrifié en changeant de vie.
Avec le fantasque majordome prétendument cubain, qui la surnomme Albertine, l’espionne rebaptise ses compagnons de réclusion du nom des auteurs ou des personnages qu’ils lui évoquent : un vieux couple slave devient les Tourgueniev ; un agent d’apparence banale, certainement capable du pire, Meursault ; le chat, Moortje, comme celui d’Anne Frank.
Ni la prisonnière ni son gardien ne perdent pourtant de vue l’enjeu de leur brillant duo. Et c’est tout l’art de Catherine Mavrikakis que de puiser dans la fiction la bien réelle issue de leur vénéneux pas de deux… Jouant avec les codes du roman d’espionnage et de captivité, L’Annexe se révèle un éblouissant hommage à la puissance invaincue de la littérature.


Sabine Wespieser
20€
Romans étrangers
RomanceArnaud CATHRINE

Rentrée Jeunesse 2020

C’est le mojito.
C’est un léger accident.
C’est parce qu’il n’a pas rencontré de fille.
C’est parce que je n’ai pas rencontré de garçon.
C’était juste pour essayer.
C’est pour avoir tout fait ensemble.
C’est pour tous les amis pareil.
C’est entre lui et moi.
C’est la première et la dernière fois.
C’est rien.
Ça va passer.
Après le succès de sa trilogie À la place du coeur, Arnaud Cathrine nous donne à vivre un premier amour, comme si nous y étions.

A partir de 13 ans


Robert Laffont
16.50€
Jeunesse
Le Petit Prince - Mon livre à toucherD’après Antoine de Saint-Exupéry (Auteur)

Touche, caresse et découvre le Petit Prince et ses amis : la planète du Petit Prince, la rose, le petit mouton et le renard…

Pour les bébés & les petits


Fleurus
13.90€
Jeunesse
L'Invité du miroirAtiq Rahimi

Rentrée littéraire 2020

Parution à l’occasion de la sortie du nouveau film d’Atiq Rahimi, Notre Dame du Nil (en salles le 5 février 2020).
L’invité du miroir est un bref récit poétique dans la continuité de Terre et cendres ou de Syngue Sabour. Ce texte est inspiré par l’expérience de l’auteur au Rwanda sur le tournage de son dernier film Notre Dame du Nil (libre adaptation du roman de Scholastique Mukasonga, Gallimard, 2012).
« Me voici, écrit l’auteur, vingt-quatre années plus tard, avec la même rage, les mêmes questions, le même besoin viscéral de reconnaître les désastres de l’Histoire, de les nommer, les filmer… » Atiq Rahimi se laisse imprégner par la culture du Rwanda, sa langue, son histoire, ses légendes et sa tragédie.
Nous sommes au printemps 1994. C’est la guerre civile en Yougoslavie, celle fratricide en Afghanistan, pays de l’auteur, et l’atrocité du génocide rwandais. C’est le récit d’une triple rencontre, une mystérieuse nageuse dans le lac Kivu, une vieille femme sorcière, et un homme ivre, aux yeux rougis par les larmes. A mesure que le conte se déploie, on pressent l’horreur à venir, le génocide au Rwanda. C’est le poème de la violence décryptée dans les contes du pays.
Le miroir, c’est cette terre de douceur qui nous invite à contempler ses blessures. L’invité, c’est lui, le poète qui passe de l’autre côté de l’horreur.


POL
18€
Romans français
Comment je suis devenue un arbreSumana Roy

Rentrée littéraire 2020

Non pas vivre parmi les arbres, mais bel et bien devenir arbre : telle est l’obsession de Sumana Roy. Une obsession qui ne fera que croître au fil des ans : effrayée par la violence de la société où elle grandit, sa cupidité, son égoïsme, Sumana Roy commence à se rêver arbre, s’inspirant de leur capacité à faire face à la solitude, à la douleur et à se donner sans réserve.
Si sa quête débute par une immersion dans les sciences naturelles, celle-ci bascule très vite, et sans que nous y prenions garde, dans un au-delà poétique fait de sensations chatoyantes. Avec elle nous nous sentons arbre, jusqu’au vertige. Émerveillés, nous découvrons en chemin que d’autres (Tagore, D. H. Lawrence, le Bouddha) ont fait l’expérience de cette même quête, une manière de renouveler leur vision du monde naturel, mais aussi de partir à la découverte d’eux-mêmes.
C’est le charme de ce livre qui nous demande simplement : Qu’est-ce donc qu’être au monde?

Trad. de l’anglais (Inde) par Alexandra Maillard


Gallimard
22€
Romans étrangers
Kyoto songColette Fellous

Rentrée littéraire 2020

«Kyoto song a la forme d’un voyage qui contiendrait tous les voyages : un désir, une brûlure, un élan souverain, une quête, une danse.
Et sur le chemin je voulais retrouver de manière aléatoire des scènes perdues ou, comme on dit à la radio, restées en l’air : tant que je serais vivante et que l’envie de marcher sans avoir peur me guiderait, je resterais à Kyoto, c’est en tout cas ce que j’avais décidé. De ce point du monde, je pourrais mieux revoir, rectifier et approfondir tous ces moments furtifs qui m’avaient forgée depuis l’enfance et que je n’avais pas assez bien racontés.
Mais je ne suis pas venue seule au Japon, une petite fille m’accompagne, elle a dix ans. C’est elle qui m’a poussée à être là. Elle dit toujours que son chiffre magique est le 5 mais elle ne sait pas comment l’expliquer, régulièrement elle lance des choses comme ça, et moi je la crois.»
Colette Fellous.


Gallimard
20€
Romans français
TrinityLouisa Hall

Rentrée littéraire 2020

15 juillet 1945, Los Alamos, Nouveau-Mexique. Robert Oppenheimer, brillant scientifique et créateur de la bombe atomique, compte les heures, les minutes. Il attend le lancement de l’essai nucléaire Trinity.
Un agent du FBI, une journaliste ou encore sa secrétaire particulière témoignent de celui qu’il était. À travers sept récits s’élabore par petites touches le portrait kaléidoscopique d’un homme de l’ombre qui a transformé le destin de l’humanité. Trinity explore les confins de la culpabilité, son influence sur les corps et les esprits. Ici, les histoires personnelles des narrateurs se mêlent à l’histoire mondiale, et les fantômes des victimes des bombes d’Hiroshima et Nagasaki surgissent à chaque page.
En interrogeant le rapport entre réalité et fiction, intime et universel, Louisa Hall compose un grand roman sur le monde terrifiant engendré par l’arme qui aurait dû en finir avec toutes les armes.

Trad. de l’anglais (États-Unis) par Hélène Papot


Gallimard
21€
Romans étrangers
Manifeste d’une femme trans et autres textesJulia Serano

Rentrée Essais 2020

Dans ce texte précurseur, Julia Serano analyse l’attribution, l’expression, la construction et la transgression du genre ainsi que le cissexisme et la misogynie qui conduisent à la discrimination des femmes trans et à la dévalorisation de la féminité en général. Ses analyses offrent des perspectives nouvelles pour interpréter les problématiques vécues par les femmes trans en continuité avec les théories, désaccords et solidarités du mouvement féministe, et donnent des clés pour construire un féminisme par, pour et avec toutes les femmes.

Édition revue et augmentée.

Traduit de de l’anglais (États-Unis) par Noémie Grunenwald


Cambourakis
22€
Littérature LGBT+
SpiraleDavid Wojnarowicz

Rentrée littéraire 2020

Spirale, écrit en 1992 juste avant la mort de David Wojnarowicz, nous offre une succession de vignettes poétiques et virtuoses, de flash-backs déchirants et auto-biographiques, entrecoupés de dessins de l’auteur, qui était également un artiste reconnu. Au cours de ces quatre fragments qui sont autant de réminiscences poétiques et toxiques, l’auteur évoque ses souvenirs ; l’errance à la recherche d’une étreinte sexuelle furtive, le regard homo-érotique posé sur des hommes parfois dangereux, l’excitation des sens, la violence funeste de l’enfance marquée par le vagabondage, la brutalité et qui préfigure un avenir sombre (un peu comme chez Hervé Guibert dans La Mort propagande). Dans un mouvement proche de celui d’Au bord du gouffre, la thématique du sida infuse peu à peu le texte, infecte les territoires poétiques et oniriques de l’auteur qui doit affronter la disparition de ses amis et sa destruction annoncée, faisant croître sa révolte et sa rage devant la « saloperie dans son sang qui essaie de le tuer ».

Traduit de l’américain par Laurence Viallet


Laurence Viallet
20€
Littérature LGBT+
DianeFabrice Melquiot

Rentrée Théâtre 2020

Librement inspirée de la vie et l’œuvre de Diane Arbus, cette mosaïque poétique déploie un itinéraire artistique hors du commun. Diane Arbus, née Nemerov, en 1923, dans une famille juive new-yorkaise, travaille dans la photographie de mode aux côtés de son mari, avant de s’en affranchir pour imposer sa propre vision. Dans la lignée d’un Walker Evans, elle descend dans la rue à la rencontre de ses modèles. Restée célèbre pour ses portraits d’inconnus pris au reflex 6×6 bi-objectif, elle offre d’autres visages et corps de l’Amérique moderne, en marge des conventions et de l’esthétique normative du portrait. Mêlant éléments biographiques et dates clés des relations internationales, la pièce de Fabrice Melquiot donne voix aux relations nouées pendant sa vie, dessinant une chronologie croisée, où l’histoire de Diane tend un miroir à celle du monde. Après Pollock et Pearl, Diane clôt sa Trilogie américaine.


L’Arche
13€
Poésie/théâtre/danse
HangarsJosé-Flore Tappy

Dans ce texte lumineux sur le désir et la peur d’aimer, sur le trouble et l’exploration de territoires obscurs, la pudeur le dispute à la puissance d’évocation. José-Flore Tappy donne matière à l’intériorité. Elle trouve le mot incisif pour dire la subtilité des émotions, la violence des sentiments. Plutôt que de réduire la complexité des choses, elle l’éclaire.


Zoé
8.50€
Poésie/théâtre/danse
Dis-moi la vérité sur l'amour, suivi de Quand j'écris je t'aimeWystan Hugh Auden

« C’était mon Nord, mon Sud, mon Est et Ouest,

Mon travail, mon repos,

Mon midi, mon minuit, ma parole, mon chant ;

Je pensais que l’amour durait pour toujours : j’avais tort. »

Se trouvent ici réunis quelques-uns des plus beaux poèmes d’amour de Wystan Hugh Auden. Ils sont suivis de cinquante aphorismes qui s’enchaînent en une réflexion sur le sens exact et véritable des mots « Je t’aime », et sur la résistance qu’opposent au langage les sentiments les plus intenses.

Traduit par Gérard-Georges Lemaire et Béatrice Vierne


Points
6€
Poésie/théâtre/danse
Par ailleurs le cinéma est une arme..Sébastien Layerle

Titre proposé dans le cadre de notre partenariat avec le Cinématographe à Nantes sur le cycle Delphine SEYRIG qui devait avoir lieu en mars et varil 2020. Il faudra guetter la nouvelle date !

En mai et juin 1968, à paris et en province, des gens d’images arpentent les rues, investissent les universités, pénètrent les usines à l’écoute de paroles nouvelles ou subversives.  » cinéastes insurgés « , travailleurs en conflit, adhérents d’organisations politiques ou syndicales allient un engagement au présent et un témoignage pour la postérité. leurs productions répondent à des conceptions du cinéma qui considèrent le film comme un moyen d’action et qui recouvrent une série de  » pratiques politiques  » aux orientations, aux usages et aux objectifs dissemblables. prototype de l’événement moderne, médiatisé et  » chargé déjà d’un sens historique « , comme l’écrit Pierre Nora, mai 68 constitue un moment charnière dans l’histoire des cinémas engagés, foulant les frontières séparant le professionnel du non-professionnel, le système de la marge, l’acte créateur de l’activisme. Cet ouvrage interroge l’événement au miroir de la cinématographie militante avec l’intention de faire émerger une contre-analyse de l’histoire officielle. son étude dévoile les conditions d’élaboration des images filmées (gestes et motivations des opérateurs, typologie des regards et esthétiques de filmage) et évalue les fonctions sociales qui leur sont assignées en envisageant mai 68 dans ses prolongements et dans une perspective évolutive faite de stratégies changeantes. Croisant une pluralité de sources, souvent inédites, l’ouvrage est aussi un outil de recherche, un catalogue raisonné référençant quelque 180 titres conçus à chaud, dans les semaines et les mois qui ont suivi les journées de mai.


Nouveau monde
35€
Beaux-arts / photo / musique / cinéma
Delphine Seyrig ; une vieMireille Brangé

Titre proposé dans le cadre de notre partenariat avec le Cinématographe à Nantes sur le cycle Delphine SEYRIG qui devait avoir lieu en mars et avril 2020. Il faudra guetter la nouvelle date ! 

Actrice, réalisatrice, femme engagée, Delphine Seyrig (1932-1990) refuse toute sa vie de se laisser enfermer dans un rôle ou une image. S’inventer, se trouver, se réinventer fut sa raison de vivre. Égérie et amante de Resnais, reine du théâtre parisien dans les années 1960, admirée de Truf faut comme de Duras, Fée des Lilas dans le Peau d’âne de Demy et Jeanne Dielman chez Akerman, Delphine Seyrig a un parcours hors du commun. Au faîte de sa gloire, elle s’engage dans les luttes féministes. Dignes d’une héroïne de Stendhal, son goût de la liberté, son audace prête à toutes les aventures, son refus du tiède, son exigence et son élégance donnent à sa vie tout son romanesque. C’est cette vie riche et inspirante que retrace, pour la première fois, cette biographie passionnante et richement documentée, qui a pour fond la vie sociale, intellectuelle, théâtrale et cinématographique de son époque. Avec, de surcroît, un très beau portrait de femme.


Nouveau monde
22.90€
Beaux-arts / photo / musique / cinéma
Petit Carnet Papermint

Les éditions Papier Cadeau sont heureuses de signer une très belle collaboration avec la marque de papiers peints et décoration intérieure aux motifs superbes, PaperMint. Créée en 2008 par Alexandra Bruel et Jean Marc Bruel, un duo père et fille, la marque a aujourd’hui une très belle communauté, avec plus de 107 000 abonnés sur Instagram et s’expose des Galeries Lafayette aux concepts stores, en passant par de nombreux murs de boutiques et, bien sûr, les intérieurs des particuliers.
La gamme de papeterie qui sera mis en vente en septembre regroupera les motifs les plus forts de PaperMint, que les fans identifieront mais qui sauront aussi séduire tous ceux qui ne connaissent pas la marque par leur esthétique !


Sélection papeterie & objets
TAB NOTEBOOK & JOURNAL

4 carnets à lignes A5 à onglets

Les onglets offrent la possibilité d’organiser, de personnaliser et de trier les notes.


Sélection papeterie & objets
Carnet Notes & Lectures. Les arbres admirables du domaine de Versailles

Dans la lignée de la revue Reliefs et de ses collections dédiées à la nature et à l’environnement, Reliefs Éditions publie en coédition avec le château de Versailles un carnet à la fabrication soignée présentant les arbres admirables de ses jardins.

L’année 2019 au château de Versailles est l’occasion de revenir sur les actions menées dans les jardins et le parc depuis la tempête de 1999 il y a 20 ans, et verra la mise en place d’un parcours balisé des « Arbres admirables » du Domaine. Ces arbres les plus précieux du parc et témoins de son histoire sont admirables par leur âge, leur dimension, leur beauté ou leur rareté botanique. 28 sujets font l’objet d’une mise en valeur particulière dans ce carnet à la fabrication soignée.

96 pages dont 32 illustrées avec légendes détaillées

28 arbres admirables des jardins de Versailles


14€
Sélection papeterie & objets
Good Design Works A5 Linen Notebook

Carnet de note en lin

Format A5

Beige clair


Sélection papeterie & objets
Femmes, Race et ClasseAngela Davis

Rentrée Essais Poche début 2020

Dans Femmes, Race et Classe, Angela Davis, historienne et militante, développe une analyse critique des liens parfois conflictuels ayant existé au cours des XIXe et du XXe siècles entre féminisme et luttes d’émancipation du peuple noir. Elle démontre que les luttes ont porté leurs fruits à chaque fois qu’elles ont été solidaires. Se refusant à mettre en concurrence les différents éléments constitutifs de sa propre identité, elle affirme que les oppressions spécifiques doivent être articulées à égalité pour dépasser les contradictions et mener un combat global contre le système capitaliste au fondement de toutes les exploitations.
Cet essai dense et fondateur, écrit en 1980, trouve aujourd’hui une actualité centrale avec les débats contemporains sur le féminisme dit « intersectionnel ».

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Dominique Taffin
et le collectif de traduction des éditions des femmes


Editions des femmes-Antoinette Fouque
10€
Essais
Charlie ParkerFranck Médioni
Rentrée Arts début 2020
Une biographie de la figure centrale du bebop, le saxophoniste Charlie Parker.
«  Le jazz ? C’est quatre mots, dit Miles Davis. Louis – Armstrong – Charlie – Parker. » Parker incarne le jazz dans sa liberté, son invention, ses beautés. Le saxophoniste alto originaire de Kansas City exerce une influence déterminante sur le jazz tel qu’on le connaît depuis ces 60 dernières années. Il innove sur tous les plans: le découpage rythmique, l’audace harmonique, l’invention mélodique. C’est un musicien en liberté, donc excessif, marginal, au parcours musical fulgurant (seulement vingt ans, de 1935 à 1955), troué d’envolées sublimes et de descentes aux enfers abyssales. Il est la figure centrale d’une révolution. L’éruption du bebop, son irruption fracassante dans les années 1940 à New York, est le grand tournant de l’histoire du jazz.

Cette biographie est non seulement le livre le plus complet sur Charlie Parker publié en France (témoignages de musiciens  : Sonny Rollins, Ornette Coleman, Joe Lovano, Steve Coleman, Martial Solal, Michel Portal  ; un cahier photos), c’est aussi le récit précis de cette aventure musicale qui a défrayé la chronique et fait rupture dans l’histoire de la musique noire-américaine : le bebop.


Fayard
22€
Beaux-arts / photo / musique / cinéma
Ce à quoi nous tenons. Propositions pour une écologie pragmatiqueÉmilie HACHE

Rentrée Essais début 2020

Avec la crise écologique, l’air que nous respirons, l’eau que nous buvons, les forêts qui nous entourent ne sont plus des choses qui vont de soi et que l’on peut traiter avec indifférence. Nous découvrons qu’elles ne sont plus des ressources inépuisables ni des ressources tout court au sens de simples moyens au service de nos propres fins.
Nous n’en avons donc pas fini avec la morale. Mais fabriquer une morale qui inclue les relations que les humains entretiennent avec les animaux, les montagnes, les océans, le climat, etc. implique de nouvelles propositions. Celles-ci ne peuvent pas être la simple déclinaison de principes universels fondés a priori, mais elles doivent s’appuyer sur les multiples expérimentations en cours, engagées aussi bien par des scientifiques que des éleveurs, des économistes, des patients ou encore des activistes se mêlant souvent de ce qui n’est pas censé les regarder.
En s’attachant à décrire au plus près ce à quoi nous tenons et non à prescrire ce qu’il faudrait faire, sans jamais séparer ce souci moral de ses conséquences politiques, Émilie Hache explore de nouvelles façons de prendre en compte ces différents êtres. Elle propose ainsi une approche pragmatiste des questions écologiques : il s’agit en effet d’apprendre à élaborer des compromis afin de se donner une chance de construire un monde commun, exigeant de ne pas s’arrêter à la question : « Qui est responsable ? », mais d’en accepter une autre, bien plus difficile : « Comment répondre ? »


La Découverte
11€
Essais
Le Bus des femmes. Prostituées, histoire d'une mobilisationAnne Coppel Lydia Braggiotti Malika Amaouche

Rentrée Essais début 2020

En pleine épidémie de sida, des prostituées interpellent les pouvoirs publics sur leur santé et les conditions d’exercice de leur métier. Leur action, contemporaine de la création d’Act Up-Paris, conduira à la création du Bus des femmes en 1990. Un document historique rarissime qui témoigne de l’histoire des mobilisations citoyennes, un exemple unique de class action chez les prostituées.

En 1990 à Paris, alors que l’épidémie de sida produit chaque jour plus de ravages, des prostituées se mobilisent et interpellent les pouvoirs publics. Huit grands cahiers jaunes à la couverture toilée circulent rue Saint-Denis et au-delà, sur les boulevards périphériques ou chez les marcheuses des Champs Élysées : les femmes y écrivent des « lettres de confidences » pour témoigner des conditions d’exercice de leur métier.

Cette parole est rare. Fragile, elle fait surgir une réalité diverse et incarnée, violente et ordinaire : bataille du préservatif, peurs et rivalités, mais aussi dignité et revendication de droits et d’un statut social. Car les lettres recèlent aussi la force de l’écrit. C’est un exemple remarquable d’empowerment dans l’histoire des femmes, la naissance d’une conscience collective à l’issue heureuse : la création du Bus des femmes, première association de santé communautaire de prostituées, dirigée par des prostituées.


Anamosa
20€
Essais
Jouissance ClubJüne Plã

Rentrée Essais début 2020

Vous avez l’impression de passer à côté de votre sexualité ?
Pas de panique, Jüne du compte Instragram Jouissance Club fait souffler un vent de fraîcheur et d’espoir en proposant un manuel d’éducation sexuelle promouvant le plaisir accessible à tous, femme, homme, non-binaire, hétéro, homo, bi, etc !
Elle propose de mettre de côté la pénétration pour se concentrer sur les 1001 façons de se donner du plaisir autrement, de manière décomplexée, jubilatoire et bienveillante.
A l’aide de nombreux schémas sobres et élégants, elle propose une cartographie des multiples zones qui procurent du plaisir et un inventaire des mouvements orgasmiques.


Marabout
16.90€
EssaisNos meilleures ventes
La loi des pèresPatric Jean

Rentrée Essais début 2020

Avec le mouvement #metoo, la parole des femmes s’est libérée. Celle des enfants reste interdite. Ce livre, témoignages à l’appui, révèle les causes, les mécanismes et les conséquences dramatiques de ce silence. Un à deux enfants sur trente sont victimes d’agressions sexuelles et de viols, principalement dans le cadre familial, mais le sujet reste partout tabou. Ou, pire, quand les faits sont révélés, ils restent impunis. Pourquoi ?

Ayant infiltré les groupes masculinistes, Patric Jean met en évidence l’idéologie qui protège pédocriminels et pères incestueux. Aujourd’hui, des pathologies pseudo-scientifiques, comme le « syndrome d’aliénation parentale », servent devant les tribunaux à exonérer les agresseurs, voire à mettre en accusation les mères et les personnels de santé qui les signalent. Pour confier la garde de l’enfant abusé au parent coupable.

Il est indispensable de lancer l’alerte sur ce phénomène méconnu. Il y a urgence.

Patric Jean est réalisateur de films témoignant d’un fort engagement artistique et social : pauvreté, prison, frontières… Il a notamment réalisé La Domination masculine, thème sur lequel il a déjà écrit deux livres.


Les éditions du Rocher
18.90€
Essais
Assange. L'antisouverainJuan Branco

Rentrée Essais début 2020

Juan Branco, proche conseiller de Julian Assange, prend la plume afin de raconter l’odyssée du fondateur de Wikileaks, menacé de 175 ans de prison pour avoir dit la vérité.

En 2010, alors qu’il révèle sur Internet faits de corruption, crimes de guerre et crimes contre l’humanité, Assange est courtisé par les médias, invité par des universités, honoré par des ONG, nommé pour le prix Nobel de la Paix. Il reçoit une dizaine de prix de journalisme.

En 2019, après 2 487 jours à Londres, et surveillé 24h/24 par la CIA, Julian Assange est exfiltré de l’ambassade de l’Équateur où il avait cru pouvoir se réfugier. Des hommes en noir le mènent à la prison antiterroriste de Belmarsh. Depuis, selon l’ONU, il est soumis à une torture incessante.

Que s’est-il passé en dix ans, pour qu’un hérault de la liberté devienne l’ennemi public numéro un ? Qu’a commis Assange de si terrible pour qu’on accepte ainsi le renversement de son destin ? En quoi se différencie-t-il d’Edward Snowden, que les révélations sur la NSA et la CIA ont propulsé sur tous les écrans, se voyant même récompensé par deux films hagiographiques.

En s’appuyant sur ses expériences au Quai d’Orsay comme à la Cour pénale internationale, et tour à tour généreux, remonté, agacé, Juan Branco revient sur le parcours incroyable du plus grand lanceur d’alerte de notre époque, qui s’est peut-être brûlé les ailes, mais que nous pouvons encore sauver.


Les éditions du Cerf
22€
Essais
Dans la tête de Julian AssangeGuillaume LEDIT / Olivier TESQUET

Rentrée Essais début 2020

Au tout début, cela aurait pu être un chapitre inédit de Millénium. Une histoire d’hacktivistes qui réussissent le casse du siècle avec WikiLeaks, l’organisation fondée en 2006 par Julian Assange, un Australien tombé très jeune dans l’informatique, féru de mathématiques, fondu de Shakespeare, rebelle dans l’âme et rompu à la clandestinité.

Jusqu’en 2018, WikiLeaks va publier des millions de documents dénonçant pêle-mêle la corruption des élites, la surveillance de masse, la fraude fiscale, l’absence de transparence des institutions gouvernementales, les horreurs des guerres menées par les États-Unis, les violations des droits de l’homme dans des dizaines de pays…

Le tout obtenu grâce à des “fuites” reçues sur le site ultra-sécurisé de l’organisation utilisant des technologies cryptographiques de pointe. Vont suivre des milliers d’articles dans la presse mondiale, les médias mainstream découvrant qu’avec Internet on pouvait aussi révolutionner le journalisme d’investigation.

Mais comme les histoires d’amour, celles des lanceurs d’alerte finissent mal en général. Surtout quand les “services compétents” passent aux choses sérieuses. Dès 2015, Julian Assange avait poussé un cri d’alarme : “Mon nom est Julian Paul Assange… Je suis un journaliste poursuivi et menacé de mort par les autorités états-uniennes du fait de mes activités professionnelles…”. Quatre ans plus tard et après bien des péripéties, il est écroué dans une prison londonienne, accusé d’espionnage par Washington et menacé d’une extradition imminente vers les États-Unis, où il risque jusqu’à 175 ans de prison.

Guillaume Ledit et Olivier Tesquet, témoins privilégiés, racontent par le menu l’itinéraire de celui “grâce à qui le monde n’est plus tout à fait comme avant”.


Actes Sud
19.50€
Essais
lait et mielRupi KAUR

« lait et miel est un recueil poétique que toutes les femmes devraient avoir sur leur table de nuit ou la table basse de leur salon. Accompagnés de ses propres dessins, ses poèmes, d’une honnêteté et d’une authenticité rares, se lisent comme les expériences collectives et quotidiennes d’une femme du XXIe siècle. » Erin Spencer –​ Huffington Post

Sabine ROLLAND (Traducteur)


Pocket
7.20€
Poésie/théâtre/danse
Les Portes de Thèbes. Éclats de l’année deux mille quinzeMathieu Riboulet

Rentrée littéraire début 2020

« Je consigne ici la crainte récurrente qui me prend à la gorge : que l’insignifiant drame que constitue, pour moi seul ou presque, l’horizon de ma mort, ici chanté en contrepoint des tragédies tressées qui embrasent le monde où je me suis inscrit, n’incite à la méprise, au vieux soupçon d’orgueil ; car en effet qui suis-je pour poser mon parcours en poids équivalent aux désordres mortels qui broient tant de mes frères ? car qui suis-je en effet pour oser célébrer ces deux naufrages muets en langue densifiée ? C’est que, tout simplement, je ne me résous pas à finir en laideur, autant aurait valu disparaître plus tôt, bien plus tôt, aux jours sombres où pointe la conscience des choses. »

M. R.


Verdier
12.50€
Romans français
La Mort du soleilYAN Lianke

Rentrée littéraire début 2020

C’est le jeune Niannian qui raconte l’incroyable fléau qui s’est abattu sur le petit village des monts Funiu. On l’appelle l’idiot, bien qu’il ait parfois l’esprit aussi clair qu’un pan de ciel bleu, et il se sent bien en peine de raconter ce qui s’est passé. Mais voilà, leur voisin le grand écrivain Yan Lianke a vu son esprit se dessécher et son inspiration tarir, alors il faut bien que Niannian s’acquitte de cette tâche à sa place. Niannian implore les esprits de lui venir en aide car les gens de son village ont sombré dans une épidémie de somnambulisme. Les jours se succèdent mais le soleil se refuse à poindre. Et dans cette nuit perpétuelle les hommes transgressent tout : la morale, le bon sens, les convenances, ils réalisent leurs désirs les plus secrets et se livrent à la violence.
Faut-il voir ce monde insensé comme une allégorie de la réalité ? C’est un roman à la puissance visionnaire et à l’humour dévastateur qui vous empoigne et vous emporte tout frissonnant dans sa nuit de cauchemar.

Traduit du chinois par Brigitte Guilbaud


Picquier
22.50€
Romans étrangers
Voir la lumièreT.C. Boyle

Rentrée littéraire début 2020

Par une belle journée d’avril 1943, dans les laboratoires Sandoz à Bâle, c’est un accident de manipulation qui permet au professeur Albert Hofman de se rendre compte de la puissance du diéthyllysergamide, cette molécule qu’il a réussi à synthétiser à partir de l’ergot. Intrigué par sa propre réaction suite à l’ingestion involontaire du produit, le chimiste fonde immédiatement de grands espoirs thérapeutiques sur sa découverte. Mais c’est seulement près de 20 ans plus tard et de l’autre côté de l’Atlantique, dans le département de psychologie de l’université de Harvard, que l’on s’intéressera vraiment au potentiel de ce qui est encore considéré comme un médicament et qui deviendra une drogue à la mode connue sous le nom de LSD.

À travers ce saisissant portrait de groupe, T.C. Boyle fait revivre une époque, celle du début des années 60, quand Aldous Huxley, J.F. Kennedy, John Coltrane et les Beatles faisaient la une des journaux, ce moment de l’Histoire où toute une génération éprise de liberté avait imaginé que les psychotropes permettraient à l’humanité tout entière de vivre une autre vie.

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Bernard Turle


Grasset
24€
Romans étrangers
MythopoïèseAlessandro Pignocchi

Rentrée BD Hiver 2020

Grâce à une troupe de mésanges punks (qui ont renversé les États), la pensée animiste s’installe progressivement sur l’ensemble de la planète : les plantes et les animaux sont désormais considérés comme des personnes et les chefs n’ont plus de pouvoir.

Le cœur brisé de voir la culture occidentale s’éteindre, un anthropologue jivaro tente vaillamment de sauvegarder les enclaves où se sont réfugiés nos ex-dirigeants politiques. Le monde inversé qui se dessine ainsi nous aide à envisager l’avenir avec optimisme et enthousiasme.


Steinkis
16€
BD, romans graphiquesNos meilleures ventes
PRÉNOM : INNA T1Dessin de Thomas Azuélos / Récit de Inna Shevchenko et Simon Rochepeau

Rentrée BD Hiver 2020

À vingt-neuf ans, Inna Shevchenko, activiste féministe ukrainienne, est une figure majeure du mouvement Femen. Né en Ukraine en 2008, il se caractérise par des actions « seins nus » pour dénoncer l’utilisation du corps des femmes comme objet de violence, de trafic et de viol. Ce récit, écrit à la première personne, raconte l’enfance (tome 1) et l’adolescence (tome 2) d’Inna Shevchenko en Ukraine. Il tente de répondre à cette question : pourquoi et comment Inna est devenue cette militante féministe aujourd’hui


Futuropolis
18€
BD, romans graphiques
Fille-Garçon même éducationPihla Hintikka, Elisa Rigoulet

Rentrée Essais début 2020

La lutte contre l’inégalité entre les sexes commence dès le berceau ! Car les différences entre les filles et les garçons s’installent très tôt et partout, sans même qu’on en ait conscience. Ce guide pour une parentalité féministe ouvre une réflexion sur l’influence des constructions de genre dans l’éducation des tout-petits, et vous invite à remettre en question les rôles que la société semble avoir déterminés pour chacun.e.
Avec franchise et humour, tous les sujets qui taraudent les jeunes parents sont abordés. Allaitement, choix des vêtements, apprentissage du langage, comportements en crèche, répartition des tâches au quotidien, gestion des congés parentaux, combinaison vie professionnelle et vie de famille, etc. : interrogez, dialoguez, libérez-vous des pressions sociales et dépassez en tant que parent les stéréotypes de genre !


Marabout
15.90€
Essais
PAYER LA TERREJoe Sacco

Rentrée BD début 2020

Joe Sacco, qui n’avait plus réalisé de bande dessinée documentaire depuis Gaza 1956 en 2010, revient à ce genre qu’il a popularisé. Avec Payer la terre, il nous entraine dans les Territoires du Nord-Ouest au Canada, une région grande comme la France et l’Espagne réunis, mais peuplé de seulement 45 000 habitants. Allant à la rencontre des autochtones, il nous retrace l’histoire de ce pays depuis l’arrivée des premiers colons et en dresse un portrait terrible, tant économique qu’écologique qu’humain.


Futuropolis
26€
BD, romans graphiques
DébutantsCatherine Blondeau

Rentrée littéraire début 2020

Juillet 2004. L’inauguration du musée national de Préhistoire réunit en Dordogne Nelson Ndlovu, archéologue sud-africain invité aux cérémonies, Peter Lloyd, traducteur anglais installé là depuis quinze ans, et Magda Kowalska, jeune femme polonaise qui tient une maison d’hôtes dans le village. L’été voit naître entre eux un grand rêve d’amour et d’amitié. La gaité de Magda, les silences de Peter et la flamboyance de Nelson recèlent pourtant bien des secrets. Lutte anti-apartheid et migrations forcées, violence des héritages et désirs de liberté, peur de l’enfantement et poids des attachements. Les récits s’entrecroisent et les vies se répondent dans cette fresque haletante où l’Histoire n’épargne personne.

Catherine Blondeau vit à Nantes où elle dirige Le Grand T, théâtre de Loire-Atlantique, depuis 2011. Auparavant, elle a occupé diverses fonctions : Maitre de conférences en littérature et arts du spectacle à l’Université de Rouen, directrice de l’Institut Français d’Afrique du Sud à Johannesburg, attachée culturelle à Varsovie, et conseillère artistique du festival Automne en Normandie. « Débutants » est son premier roman.


Mémoire d’encrier
25€
Romans français
Love Me TenderConstance Debré

Rentrée littéraire début 2020

« Je ne vois pas pourquoi l’amour entre une mère et un fils ne serait pas exactement comme les autres amours. Pourquoi on ne pourrait pas cesser de s’aimer. Pourquoi on ne pourrait pas rompre. Je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas s’en foutre, une fois pour toutes, de l’amour. »
Constance Debré poursuit sa quête entamée avec Play Boy, celle du sens, de la vie juste, de la vie bonne. Après la question de l’identité se pose la question de l’autre et de l’amour sous toutes ses formes, de l’amour maternel aux variations amoureuses. Faut-il, pour être libre, accueillir tout ce qui nous arrive ? Faut-il tout embrasser, jusqu’à nos propres défaites ? Peut-on renverser le chagrin ?


Flammarion
18€
Littérature LGBT+Romans français
TempêtesAndrée A. Michaud

Rentrée littéraire début 2020

Marie Saintonge emménage dans une maison léguée par son oncle, récemment suicidé, située dans le Massif bleu, une montagne québécoise. Confinée à l’intérieur à cause d’une tempête de neige, elle y vit des phénomènes à l’apparence paranormale et finit par perdre pied… Ric Dubois est resté le prête-plume de l’écrivain Chris Julian jusqu’à sa mort par suicide. Délivré de ses obligations à son égard mais déterminé à terminer le manuscrit  pour se prouver sa propre valeur, Ric se rend au campint du Massif bleu, afin d’y travailler sur le roman. Plusieurs meurtres ont lieu au camping ; bien que soupçonné par beaucoup de locaux à cause de son statut d’étranger, Ric s’efforce de mettre la main sur le véritable coupable.  Deux versants de la montagne, deux destins tragiques qui vont se rejoindre. 


Rivages
20€
Littérature policière
Miroir de nos peinesPierre Lemaitre

Rentrée littéraire début 2020

Avril 1940. Louise, trente ans, court, nue, sur le boulevard du Montparnasse. Pour comprendre la scène tragique qu’elle vient de vivre, elle devra plonger dans la folie d’une période sans équivalent dans l’histoire où la France toute entière, saisie par la panique, sombre dans le chaos, faisant émerger les héros et les salauds, les menteurs et les lâches… Et quelques hommes de bonne volonté.
Il fallait toute la verve et la générosité d’un chroniqueur hors pair des passions françaises pour saisir la grandeur et la décadence d’un peuple broyé par les circonstances.
Secret de famille, grands personnages, puissance du récit, rebondissements, burlesque et tragique… Le talent de Pierre Lemaitre, prix Goncourt pour Au revoir là-haut, est ici à son sommet.


Albin Michel
22.90€
Littérature policièreNos meilleures ventesRomans français
Ce qu'un homme est aussiJean Rainscof

Rentrée littéraire début 2020

« Je la cherchais des yeux. J’aurais voulu la remercier. Lui aurais-je alors dit ce qui m’était arrivé, ce qui s’était passé ? Probablement pas, de crainte de l’effrayer ou de l’encombrer. Il avait donc fallu une femme pour m’arracher à la malédiction des hommes. Je dis “des hommes” parce que je ne m’imagine pas comme un cas isolé, parce que nous, les enfants mâles, avons tous plus ou moins baigné dans des discours et des rumeurs absurdes, nous avons tous plus ou moins été enveloppés de frayeurs… Et ce n’est pas fini. »

Fin des années soixante, en banlieue parisienne. Un tout jeune homme est aux prises avec ses interrogations et ses fantasmes, après avoir appris le drame qui s’est passé sur le pont qu’il franchit tous les jours pour se rendre au lycée… Jean Rainscof revisite ici la manière trouble et parfois perverse dont la relation à la sexualité des garçons de la génération des baby-boomers s’est formée. Un roman sensible qui éclaire ce que dénonce #MeToo.


Editions François Bourin
18€
Romans français
La mère morteBlandine de Caunes

Rentrée littéraire début 2020

Une mère, âgée mais indépendante, se trompe de jour, de lieu de rendez-vous avec ses filles, achète des objets superflus et coûteux, oublie dans le coffre de sa voiture les fruits de mer bretons, et se lève la nuit, croyant partir pour une destination inconnue.

Cela pourrait être drôle, si ce n’était une maladie mentale due à l’âge, et surtout si cette femme si confuse n’était pas la romancière Benoîte Groult, la mère de l’auteure de ce livre d’une force rare. Benoîte Groult, luttant, jouant avec sa propre fin, mais refusant avec rage de céder à la fatalité et à la vieillesse, elle qui a été une militante de l’association « Pour le droit de mourir dans la dignité  ». Voici la femme intime, plus que la femme publique, ici telle qu’on ne la connaît pas, et qui écrivait : « Dans la vie, deux mondes se côtoient : celui des gens qui vont vivre et celui des gens qui vont mourir. Ils se croisent sans se voir. »

Benoîte s’éteint en juin 2016 à Hyères, à 96 ans. Écrivaine comblée, mère et grand-mère heureuse, femme de combats remportés. Mais ce que ce livre raconte, ce n’est pas juste le deuil hélas ! prévisible d’une mère admirée et aimée, mais un double deuil : voici le terrible sens du titre, La mère morte. « Maman, mon dernier rempart contre la mort. Bientôt, ce sera moi le rempart pour ma fille ».

Le 1er avril 2016, la fille de Blandine de Caunes, Violette, 36 ans, meurt dans un banal accident de voiture, laissant orpheline sa fille Zélie. L’ordre du monde est renversé : Benoîte s’accroche à la vie, Blandine sombre, Violette n’est plus.

De Benoîte Groult, sa fille a hérité l’humour et la force vitale. Ce livre n’est pas triste, au contraire. C’est une réconciliation entre trois générations de femme qui partagent le « même amour forcené pour la vie, toujours plus forte que tout », le credo de Benoîte qu’elle a transmis à sa fille.


Stock
20€
Romans français
Je ne répondrai plus jamais de rienLinda Lê

Une femme s’adresse à sa mère. Sa mère qui vient de mourir, sa mère qui répétait, les derniers mois de sa vie, comme un refrain de liberté : Je ne répondrai plus jamais de rien. Quelles raisons, quels mystères justifiaient cette phrase obstinée ?

Linda Lê explore les rapports qui lient une mère et sa fille, abandonnées par un « mari » qui a refusé d’être un « père ». Cet homme n’a jamais renoncé à son amante, additionnant le mensonge à l’esquive ou la tricherie. Comment répondre à la rivalité ? Comment ne pas céder à la mélancolie destructrice, relever le défi, refuser la défaite ?

C’est l’histoire d’un homme qui conquiert avant de fuir. C’est l’histoire d’une femme qui semble avoir pardonné, parce qu’il est si difficile d’aimer. C’est l’histoire d’une fille qui se rebelle et cherche la vérité. C’est enfin l’histoire d’Adrien, le compagnon présent, traducteur et peintre bienveillant, un homme qui est là. Par ce quatuor de personnages, Linda Lê nous donne un condensé de l’humanité, décrivant les émotions les plus secrètes, éclairant les instincts de survie. Écrire comme acte libératoire.


Stock
17€
Romans français
Après le mondeAntoinette Rychner

Rentrée littéraire début 2020

Novembre 2022. Un cyclone d’ampleur inédite ravage la côte ouest des États-Unis. Incapables de rembourser les dégâts, les compagnies d’assurance font faillite ; à leur suite, le système financier américain s’effondre, entraînant dans sa chute le système mondial. Plus d’argent disponible, plus de sources d’énergie, des catastrophes climatiques en chaîne, plus de communications… En quelques mois, le monde entier tel que nous le connaissons est englouti.

Antoinette Rychner s’est inspirée des théories de la « collapsologie » pour bâtir ce roman. S’y déroulent en alternance les aventures de quatre personnages qui tentent de survivre dans une société condamnée à réinventer ses propres logiques, parfois au prix de la barbarie ; et une « épopée » chantée par deux femmes, le soir à la veillée.

Ce récit des origines raconte l’avant et l’après-catastrophe, soulevant concrètement des interrogations politiques, humaines et sociales : l’humanisme est-il l’apanage des sociétés qui vont bien ? Ou est-il possible d’inventer, au cœur même du désastre, de nouvelles façons de vivre ensemble et d’habiter le monde ?

Un roman visionnaire et inspirant, alors que les questions environnementales sont devenues incontournables.


Buchet Chastel
18€
Romans français
10 minutes et 38 secondes dans ce monde étrangeElif Shafak

Rentrée littéraire début 2020

Et si notre esprit fonctionnait encore quelques instants après notre mort biologique ? 10 minutes et 38 secondes exactement. C’est ce qui arrive à Tequila Leila, prostituée brutalement assassinée dans une rue d’Istanbul. Du fond de la benne à ordures dans laquelle on l’a jetée, elle entreprend alors un voyage vertigineux au gré de ses souvenirs, d’Anatolie jusqu’aux quartiers les plus mal famés de la ville.
En retraçant le parcours de cette jeune fille de bonne famille dont le destin a basculé, Elif Shafak nous raconte aussi l’histoire de nombre de femmes dans la Turquie d’aujourd’hui. A l’affût des silences pour mieux redonner la parole aux  » sans-voix « , la romancière excelle une nouvelle fois dans le portrait de ces  » indésirables « , relégués aux marges de la société.

Traduction (Anglais) : Dominique Goy-Blanquet


Flammarion
22€
Romans étrangers
AiresMarcus Malte

Rentrée littéraire début 2020

Ils sont sur l’autoroute, chacun perdu dans ses pensées. La vie défile, scandée par les infos, les faits divers, les slogans, toutes ces histoires qu’on se raconte – la vie d’aujourd’hui, souvent cruelle, parfois drôle, avec ses faux gagnants et ses vrais loosers. Frédéric, lanceur d’alerte devenu conducteur de poids lourds, Catherine, qui voudrait gérer sa vie comme une multinationale du CAC 40, l’écrivain sans lecteurs en partance pour « Ailleurs », ou encore Sylvain, débiteur en route pour Disneyland avec son fils… Leurs destins vont immanquablement finir par se croiser.

Un roman caustique qui dénonce, dans un style percutant à l’humour ravageur, toutes les dérives de notre société, ses inepties, ses travers, ses banqueroutes. Et qui vise juste – une colère salutaire, comme un direct au cœur.


Zulma
24€
Romans français
OtagesNina Bouraoui

Rentrée littéraire début 2020

 » Je m’appelle Sylvie Meyer. J’ai 53 ans. Je suis mère de deux enfants. Je suis séparée de mon mari depuis un an. Je travaille à la Cagex, une entreprise de caoutchouc. Je dirige la section des ajustements. Je n’ai aucun antécédent judiciaire.  » Sylvie est une femme banale, modeste, ponctuelle, solide, bonne camarade, une femme simple, sur qui on peut compter. Lorsque son mari l’a quittée, elle n’a rien dit, elle n’a pas pleuré, elle a essayé de faire comme si tout allait bien, d’élever ses fils, d’occuper sa place dans ce lit devenu trop grand pour elle.
Lorsque son patron lui a demandé de faire des heures supplémentaires, de surveiller les autres salariés, elle n’a pas protesté : elle a agi comme les autres l’espéraient. Jusqu’à ce matin de novembre où cette violence du monde, des autres, sa solitude, l’injustice se sont imposées à elle. En une nuit, elle détruit tout. Ce qu’elle fait est condamnable, passable de poursuite, d’un emprisonnement mais le temps de cette révolte Sylvie se sent vivante.
Elle renaît. Un portrait de femme magnifique, bouleversant : chaque douleur et chaque mot de Sylvie deviennent les nôtres et font écho à notre vie, à notre part de pardon, à nos espoirs de liberté et de paix.


JC Lattès
18€
Romans français
Le chant des revenantsJesmyn Ward

Rentrée littéraire début 2020 / sortie poche

Le chant des revenants explore le cauchemar des Afro-Américains au coeur d’une Amérique à l’agonie. Consécration d’une auteure qui s’inscrit dans la droite lignée de Toni Morrison. Seule femme à avoir reçu deux fois le National Book Award, Jesmyn Ward nous livre un roman puissant, hanté, d’une déchirante beauté, un road trip à travers un Sud dévasté, un chant à trois voix pour raconter l’Amérique noire, en butte au racisme le plus primaire, aux injustices, à la misère, mais aussi l’amour inconditionnel, la tendresse et la force puisée dans les racines.


10/18
7.80€
Romans étrangers
SankharaFrédérique Deghelt

Rentrée littéraire début 2020

Ce matin de septembre 2001, Hélène quitte sa maison, son mari, ses jumeaux de cinq ans, et ne laisse qu’une lettre annonçant son retour une dizaine de jours plus tard. Elle prend le train pour la campagne, où se déroule un stage de méditation. Elle part se confronter à un mode de pensée dont elle ne sait rien, où le silence est imposé telle une lente plongée en soi-même. Pendant ce temps, Sébastien, son mari qui ne sait rien de cette quête, bascule vers la colère, la jalousie, le doute et l’épuisement.
Une réaction prévisible dans une telle situation d’abandon. Journaliste à l’AFP, cet homme doit néanmoins continuer, tenir le rythme, son rôle, sa place. S’accommoder plus que jamais du manque d’investissement, d’analyse, de temps et de discernement de la presse, cette gangrène du métier qu’il ne découvre pas mais qui, dans le chaos de sa vie intime, lui paraît inacceptable.


Actes Sud
21.80€
Romans français
Le lambeauPhilippe Lançon

 

Rentrée littéraire début 2020 / sortie poche

Philippe Lançon était dans les locaux de Charlie Hebdo le 7 janvier 2015. Sa mâchoire est emportée par les balles des frères Kouachi. La veille au soir, il assiste à la représentation de La Nuit des Rois de Shakespeare. Il a pris ses billets pour les Etats-Unis où il donnera des cours de littérature à Princeton et rejoindra sa nouvelle compagne. Le matin du 7 janvier, Houellebecq est interviewé sur France Inter pour la parution de Soumission ; Lançon, qui a écrit un papier élogieux dans Libé, écoute en faisant sa gymnastique sur un tapis qu’il a rapporté d’Irak en 1991, deux jours avant les bombardements américains.
A la conférence de Charlie Hebdo, tout le monde parle de Houellebecq, puis des banlieues, quand les tueurs arrivent. Philippe Lançon ne cherche pas à expliquer l’attentat. Il écrit sans pathos, sans complaisance pour lui-même, ce qui n’empêche pas l’émotion et la profondeur (sur la mémoire, la perception d’une vie). L’avant et le pendant sont d’une très grande intensité, la scène de l’attaque est extrêmement saisissante.
Dans ce livre de survie, Philippe Lançon s’attache à décrire sa vie qui bascule, lui qui, défiguré, reçoit « une blessure de guerre » dans un pays « en paix ». Il raconte ce jour où le temps s’est arrêté, les longs mois de convalescence et les dix-sept opérations qui lui ont permis de retrouver le bas de son visage, la reconstruction d’une vie sociale, professionnelle, à lui qui n’est désormais plus le même homme.


Folio
8.50€
Nos meilleures ventesRomans français
Le grand atlas du voyageurCollectif

Nouveauté Voyages 2019

Un outil pratique, une source d’inspiration et une façon ludique de parcourir le monde : le 1er Atlas Lonely Planet !
Des cartes détaillées couvrant 195 pays sont accompagnées de recommandations de lieux à découvrir : sites naturels remarquables, villes d’art, villages d’exception, sentiers de randonnée mythiques, plages de rêve, étonnants monastères, jardins, curiosités géologiques… De nombreuses photographies illustrent ces suggestions.
Pour mieux planifier son voyage, un récapitulatif des points d’accès au pays ou à la région recense les principales liaisons aériennes, ferroviaires, maritimes ou en bus. Des itinéraires précis sont également proposés.
Une couverture exhaustive du globe qui conjugue les atouts de Lonely Planet : l’expertise touristique, le savoir-faire cartographique et la passion de transmettre le goût du voyage et de l’aventure.


Lonely Planet
49€
Beaux-arts / photo / musique / cinéma
Au coeur de la violenceEdouard Louis, Thomas Ostermeier

Nouveauté Théâtre 2019

Reda se lève et marche d’une extrémité à l’autre de la chambre. Reda. Tu vas le payer, je vais te buter moi sale pédé, tu m’as insulté de voleur, je vais te faire la gueule pédale. Édouard, voix intérieure. Voilà pourquoi. Il désire et il déteste son désir. Maintenant il veut se justifier de ce qu’il a fait avec toi. Il veut te faire payer son désir. Il veut se faire croire que ce n’était pas parce qu’il te désirait que vous avez fait tout ce que vous avez fait mais que ce n’était qu’une stratégie pour faire ce qu’il te fait maintenant, que vous n’avez pas fait l’amour mais qu’il te volait déjà… En 2018, Thomas Ostermeier a adapté pour le théâtre le roman d’Édouard Louis, Histoire de la violence, avec l’auteur. Au coeur de la violence est le fruit de cette collaboration.


le Seuil
14€
Littérature LGBT+Poésie/théâtre/danse
Je suis qui? Je suis quoi?Conception du projet Sophie Nanteuil,scénario bandes dessinées de Jean-Michel Billioud,dessin bandes dessinées de Terkel Risbjerg,illustrations Zelda Zonk,préface Baptiste Beaulieu

Nouveauté jeunesse 2019

« Tu aimes les filles ? Tu aimes les garçons ? Tu ne sais pas trop ? Ton genre, ton corps ne te conviennent pas ? Tu te poses des questions sur ta vie, tes envies… et tu n’oses pas en parler autour de toi ? Ou bien un ou une amie vit cela ? Ce livre peut t’apporter des réponses. Notre identité n’est pas définie par la personne que l’on aime, ni par son genre.
Tu peux être qui tu veux. Et personne ne peut te l’interdire. » Un outil destiné à apporter des réponses aux questions des adolescents sur leur identité sexuelle à travers des témoignages et des biographies de personnes célèbres gays ou transgenres (Freddie Mercury, Sappho, Amélie Mauresmo, etc.).

Documentaire

De 11 à 15 ans


Casterman
13.95€
JeunesseLittérature LGBT+
Revue 12°5 des raisins et des hommes – n°7Philippe Toinard, rédacteur chef de 12°5.

Nouveautés Gastronomie / Vin 2019

  Les mentions obligatoires figurant sur une bouteille de vin sont nombreuses. Dans les faits, comparativement à celles qui doivent figurer sur les étiquettes des produits alimentaires, peu d’entre elles permettent au consommateur de savoir précisément ce qu’il boit. En effet – nous serions bien en peine de vous expliquer pourquoi – le vin, comme les autres alcools, profite d’une dérogation au règlement de l’Union européenne concernant l’information des consommateurs sur les denrées alimentaires. En même temps, lorsqu’on sait que seule 9% des vignes françaises sont conduites en bio, on se dit que si tous les vignerons devaient dès aujourd’hui lister sur leurs bouteilles les intrants utilisés à la vigne, mais aussi en cave, pour nombre d’entre eux, la longueur des étiquettes ne leur laisserait pas d’autre choix que d’embouteiller dans des magnums…
Dans ce nouveau 12°5, bottes aux pieds, carnet en poche, appareil photo en bandoulière, nous sommes allés à la rencontre de ces vignerons qui travaillent des vins 100% pur jus. Parfois non filtrés, jamais pasteurisés, pas ou peu soufrés… Totalement transparents on vous le dit, et surtout : bien vivants !


180°C
20€
Gastronomie, vinRevues
Les super pouvoirs des alguesRégine Quéva

Nouveautés Gastronomie et Bien-être 2019

Les algues font déjà partie de votre vie. Vous avez goûté à la nori en dégustant des sushis. Mais savez-vous que certaines ont le goût de fruit de mer  ? Certaines sont parfaites dans des desserts et d’autres encore ont un petit goût fumé.
Qu’elles soient vertes, brunes ou rouges, les algues nous veulent du bien  ! Ce sont des bombes nutritionnelles riches en vitamines, minéraux, oligo-éléments et même protéines.

Ce guide très pratique décrit les 10 algues les plus connues et plus faciles à trouver  :
–  Où se procurer des algues  ?
Comment les reconnaître à marée basse, comment les récolter et comment les préparer  ? Sous quelle forme les trouver en magasin bio ou sur Internet, comment les réhydrater…
–  Que peuvent-elles nous apporter  ?
Certaines sont très riches en vitamines, d’autres sont des gélifiants naturels, des concentrés de protéines, des antioxydants puissants  : au jardin, en cuisine, en cosmétique… découvrez leurs pouvoirs étonnants.
–  Comment les cuisiner  ?
Sucré, salé, dans une salade, sur un poisson, dans un dessert, dans un cocktail… vous trouverez des recettes très simples pour profiter au mieux de leurs bienfaits.


Larousse
12.90€
Gastronomie, vin
Maisons en liberté (écologiques et déconnectées)Dominic Bradbury

Nouveautés Essais 2019

 

Découvrez des refuges en forêt, des cabanes au pied de sommets enneigés, des maisons perchées sur des îles reculées et passez du rêve à la réalité.

Nous sommes nombreux à rêver d’échapper à la routine et aux désagréments du quotidien et de construire une maison bien à nous dans la nature. L’un des plus grands plaisirs que procure l’habitat autonome est le sentiment de liberté. Intimement liée à la contemplation de la beauté du monde naturel, l’idée de vivre en autonomie au XXIe siècle offre une occasion exceptionnelle de se libérer des réseaux traditionnels, qu’ils soient physiques ou virtuels, et de choisir librement son lieu et son mode de vie.


Editions de la Martinière
35€
Essais
Le grand guide marabout de l'autosuffisanceJohn Seymour

Nouveautés Essais 2019

Déjà dans les années 70, échapper à la folie du monde moderne était une préoccupation sociétale forte. Maintenant pour beaucoup cela devient une urgence. Ce livre que beaucoup d’entre nous on vu il y a plus plus de 40 ans, n’a pas perdu de son intérêt bien au contraire.


Marabout
29.90€
EssaisNos meilleures ventes
Le manuel des jardins agroécologiquesPatrick Lazic Geneviève Désert

Nouveautés Essais 2019

 

  En accord avec la Terre et les hommes, l’agroécologie se fonde sur le fonctionnement naturel du sol, du végétal et des microorganismes pour assurer une production à la fois abondante et écologique. Ce manuel détaille les bases et les techniques de l’agroécologie pour pouvoir les appliquer dans les jardins potagers.


Actes Sud
29€
Essais
Retour aux plantes sauvagesGerda Holzmann

Rentrée Arts Automne/Hiver 2019

 

Partez à la découverte des plantes sauvages : comment les reconnaître, les cueillir, les cultiver, comment les conserver et les utiliser… Recettes de cuisine, de boissons, de crèmes de soin, de lotions, de préparations pour le bain, de fumigations… l’auteur nous présente 30 plantes sauvages qui ont absolument tout pour plaire !


Le Rouergue
34€
Beaux-arts / photo / musique / cinéma
Pour commencer encoreGeorges Didi-Huberman

Rentrée Arts Automne/Hiver 2019

 

La carte blanche donnée à Georges Didi- Huberman pour la collection « Les singuliers » a déclenché une création unique, plus qu’un texte dialogué avec Philippe Roux, la vie à l’oeuvre objet de ces livres, est un autoportrait intime, où se révèlent toutes les clés d’une oeuvre, et un homme.


Argol
29€
Beaux-arts / photo / musique / cinéma
Jane Birkin Post-scriptumJane Birkin

Rentrée Arts Automne/Hiver 2019

 

« Post-scriptum, c’est le démarrage d’une autre vie. C’est le début de ma vie avec Lou… de mon union avec Jacques Doillon… Kate qui était enfant dans le premier tome est maintenant teenager, Charlotte a neuf ans…
C’est une autre ouverture, une autre balade, plus curieuse des autres, découvrant une trajectoire, des concerts, des tournées, des pièces de théâtre, voyageant, parfois m’attachant à des personnes qui n’étaient pas seulement mes parents, ma sœur Linda, mon frère Andrew, les enfants… Mais l’amour est toujours l’amour, peut-être même qu’il y en avait un autre dans cette vie vieillissante, dans mon cas solitaire, accompagnée par mes amis… Il me semble que j’ai plutôt navigué dans un optimisme absolument infondé. J’ai cessé d’écrire ce journal à Besançon le 11/12/13… en apprenant la mort de Kate… »


Fayard
23€
Beaux-arts / photo / musique / cinéma
Les AutodafeursMarine Carteron

Rentrée Jeunesse Automne/Hiver 2019

 

À la mort de leur père, Auguste, un lycéen d’aujourd’hui, et sa petite sœur Césarine, autiste géniale, sont plongés tête la première dans une guerre secrète. Elle oppose depuis des siècles, La Confrérie et Les Autodafeurs. Nos deux héros vont devenir malgré eux les acteurs de ce conflit millénaire. Son enjeu ? Le contrôle du savoir et la main mise sur sa forme la plus ancienne : Les livres… Redécouvrez avec cette intégrale la série culte de Marine Carteron (auteure de Génération K, L’attaque des cubes et Dix). Aventure, humour et action sont au rendez-vous !


Le Rouergue
25€
Jeunesse
Carnet de Notes Animaux aquatiques

Nouveauté papeterie / Hiver 2019-2020

Conçus pour les croquis et les dessins, les carnets thématiques blancs reprennent en première de couverture les illustrations de Stefan Glerum ou des thèmes naturalistes chers à l’univers de Reliefs : des espèces zoologiques et sous-marines fascinantes.

Carnet de Notes Animaux aquatiques

12,5 x 19 cm
72 pages blanches


Reliefs
Sélection papeterie & objets
CynthiaOrtolani Leo

Rentrée 2019 / sortie en novembre

Si vous pensez qu’être transexuel est un problème, alors vous n’avez jamais eu de vrais problèmes. Vous n’avez jamais été transexuel et amoureux ». Cynthia est blonde platine, à un goût immodéré pour les imprimés léopard, adore tomber amoureuse et aspire à une vie ordinaire. Cynthia est transexuelle aussi.


Steinkis
20€
BD, romans graphiquesLittérature LGBT+
Françoise d'Eaubonne & l'écoféminismeCaroline Goldblum et Françoise d’Eaubonne

Rentrée Essais Automne 2019 / sortie en septembre

Et la planète mise au féminin reverdirait pour tous! »

Écrivaine libertaire et prolifique, militante chevronnée, pionnière du mouvement féministe et de la décroissance, Françoise d’Eaubonne (1920-2005) est à l’origine du concept d’écoféminisme. L’oppression patriarcale des femmes et l’exploitation capitaliste de la planète découleraient des mêmes mécanismes de domination et doivent donc être combattues ensemble.

Incompris voire tourné en dérision en France, son projet de muter vers une société autogestionnaire, fondée sur l’égalité des sexes, des peuples et la préservation de la nature fait largement écho aux idéaux de la décroissance.

Caroline Goldblum nous montre la pertinence et l’actualité des idées et modes d’action écoféministes dans un contexte d’urgence climatique.


Le passager clandestin
10€
EssaisNos meilleures ventes
Habiter en oiseauVinciane DESPRET Stéphane DURAND - Postfacier Baptiste MORIZOT - Postfacier

Rentrée Essais Automne 2019 / sortie en octobre

Qu’est-ce que serait un territoire du point de vue des animaux ? Vinciane Despret mène l’enquête auprès des ornithologues.
Car ce qui l’intéresse surtout, c’est d’observer la naissance et le développement de l’intérêt que les scientifiques portent aux oiseaux.
Où l’on voit alors que, plus on étudie les oiseaux, plus les choses se compliquent. De nouvelles manières de faire territoire apparaissent, bien plus complexes que les ornithologues ne pouvaient l’imaginer. Et si ces manières n’étaient que du spectacle, des parades dont personne n’est vraiment dupe ? Et si ce n’était qu’un jeu, pour “faire semblant” ? Et si l’on prêtait attention au fait que les territoires sont toujours collés les uns aux autres ? Ne seraient-ils pas, alors, une façon pour les oiseaux de continuer à vivre ensemble en étant autrement organisés ?
Sous la plume de Vinciane Despret, oiseaux et ornithologues deviennent intensément vivants et extrêmement attachants. À l’issue de ce livre, on ne devrait plus considérer la notion de territoire comme allant de soi. Et l’on n’entendra peut-être plus de la même façon les oiseaux chanter.


Actes Sud
20€
EssaisNos meilleures ventes
Jouir. En quête de l’orgasme fémininSarah BARMAK

Rentrée Essais Automne 2019 / sortie en octobre

Libérée, la sexualité des femmes d’aujourd’hui ? On serait tenté de croire que oui. Pourtant, plus de 50 % d’entre elles se disent insatisfaites, que ce soit à cause d’un manque de désir ou de difficultés à atteindre l’orgasme. Si tant de femmes ordinaires sont concernées, peut-être qu’elles n’ont rien d’anormal et que ce n’est pas à la pharmacie qu’il faut aller chercher la solution. Le remède dont elles ont besoin est plus certainement culturel, et passe par une réorientation de notre approche androcentrée du sexe et du plaisir.
Tour à tour reportage, essai et recueil de réflexions à la première personne, cet ouvrage enquête sur les dernières découvertes scientifiques ayant trait à l’orgasme féminin. On y apprend ainsi qu’une chercheuse en psychologie clinique a recours à la méditation de pleine conscience pour traiter les troubles à caractère sexuel. On y découvre aussi diverses façons dont les femmes choisissent de redéfinir leur sexualité. Cette aventure aux confins de la jouissance nous emmène jusqu’au festival Burning Man, où l’orgasme féminin est donné à voir sur scène, ou encore dans le cabinet feutré d’une thérapeute qui propose de soigner les traumatismes liés au viol à l’aide de massages sensuels.

Traduit de l’anglais (Canada) par Aude Sécheret

Préface de Maïa Mazaurette


La Découverte / Zones
17€
EssaisNos meilleures ventes
Le sang du MississippiGreg ILES

Rentrée Polars Automne 2019 / sortie en octobre

La vie de Penn Cage, le maire de Natchez, est en ruine. La femme qu’il aimait est morte, assassinée par des membres des Aigles Bicéphales, le groupuscule de suprémacistes blancs qui sévit à Natchez depuis les années 1960. Son père, le docteur Tom Cage, est poursuivi en justice pour avoir prétendument tué Viola Turner, une femme noire avec qui il a eu une liaison à l’époque où elle était son assistante ; son procès, placé sous haute protection, est sur le point de s’ouvrir. Snake Knox, le chef des Aigles Bicéphales, est prêt à tout pour intimider les Cage. Penn sait qu’il n’y aura pas de paix dans sa ville tant que Snake n’aura pas été mis hors d’état de nuire.
Dans cet ultime volet de sa magistrale trilogie romanesque, ouverte avec Brasier noir et prolongée par L’Arbre aux Morts, ce n’est rien de moins que le noir passé de l’histoire américaine que Greg Iles cite à comparaître.

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Aurélie TRONCHET


Actes Sud
26.50€
Littérature policière
Je transporte des explosifs on les appelle des motsJan Clausen & collectif

Rentrée Automne 2019 / sortie en octobre

« De nombreuses poétesses figurent parmi les plus influentes activistes, théoriciennes et porte-paroles des mouvements féministes aux États-Unis depuis les années 1970 et 1980. Quel est le lien entre leur création poétique et leur activité militante ? Quelle est la place de l’écriture poétique dans leur œuvre théorique ?

Dans un essai rédigé « dans le feu de l’action » en 1982, la poétesse féministe Jan Clausen raconte l’histoire des premières années du « mouvement de la poésie féministe », ses actrices, ses lieux, ses moyens de diffusion, ses questionnements, son évolution.

Dans la seconde partie de ce recueil, une anthologie bilingue de poèmes écrits entre 1969 et aujourd’hui montre la pérennité de ce lien entre poésie et féminismes aux États-Unis »

Vous trouverez donc des poèmes d’Audre Lorde, Adrienne Rich, Gloria Anzaldúa, bell hooks, June Jordan, Cherríe Moraga, Dorothy Allison, Assata Shakur, Robin Morgan, Mohja Kahf, Paula Gunn Allen, Nellie Wong, Irena Klepfisz, Z’étoile Imma, Kitty Tsui, kari edwards, Angela Moreno, corbett, Wilmette Brown, Anna NietoGomez, Jayne West, Kay Lindsey, Susan Saxe, Jan Clausen.


Cambourakis
22€
Nos meilleures ventesPoésie/théâtre/danse
QuerelleKévin Lambert
Rentrée littéraire Automne 2019 / sortie en août

Une grève éclate dans une scierie du Lac St Jean, dans le nord canadien. Derrière une apparente solidarité ouvrière, l’ennui et la dureté de la lutte, que seules rompent les nuits dans les bowlings et karaokés, révèlent les intérêts plus personnels de chacun.

Parmi ces ouvriers, il y a Querelle, magnifique colosse venu de la capitale, et Jézabel, issue d’une lignée rebelle de mère en fille. Doux et charnels, ces héros incarnent la liberté, la jouissance et la joie sauvages, hors des lois du marché et de l’aliénation familiale ou sexuelle.

Au gré des sabotages, des duels et des ivresses, la colère s’empare des grévistes et les événements se conjuguent dans un conflit généralisé aux allures de vengeance sociale.


Le Nouvel Attila
18€
Littérature LGBT+Romans étrangers
Le guide féministe de la grossesse, pour des futurs parents libresPihla Hintikka, Elisa Rigoulet

Nouveautés essais 2019

Dans un contexte où la société redéfinit la place de la femme, où la structure familiale se modifie et où la façon de donner la vie évolue,  voici le guide idéal pour vivre sa grossesse à deux, de manière totalement libre et éclairée, loin des clichés sexistes et des injonctions culpabilisantes  !

Avec beaucoup de bienveillance et d’humour,  Pihla Hintikka et Élisa Rigoulet se sont employées à abattre les préjugés liés à la grossesse, en abordant sans complexe tous les sujets a  priori  tabous de la conception à l’accouchement. L’objectif  : donner toutes les informations nécessaires pour aider les futurs parents à effectuer leurs choix sans pression familiale, sociale ou culturelle.

Mois après mois, vous trouverez  :

  • Des informations pratiques pour savoir ce qui vous attend, vous et votre bébé.
  • Des exercices à faire en couple  pour vous poser les bonnes questions et parfois briser le silence.
  • Des conseils de spécialistes  pour connaître les différentes alternatives possibles.
  • Des éclairages transculturels pour prendre conscience des enjeux féministes autour de la grossesse.
  • Des chiffres clés et focus  pour bien comprendre les problématiques.
  • Des témoignages personnels  pour découvrir diverses expériences.

Marabout
12.90€
EssaisNos meilleures ventes
Vivre avec la terre - Méthode de la ferme du Bec Hellouin. Manuel des jardiniers-maraîchers. Permaculture - Écoculture - MicrofermesCharles HERVÉ-GRUYER / Perrine HERVÉ-GRUYER
Nouveautés essais / beaux-livres 2019
Le changement climatique s’accélère, la biodiversité s’effondre, notre modèle de civilisation vacille… N’est-il pas temps d’inventer ensemble une nouvelle manière d’habiter la Terre, en nous laissant inspirer par la nature ?
À la Ferme biologique du Bec Hellouin, Perrine et Charles Hervé-Gruyer et leur équipe cherchent à subvenir aux besoins des humains tout en prenant soin de toutes les formes de vie. Ils y pratiquent l’écoculture, une nouvelle forme d’agriculture qui imite les écosystèmes naturels. Les recherches scientifiques ont validé les résultats de cette approche qui permet, grâce à des outils manuels simples et efficaces, de produire des légumes et des fruits d’une excellente qualité gustative et nutritive, avec des rendements qui peuvent être dix fois supérieurs, par unité de surface, aux rendements de l’agriculture biologique motorisée. Cette production généreuse s’accompagne d’une rapide augmentation de la fertilité des sols. Une microferme conçue selon l’approche du Bec Hellouin constitue un puits de carbone et une oasis de biodiversité.
Plus qu’aucun autre ouvrage à ce jour, ce manuel pratique traite de très nombreux sujets : culture des légumes et des fruits, forêts-jardins, petit élevage, céréales jardinées, outillage, conception d’une microferme sous tous ses aspects… Il s’adresse à tous ceux, amateurs ou professionnels, qui désirent créer une ferme ou un jardin naturel et productif. Il guidera les premiers pas des débutants et accompagnera les professionnels avertis, des années durant.

Actes Sud
79€
Beaux-arts / photo / musique / cinémaEssais
Retour haut de page