Les nouveautes

TousBD, romans graphiquesBeaux-arts / photo / musique / cinémaEssaisGastronomie, vinJeunesseLittérature LGBT+Littérature policièreNos meilleures ventesPoésie/théâtre/danseRevuesRomans étrangersRomans françaisSélection papeterie & objets
Maladroit de naissanceYaro Abe

Nouveauté BD 2020

Makoto est maladroit depuis la naissance, et n’a jamais été capable de mener autre chose qu’une vie médiocre. Cette vie, c’était la même que celle de son père. De petites anecdotes insignifiantes au premier abord mais pleines de finesse et d’acuité, et surtout remplies d’une douceur qui vous fait chaud au cœur, inspirées de la vraie vie de Yarô Abe, l’auteur de La Cantine de minuit.

Traduit du japonais par Miyako Slocombe


Le Lézard noir
18€
BD, romans graphiques
Un travail comme un autreAlex W. Inker

Nouveauté BD 2020

(d’après le roman de Virginia Reeves)

Le retour d’Alex W. Inker pour un roman graphique époustouflant dans l’Amérique de Steinbeck !

Alabama, 1920, Roscoe T Martin est fasciné par cette force plus vaste que tout qui se propage avec le nouveau siècle : l’électricité. Il s’y consacre, en fait son métier. Un travail auquel il doit pourtant renoncer lorsque Marie, sa femme, hérite de l’exploitation familiale. Année après année, la terre les trahit.
Pour éviter la faillite, Roscoe a soudain l’idée de détourner une ligne électrique de l’Alabama Power. L’escroquerie fonctionne à merveille, jusqu’au jour où son branchement sauvage coûte la vie à un employé de la compagnie…
La cellule d’un pénitencier, la décomposition d’un mariage, la terre impitoyable… Une fable humaniste en résonance avec les questions économiques et sociaux actuels.

 


Sarbacane
28€
BD, romans graphiques
Freak paradeFabrice Colin, Joelle Jolivet

Nouveauté BD 2020

Dans sa bourgade du Kentucky, où il vit une enfance difficile entre un père inexistant et une mère brutale, Harry Monroe rêve d’Hollywood. Depuis qu’il a vu le Nosferatu de Murnau, il n’a plus qu’une idée : travailler dans le cinéma. Il débarque à Los Angeles en 1929 dans l’espoir de devenir scénariste. La chance finit par lui sourire. Il est engagé à la MGM comme troisième assistant sur le tournage du prochain film du grand réalisateur Tod Browning : Freaks – La Monstrueuse Parade. Il comprend vite à quoi il doit cette opportunité : les postulants habituels, rebutés par la présence d’authentiques phénomènes de foire, ont tous refusé le job. Entre les caprices des Freaks, les humeurs d’Olga Baclanova, la star féminine, soumise à l’influence de Frank, son imprésario louche, les manoeuvres douteuses de Jack, le premier assistant, et les extravagances alcoolisées de Tod Browning, l’atmosphère du studio devient vite irrespirable. Ce film maudit semble rendre fous ses acteurs et ses créateurs.


Denoël
23€
BD, romans graphiques
photos de familleEric Pessan

Nouveauté littéraire 2020

Éric Pessan feuillette son album intime. Un dévoilement tout en pudeur, qui affleure l’image, sans la montrer.

En narrant des souvenirs fragmentés, dans un temps passé indéfini (« j’ai un curieux usage du temps »), l’écrivain se raconte. L’album photo est un miroir où l’on se projette, il est le creuset de la mémoire, là où tout se dit et se révèle.

À travers le souvenir déformé, étiolé, parcellaire, les photos nous réinventent. L’écrivain parcourt les photographies et semble réenvisager sa vie. Un travail sur l’absence, l’oubli, l’éphémère pour constituer, au bout du compte, une image de soi, dont on ne sait pas si elle est fidèle ou fictive : « On est le dernier à se reconnaître. »

En exergue, Pessan cite Michaux: « Qui laisse une trace, laisse une plaie. » Reprendre la photo, la récrire, c’est aussi dire et réparer les blessures. Aussi, dans ce recueil, on trouvera des évocations du petit enfant au visage empâté, des amis perdus, des silhouettes de filles entraperçues, des paysages qui laissent planer les mystères…

Grâce à un subtil jeu de mise en abyme, les dessins de Delphine Bretesché, çà et là, accompagnent les poèmes de l’auteur. Non pour représenter le texte qui dit la photo, mais, plus librement, pour évoquer un lieu ou un objet par un trait en noir et blanc, plus ou moins précis, voire effacé.

La photo est bien omniprésente dans Photos de famille, mais elle n’est pas visible, il est si difficile de la dévoiler : « J’éprouve toujours la plus grande difficulté à regarder la photo de l’enfant que j’ai été. »


L’oeil ébloui
14€
Romans français
Vania, Vassia et la fille de VassiaMacha Méril

Vania, Vassia et Sonia, la fille de Vassia, les trois personnages de ce flamboyant roman, sont en quête d’un avenir qui les réconcilie avec leur passé de Cosaques. Cependant chacun lit cet avenir sous un angle différent: s’intégrer en France avec un impeccable parcours, rester russe tout en défendant la République française, reprendre coûte que coûte le combat contre Staline, quitte à se ranger du côté des nazis…


Liana Levi
21€
Romans français
Les Suprêmes chantent le bluesEdward Kelsey MOORE

Nouveauté littéraire / sortie poche

Quarante ans après avoir quitté la petite ville de Plainview dans l’Indiana en faisant le serment de ne plus jamais y remettre les pieds, un chanteur de blues dans la débine revient sur les lieux à contrecœur afin de s’y produire. Tandis qu’elles assistent à sa prestation, Les Suprêmes n’ont pas la moindre idée du bouleversement que l’arrivée d’un tel personnage va entraîner dans leur vie. Après le triomphe de son premier roman, Les Suprêmes, Edward K. Moore revient, sous le signe d’une irrésistible drôlerie, avec des personnages aussi puissants qu’attachants.

Traduction de l’anglais (américain) de Philippe ARONSON


Actes sud
9€
Romans étrangers
L'info est un combat de rueEric Fottorino

Nouveauté Essais 2020

La disparition progressive des kiosques et marchands de journaux rétrécit l’espace public de la démocratie qui se replie dans l’univers borné des smartphones et des tablettes où l’information est assignée à résidence par le jeu des algorithmes. L’intelligence artificielle – plus d’artifice que d’intelligence – prend le pas sur l’intelligence humaine pour fixer désormais à toute vitesse – érigée en vertu de l’époque – la hiérarchie des événements, selon des critères ou le clic commercial, le « putaclic » à vocation publicitaire, l’emporte sur le discernement éditorial. Éric Fottorino, directeur de publication du 1, s’engage.


Editions De L’aube Le Un En Livre
20€
Essais
L'énigme de la chambre 622Joël Dicker

Nouveauté littéraire 2020

Une nuit de décembre, un meurtre a lieu au Palace de Verbier, dans les Alpes suisses. L’enquête de police n’aboutira jamais. Des années plus tard, au début de l’été 2018, lorsqu’un écrivain se rend dans ce même hôtel pour y passer des vacances, il est loin d’imaginer qu’il va se retrouver plongé dans cette affaire. Que s’est-il passé dans la chambre 622 du Palace de Verbier? Avec la précision d’un maître horloger suisse, Joël Dicker nous emmène enfin au coeur de sa ville natale au fil de ce roman diabolique et époustouflant, sur fond de triangle amoureux, jeux de pouvoir, coups bas, trahisons et jalousies, dans une Suisse pas si tranquille que ça.


Fallois
23€
Romans étrangers
JuveniaNathalie Azoulai

Nouveauté littéraire 2020

« Chaque matin, devant sa glace, Laure déplorait les effets de l’âge sur sa peau, ses cheveux, sa silhouette, et ce, malgré tous les efforts et le sport qu’elle pratiquait assidûment. Elle songeait aussi invariablement au corps parfait de Juvena Biel qui s’exhibait dans les films où elle se produisait …


Stock
16.50€
Romans français
Requiem pour une ville perdueAsli Erdogan

Nouveauté littéraire 2020

Roman en douze chapitres qui évoque plusieurs périodes de la vie de l’auteur. Un livre tel un requiem où l’on trouve la quintessence de l’oeuvre d’Asli Erdogan, qui parvient une fois encore à transmuer le réel, à imposer au lecteur le sentiment qu’il n’est plus que vibration face à un pays, une ville, et l’exil.

Traduction JULIEN LAPEYRE DE CABANES – Langue d’origine : TURC


Actes Sud
17€
Romans étrangers
On ne naît pas féministe, on le devient ; et si vous passiez à l'action ?Julia Pietri

Nouveauté Essais 2020

C’est quoi, être féministe aujourd’hui ? En direct de la quatrième vague féministe, Julia Pietri donne la parole aux femmes et aux hommes qui s’interrogent et s’engagent pour redéfinir les codes et parvenir enfin à l’égalité. Faits marquants de l’histoire du féminisme, nouvelles revendications, prises de position, témoignages de personnalités et d’anonymes, initiatives inspirantes, sondages inédits… un tour d’horizon sans concession du féminisme et de ses questionnements. Avec des illustrations percutantes de l’artiste She’s angry.


Leduc.s éditions
19€
Essais
Réparons le monde ; humains, animaux, natureCorine Pelluchon

Nouveauté Essais 2020

Notre capacité à relever le défi climatique et à promouvoir plus de justice envers les autres, y compris envers les animaux, suppose un remaniement profond de nos représentations sur la place de l’humain dans la nature. Dès que nous prenons au sérieux notre vulnérabilité et notre dépendance à l’égard des écosystèmes, nous comprenons que notre habitation de la Terre est toujours une cohabitation avec les autres. Ainsi, l’écologie, la cause animale et le respect dû aux personnes vulnérables ne peuvent être séparés. De plus, la conscience du lien qui nous unit aux autres vivants fait naître en nous le désir de réparer le monde et de transmettre une planète habitable. C’est à cette éthique qui n’a rien à voir avec des injonctions moralisatrices et culpabilisantes que ce recueil ouvre la voie. Deux textes inédits


Rivages
8.80€
Essais
L'exploitation à la coolJules Salé

Nouveauté Essais 2020

« Ce sont eux qu’on retrouve aujourd’hui tout en bas de l’échelle de la start-up nation, payés au lance-pierre, sans salaire minimum, sans arrêt maladie en cas d’accident, sans congés payés, sans chômage, avec des outils de travail à leurs frais : un smartphone obligatoirement 4G qui vaut cher, un vélo souvent décrépit, avec des freins à moitié cassés, pas de casque, pas de lumière pour assurer leur sécurité la nuit ». Derrière les slogans publicitaires sympas, les tutoiements faciles et les poufs colorés des open space, se cache une nouvelle exploitation. Surveillance virtuelle, rapports déshumanisés, algorithmes rois, rythme effréné, abus de pouvoir face à des populations immigrées, forçats du bitume laissés à eux-mêmes, sous-payés, démunis de droits sociaux, porteurs de tous les risques, bienvenue dans les bas-fonds du cool. Un récit incarné et décapant, irrigué par une réflexion sur la modernité, les dérives du confort, la facilité du tout, tout de suite, ici et pas cher. Mais à quel prix ? Jules Salé dénonce sans concession le cynisme des grandes entreprises autant que la complaisance de l’état. Plus qu’un témoignage, un réquisitoire générationnel contre la dérive « uberisante » de notre société.


Stock
18€
Essais
Le triomphe de l'échec. Comment Wall Street et la Silicon Valley profitent des pannes et des crises pour maîtriser nos viesArjun Appadurai et Neta Alexander

Nouveauté Essais 2020

Le dernier modèle du capitalisme est surprenant : il repose sur ce qui ne marche pas. La panne, la crise, la dette sont devenues les moteurs de l’économie mondiale. Plus nous sommes trahis par la finance et les défaillances des produits technologiques, plus la « machine à promettre » du capitalisme nous persuade que la réussite est au bout du chemin, et plus nous en redemandons. Pourquoi oublions-nous si vite les échecs répétés ? De l’obsolescence programmée et de la précarité délibérée des technologies numériques à la crise financière mondiale, quelle est cette société qui ne veut plus entendre parler d’entretien ou de réparation, où plus rien n’est fiable ni durable ? Nous croyons être plus libres, plus heureux ; en réalité, notre univers s’est rétréci. Il est celui du lien social brisé, de la solitude infinie, de la culpabilité et de l’animosité. Il est urgent de réagir.

Traduction de l’anglais (Etats-Unis) de Elise Roy


Payot
20€
Essais
Les esprits de l'escalierClémentine Beauvais, Gerald Guerlais

Nouveauté jeunesse 2020

Il est mort depuis 118 ans et hante les escaliers d’un vieil immeuble parisien à sa manière romantique et surannée. Elle est une fille de son temps, impertinente et insaisissable, qui vient juste de décéder. Il est d’hier, elle est d’aujourd’hui – il se languit et se meurt d’amour. D’autant que, bousculé par la virevoltante fantômette, il a toujours un métro de retard sur elle… Arrivera-t-il enfin à lui déclarer sa flamme ?

Belle idée, à la fois drôle et judicieuse sur l’emploi des mots, des expressions pour séduire ou se laisser séduire.


Sarbacane
16.50€
Jeunesse
Quatorze JuilletScénario : Martin Quenehen / Dessin : Bastien Vivès
Rentrée BD 2020
Quand Jimmy, un jeune gendarme, rencontre Vincent, un peintre qui vient de perde sa femme dans un attentat, il décide de les prendre, sa fille Lisa et lui, sous son aile. Mais peut-on sauver les gens malgré eux ? Et dans quelle mesure est-il forcément juste de vouloir jouer les justiciers ?
Dans ce polar contemporain, Bastien Vivès et Martin Quenehen dressent le portrait de personnages déboussolés qui cherchent à donner un sens à leur existence dans une France traumatisée, à la fois paranoïaque et divisée.

Casterman
22€
BD, romans graphiques
Miss Davis. La vie et les combats de Angela Davis Sybille Titeux de la Croix (Scénario) Amazing Ameziane (Illustrations)

Rentrée BD 2020

Née en 1944 à Birmingham en Alabama, où sévissent la ségrégation raciale et les attaques du Ku Klux Klan, Angela adhère au Che-Lumumba Club en 1968 puis au Black Panther Party. La chasse aux communistes ainsi que le programme Cointelpro du FBI ne laissent pas de répit aux activistes afro-américains. Tous les groupes d’opposition sont infiltrés et surveillés. En 1970, suite à l’attaque du tribunal du comté de Marin, Angela Davis deviendra « l’ennemie public numéro un » et sera emprisonnée pour être condamnée à mort. Le « comité national uni pour la libération de Angela Davis » est alors créé. Le monde entier connaîtra son histoire et demandera sa libération.


Les éditions du Rocher
19.50€
BD, romans graphiques
Richesse obligeHannelore CAYRE

Rentrée polars début 2020

Dans les petites communautés, il y en a toujours un par génération qui se fait remarquer par son goût pour le chaos. Pendant des années l’engeance historique de l’île où je suis née, celle que l’on montrait du doigt lorsqu’un truc prenait feu ou disparaissait, ça a été moi, Blanche de Rigny. C’est à mon grand-père que je dois un nom de famille aussi singulier, alors que les gens de chez moi, en allant toujours au plus près pour se marier, s’appellent quasiment tous pareil. Ça aurait dû m’interpeller, mais ça ne l’a pas fait, peut-être parce que notre famille paraissait aussi endémique que notre bruyère ou nos petits moutons noirs… Ça aurait dû pourtant…

Au XIXe siècle, les riches créaient des fortunes et achetaient même des pauvres afin de remplacer leurs fils pour qu’ils ne se fassent pas tuer à la guerre. Aujourd’hui, ils ont des petits-enfants encore plus riches, et, parfois, des descendants inconnus toujours aussi pauvres, mais qui pourraient légitimement hériter ! La famille de Blanche a poussé tel un petit rameau discret au pied d’un arbre généalogique particulièrement laid et invasif qui s’est nourri pendant un siècle et demi de mensonges, d’exploitation et de combines. Qu’arriverait-il si elle en élaguait toutes les branches pourries ?


Métailié
18€
Littérature policière
Pepe Carvalho. Tout fout le campCarlos Zanon

Rentrée polars début 2020

Quinze ans après la dernière aventure de Pepe Carvalho, le célèbre détective espagnol reprend du service.

Dans une Barcelone submergée de touristes, en proie au mouvement indépendantiste, Pepe Carvalho est déboussolé et déprimé. Il lui reste bien Biscúter et son vieux bureau, mais les affaires ne sont guère florissantes. Et le voilà pris dans le labyrinthe amoureux d’une femme mariée à un homme politique important. Pepe Carvalho continue de cuisiner, brûle toujours des livres, mais le cœur n’y est plus. Quand une amie vient le trouver pour lui demander de l’aider à résoudre un crime familial – et qu’un tueur en série semble rôder sur la colline de Montjuic –, le détective, vaille que vaille, reprend vie et… les enquêtes.

Entre satire sociale douce-amère, non dénuée de poésie, et roman noir, très noir, Tout fout le camp possède une force hypnotique qui nous pousse à le lire sans relâche.

Auteur de romans noirs né à Barcelone en 1966, Carlos Zanón a été choisi par la famille, la maison d’édition et les agents de Vázquez Montalbán pour redonner vie à Pepe Carvalho. Après Soudain trop tard et N’appelle pas à la maison, son roman J’ai été Johnny Thunders a remporté le prix Dashiell Hammett 2015, récompensant le meilleur roman noir de l’année en langue espagnole. Tous ses livres sont publiés par les éditions Asphalte.

Traduit de l’espagnol par Georges Tyras


Le Seuil
22.90€
Littérature policière
Le Sexisme, une affaire d’hommesValérie Rey-Robert

Rentrée Essais début 2020

« Les violences patriarcales sont le produit d’un système de croyances dans lequel les hommes doivent dominer. La masculinité est partout liée au pouvoir et au contrôle ; les garçons l’apprennent dans leurs familles, par les médias, leurs copains, les jeux, le sport. Et tout en apprenant qu’il faut être fort et puissant, ils apprennent aussi que ce qui est féminin vaut moins que ce qui est masculin. »

« On ne naît pas homme, on le devient. »
C’est en partant de ce postulat que Valérie Rey-Robert analyse la construction du genre. Selon elle, le principal problème des violences faites aux femmes est la virilité. Elle nous invite à nous questionner sur la socialisation des garçons et des filles, sur la masculinité et sa violence inhérente, sur nos stéréotypes de genre.
Il appartient de déviriliser nos sociétés, pour que les hommes cessent de tuer leurs compagnes et leurs enfants, qu’ils cessent de se tuer entre eux, qu’ils cessent de s’automutiler. Ceci ne pourra passer que par un grand travail de prise de conscience et d’éducation.
Une problématique qui nous engage toutes et tous.


Libertalia
18€
Essais
Économie utile pour des temps difficilesAbhijit V. Banerjee, Esther Duflo

Rentrée Essais début 2020

« Nous avons écrit ce livre pour garder espoir. Pour parler de ce qui ne s’est pas bien passé, et raconter pourquoi, mais aussi de tout ce qui est allé dans le bon sens. » Esther Duflo et Abhijit V. Banerjee

Face aux inégalités qui explosent, aux désastres politiques et aux catastrophes environnementales qui menacent de toutes parts, cet ouvrage montre que tout n’est pas perdu. Si des choix de politiques publiques nous ont menés où nous sommes, rien n’empêche d’en faire d’autres. À condition de dresser, d’abord, un constat honnête. Ces pages traquent les fausses évidences sur toutes les questions les plus pressantes : immigration, libre-échange, croissance, inégalités, changement climatique. Elles montrent où et quand les économistes ont échoué, aveuglés par l’idéologie.

Mais l’ouvrage ne fait pas que renverser les idées reçues. Il répond à l’urgence de temps troublés en offrant un panel d’alternatives aux politiques actuelles. Une bonne science économique peut faire beaucoup. Appuyée sur les dernières avancées de la recherche, sur des expériences et des données fiables, elle est un levier pour bâtir un monde plus juste et plus humain.

En cela, Économie utile pour des temps difficiles est aussi un appel à l’action.


Le Seuil
Essais
Toutes les histoires d'amour ont été racontées, sauf uneTonino Benacquista

Rentrée littéraire 2020

Où donc est passé Léo?
Son entourage s’interroge sur le mystère de sa disparition. Qui était-il vraiment? Que fuyait-il? S’il vit toujours, où est-il allé se perdre?
Nul ne se doute que, pour trouver des réponses à ses propres questionnements, Léo s’est réfugié derrière le miroir. Il vit désormais dans un autre monde, celui des séries télévisées, où tout fait écho, à sa mémoire comme à ses rêveries.
Vingt ans après le succès de Saga, Tonino Benacquista nous rappelle que seule la fiction a le pouvoir de réparer le réel.


Gallimard
19€
Romans français
Sacrées sorcièresPénélope Bagieu, Roald Dahl

Les enfants sont répugnants!
Ils puent! Ils empestent!
Ils sentent le caca de chien!
Rien que d’y penser, j’ai envie de vomir!
Il faut les écrabouiller!
Les pulvériser!
Écoutez le plan que j’ai élaboré pour nettoyer l’Angleterre de toute cette vermine…

Attention! Les vraies sorcières sont habillées de façon ordinaire et ressemblent à n’importe qui. Mais elles ne sont pas ordinaires. Elles passent leur temps à dresser les plans les plus démoniaques et elles détestent les enfants. La Grandissime Sorcière compte bien les faire tous disparaître. Seuls un jeune garçon et son extravagante grand-mère semblent capables de l’en empêcher…

Pénélope Bagieu, l’autrice de Culottées, met son talent au service du géant de la littérature jeunesse en adaptant le conte merveilleusement noir de Roald Dahl.


Gallimard bande dessinée
23.90€
Jeunesse
303 TRIMESTRIEL N°160 Gares et réseaux ferrés

Par définition, la gare est un lieu fonctionnel conçu pour permettre au voyageur de prendre son train, son bus ou son tramway. C’est une porte d’entrée sur la ville, une étape, un lieu de passage, jamais une destination en soi.
Pourtant, dans chaque gare fourmillent mille histoires individuelles et collectives : il suffit d’évoquer le sujet et la boîte à souvenirs s’ouvre, l’esprit s’évade… Symbole de progrès, objet de débats, porteuse d’espoir, délaissée voire abandonnée, la gare convoque les passions.
Ce numéro consacré aux gares vous invite à circuler à travers la région, à découvrir un paysage ferroviaire singulier et rencontrer ces hommes et ces femmes, d’hier et d’aujourd’hui, qui nous permettent de voyager dans l’espace et dans le temps…


303
15€
Revues
Revue ZADIG n°5

N°5 – printemps 2020

Zadig, le magazine qui raconte au plus près notre pays, fête son premier anniversaire.

Le dossier de ce cinquième opus de Zadig – élections municipales obligent – est consacré aux maires. En dépit de l’amoindrissement de leurs pouvoirs, ceux-ci restent la figure politique préférée des Français. Beaucoup d’entre eux œuvrent à réparer le tissu social du pays.

Dans un grand entretien, Jean Viard apporte un éclairage à la fois sociologique et historique sur cette institution républicaine de proximité, la plus vieille de France, qui porte encore la marque de l’histoire paysanne du pays. Le sociologue relativise le désenchan- tement des élus. Ceux-ci, souvent des retraités, se remobilisent à l’approche des élections.

En immersion pour ZadigJean-Louis Le Touzet a suivi durant toute une semaine le maire de Brest, François Cuillandre, au quotidien. Entre ses tâches administratives, son activité de professeur à l’université et ses relations avec ses administrés qui ne l’épargnent guère, celui-ci essaie d’apporter des réponses aux problèmes de Brest, notamment en matière de sécurité. Grâce à un téléphérique et à un tramway, il est parvenu à réunifier les deux rives de sa ville, auparavant séparées par la rivière Penfeld.

La documentariste Alwa Deluze, qui est installée depuis une dizaine d’années en Haute-Garonne, raconte comment, à Mazères-sur-Salat, le maire communiste joue les banquiers pour redonner des emplois aux habitants.

Notre reporter Julie Gacon brosse le portrait d’une secrétaire de mairie surdiplômée, qui a mené avec brio le rapprochement de deux petits villages de l’Isère. Cheville ouvrière de la fusion, elle se présente aujourd’hui à la tête de la nouvelle commune.

En ouverture, un grand entretien avec Edgar Morin, dans sa maison de Montpellier. Pour Zadig, le grand philosophe passe en revue toutes les France qu’il a connues, les nombreuses villes qu’il a habitées ou visitées comme sociologue de terrain : Lyon, connu pendant la guerre ; la Bretagne, qu’il a étudiée dans les années 1960 au temps de la modernisation ; Orléans, frappé par une rumeur antisémite en 1969 ; Paris, enfin, qu’il a longtemps aimé habiter et qu’il a choisi de quitter pour le Sud.

Avec Arthur Frayer-LaleixZadig propose une immersion dans la peau d’un garde forestier en forêt de Montargis, dans le Loiret. Véritable gardien du patrimoine naturel, celui-ci doit prendre soin de la forêt pour les deux cents ans à venir, et concilier impératifs économiques et écologiques.

Dans le Tarn-et-Garonne, un récit de Philippe Delerm. L’écrivain nous raconte les vacances de son enfance, dans les années 1950, partagées entre les maisons de ses quatre grands-parents, comme il allait se baigner à Garonne et se régalait de ses étés à la cam- pagne.

Au premier Salon du livre de romance, à Dunkerque, avec Nicolas Mathieu. Le prix Goncourt 2018 y a rencontré autrices et lectrices, fanatiques d’un genre qu’elles consomment souvent avec frénésie. S’il voyait au départ dans cette littérature un « opium du peuple », ces rencontres lui ont ouvert une autre perspective, jusqu’à lui rappeler sa grand-mère, fervente lectrice de romans à l’eau de rose.

Et toujours les chroniques de Leïla Slimani, de Marie Desplechin, de Régis Jauffret, de Michel Pastoureau, de Christophe Boltanski et de Martin Mauger, le regard décalé de Catherine Meurisse et le voyage en macronie de Mathieu Sapin.


19€
Revues
La revue dessinée n.27 ; printemps 2020

Des enquêtes, des reportages et des documentaires : La Revue Dessinée vous propose
de découvrir l’actualité en bande dessinée. Tous les trois mois, sur abonnement
ou dans toutes les bonnes librairies, vous trouverez 228 pages d’information,
réalisées par des binômes de dessinateurs et de journalistes.

Notre revue a pour ambition de redonner du temps au traitement de l’information.
Une information critique, engagée mais pas militante : nous sommes attachés à la diversité
des points de vue et des formes. C’est pourquoi vous découvrirez dans nos pages
toutes sortes de sujets, sur l’économie, l’écologie, la politique, la société, la musique,
le cinéma, les guerres ou les utopies.

Lancée en septembre 2013, La Revue Dessinée est aujourd’hui tirée à plus
de 20 000 exemplaires.


16€
BD, romans graphiquesRevues
Catherine MavrikakisCatherine Mavrikakis

Rentrée littéraire 2020

Quand elle n’est pas en mission, Anna retourne à Amsterdam, dans l’annexe où Anne Frank s’est cachée avec sa famille, avant d’être déportée, en 1944. Lors d’une de ses visites, l’espionne comprend qu’elle est suivie. Sans tarder, son organisation l’exfiltre dans une maison de protection, dont elle est supposée ignorer l’emplacement. Mais une allusion au smoked-meat de chez Schwartz’s la convainc qu’elle va atterrir à Montréal, la ville de ses grands-parents. Celle dont le métier exige maîtrise des émotions et oubli de soi se laisse envahir par les souvenirs de ses vacances d’enfant.
Dès son arrivée dans cette nouvelle annexe, un autre pan occulté de son passé se rappelle à elle : Celestino, chargé de veiller sur les neuf membres de leur insolite communauté, est un fou de littérature. Dans l’appartement couvert de bibliothèques, Anna s’abandonne aux réminiscences de ses études et à son goût exclusif pour la lecture, qu’elle avait sacrifié en changeant de vie.
Avec le fantasque majordome prétendument cubain, qui la surnomme Albertine, l’espionne rebaptise ses compagnons de réclusion du nom des auteurs ou des personnages qu’ils lui évoquent : un vieux couple slave devient les Tourgueniev ; un agent d’apparence banale, certainement capable du pire, Meursault ; le chat, Moortje, comme celui d’Anne Frank.
Ni la prisonnière ni son gardien ne perdent pourtant de vue l’enjeu de leur brillant duo. Et c’est tout l’art de Catherine Mavrikakis que de puiser dans la fiction la bien réelle issue de leur vénéneux pas de deux… Jouant avec les codes du roman d’espionnage et de captivité, L’Annexe se révèle un éblouissant hommage à la puissance invaincue de la littérature.


Sabine Wespieser
20€
Romans étrangers
RomanceArnaud CATHRINE

Rentrée Jeunesse 2020

C’est le mojito.
C’est un léger accident.
C’est parce qu’il n’a pas rencontré de fille.
C’est parce que je n’ai pas rencontré de garçon.
C’était juste pour essayer.
C’est pour avoir tout fait ensemble.
C’est pour tous les amis pareil.
C’est entre lui et moi.
C’est la première et la dernière fois.
C’est rien.
Ça va passer.
Après le succès de sa trilogie À la place du coeur, Arnaud Cathrine nous donne à vivre un premier amour, comme si nous y étions.

A partir de 13 ans


Robert Laffont
16.50€
Jeunesse
Grizzli, que fais-tu ?Olivia Cosneau

Rentrée Jeunesse 2020

« Que fait le grizzli quand on l’ennuie ? Graaoooou !

Que fait le hibou quand il est énervé ? HOOU ! HOOU ! »

Un livre facile à manipuler, solide et coloré, pour découvrir, en soulevant les flaps, les bruits et autres petits sons ou réactions étranges de la moufette, la couleuvre ou encore le caméléon selon leur humeur ou leurs émotions !

Avec ce livre tout-carton, les tout-petits découvrent la diversité, les couleurs douces ou rayonnantes de la faune et de la flore.

Dès 2 ans


Hélium
11.90€
Jeunesse
Le Petit Prince - Mon livre à toucherD’après Antoine de Saint-Exupéry (Auteur)

Touche, caresse et découvre le Petit Prince et ses amis : la planète du Petit Prince, la rose, le petit mouton et le renard…

Pour les bébés & les petits


Fleurus
13.90€
Jeunesse
L'Invité du miroirAtiq Rahimi

Rentrée littéraire 2020

Parution à l’occasion de la sortie du nouveau film d’Atiq Rahimi, Notre Dame du Nil (en salles le 5 février 2020).
L’invité du miroir est un bref récit poétique dans la continuité de Terre et cendres ou de Syngue Sabour. Ce texte est inspiré par l’expérience de l’auteur au Rwanda sur le tournage de son dernier film Notre Dame du Nil (libre adaptation du roman de Scholastique Mukasonga, Gallimard, 2012).
« Me voici, écrit l’auteur, vingt-quatre années plus tard, avec la même rage, les mêmes questions, le même besoin viscéral de reconnaître les désastres de l’Histoire, de les nommer, les filmer… » Atiq Rahimi se laisse imprégner par la culture du Rwanda, sa langue, son histoire, ses légendes et sa tragédie.
Nous sommes au printemps 1994. C’est la guerre civile en Yougoslavie, celle fratricide en Afghanistan, pays de l’auteur, et l’atrocité du génocide rwandais. C’est le récit d’une triple rencontre, une mystérieuse nageuse dans le lac Kivu, une vieille femme sorcière, et un homme ivre, aux yeux rougis par les larmes. A mesure que le conte se déploie, on pressent l’horreur à venir, le génocide au Rwanda. C’est le poème de la violence décryptée dans les contes du pays.
Le miroir, c’est cette terre de douceur qui nous invite à contempler ses blessures. L’invité, c’est lui, le poète qui passe de l’autre côté de l’horreur.


POL
18€
Romans français
Comment je suis devenue un arbreSumana Roy

Rentrée littéraire 2020

Non pas vivre parmi les arbres, mais bel et bien devenir arbre : telle est l’obsession de Sumana Roy. Une obsession qui ne fera que croître au fil des ans : effrayée par la violence de la société où elle grandit, sa cupidité, son égoïsme, Sumana Roy commence à se rêver arbre, s’inspirant de leur capacité à faire face à la solitude, à la douleur et à se donner sans réserve.
Si sa quête débute par une immersion dans les sciences naturelles, celle-ci bascule très vite, et sans que nous y prenions garde, dans un au-delà poétique fait de sensations chatoyantes. Avec elle nous nous sentons arbre, jusqu’au vertige. Émerveillés, nous découvrons en chemin que d’autres (Tagore, D. H. Lawrence, le Bouddha) ont fait l’expérience de cette même quête, une manière de renouveler leur vision du monde naturel, mais aussi de partir à la découverte d’eux-mêmes.
C’est le charme de ce livre qui nous demande simplement : Qu’est-ce donc qu’être au monde?

Trad. de l’anglais (Inde) par Alexandra Maillard


Gallimard
22€
Romans étrangers
Kyoto songColette Fellous

Rentrée littéraire 2020

«Kyoto song a la forme d’un voyage qui contiendrait tous les voyages : un désir, une brûlure, un élan souverain, une quête, une danse.
Et sur le chemin je voulais retrouver de manière aléatoire des scènes perdues ou, comme on dit à la radio, restées en l’air : tant que je serais vivante et que l’envie de marcher sans avoir peur me guiderait, je resterais à Kyoto, c’est en tout cas ce que j’avais décidé. De ce point du monde, je pourrais mieux revoir, rectifier et approfondir tous ces moments furtifs qui m’avaient forgée depuis l’enfance et que je n’avais pas assez bien racontés.
Mais je ne suis pas venue seule au Japon, une petite fille m’accompagne, elle a dix ans. C’est elle qui m’a poussée à être là. Elle dit toujours que son chiffre magique est le 5 mais elle ne sait pas comment l’expliquer, régulièrement elle lance des choses comme ça, et moi je la crois.»
Colette Fellous.


Gallimard
20€
Romans français
TrinityLouisa Hall

Rentrée littéraire 2020

15 juillet 1945, Los Alamos, Nouveau-Mexique. Robert Oppenheimer, brillant scientifique et créateur de la bombe atomique, compte les heures, les minutes. Il attend le lancement de l’essai nucléaire Trinity.
Un agent du FBI, une journaliste ou encore sa secrétaire particulière témoignent de celui qu’il était. À travers sept récits s’élabore par petites touches le portrait kaléidoscopique d’un homme de l’ombre qui a transformé le destin de l’humanité. Trinity explore les confins de la culpabilité, son influence sur les corps et les esprits. Ici, les histoires personnelles des narrateurs se mêlent à l’histoire mondiale, et les fantômes des victimes des bombes d’Hiroshima et Nagasaki surgissent à chaque page.
En interrogeant le rapport entre réalité et fiction, intime et universel, Louisa Hall compose un grand roman sur le monde terrifiant engendré par l’arme qui aurait dû en finir avec toutes les armes.

Trad. de l’anglais (États-Unis) par Hélène Papot


Gallimard
21€
Romans étrangers
Manifeste d’une femme trans et autres textesJulia Serano

Rentrée Essais 2020

Dans ce texte précurseur, Julia Serano analyse l’attribution, l’expression, la construction et la transgression du genre ainsi que le cissexisme et la misogynie qui conduisent à la discrimination des femmes trans et à la dévalorisation de la féminité en général. Ses analyses offrent des perspectives nouvelles pour interpréter les problématiques vécues par les femmes trans en continuité avec les théories, désaccords et solidarités du mouvement féministe, et donnent des clés pour construire un féminisme par, pour et avec toutes les femmes.

Édition revue et augmentée.

Traduit de de l’anglais (États-Unis) par Noémie Grunenwald


Cambourakis
22€
Littérature LGBT+
NumbersJohn Rechy

Rentrée littéraire 2020

Numbers (1967), inédit jusqu’à ce jour en France, est le deuxième roman de John Rechy. Considéré, au même titre que Cité de la nuit, comme l’un de ses chefs-d’œuvre, il rencontra un considérable succès lors de sa publi­cation aux États-Unis et fut largement traduit à l’étranger.
Johnny Rio, ex-prostitué, rentre à Los Angeles après trois ans d’un exil choisi à Laredo, Texas, ville de son enfance. Au contact de la métropole, il est assailli par les souvenirs de sa vie passée et submergé par un désir de conquête qu’il était parvenu à brider. Au gré des cinémas, des plages, des parcs de la cité des anges, porté par la musique rock en fond sonore, Johnny Rio, poussé par une force irrépressible, une compulsion de séduction, multiplie les rencontres et les étreintes anonymes.
Dorian Gray des temps modernes, Johnny Rio est mu par un narcissisme exacerbé et ne supporte nulle concurrence sur le vaste marché du sexe où il rôde constamment, aspirant à être l’unique objet de désir de chaque homme croisé. Rongé par la culpabilité et peu à peu envahi par une angoisse insidieuse que seul parvient à dissiper, l’espace d’un instant, un contact fugitif, Johnny met en place un jeu aux règles fluctuantes : pour reprendre le dessus sur le « Parc » et sur ses propres pulsions, il lui faut séduire trente hommes, et donc autant de « numéros », en dix jours.
Préfigurant le Démon de Hubert Selby Jr, Numbers offre l’examen systématique d’une obsession dévorante (frisant parfois le comique), mais livre aussi le témoignage précieux d’une topographie du désir dans le Los Angeles des années 60, terrain de jeu subversif d’une sexualité
clandestine et désormais mythique. L’attention portée à l’environnement, à la végétation, à la lumière et aux symboles, confère au texte un caractère quasi élégiaque dont se dégage une nostalgie entêtante.
Numbers offre au lecteur une réflexion universelle sur le passage du temps et la hantise de la mort, servie par une langue contemporaine, abrupte et crue, aux envolées poétiques saisissantes.


Laurence Viallet
22.50€
Littérature LGBT+
SpiraleDavid Wojnarowicz

Rentrée littéraire 2020

Spirale, écrit en 1992 juste avant la mort de David Wojnarowicz, nous offre une succession de vignettes poétiques et virtuoses, de flash-backs déchirants et auto-biographiques, entrecoupés de dessins de l’auteur, qui était également un artiste reconnu. Au cours de ces quatre fragments qui sont autant de réminiscences poétiques et toxiques, l’auteur évoque ses souvenirs ; l’errance à la recherche d’une étreinte sexuelle furtive, le regard homo-érotique posé sur des hommes parfois dangereux, l’excitation des sens, la violence funeste de l’enfance marquée par le vagabondage, la brutalité et qui préfigure un avenir sombre (un peu comme chez Hervé Guibert dans La Mort propagande). Dans un mouvement proche de celui d’Au bord du gouffre, la thématique du sida infuse peu à peu le texte, infecte les territoires poétiques et oniriques de l’auteur qui doit affronter la disparition de ses amis et sa destruction annoncée, faisant croître sa révolte et sa rage devant la « saloperie dans son sang qui essaie de le tuer ».

Traduit de l’américain par Laurence Viallet


Laurence Viallet
20€
Littérature LGBT+
DianeFabrice Melquiot

Rentrée Théâtre 2020

Librement inspirée de la vie et l’œuvre de Diane Arbus, cette mosaïque poétique déploie un itinéraire artistique hors du commun. Diane Arbus, née Nemerov, en 1923, dans une famille juive new-yorkaise, travaille dans la photographie de mode aux côtés de son mari, avant de s’en affranchir pour imposer sa propre vision. Dans la lignée d’un Walker Evans, elle descend dans la rue à la rencontre de ses modèles. Restée célèbre pour ses portraits d’inconnus pris au reflex 6×6 bi-objectif, elle offre d’autres visages et corps de l’Amérique moderne, en marge des conventions et de l’esthétique normative du portrait. Mêlant éléments biographiques et dates clés des relations internationales, la pièce de Fabrice Melquiot donne voix aux relations nouées pendant sa vie, dessinant une chronologie croisée, où l’histoire de Diane tend un miroir à celle du monde. Après Pollock et Pearl, Diane clôt sa Trilogie américaine.


L’Arche
13€
Poésie/théâtre/danse
HangarsJosé-Flore Tappy

Dans ce texte lumineux sur le désir et la peur d’aimer, sur le trouble et l’exploration de territoires obscurs, la pudeur le dispute à la puissance d’évocation. José-Flore Tappy donne matière à l’intériorité. Elle trouve le mot incisif pour dire la subtilité des émotions, la violence des sentiments. Plutôt que de réduire la complexité des choses, elle l’éclaire.


Zoé
8.50€
Poésie/théâtre/danse
Dis-moi la vérité sur l'amour, suivi de Quand j'écris je t'aimeWystan Hugh Auden

« C’était mon Nord, mon Sud, mon Est et Ouest,

Mon travail, mon repos,

Mon midi, mon minuit, ma parole, mon chant ;

Je pensais que l’amour durait pour toujours : j’avais tort. »

Se trouvent ici réunis quelques-uns des plus beaux poèmes d’amour de Wystan Hugh Auden. Ils sont suivis de cinquante aphorismes qui s’enchaînent en une réflexion sur le sens exact et véritable des mots « Je t’aime », et sur la résistance qu’opposent au langage les sentiments les plus intenses.

Traduit par Gérard-Georges Lemaire et Béatrice Vierne


Points
6€
Poésie/théâtre/danse
Par ailleurs le cinéma est une arme..Sébastien Layerle

Titre proposé dans le cadre de notre partenariat avec le Cinématographe à Nantes sur le cycle Delphine SEYRIG qui devait avoir lieu en mars et varil 2020. Il faudra guetter la nouvelle date !

En mai et juin 1968, à paris et en province, des gens d’images arpentent les rues, investissent les universités, pénètrent les usines à l’écoute de paroles nouvelles ou subversives.  » cinéastes insurgés « , travailleurs en conflit, adhérents d’organisations politiques ou syndicales allient un engagement au présent et un témoignage pour la postérité. leurs productions répondent à des conceptions du cinéma qui considèrent le film comme un moyen d’action et qui recouvrent une série de  » pratiques politiques  » aux orientations, aux usages et aux objectifs dissemblables. prototype de l’événement moderne, médiatisé et  » chargé déjà d’un sens historique « , comme l’écrit Pierre Nora, mai 68 constitue un moment charnière dans l’histoire des cinémas engagés, foulant les frontières séparant le professionnel du non-professionnel, le système de la marge, l’acte créateur de l’activisme. Cet ouvrage interroge l’événement au miroir de la cinématographie militante avec l’intention de faire émerger une contre-analyse de l’histoire officielle. son étude dévoile les conditions d’élaboration des images filmées (gestes et motivations des opérateurs, typologie des regards et esthétiques de filmage) et évalue les fonctions sociales qui leur sont assignées en envisageant mai 68 dans ses prolongements et dans une perspective évolutive faite de stratégies changeantes. Croisant une pluralité de sources, souvent inédites, l’ouvrage est aussi un outil de recherche, un catalogue raisonné référençant quelque 180 titres conçus à chaud, dans les semaines et les mois qui ont suivi les journées de mai.


Nouveau monde
35€
Beaux-arts / photo / musique / cinéma
Delphine Seyrig ; une vieMireille Brangé

Titre proposé dans le cadre de notre partenariat avec le Cinématographe à Nantes sur le cycle Delphine SEYRIG qui devait avoir lieu en mars et avril 2020. Il faudra guetter la nouvelle date ! 

Actrice, réalisatrice, femme engagée, Delphine Seyrig (1932-1990) refuse toute sa vie de se laisser enfermer dans un rôle ou une image. S’inventer, se trouver, se réinventer fut sa raison de vivre. Égérie et amante de Resnais, reine du théâtre parisien dans les années 1960, admirée de Truf faut comme de Duras, Fée des Lilas dans le Peau d’âne de Demy et Jeanne Dielman chez Akerman, Delphine Seyrig a un parcours hors du commun. Au faîte de sa gloire, elle s’engage dans les luttes féministes. Dignes d’une héroïne de Stendhal, son goût de la liberté, son audace prête à toutes les aventures, son refus du tiède, son exigence et son élégance donnent à sa vie tout son romanesque. C’est cette vie riche et inspirante que retrace, pour la première fois, cette biographie passionnante et richement documentée, qui a pour fond la vie sociale, intellectuelle, théâtrale et cinématographique de son époque. Avec, de surcroît, un très beau portrait de femme.


Nouveau monde
22.90€
Beaux-arts / photo / musique / cinéma
De Caligari à Hitler ; une histoire psychologique du cinéma allemandSiegfried Kracauer

De Caligari à Hitler : ce titre célèbre caractérise en un significatif raccourci la période la plus riche de l’histoire du septième art allemand. En 1919, Le Cabinet du Dr Caligari ouvrait, en effet, l’ère de l' » écran démoniaque  » et en 1993 Hitler brisait net le sonore. Entre ces deux dates l’expressionnisme témoigna des tourments de l’âme germanique tandis que le réalisme analysait une société en crise. Rarement le cinéma fut plus profondément enraciné dans la vie culturelle, politique et sociale d’un peuple. Siegfried Kracauer devint en 1920 le critique cinématographique de la Frankfurter Zeitung et il y demeura jusqu’en 1933. C’est dire qu’il a suivi pas à pas le développement du cinéma dans son pays. Théoricien de l’esthétique, historien, philosophe, il entreprend d’étudier la propagande et les films nazis lorsqu’il arrive aux Etats-Unis, ce qui le conduit à remonter le courant et à écrire une étude psychologique fouillée qu’il publie en 1947 : From Caligari to Hitler (Princeton University Press). Ce texte, le premier qui utilise en cette matière les conquêtes du marxisme liées à celles de la psychanalyse, montre que le septième art, mieux que tout autre moyen d’expression, révèle dans sa vérité complexe la mentalité d’une nation. Immédiatement, ce livre monumental s’imposa comme un classique.

Traduction CLAUDE LEVENSON


Klincksieck
35€
Beaux-arts / photo / musique / cinéma
Petit Carnet Papermint

Les éditions Papier Cadeau sont heureuses de signer une très belle collaboration avec la marque de papiers peints et décoration intérieure aux motifs superbes, PaperMint. Créée en 2008 par Alexandra Bruel et Jean Marc Bruel, un duo père et fille, la marque a aujourd’hui une très belle communauté, avec plus de 107 000 abonnés sur Instagram et s’expose des Galeries Lafayette aux concepts stores, en passant par de nombreux murs de boutiques et, bien sûr, les intérieurs des particuliers.
La gamme de papeterie qui sera mis en vente en septembre regroupera les motifs les plus forts de PaperMint, que les fans identifieront mais qui sauront aussi séduire tous ceux qui ne connaissent pas la marque par leur esthétique !


Sélection papeterie & objets
TAB NOTEBOOK & JOURNAL

4 carnets à lignes A5 à onglets

Les onglets offrent la possibilité d’organiser, de personnaliser et de trier les notes.


Sélection papeterie & objets
Carnet Notes & Lectures. Les arbres admirables du domaine de Versailles

Dans la lignée de la revue Reliefs et de ses collections dédiées à la nature et à l’environnement, Reliefs Éditions publie en coédition avec le château de Versailles un carnet à la fabrication soignée présentant les arbres admirables de ses jardins.

L’année 2019 au château de Versailles est l’occasion de revenir sur les actions menées dans les jardins et le parc depuis la tempête de 1999 il y a 20 ans, et verra la mise en place d’un parcours balisé des « Arbres admirables » du Domaine. Ces arbres les plus précieux du parc et témoins de son histoire sont admirables par leur âge, leur dimension, leur beauté ou leur rareté botanique. 28 sujets font l’objet d’une mise en valeur particulière dans ce carnet à la fabrication soignée.

96 pages dont 32 illustrées avec légendes détaillées

28 arbres admirables des jardins de Versailles


14€
Sélection papeterie & objets
Good Design Works A5 Linen Notebook

Carnet de note en lin

Format A5

Beige clair


Sélection papeterie & objets
Désobéis-moi ! : regards croisés sur la désobéissance civile en démocratie face à l'urgence écologique

Rentrée Essais début 2020

Alors que la communauté scientifique internationale continue à nous alerter, il semble que « nous assistions à la gestation d’une tragédie bien annoncée dans une forme d’indifférence »*.

Face à une inaction collective, en particulier des pouvoirs publics, et que ce soit pour « la fin du mois ou la fin du monde », un nombre croissant de mouvements de désobéissance civile émergent en marge de la loi. Des Gilets jaunes à Extinction Rebellion, du GIGNV à la Marche des jeunes pour le climat, l’indignation fait progressivement place à la colère.

Qu’allons-nous faire alors de cette colère… en démocratie ? Pour se construire une représentation des réponses possibles, une vingtaine de personnes, auditeurs du Collège des transitions sociétales, ont rencontré et échangé avec des intervenants de différentes disciplines (juridique, philosophique, sociologique, politique), qu’ils soient chercheurs, activistes ou autres acteurs de la Cité.

Désobéis-moi ?!, c’est ce croisement de regards qui vous est proposé.


Collège des transitions sociétales
19€
Essais
Femmes, Race et ClasseAngela Davis

Rentrée Essais Poche début 2020

Dans Femmes, Race et Classe, Angela Davis, historienne et militante, développe une analyse critique des liens parfois conflictuels ayant existé au cours des XIXe et du XXe siècles entre féminisme et luttes d’émancipation du peuple noir. Elle démontre que les luttes ont porté leurs fruits à chaque fois qu’elles ont été solidaires. Se refusant à mettre en concurrence les différents éléments constitutifs de sa propre identité, elle affirme que les oppressions spécifiques doivent être articulées à égalité pour dépasser les contradictions et mener un combat global contre le système capitaliste au fondement de toutes les exploitations.
Cet essai dense et fondateur, écrit en 1980, trouve aujourd’hui une actualité centrale avec les débats contemporains sur le féminisme dit « intersectionnel ».

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Dominique Taffin
et le collectif de traduction des éditions des femmes


Editions des femmes-Antoinette Fouque
10€
Essais
Charlie ParkerFranck Médioni
Rentrée Arts début 2020
Une biographie de la figure centrale du bebop, le saxophoniste Charlie Parker.
«  Le jazz ? C’est quatre mots, dit Miles Davis. Louis – Armstrong – Charlie – Parker. » Parker incarne le jazz dans sa liberté, son invention, ses beautés. Le saxophoniste alto originaire de Kansas City exerce une influence déterminante sur le jazz tel qu’on le connaît depuis ces 60 dernières années. Il innove sur tous les plans: le découpage rythmique, l’audace harmonique, l’invention mélodique. C’est un musicien en liberté, donc excessif, marginal, au parcours musical fulgurant (seulement vingt ans, de 1935 à 1955), troué d’envolées sublimes et de descentes aux enfers abyssales. Il est la figure centrale d’une révolution. L’éruption du bebop, son irruption fracassante dans les années 1940 à New York, est le grand tournant de l’histoire du jazz.

Cette biographie est non seulement le livre le plus complet sur Charlie Parker publié en France (témoignages de musiciens  : Sonny Rollins, Ornette Coleman, Joe Lovano, Steve Coleman, Martial Solal, Michel Portal  ; un cahier photos), c’est aussi le récit précis de cette aventure musicale qui a défrayé la chronique et fait rupture dans l’histoire de la musique noire-américaine : le bebop.


Fayard
22€
Beaux-arts / photo / musique / cinéma
Bêtes de villesNicolas Gilsoul
L’architecte Nicolas Gilsoul offre un bestiaire érudit et original des animaux peuplant nos villes. Il nous invite à nous reconnecter au vivant, pour dessiner de nouvelles perspectives sur l’art de concevoir la ville de demain avec le génie animal.

« Vive les animaux ! D’accord. Mais vont-ils sauver nos villes ? » Erik Orsenna, de l’Académie française

La moule zébrée va-t-elle sauver New York ? Le scorpion Tityus serrulatus terroriser les habitants de São Paulo ? Les kangourous s’ébattre dans la forêt de Rambouillet ?

Saviez-vous seulement que toutes ces bêtes vivaient si près de chez vous ?

En pleine crise de la biodiversité, nos villes sont devenues des jungles hybrides où se croisent bien plus de créatures que dans nos forêts.

Bienvenue aux 33 000 sangliers clandestins des parcs de Berlin, aux léopards des faubourgs de Bombay ou encore aux coyotes de Chicago et aux cougars de Mulholland Drive.

Certains ont muté, leurs comportements ou leurs physiques se sont transformés pour survivre à la ville. La souris de Brooklyn résiste aux polluants lourds, l’escargot d’Amsterdam combat l’îlot de chaleur urbain, l’hirondelle de la Côte est réduit sa voilure pour éviter les gratte-ciel.

Au travers de 1 001 histoires de bêtes de villes, l’architecte Nicolas Gilsoul nous offre un bestiaire érudit de nos territoires et nous incite à nous reconnecter au vivant.

En chemin il dessine de nouvelles perspectives sur l’art de concevoir la ville avec le génie animal. À l’évidence, observer des bêtes, ça rend intelligent.


Fayard
18€
Essais
Ce à quoi nous tenons. Propositions pour une écologie pragmatiqueÉmilie HACHE

Rentrée Essais début 2020

Avec la crise écologique, l’air que nous respirons, l’eau que nous buvons, les forêts qui nous entourent ne sont plus des choses qui vont de soi et que l’on peut traiter avec indifférence. Nous découvrons qu’elles ne sont plus des ressources inépuisables ni des ressources tout court au sens de simples moyens au service de nos propres fins.
Nous n’en avons donc pas fini avec la morale. Mais fabriquer une morale qui inclue les relations que les humains entretiennent avec les animaux, les montagnes, les océans, le climat, etc. implique de nouvelles propositions. Celles-ci ne peuvent pas être la simple déclinaison de principes universels fondés a priori, mais elles doivent s’appuyer sur les multiples expérimentations en cours, engagées aussi bien par des scientifiques que des éleveurs, des économistes, des patients ou encore des activistes se mêlant souvent de ce qui n’est pas censé les regarder.
En s’attachant à décrire au plus près ce à quoi nous tenons et non à prescrire ce qu’il faudrait faire, sans jamais séparer ce souci moral de ses conséquences politiques, Émilie Hache explore de nouvelles façons de prendre en compte ces différents êtres. Elle propose ainsi une approche pragmatiste des questions écologiques : il s’agit en effet d’apprendre à élaborer des compromis afin de se donner une chance de construire un monde commun, exigeant de ne pas s’arrêter à la question : « Qui est responsable ? », mais d’en accepter une autre, bien plus difficile : « Comment répondre ? »


La Découverte
11€
Essais
Le Bus des femmes. Prostituées, histoire d'une mobilisationAnne Coppel Lydia Braggiotti Malika Amaouche

Rentrée Essais début 2020

En pleine épidémie de sida, des prostituées interpellent les pouvoirs publics sur leur santé et les conditions d’exercice de leur métier. Leur action, contemporaine de la création d’Act Up-Paris, conduira à la création du Bus des femmes en 1990. Un document historique rarissime qui témoigne de l’histoire des mobilisations citoyennes, un exemple unique de class action chez les prostituées.

En 1990 à Paris, alors que l’épidémie de sida produit chaque jour plus de ravages, des prostituées se mobilisent et interpellent les pouvoirs publics. Huit grands cahiers jaunes à la couverture toilée circulent rue Saint-Denis et au-delà, sur les boulevards périphériques ou chez les marcheuses des Champs Élysées : les femmes y écrivent des « lettres de confidences » pour témoigner des conditions d’exercice de leur métier.

Cette parole est rare. Fragile, elle fait surgir une réalité diverse et incarnée, violente et ordinaire : bataille du préservatif, peurs et rivalités, mais aussi dignité et revendication de droits et d’un statut social. Car les lettres recèlent aussi la force de l’écrit. C’est un exemple remarquable d’empowerment dans l’histoire des femmes, la naissance d’une conscience collective à l’issue heureuse : la création du Bus des femmes, première association de santé communautaire de prostituées, dirigée par des prostituées.


Anamosa
20€
Essais
Jouissance ClubJüne Plã

Rentrée Essais début 2020

Vous avez l’impression de passer à côté de votre sexualité ?
Pas de panique, Jüne du compte Instragram Jouissance Club fait souffler un vent de fraîcheur et d’espoir en proposant un manuel d’éducation sexuelle promouvant le plaisir accessible à tous, femme, homme, non-binaire, hétéro, homo, bi, etc !
Elle propose de mettre de côté la pénétration pour se concentrer sur les 1001 façons de se donner du plaisir autrement, de manière décomplexée, jubilatoire et bienveillante.
A l’aide de nombreux schémas sobres et élégants, elle propose une cartographie des multiples zones qui procurent du plaisir et un inventaire des mouvements orgasmiques.


Marabout
16.90€
EssaisNos meilleures ventes
La loi des pèresPatric Jean

Rentrée Essais début 2020

Avec le mouvement #metoo, la parole des femmes s’est libérée. Celle des enfants reste interdite. Ce livre, témoignages à l’appui, révèle les causes, les mécanismes et les conséquences dramatiques de ce silence. Un à deux enfants sur trente sont victimes d’agressions sexuelles et de viols, principalement dans le cadre familial, mais le sujet reste partout tabou. Ou, pire, quand les faits sont révélés, ils restent impunis. Pourquoi ?

Ayant infiltré les groupes masculinistes, Patric Jean met en évidence l’idéologie qui protège pédocriminels et pères incestueux. Aujourd’hui, des pathologies pseudo-scientifiques, comme le « syndrome d’aliénation parentale », servent devant les tribunaux à exonérer les agresseurs, voire à mettre en accusation les mères et les personnels de santé qui les signalent. Pour confier la garde de l’enfant abusé au parent coupable.

Il est indispensable de lancer l’alerte sur ce phénomène méconnu. Il y a urgence.

Patric Jean est réalisateur de films témoignant d’un fort engagement artistique et social : pauvreté, prison, frontières… Il a notamment réalisé La Domination masculine, thème sur lequel il a déjà écrit deux livres.


Les éditions du Rocher
18.90€
Essais
Assange. L'antisouverainJuan Branco

Rentrée Essais début 2020

Juan Branco, proche conseiller de Julian Assange, prend la plume afin de raconter l’odyssée du fondateur de Wikileaks, menacé de 175 ans de prison pour avoir dit la vérité.

En 2010, alors qu’il révèle sur Internet faits de corruption, crimes de guerre et crimes contre l’humanité, Assange est courtisé par les médias, invité par des universités, honoré par des ONG, nommé pour le prix Nobel de la Paix. Il reçoit une dizaine de prix de journalisme.

En 2019, après 2 487 jours à Londres, et surveillé 24h/24 par la CIA, Julian Assange est exfiltré de l’ambassade de l’Équateur où il avait cru pouvoir se réfugier. Des hommes en noir le mènent à la prison antiterroriste de Belmarsh. Depuis, selon l’ONU, il est soumis à une torture incessante.

Que s’est-il passé en dix ans, pour qu’un hérault de la liberté devienne l’ennemi public numéro un ? Qu’a commis Assange de si terrible pour qu’on accepte ainsi le renversement de son destin ? En quoi se différencie-t-il d’Edward Snowden, que les révélations sur la NSA et la CIA ont propulsé sur tous les écrans, se voyant même récompensé par deux films hagiographiques.

En s’appuyant sur ses expériences au Quai d’Orsay comme à la Cour pénale internationale, et tour à tour généreux, remonté, agacé, Juan Branco revient sur le parcours incroyable du plus grand lanceur d’alerte de notre époque, qui s’est peut-être brûlé les ailes, mais que nous pouvons encore sauver.


Les éditions du Cerf
22€
Essais
Dans la tête de Julian AssangeGuillaume LEDIT / Olivier TESQUET

Rentrée Essais début 2020

Au tout début, cela aurait pu être un chapitre inédit de Millénium. Une histoire d’hacktivistes qui réussissent le casse du siècle avec WikiLeaks, l’organisation fondée en 2006 par Julian Assange, un Australien tombé très jeune dans l’informatique, féru de mathématiques, fondu de Shakespeare, rebelle dans l’âme et rompu à la clandestinité.

Jusqu’en 2018, WikiLeaks va publier des millions de documents dénonçant pêle-mêle la corruption des élites, la surveillance de masse, la fraude fiscale, l’absence de transparence des institutions gouvernementales, les horreurs des guerres menées par les États-Unis, les violations des droits de l’homme dans des dizaines de pays…

Le tout obtenu grâce à des “fuites” reçues sur le site ultra-sécurisé de l’organisation utilisant des technologies cryptographiques de pointe. Vont suivre des milliers d’articles dans la presse mondiale, les médias mainstream découvrant qu’avec Internet on pouvait aussi révolutionner le journalisme d’investigation.

Mais comme les histoires d’amour, celles des lanceurs d’alerte finissent mal en général. Surtout quand les “services compétents” passent aux choses sérieuses. Dès 2015, Julian Assange avait poussé un cri d’alarme : “Mon nom est Julian Paul Assange… Je suis un journaliste poursuivi et menacé de mort par les autorités états-uniennes du fait de mes activités professionnelles…”. Quatre ans plus tard et après bien des péripéties, il est écroué dans une prison londonienne, accusé d’espionnage par Washington et menacé d’une extradition imminente vers les États-Unis, où il risque jusqu’à 175 ans de prison.

Guillaume Ledit et Olivier Tesquet, témoins privilégiés, racontent par le menu l’itinéraire de celui “grâce à qui le monde n’est plus tout à fait comme avant”.


Actes Sud
19.50€
Essais
lait et mielRupi KAUR

« lait et miel est un recueil poétique que toutes les femmes devraient avoir sur leur table de nuit ou la table basse de leur salon. Accompagnés de ses propres dessins, ses poèmes, d’une honnêteté et d’une authenticité rares, se lisent comme les expériences collectives et quotidiennes d’une femme du XXIe siècle. » Erin Spencer –​ Huffington Post

Sabine ROLLAND (Traducteur)


Pocket
7.20€
Poésie/théâtre/danse
Les Portes de Thèbes. Éclats de l’année deux mille quinzeMathieu Riboulet

Rentrée littéraire début 2020

« Je consigne ici la crainte récurrente qui me prend à la gorge : que l’insignifiant drame que constitue, pour moi seul ou presque, l’horizon de ma mort, ici chanté en contrepoint des tragédies tressées qui embrasent le monde où je me suis inscrit, n’incite à la méprise, au vieux soupçon d’orgueil ; car en effet qui suis-je pour poser mon parcours en poids équivalent aux désordres mortels qui broient tant de mes frères ? car qui suis-je en effet pour oser célébrer ces deux naufrages muets en langue densifiée ? C’est que, tout simplement, je ne me résous pas à finir en laideur, autant aurait valu disparaître plus tôt, bien plus tôt, aux jours sombres où pointe la conscience des choses. »

M. R.


Verdier
12.50€
Romans français
La Mort du soleilYAN Lianke

Rentrée littéraire début 2020

C’est le jeune Niannian qui raconte l’incroyable fléau qui s’est abattu sur le petit village des monts Funiu. On l’appelle l’idiot, bien qu’il ait parfois l’esprit aussi clair qu’un pan de ciel bleu, et il se sent bien en peine de raconter ce qui s’est passé. Mais voilà, leur voisin le grand écrivain Yan Lianke a vu son esprit se dessécher et son inspiration tarir, alors il faut bien que Niannian s’acquitte de cette tâche à sa place. Niannian implore les esprits de lui venir en aide car les gens de son village ont sombré dans une épidémie de somnambulisme. Les jours se succèdent mais le soleil se refuse à poindre. Et dans cette nuit perpétuelle les hommes transgressent tout : la morale, le bon sens, les convenances, ils réalisent leurs désirs les plus secrets et se livrent à la violence.
Faut-il voir ce monde insensé comme une allégorie de la réalité ? C’est un roman à la puissance visionnaire et à l’humour dévastateur qui vous empoigne et vous emporte tout frissonnant dans sa nuit de cauchemar.

Traduit du chinois par Brigitte Guilbaud


Picquier
22.50€
Romans étrangers
Voir la lumièreT.C. Boyle

Rentrée littéraire début 2020

Par une belle journée d’avril 1943, dans les laboratoires Sandoz à Bâle, c’est un accident de manipulation qui permet au professeur Albert Hofman de se rendre compte de la puissance du diéthyllysergamide, cette molécule qu’il a réussi à synthétiser à partir de l’ergot. Intrigué par sa propre réaction suite à l’ingestion involontaire du produit, le chimiste fonde immédiatement de grands espoirs thérapeutiques sur sa découverte. Mais c’est seulement près de 20 ans plus tard et de l’autre côté de l’Atlantique, dans le département de psychologie de l’université de Harvard, que l’on s’intéressera vraiment au potentiel de ce qui est encore considéré comme un médicament et qui deviendra une drogue à la mode connue sous le nom de LSD.

À travers ce saisissant portrait de groupe, T.C. Boyle fait revivre une époque, celle du début des années 60, quand Aldous Huxley, J.F. Kennedy, John Coltrane et les Beatles faisaient la une des journaux, ce moment de l’Histoire où toute une génération éprise de liberté avait imaginé que les psychotropes permettraient à l’humanité tout entière de vivre une autre vie.

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Bernard Turle


Grasset
24€
Romans étrangers
Fanny et le mystère de la forêt en deuilRune Christiansen

Rentrée littéraire début 2020

Fanny a 17 ans quand ses parents meurent dans un accident de voiture. Elle décide de rester dans la maison familiale, à la campagne, isolée de tous, sans voisins, sans famille, sans amis proches. Fanny a les élans et la fougue de la jeunesse, mais cette ébullition est sous un couvercle de chagrin. En lutte entre deux forces contradictoires, la rage de vivre et le deuil, avec une imagination d’une richesse inouïe, Fanny reprend vie en nourrissant son esprit de lectures, son cœur d’amour, son corps de plaisirs charnels.

Pour la première fois traduit en français, Rune Christiansen a la poésie et le sens de l’observation des grands sensibles. Fanny et le mystère de la forêt en deuil est un conte nordique résolument moderne qui joue avec la fable et le mystérieux.

Traduit du norvégien par  Céline Romand-Monnier


Notabilia
19€
Romans étrangers
MythopoïèseAlessandro Pignocchi

Rentrée BD Hiver 2020

Grâce à une troupe de mésanges punks (qui ont renversé les États), la pensée animiste s’installe progressivement sur l’ensemble de la planète : les plantes et les animaux sont désormais considérés comme des personnes et les chefs n’ont plus de pouvoir.

Le cœur brisé de voir la culture occidentale s’éteindre, un anthropologue jivaro tente vaillamment de sauvegarder les enclaves où se sont réfugiés nos ex-dirigeants politiques. Le monde inversé qui se dessine ainsi nous aide à envisager l’avenir avec optimisme et enthousiasme.


Steinkis
16€
BD, romans graphiquesNos meilleures ventes
PRÉNOM : INNA T1Dessin de Thomas Azuélos / Récit de Inna Shevchenko et Simon Rochepeau

Rentrée BD Hiver 2020

À vingt-neuf ans, Inna Shevchenko, activiste féministe ukrainienne, est une figure majeure du mouvement Femen. Né en Ukraine en 2008, il se caractérise par des actions « seins nus » pour dénoncer l’utilisation du corps des femmes comme objet de violence, de trafic et de viol. Ce récit, écrit à la première personne, raconte l’enfance (tome 1) et l’adolescence (tome 2) d’Inna Shevchenko en Ukraine. Il tente de répondre à cette question : pourquoi et comment Inna est devenue cette militante féministe aujourd’hui


Futuropolis
18€
BD, romans graphiques
4 vieux enfoirésMarco Taddei & Simone Angelini

Rentrée BD Hiver 2020

Nous sommes en 2029. Le monde est en proie à la déperdition. Chacun lutte pour sa survie dans une société de consommation à l’agonie. La fin de la civilisation occidentale est proche. Un ordre unique semble régner au milieu du chaos : celui d’une haine féroce que la jeunesse voue envers les plus vieux, considérés comme d’inutiles fardeaux et tenus pour responsables du désastre collectif.
Colt, septuagénaire sur le déclin, traîne sa carcasse de combines en combines. Rongé par l’amertume, il remâche les débris d’une ancienne vie durant laquelle il était guitariste d’un très populaire groupe punk, Les 4 enfoirés. Son seul souhait serait de le reformer pour une ultime représentation et noyer son chagrin dans la transe musicale. Mais quand sa maison part en fumée, Colt est contraint de rejoindre un hospice, Villa Doris, où intrigues et machinations ne tardent pas à se faire jour, malmenant son besoin de sérénité. C’est alors que dans son obstination à remettre son groupe sur pied, il exhume sans le vouloir le terrible mystère de Villa Doris.
Traversée par une ironie mordante, surmontée çà et là de quelques touches de polar et de fantastique, la dystopie de Simone Angelini et Marco Taddei dresse en filigrane le portrait désenchanté de la jeunesse actuelle, laminée par le consumérisme et la précarité. Multipliant les situations absurdes et les personnages extravagants, elle pourrait bien être l’évocation féroce du futur qui nous attend.


Rackham
25€
BD, romans graphiques
Fille-Garçon même éducationPihla Hintikka, Elisa Rigoulet

Rentrée Essais début 2020

La lutte contre l’inégalité entre les sexes commence dès le berceau ! Car les différences entre les filles et les garçons s’installent très tôt et partout, sans même qu’on en ait conscience. Ce guide pour une parentalité féministe ouvre une réflexion sur l’influence des constructions de genre dans l’éducation des tout-petits, et vous invite à remettre en question les rôles que la société semble avoir déterminés pour chacun.e.
Avec franchise et humour, tous les sujets qui taraudent les jeunes parents sont abordés. Allaitement, choix des vêtements, apprentissage du langage, comportements en crèche, répartition des tâches au quotidien, gestion des congés parentaux, combinaison vie professionnelle et vie de famille, etc. : interrogez, dialoguez, libérez-vous des pressions sociales et dépassez en tant que parent les stéréotypes de genre !


Marabout
15.90€
Essais
PesteGauvain Manhattan

Rentrée BD début 2020

«Peste», c’est le nom de la petite maison de couture dans laquelle travaille notre héroïne Apolline, chasseuse émérite et redoutable.

Dans le royaume de Bordevalain, petite cité-état entourée d’une incommensurable forêt peuplée d’une faune aussi abondante que dangereuse, la population vit d’une activité riche et singulière : la mode ! Depuis des générations, elle a su tirer partie de la profusion animale alentour et, à grand renfort de créativité et d’audace, a placé le style vestimentaire au sommet des critères sociaux. Par le passé, la recherche obsessionnelle de nouveaux styles poussa parfois les créateurs textiles à l’excès ce qui contraint le couple royal à promulguer une loi cruciale : «N’a le droit d’être chassé que l’individu animal ayant témoigné une quelconque agressivité physique envers l’être humain».

C’est donc dans ce contexte qu’Apolline va se retrouver mêlée à une sombre histoire de braconnage, de complot régicide et d’une mystérieuse légende millénaire…


Vide Cocagne
26€
BD, romans graphiques
PAYER LA TERREJoe Sacco

Rentrée BD début 2020

Joe Sacco, qui n’avait plus réalisé de bande dessinée documentaire depuis Gaza 1956 en 2010, revient à ce genre qu’il a popularisé. Avec Payer la terre, il nous entraine dans les Territoires du Nord-Ouest au Canada, une région grande comme la France et l’Espagne réunis, mais peuplé de seulement 45 000 habitants. Allant à la rencontre des autochtones, il nous retrace l’histoire de ce pays depuis l’arrivée des premiers colons et en dresse un portrait terrible, tant économique qu’écologique qu’humain.


Futuropolis
26€
BD, romans graphiques
DébutantsCatherine Blondeau

Rentrée littéraire début 2020

Juillet 2004. L’inauguration du musée national de Préhistoire réunit en Dordogne Nelson Ndlovu, archéologue sud-africain invité aux cérémonies, Peter Lloyd, traducteur anglais installé là depuis quinze ans, et Magda Kowalska, jeune femme polonaise qui tient une maison d’hôtes dans le village. L’été voit naître entre eux un grand rêve d’amour et d’amitié. La gaité de Magda, les silences de Peter et la flamboyance de Nelson recèlent pourtant bien des secrets. Lutte anti-apartheid et migrations forcées, violence des héritages et désirs de liberté, peur de l’enfantement et poids des attachements. Les récits s’entrecroisent et les vies se répondent dans cette fresque haletante où l’Histoire n’épargne personne.

Catherine Blondeau vit à Nantes où elle dirige Le Grand T, théâtre de Loire-Atlantique, depuis 2011. Auparavant, elle a occupé diverses fonctions : Maitre de conférences en littérature et arts du spectacle à l’Université de Rouen, directrice de l’Institut Français d’Afrique du Sud à Johannesburg, attachée culturelle à Varsovie, et conseillère artistique du festival Automne en Normandie. « Débutants » est son premier roman.


Mémoire d’encrier
25€
Romans français
Le Complexe de la SorcièreIsabelle Sorente

Rentrée littéraire début 2020

«  Les histoires que je lis sont celles de femmes accusées d’avoir passé un pacte avec le diable parce qu’un veau est tombé malade. Les histoires que je lis sont celles de femmes qui soignent alors qu’elles n’ont pas le droit d’exercer la médecine, celles de femmes soupçonnées de faire tomber la grêle ou de recracher une hostie à la sortie de la messe. Et moi, je revois le cartable que m’a acheté ma mère pour la rentrée de sixième, un beau cartable en cuir, alors que j’aurais voulu l’un de ces sacs en toile que les autres gosses portent sur une seule épaule, avec une désinvolture dont il me semble déjà que je ne serai jamais capable. Je revois mon père tenant ma mère par la taille un soir d’été, je le revois nous dire, à mon frère et à moi, ce soir, c’est le quatorze juillet, ça vous dirait d’aller voir le feu d’artifice  ? Cette contraction du temps qui se met à résonner, cet afflux de souvenirs que j’avais d’abord pris pour un phénomène passager, non seulement ne s’arrête pas, mais est en train de s’amplifier.  »

En trois siècles, en Europe, plusieurs dizaines de milliers de femmes ont été accusées, emprisonnées ou exécutées. C’est l’empreinte psychique des chasses aux sorcières, et avec elle, celle des secrets de famille, que l’auteure explore dans ce roman envoûtant sur la transmission et nos souvenirs impensables, magiques, enfouis.


JC Lattès
20€
Romans français
Le Sel de tes yeuxFanny Chiarello

Rentrée littéraire début 2020

Sarah aime les filles. Dans cette petite ville du bassin minier du nord de la France, l’homosexualité n’est pas bien vue. Lorsque sa mère découvre, planqué sous le matelas de l’adolescente, un roman ayant pour sujet une relation amoureuse entre deux filles, elle entre dans une rage folle.

Mais que se passera-t-il lorsque Sarah, au cours d’une soirée, se retrouvera face à l’autrice du roman ?

Le Sel de tes yeux est l’histoire de cette rencontre en partie imaginaire entre une écrivaine et son personnage.

En partie seulement. Car Sarah existe vraiment. Fanny Chiarello l’a croisée un jour, alors que la lycéenne passait en courant. Elle l’a photographiée, sans pouvoir lui parler. Alors elle a écrit ce livre dans lequel elle s’adresse à la jeune fille en lui prêtant une famille, des amis, une amoureuse. Une « lettre à une inconnue », brûlante comme le sel des larmes que l’on n’a pas versées.


L’Olivier
17€
Littérature LGBT+Romans français
Love Me TenderConstance Debré

Rentrée littéraire début 2020

« Je ne vois pas pourquoi l’amour entre une mère et un fils ne serait pas exactement comme les autres amours. Pourquoi on ne pourrait pas cesser de s’aimer. Pourquoi on ne pourrait pas rompre. Je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas s’en foutre, une fois pour toutes, de l’amour. »
Constance Debré poursuit sa quête entamée avec Play Boy, celle du sens, de la vie juste, de la vie bonne. Après la question de l’identité se pose la question de l’autre et de l’amour sous toutes ses formes, de l’amour maternel aux variations amoureuses. Faut-il, pour être libre, accueillir tout ce qui nous arrive ? Faut-il tout embrasser, jusqu’à nos propres défaites ? Peut-on renverser le chagrin ?


Flammarion
18€
Littérature LGBT+Romans français
Histoire d'amourStéphane Audeguy

Rentrée littéraire début 2020

Les histoires d’amour ne se ressemblent pas.

Cependant elles entretiennent des correspondances secrètes à travers le temps et l’espace.

Alice et Vincent s’aiment, aujourd’hui, à Paris : ils ont l’art et l’érotisme en partage. Leur passion entre mystérieusement en résonance avec d’autres amours, des collines de Rome aux rivages du Brésil, et jusque dans la Grèce antique.

Dans cette chasse éperdue où l’on ne sait plus qui fuit et qui assaille, on croise Piero di Cosimo, l’énigmatique peintre de la Renaissance, Diane et Actéon, chasseurs illustres, Ariccia et Philippe, égarés en Italie pendant la Seconde Guerre mondiale, et bien d’autres amants pris dans les tumultes de l’Histoire.


Le Seuil
18.50€
Romans français
TempêtesAndrée A. Michaud

Rentrée littéraire début 2020

Marie Saintonge emménage dans une maison léguée par son oncle, récemment suicidé, située dans le Massif bleu, une montagne québécoise. Confinée à l’intérieur à cause d’une tempête de neige, elle y vit des phénomènes à l’apparence paranormale et finit par perdre pied… Ric Dubois est resté le prête-plume de l’écrivain Chris Julian jusqu’à sa mort par suicide. Délivré de ses obligations à son égard mais déterminé à terminer le manuscrit  pour se prouver sa propre valeur, Ric se rend au campint du Massif bleu, afin d’y travailler sur le roman. Plusieurs meurtres ont lieu au camping ; bien que soupçonné par beaucoup de locaux à cause de son statut d’étranger, Ric s’efforce de mettre la main sur le véritable coupable.  Deux versants de la montagne, deux destins tragiques qui vont se rejoindre. 


Rivages
20€
Littérature policière
Miroir de nos peinesPierre Lemaitre

Rentrée littéraire début 2020

Avril 1940. Louise, trente ans, court, nue, sur le boulevard du Montparnasse. Pour comprendre la scène tragique qu’elle vient de vivre, elle devra plonger dans la folie d’une période sans équivalent dans l’histoire où la France toute entière, saisie par la panique, sombre dans le chaos, faisant émerger les héros et les salauds, les menteurs et les lâches… Et quelques hommes de bonne volonté.
Il fallait toute la verve et la générosité d’un chroniqueur hors pair des passions françaises pour saisir la grandeur et la décadence d’un peuple broyé par les circonstances.
Secret de famille, grands personnages, puissance du récit, rebondissements, burlesque et tragique… Le talent de Pierre Lemaitre, prix Goncourt pour Au revoir là-haut, est ici à son sommet.


Albin Michel
22.90€
Littérature policièreNos meilleures ventesRomans français
Ce qu'un homme est aussiJean Rainscof

Rentrée littéraire début 2020

« Je la cherchais des yeux. J’aurais voulu la remercier. Lui aurais-je alors dit ce qui m’était arrivé, ce qui s’était passé ? Probablement pas, de crainte de l’effrayer ou de l’encombrer. Il avait donc fallu une femme pour m’arracher à la malédiction des hommes. Je dis “des hommes” parce que je ne m’imagine pas comme un cas isolé, parce que nous, les enfants mâles, avons tous plus ou moins baigné dans des discours et des rumeurs absurdes, nous avons tous plus ou moins été enveloppés de frayeurs… Et ce n’est pas fini. »

Fin des années soixante, en banlieue parisienne. Un tout jeune homme est aux prises avec ses interrogations et ses fantasmes, après avoir appris le drame qui s’est passé sur le pont qu’il franchit tous les jours pour se rendre au lycée… Jean Rainscof revisite ici la manière trouble et parfois perverse dont la relation à la sexualité des garçons de la génération des baby-boomers s’est formée. Un roman sensible qui éclaire ce que dénonce #MeToo.


Editions François Bourin
18€
Romans français
La mère morteBlandine de Caunes

Rentrée littéraire début 2020

Une mère, âgée mais indépendante, se trompe de jour, de lieu de rendez-vous avec ses filles, achète des objets superflus et coûteux, oublie dans le coffre de sa voiture les fruits de mer bretons, et se lève la nuit, croyant partir pour une destination inconnue.

Cela pourrait être drôle, si ce n’était une maladie mentale due à l’âge, et surtout si cette femme si confuse n’était pas la romancière Benoîte Groult, la mère de l’auteure de ce livre d’une force rare. Benoîte Groult, luttant, jouant avec sa propre fin, mais refusant avec rage de céder à la fatalité et à la vieillesse, elle qui a été une militante de l’association « Pour le droit de mourir dans la dignité  ». Voici la femme intime, plus que la femme publique, ici telle qu’on ne la connaît pas, et qui écrivait : « Dans la vie, deux mondes se côtoient : celui des gens qui vont vivre et celui des gens qui vont mourir. Ils se croisent sans se voir. »

Benoîte s’éteint en juin 2016 à Hyères, à 96 ans. Écrivaine comblée, mère et grand-mère heureuse, femme de combats remportés. Mais ce que ce livre raconte, ce n’est pas juste le deuil hélas ! prévisible d’une mère admirée et aimée, mais un double deuil : voici le terrible sens du titre, La mère morte. « Maman, mon dernier rempart contre la mort. Bientôt, ce sera moi le rempart pour ma fille ».

Le 1er avril 2016, la fille de Blandine de Caunes, Violette, 36 ans, meurt dans un banal accident de voiture, laissant orpheline sa fille Zélie. L’ordre du monde est renversé : Benoîte s’accroche à la vie, Blandine sombre, Violette n’est plus.

De Benoîte Groult, sa fille a hérité l’humour et la force vitale. Ce livre n’est pas triste, au contraire. C’est une réconciliation entre trois générations de femme qui partagent le « même amour forcené pour la vie, toujours plus forte que tout », le credo de Benoîte qu’elle a transmis à sa fille.


Stock
20€
Romans français
Je ne répondrai plus jamais de rienLinda Lê

Une femme s’adresse à sa mère. Sa mère qui vient de mourir, sa mère qui répétait, les derniers mois de sa vie, comme un refrain de liberté : Je ne répondrai plus jamais de rien. Quelles raisons, quels mystères justifiaient cette phrase obstinée ?

Linda Lê explore les rapports qui lient une mère et sa fille, abandonnées par un « mari » qui a refusé d’être un « père ». Cet homme n’a jamais renoncé à son amante, additionnant le mensonge à l’esquive ou la tricherie. Comment répondre à la rivalité ? Comment ne pas céder à la mélancolie destructrice, relever le défi, refuser la défaite ?

C’est l’histoire d’un homme qui conquiert avant de fuir. C’est l’histoire d’une femme qui semble avoir pardonné, parce qu’il est si difficile d’aimer. C’est l’histoire d’une fille qui se rebelle et cherche la vérité. C’est enfin l’histoire d’Adrien, le compagnon présent, traducteur et peintre bienveillant, un homme qui est là. Par ce quatuor de personnages, Linda Lê nous donne un condensé de l’humanité, décrivant les émotions les plus secrètes, éclairant les instincts de survie. Écrire comme acte libératoire.


Stock
17€
Romans français
Après le mondeAntoinette Rychner

Rentrée littéraire début 2020

Novembre 2022. Un cyclone d’ampleur inédite ravage la côte ouest des États-Unis. Incapables de rembourser les dégâts, les compagnies d’assurance font faillite ; à leur suite, le système financier américain s’effondre, entraînant dans sa chute le système mondial. Plus d’argent disponible, plus de sources d’énergie, des catastrophes climatiques en chaîne, plus de communications… En quelques mois, le monde entier tel que nous le connaissons est englouti.

Antoinette Rychner s’est inspirée des théories de la « collapsologie » pour bâtir ce roman. S’y déroulent en alternance les aventures de quatre personnages qui tentent de survivre dans une société condamnée à réinventer ses propres logiques, parfois au prix de la barbarie ; et une « épopée » chantée par deux femmes, le soir à la veillée.

Ce récit des origines raconte l’avant et l’après-catastrophe, soulevant concrètement des interrogations politiques, humaines et sociales : l’humanisme est-il l’apanage des sociétés qui vont bien ? Ou est-il possible d’inventer, au cœur même du désastre, de nouvelles façons de vivre ensemble et d’habiter le monde ?

Un roman visionnaire et inspirant, alors que les questions environnementales sont devenues incontournables.


Buchet Chastel
18€
Romans français
10 minutes et 38 secondes dans ce monde étrangeElif Shafak

Rentrée littéraire début 2020

Et si notre esprit fonctionnait encore quelques instants après notre mort biologique ? 10 minutes et 38 secondes exactement. C’est ce qui arrive à Tequila Leila, prostituée brutalement assassinée dans une rue d’Istanbul. Du fond de la benne à ordures dans laquelle on l’a jetée, elle entreprend alors un voyage vertigineux au gré de ses souvenirs, d’Anatolie jusqu’aux quartiers les plus mal famés de la ville.
En retraçant le parcours de cette jeune fille de bonne famille dont le destin a basculé, Elif Shafak nous raconte aussi l’histoire de nombre de femmes dans la Turquie d’aujourd’hui. A l’affût des silences pour mieux redonner la parole aux  » sans-voix « , la romancière excelle une nouvelle fois dans le portrait de ces  » indésirables « , relégués aux marges de la société.

Traduction (Anglais) : Dominique Goy-Blanquet


Flammarion
22€
Romans étrangers
AiresMarcus Malte

Rentrée littéraire début 2020

Ils sont sur l’autoroute, chacun perdu dans ses pensées. La vie défile, scandée par les infos, les faits divers, les slogans, toutes ces histoires qu’on se raconte – la vie d’aujourd’hui, souvent cruelle, parfois drôle, avec ses faux gagnants et ses vrais loosers. Frédéric, lanceur d’alerte devenu conducteur de poids lourds, Catherine, qui voudrait gérer sa vie comme une multinationale du CAC 40, l’écrivain sans lecteurs en partance pour « Ailleurs », ou encore Sylvain, débiteur en route pour Disneyland avec son fils… Leurs destins vont immanquablement finir par se croiser.

Un roman caustique qui dénonce, dans un style percutant à l’humour ravageur, toutes les dérives de notre société, ses inepties, ses travers, ses banqueroutes. Et qui vise juste – une colère salutaire, comme un direct au cœur.


Zulma
24€
Romans français
OtagesNina Bouraoui

Rentrée littéraire début 2020

 » Je m’appelle Sylvie Meyer. J’ai 53 ans. Je suis mère de deux enfants. Je suis séparée de mon mari depuis un an. Je travaille à la Cagex, une entreprise de caoutchouc. Je dirige la section des ajustements. Je n’ai aucun antécédent judiciaire.  » Sylvie est une femme banale, modeste, ponctuelle, solide, bonne camarade, une femme simple, sur qui on peut compter. Lorsque son mari l’a quittée, elle n’a rien dit, elle n’a pas pleuré, elle a essayé de faire comme si tout allait bien, d’élever ses fils, d’occuper sa place dans ce lit devenu trop grand pour elle.
Lorsque son patron lui a demandé de faire des heures supplémentaires, de surveiller les autres salariés, elle n’a pas protesté : elle a agi comme les autres l’espéraient. Jusqu’à ce matin de novembre où cette violence du monde, des autres, sa solitude, l’injustice se sont imposées à elle. En une nuit, elle détruit tout. Ce qu’elle fait est condamnable, passable de poursuite, d’un emprisonnement mais le temps de cette révolte Sylvie se sent vivante.
Elle renaît. Un portrait de femme magnifique, bouleversant : chaque douleur et chaque mot de Sylvie deviennent les nôtres et font écho à notre vie, à notre part de pardon, à nos espoirs de liberté et de paix.


JC Lattès
18€
Romans français
Une machine comme moiIan Mc Ewan

Rentrée littéraire début 2020

Londres, 1982. Dans un monde qui ressemble à s’y méprendre au nôtre, quelques détails dissonent : les Beatles sont toujours au complet, les Anglais ont perdu la guerre des Malouines et le chercheur Alan Turing est encore en vie. Grâce à lui, les prouesses technologiques sont inouïes et les avancées scientifiques en matière d’intelligence artificielle fulgurantes. C’est ainsi que Charlie fait l’acquisition d’un « Adam » , un androïde doté de l’intelligence artificielle la plus perfectionnée qui soit.
Adam ressemble beaucoup à un humain, sait faire la conversation, écrit des poèmes et proclame son amour pour Miranda, la compagne de Charlie. En dépit de la jalousie que cette déconcertante situation induit, le trio vit en bonne entente, insensible aux catastrophes économiques et sociales qui bouleversent l’Angleterre après l’assassinat du Premier ministre et la possibilité d’une sortie de l’Union européenne.
Mais Adam et ses semblables ont été conçus pour respecter les règles et ne parviennent pas à accepter les imperfections du monde – notamment le mensonge. La situation va alors se compliquer au sein de cet inquiétant ménage à trois. Dans ce roman subtil et subversif, à l’humour noir et à la pertinence redoutable, Ian McEwan explore le danger de créer ce que l’on ne peut contrôler, et pose une question mélancolique : Si nous construisions une machine qui puisse lire dans nos coeurs, pourrions-nous vraiment espérer qu’elle aime ce qu’elle y trouve ?


Gallimard
22€
Romans étrangers
Le chant des revenantsJesmyn Ward

Rentrée littéraire début 2020 / sortie poche

Le chant des revenants explore le cauchemar des Afro-Américains au coeur d’une Amérique à l’agonie. Consécration d’une auteure qui s’inscrit dans la droite lignée de Toni Morrison. Seule femme à avoir reçu deux fois le National Book Award, Jesmyn Ward nous livre un roman puissant, hanté, d’une déchirante beauté, un road trip à travers un Sud dévasté, un chant à trois voix pour raconter l’Amérique noire, en butte au racisme le plus primaire, aux injustices, à la misère, mais aussi l’amour inconditionnel, la tendresse et la force puisée dans les racines.


10/18
7.80€
Romans étrangers
SankharaFrédérique Deghelt

Rentrée littéraire début 2020

Ce matin de septembre 2001, Hélène quitte sa maison, son mari, ses jumeaux de cinq ans, et ne laisse qu’une lettre annonçant son retour une dizaine de jours plus tard. Elle prend le train pour la campagne, où se déroule un stage de méditation. Elle part se confronter à un mode de pensée dont elle ne sait rien, où le silence est imposé telle une lente plongée en soi-même. Pendant ce temps, Sébastien, son mari qui ne sait rien de cette quête, bascule vers la colère, la jalousie, le doute et l’épuisement.
Une réaction prévisible dans une telle situation d’abandon. Journaliste à l’AFP, cet homme doit néanmoins continuer, tenir le rythme, son rôle, sa place. S’accommoder plus que jamais du manque d’investissement, d’analyse, de temps et de discernement de la presse, cette gangrène du métier qu’il ne découvre pas mais qui, dans le chaos de sa vie intime, lui paraît inacceptable.


Actes Sud
21.80€
Romans français
Le lambeauPhilippe Lançon

 

Rentrée littéraire début 2020 / sortie poche

Philippe Lançon était dans les locaux de Charlie Hebdo le 7 janvier 2015. Sa mâchoire est emportée par les balles des frères Kouachi. La veille au soir, il assiste à la représentation de La Nuit des Rois de Shakespeare. Il a pris ses billets pour les Etats-Unis où il donnera des cours de littérature à Princeton et rejoindra sa nouvelle compagne. Le matin du 7 janvier, Houellebecq est interviewé sur France Inter pour la parution de Soumission ; Lançon, qui a écrit un papier élogieux dans Libé, écoute en faisant sa gymnastique sur un tapis qu’il a rapporté d’Irak en 1991, deux jours avant les bombardements américains.
A la conférence de Charlie Hebdo, tout le monde parle de Houellebecq, puis des banlieues, quand les tueurs arrivent. Philippe Lançon ne cherche pas à expliquer l’attentat. Il écrit sans pathos, sans complaisance pour lui-même, ce qui n’empêche pas l’émotion et la profondeur (sur la mémoire, la perception d’une vie). L’avant et le pendant sont d’une très grande intensité, la scène de l’attaque est extrêmement saisissante.
Dans ce livre de survie, Philippe Lançon s’attache à décrire sa vie qui bascule, lui qui, défiguré, reçoit « une blessure de guerre » dans un pays « en paix ». Il raconte ce jour où le temps s’est arrêté, les longs mois de convalescence et les dix-sept opérations qui lui ont permis de retrouver le bas de son visage, la reconstruction d’une vie sociale, professionnelle, à lui qui n’est désormais plus le même homme.


Folio
8.50€
Nos meilleures ventesRomans français
Le grand atlas du voyageurCollectif

Nouveauté Voyages 2019

Un outil pratique, une source d’inspiration et une façon ludique de parcourir le monde : le 1er Atlas Lonely Planet !
Des cartes détaillées couvrant 195 pays sont accompagnées de recommandations de lieux à découvrir : sites naturels remarquables, villes d’art, villages d’exception, sentiers de randonnée mythiques, plages de rêve, étonnants monastères, jardins, curiosités géologiques… De nombreuses photographies illustrent ces suggestions.
Pour mieux planifier son voyage, un récapitulatif des points d’accès au pays ou à la région recense les principales liaisons aériennes, ferroviaires, maritimes ou en bus. Des itinéraires précis sont également proposés.
Une couverture exhaustive du globe qui conjugue les atouts de Lonely Planet : l’expertise touristique, le savoir-faire cartographique et la passion de transmettre le goût du voyage et de l’aventure.


Lonely Planet
49€
Beaux-arts / photo / musique / cinéma
Au coeur de la violenceEdouard Louis, Thomas Ostermeier

Nouveauté Théâtre 2019

Reda se lève et marche d’une extrémité à l’autre de la chambre. Reda. Tu vas le payer, je vais te buter moi sale pédé, tu m’as insulté de voleur, je vais te faire la gueule pédale. Édouard, voix intérieure. Voilà pourquoi. Il désire et il déteste son désir. Maintenant il veut se justifier de ce qu’il a fait avec toi. Il veut te faire payer son désir. Il veut se faire croire que ce n’était pas parce qu’il te désirait que vous avez fait tout ce que vous avez fait mais que ce n’était qu’une stratégie pour faire ce qu’il te fait maintenant, que vous n’avez pas fait l’amour mais qu’il te volait déjà… En 2018, Thomas Ostermeier a adapté pour le théâtre le roman d’Édouard Louis, Histoire de la violence, avec l’auteur. Au coeur de la violence est le fruit de cette collaboration.


le Seuil
14€
Littérature LGBT+Poésie/théâtre/danse
Je suis qui? Je suis quoi?Conception du projet Sophie Nanteuil,scénario bandes dessinées de Jean-Michel Billioud,dessin bandes dessinées de Terkel Risbjerg,illustrations Zelda Zonk,préface Baptiste Beaulieu

Nouveauté jeunesse 2019

« Tu aimes les filles ? Tu aimes les garçons ? Tu ne sais pas trop ? Ton genre, ton corps ne te conviennent pas ? Tu te poses des questions sur ta vie, tes envies… et tu n’oses pas en parler autour de toi ? Ou bien un ou une amie vit cela ? Ce livre peut t’apporter des réponses. Notre identité n’est pas définie par la personne que l’on aime, ni par son genre.
Tu peux être qui tu veux. Et personne ne peut te l’interdire. » Un outil destiné à apporter des réponses aux questions des adolescents sur leur identité sexuelle à travers des témoignages et des biographies de personnes célèbres gays ou transgenres (Freddie Mercury, Sappho, Amélie Mauresmo, etc.).

Documentaire

De 11 à 15 ans


Casterman
13.95€
JeunesseLittérature LGBT+
Revue 12°5 des raisins et des hommes – n°7Philippe Toinard, rédacteur chef de 12°5.

Nouveautés Gastronomie / Vin 2019

  Les mentions obligatoires figurant sur une bouteille de vin sont nombreuses. Dans les faits, comparativement à celles qui doivent figurer sur les étiquettes des produits alimentaires, peu d’entre elles permettent au consommateur de savoir précisément ce qu’il boit. En effet – nous serions bien en peine de vous expliquer pourquoi – le vin, comme les autres alcools, profite d’une dérogation au règlement de l’Union européenne concernant l’information des consommateurs sur les denrées alimentaires. En même temps, lorsqu’on sait que seule 9% des vignes françaises sont conduites en bio, on se dit que si tous les vignerons devaient dès aujourd’hui lister sur leurs bouteilles les intrants utilisés à la vigne, mais aussi en cave, pour nombre d’entre eux, la longueur des étiquettes ne leur laisserait pas d’autre choix que d’embouteiller dans des magnums…
Dans ce nouveau 12°5, bottes aux pieds, carnet en poche, appareil photo en bandoulière, nous sommes allés à la rencontre de ces vignerons qui travaillent des vins 100% pur jus. Parfois non filtrés, jamais pasteurisés, pas ou peu soufrés… Totalement transparents on vous le dit, et surtout : bien vivants !


180°C
20€
Gastronomie, vinRevues
Les IncontournablesPhilippe Toinard / Eric Fénot

Nouveautés Gastronomie 2019

  10 chefs engagés dans une gastronomie responsable

Ils sont chefs étoilés, ou tout simplement appréciés pour la justesse de leur cuisine.
Ils sont passionnés par leur terroir, par ses producteurs, artisans et produits qui le font vivre.
Ils sont les garants d’une cuisine qui se veut responsable, respectueuse et engagée, en totale adéquation avec leur environnement
et les attentes de gourmets avertis… 180°C a sillonné les routes de France pour les rencontrer et les réunir dans un livre à la croisée entre le guide et la célèbre revue. Entre portraits et recettes, ces 10 Incontournables livrent en toute intimité leur vision de la gastronomie de demain.


180°C
25€
Gastronomie, vin
Les super pouvoirs des alguesRégine Quéva

Nouveautés Gastronomie et Bien-être 2019

Les algues font déjà partie de votre vie. Vous avez goûté à la nori en dégustant des sushis. Mais savez-vous que certaines ont le goût de fruit de mer  ? Certaines sont parfaites dans des desserts et d’autres encore ont un petit goût fumé.
Qu’elles soient vertes, brunes ou rouges, les algues nous veulent du bien  ! Ce sont des bombes nutritionnelles riches en vitamines, minéraux, oligo-éléments et même protéines.

Ce guide très pratique décrit les 10 algues les plus connues et plus faciles à trouver  :
–  Où se procurer des algues  ?
Comment les reconnaître à marée basse, comment les récolter et comment les préparer  ? Sous quelle forme les trouver en magasin bio ou sur Internet, comment les réhydrater…
–  Que peuvent-elles nous apporter  ?
Certaines sont très riches en vitamines, d’autres sont des gélifiants naturels, des concentrés de protéines, des antioxydants puissants  : au jardin, en cuisine, en cosmétique… découvrez leurs pouvoirs étonnants.
–  Comment les cuisiner  ?
Sucré, salé, dans une salade, sur un poisson, dans un dessert, dans un cocktail… vous trouverez des recettes très simples pour profiter au mieux de leurs bienfaits.


Larousse
12.90€
Gastronomie, vin
Le LoupJean Marc Rochette
Comme dans son précédent album, l’action se déroule au coeur du Massif des Écrins, dans la vallée du Vénéon. Un grand loup blanc et un berger vont s’affronter passionnément, jusqu’à leurs dernières limites, avant de pactiser et de trouver le moyen de cohabiter. Rochette célèbre une nouvelle fois la haute montagne, sa beauté, sa violence ; l’engagement et l’humilité qu’il faut pour y survivre. Il tente aussi, par la fiction, de trouver une porte de sortie au conflit irréductible de deux points de vues, justes l’un et l’autre : les bergers qui veulent protéger la vie de leurs bêtes, les parcs qui tentent de sauver des espèces en voie d’extinction.

Casterman
35€
BD, romans graphiques
Georges magazine n°fête foraine

Des histoires avec du rififi à la fête foraine, l’histoire vraie de Tivoli… Des jeux pour faire un petit tour à la Belle époque et un autre à Coney Island ! Des activités pour fabriquer un Chamboul tout, préparer des sucettes meringuées.


Maison Georges grain de sel
9.90€
Jeunesse
Maisons en liberté (écologiques et déconnectées)Dominic Bradbury

Nouveautés Essais 2019

 

Découvrez des refuges en forêt, des cabanes au pied de sommets enneigés, des maisons perchées sur des îles reculées et passez du rêve à la réalité.

Nous sommes nombreux à rêver d’échapper à la routine et aux désagréments du quotidien et de construire une maison bien à nous dans la nature. L’un des plus grands plaisirs que procure l’habitat autonome est le sentiment de liberté. Intimement liée à la contemplation de la beauté du monde naturel, l’idée de vivre en autonomie au XXIe siècle offre une occasion exceptionnelle de se libérer des réseaux traditionnels, qu’ils soient physiques ou virtuels, et de choisir librement son lieu et son mode de vie.


Editions de la Martinière
35€
Essais
Le grand guide marabout de l'autosuffisanceJohn Seymour

Nouveautés Essais 2019

Déjà dans les années 70, échapper à la folie du monde moderne était une préoccupation sociétale forte. Maintenant pour beaucoup cela devient une urgence. Ce livre que beaucoup d’entre nous on vu il y a plus plus de 40 ans, n’a pas perdu de son intérêt bien au contraire.


Marabout
29.90€
EssaisNos meilleures ventes
Le manuel des jardins agroécologiquesPatrick Lazic Geneviève Désert

Nouveautés Essais 2019

 

  En accord avec la Terre et les hommes, l’agroécologie se fonde sur le fonctionnement naturel du sol, du végétal et des microorganismes pour assurer une production à la fois abondante et écologique. Ce manuel détaille les bases et les techniques de l’agroécologie pour pouvoir les appliquer dans les jardins potagers.


Actes Sud
29€
Essais
Le New Deal vert mondialJérémy Rifkin

Nouveautés Essais 2019

 

Après avoir théorisé la Troisième Révolution industrielle, Jeremy Rifkin développe son grand projet de New Deal vert mondial. Il s’agit d’un véritable plan de transformation de la société pour faire face au changement climatique en construisant un monde post-énergies fossiles.

Jeremy Rifkin, qui travaille main dans la main avec les gouvernements pour promouvoir cette nouvelle donne verte – aux États-Unis, en Europe ou en Chine – propose un véritable mode d’emploi. Un manuel de transition globale qui permettrait de produire 100 % de l’électricité à partir de sources propres et renouvelables ; d’améliorer et d’augmenter l’efficacité du réseau énergétique, du réseau des transports ou du secteur du bâtiment ; d’investir dans la recherche et le développement de technologies vertes ou de proposer de nouveaux emplois nés de cette nouvelle économie.


Les liens qui libèrent
21.80€
Essais
Retour aux plantes sauvagesGerda Holzmann

Rentrée Arts Automne/Hiver 2019

 

Partez à la découverte des plantes sauvages : comment les reconnaître, les cueillir, les cultiver, comment les conserver et les utiliser… Recettes de cuisine, de boissons, de crèmes de soin, de lotions, de préparations pour le bain, de fumigations… l’auteur nous présente 30 plantes sauvages qui ont absolument tout pour plaire !


Le Rouergue
34€
Beaux-arts / photo / musique / cinéma
L'offrande grecquePhilip Kerr

Rentrée Policier Automne/Hiver 2019

 

« L’un des meilleurs antihéros jamais créés en littérature. » Lee Child

Munich, 1957. Bernie Gunther a désormais une nouvelle identité et met son expérience de policier au service d’une compagnie d’assurances après avoir quitté son poste à la morgue.

On l’envoie à Athènes, où un bateau appartenant à Siegfried Witzel, un ancien soldat de la Wehrmacht, a coulé. Flanqué d’un assistant peu téméraire, Bernie a tout juste le temps de rencontrer l’Allemand que ce dernier est retrouvé mort.

Lorsque Bernie découvre que le propriétaire du bateau était en fait un Grec juif déporté à Auschwitz, il sait qu’il va devoir,une nouvelle fois plonger dans les heures sombres de la Seconde Guerre mondiale…


Le Seuil
22.50€
Littérature policière
En attendant le jourMichael Connelly

Rentrée Policier Automne/Hiver 2019

 

Reléguée au quart de nuit du commissariat d’Hollywood, l’inspectrice Renée Ballard se lance dans des enquêtes qu’elle n’a pas le droit de mener à leur terme. Le règlement l’oblige en effet à les confier aux inspecteurs de jour dès la fin de son service. Mais, une nuit, elle tombe sur deux affaires qu’elle refuse d’abandonner: le tabassage d’un prostitué laissé pour mort dans un parking, et le meurtre d’une jeune femme lors d’une fusillade dans un night-club. En violation de toutes les règles et contre les désirs mêmes de son coéquipier, elle décide de travailler les deux dossiers de jour tout en honorant ses quarts de nuit. L’épuisement la gagne, ses démons la rattrapent et la hiérarchie s’acharne, mais Renée Ballard n’est pas du genre à se laisser marcher sur les pieds.


Calmann-Levy
21.90€
Littérature policière
CauchemarPaul Cleave

Rentrée Policier Automne/Hiver 2019

 

Acacia Pine, États-Unis. Une petite fille, Alyssa Stone a mystérieusement disparu. Noah, un des flics du village fait irruption chez le principal suspect. Envahi par la colère, il le séquestre et le torture jusqu’à ce que l’homme lui révèle le lieu où Alyssa est captive. Noah file alors vers une vieille maison abandonnée, la ferme des Kelly, où il la retrouve enchaînée dans la cave, encore en vie.
Fin de l’histoire ? Non, début de l’histoire. Dévoiler davantage la suite des événements serait criminel. Sachez seulement que ceux-ci se passent douze ans plus tard. Le jour où Alyssa est à nouveau portée disparue. Et que le cauchemar recommence.
L’auteur d’Un Employé modèle et de Ne fais confiance à personne nous revient plus en forme que jamais avec ce thriller d’une efficacité rare, entêtant comme un cauchemar récurrent.


Sonatine
22€
Littérature policière
Cartes du monde

Rentrée Arts Automne/Hiver 2019

 

Les cartes nous aident à comprendre le monde et à le parcourir. Au cours des siècles, elles n’ont cessé de gagner en finesse et en précision : les zones d’ombre ont disparu. Si, aujourd’hui, la navigation repose essentiellement sur les outils numériques, la cartographie actuelle s’est ouverte aux illustrations et infographies avant-gardistes, aux interprétations singulières et intimes. Cartes du monde rassemble des œuvres exceptionnelles réalisées par une nouvelle génération de graphistes, d’illustrateurs et de cartographes. Cet ouvrage met en avant des lieues spécifiques, dépeint des scènes locales et raconte des histoires qui vont bien au-delà de la retranscription brute des informations. Tantôt d’une précision et d’un niveau de détails extrêmes, tantôt relevant de l’interprétation personnelle, naïve ou moderniste, les projets – des cartes et atlas inspirés des formes classiques aux expérimentations cartographiques les plus novatrices – présentés ici proviennent du monde entier.


Editions Epa
39.95€
Beaux-arts / photo / musique / cinéma
Gérard PhilipeGerard Bonal

Rentrée Arts Automne/Hiver 2019

 

Il est mort si jeune, il est mort si vite – le 25 novembre 1959, âgé d’à peine trente-sept ans – que son image s’est figée, définitivement fraîche et séduisante. De cet éternel jeune homme le temps a fait un mythe. Comme si le public avait compris que tous les engagements du comédien, artistiques et politiques, représenteraient un jour, aux yeux de l’histoire, le visage même des années cinquante.
De son premier rôle, en 1943, jusqu’à sa dernière apparition sur les écrans, Gérard Philipe a incarné le héros idéal de la France de l’après-guerre: Fanfan la Tulipe, Rodrigue ou Julien Sorel… Au cinéma comme sur la scène du TNP de Jean Vilar. Vingt pièces de théâtre, trente films : c’est le bilan d’une carrière passionnée, rigoureuse, celle d’un acteur engagé dans son temps, celui de la  » guerre froide « , de l’affrontement des deux blocs, soviétique et américain.
Gérard Philipe avait jalousement caché à tous le drame qui le frappait : la condamnation de son père par les tribunaux de l’épuration en 1945. Cette nouvelle édition, grâce à des documents familiaux pour la première fois exploités, revient sur ce douloureux épisode et l’éclaire d’une troublante lumière.


Le Seuil
23.50€
Beaux-arts / photo / musique / cinéma
Ella Fitzgerald (Sessions photographiques de JP Leloir)Jean Michel Boissier

Rentrée Arts Automne/Hiver 2019

 

Lors de ses premiers concerts en France, elle remarque rapidement un photographe pourtant discret, et souvent accompagné d’une femme qui lui porte son équipement : M. et Mme Leloir travaillent en étroite collaboration. Près de la scène, dans les coulisses ou les couloirs des aéroports, sur les principaux festivals français, Jean-Pierre Leloir a trouvé dans le personnage de Ella Fitzgerald une icône photographique. Leur complicité et le respect mutuel de ces deux artistes se retrouvent aujourd’hui dans cet ouvrage qui retrace quarante ans de carrière en France à travers plus de 250 photographies souvent inédites, d’extraits de carnets et d’agenda.


Glénat
39.95€
Beaux-arts / photo / musique / cinéma
Prince the beautiful ones (mémoires inachevées)Prince

Rentrée Arts Automne/Hiver 2019

 

Comment Prince est devenu Prince. Cet ouvrage comprend les textes autobiographiques que Prince a rédigés avant sa mort, des pages de prose lyrique qui nous transportent dans le monde de son enfance ; sous forme de scrapbook, on y découvre ses débuts dans la musique, avant la sortie de son premier disque ; une série de photos personnelles illustrent l’évolution de l’artiste jusqu’à son avènement ; les documents originaux liés à Purple Rain – l’étape finale de l’autocréation de Prince – sont aussi réunis ici.
Dans une introduction émouvante, Dan Piepenbring raconte sa collaboration avec l’artiste dans les derniers mois de sa vie, une période où celui-ci réfléchissait à une manière différente de s’exprimer et de diffuser ses idées, tout en conservant son mystère et sa mystique.
The Beautiful Ones n’est pas seulement un hommage à une icône universelle, c’est une véritable oeuvre de création littéraire, reflétant la vision artistique de Prince, sa voix et son image – son dernier cadeau au monde.


Robert Laffont
27€
Beaux-arts / photo / musique / cinéma
Pour commencer encoreGeorges Didi-Huberman

Rentrée Arts Automne/Hiver 2019

 

La carte blanche donnée à Georges Didi- Huberman pour la collection « Les singuliers » a déclenché une création unique, plus qu’un texte dialogué avec Philippe Roux, la vie à l’oeuvre objet de ces livres, est un autoportrait intime, où se révèlent toutes les clés d’une oeuvre, et un homme.


Argol
29€
Beaux-arts / photo / musique / cinéma
Jane Birkin Post-scriptumJane Birkin

Rentrée Arts Automne/Hiver 2019

 

« Post-scriptum, c’est le démarrage d’une autre vie. C’est le début de ma vie avec Lou… de mon union avec Jacques Doillon… Kate qui était enfant dans le premier tome est maintenant teenager, Charlotte a neuf ans…
C’est une autre ouverture, une autre balade, plus curieuse des autres, découvrant une trajectoire, des concerts, des tournées, des pièces de théâtre, voyageant, parfois m’attachant à des personnes qui n’étaient pas seulement mes parents, ma sœur Linda, mon frère Andrew, les enfants… Mais l’amour est toujours l’amour, peut-être même qu’il y en avait un autre dans cette vie vieillissante, dans mon cas solitaire, accompagnée par mes amis… Il me semble que j’ai plutôt navigué dans un optimisme absolument infondé. J’ai cessé d’écrire ce journal à Besançon le 11/12/13… en apprenant la mort de Kate… »


Fayard
23€
Beaux-arts / photo / musique / cinéma
Bob Dylan Highway 61 Revisited / Vinyle et Chansons expliquéesPhilippe Margotin JM Guesdon

Rentrée Arts Automne/Hiver 2019

 

La Highway 61, l’artère principale du country blues, est née au même endroit que moi… » écrit Dylan dans ses Chroniques. Les neuf chansons réunies sur cet album sont la quintessence de l’art de Dylan, avec l’apparition d’instruments nouveaux comme l’orgue associé à la guitare électrique, et certains des plus beaux textes du poète. Extrait du best-seller Bob Dylan, la totale, retrouvez tous les détails et le décryptage des neuf chansons et du bootleg Sitting On A Barbed Wire Fence pour accompagner l’écoute du vinyle.


Editions Epa
39.95€
Beaux-arts / photo / musique / cinéma
Brian de Palma EntretiensSamuel Blumenfeld Laurent Vachaud

Rentrée Arts Automne/Hiver 2019

 

Brian De Palma est l’un de ces wonderboys qui, avec Coppola, Scorsese, Lucas et Spielberg, ont bouleversé le cinéma américain des trente dernières années.
Cet immense metteur en scène a réalisé 25 longs-métrages, exerçant son talent dans des genres aussi différents que le thriller (Sœurs de sang, Obsession, Pulsions, Blow Out, Body Double), le film d’action (Scarface, Les Incorruptibles, L’Impasse, Mission impossible), le fantastique (Carrie, Phantom of the Paradise), le film de guerre, la SF et la comédie.
Brian De Palma est un cinéaste très discret, avare d’interviews et a fortiori de confidences sur son œuvre et sa vie. Ce livre, qui est donc en quelque sorte un exploit, paraît au cœur d’une bibliographie à peu près vierge sur le sujet.


Carlotta
35€
Beaux-arts / photo / musique / cinéma
Les AutodafeursMarine Carteron

Rentrée Jeunesse Automne/Hiver 2019

 

À la mort de leur père, Auguste, un lycéen d’aujourd’hui, et sa petite sœur Césarine, autiste géniale, sont plongés tête la première dans une guerre secrète. Elle oppose depuis des siècles, La Confrérie et Les Autodafeurs. Nos deux héros vont devenir malgré eux les acteurs de ce conflit millénaire. Son enjeu ? Le contrôle du savoir et la main mise sur sa forme la plus ancienne : Les livres… Redécouvrez avec cette intégrale la série culte de Marine Carteron (auteure de Génération K, L’attaque des cubes et Dix). Aventure, humour et action sont au rendez-vous !


Le Rouergue
25€
Jeunesse
Coffret collector ; 13 écrits de ThoreauHenry D. Thoreau

Coffret littérature hiver 2019-2020

Ce coffret regroupe les douze essais du fondateur du nature writing, accompagnés d’un volume supplémentaire – rédigé par le spécialiste français de l’écrivain américain, Michel Granger : Thoreau essayiste.


Le mot et le reste
29.90€
EssaisRomans étrangers
Revue Reliefs n°10. Lacs

Nouveauté revues / Hiver 2019-2020

Dossier Lacs : physiologie et pathologies des lacs, vivre autour d’un lac, lac Tchad, lac Pavin et autres lacs maars, entretien avec Laurent Touchart, extraits littéraires illustrés, espèces en danger, les plus grands lacs du monde, cités lacustres et flamants roses, conseils de lecture, de films, de musique…

Hors dossier : atlas du Soleil, cartes anciennes, héros d’hier et d’aujourd’hui, entretiens, portfolios, planches naturalistes, trésors photographiques, portrait de Rachel Carson, agenda culturel, correspondance, poème et récit illustrés…


19€
Revues
Carnet de Notes Animaux aquatiques

Nouveauté papeterie / Hiver 2019-2020

Conçus pour les croquis et les dessins, les carnets thématiques blancs reprennent en première de couverture les illustrations de Stefan Glerum ou des thèmes naturalistes chers à l’univers de Reliefs : des espèces zoologiques et sous-marines fascinantes.

Carnet de Notes Animaux aquatiques

12,5 x 19 cm
72 pages blanches


Reliefs
Sélection papeterie & objets
Revue 303 - AnimalCollectif

Nouveauté revues / Hiver 2019-2020

Espèces qui disparaissent ou qu’il faut à tout prix réguler, revendications des véganes, difficultés des éleveurs : plus un jour ne se passe sans que les médias ne nous parlent des animaux, sur un ton tour à tour catastrophiste, passionné, indigné et ricaneur.

Ce numéro entend traiter ce thème avec calme et lucidité, en multipliant les points de vue : artistique, psychologique, philosophique, scientifique… On y découvre des aspects émouvants et insoupçonnés de la profondeur des liens qui nous unissent à ces êtres embarqués avec nous dans le tourbillon de l’existence – c’est aussi, au passage, l’occasion d’en apprendre beaucoup sur nous-mêmes.


303
15€
Revues
Dans les forêts de Sibérie. D’après le récit de Sylvain TessonSylvain Tesson, Virgile Dureuil
Rentrée 2019 / sortie en novembre
L’adaptation en bande dessinée du best-seller de Sylvain Tesson.
Peut-on se détacher complètement du monde des hommes ? Quitter la ville et son quotidien pour aller vivre au bout du monde, tel est le défi que s’est donné Sylvain Tesson. De février à juillet 2010, l’écrivain voyageur a choisi de vivre la fin de l’hiver puis le printemps sibérien. Habitant seul une cabane au bord du Lac Baïkal, il s’est plié au silence en choisissant de vivre lentement, environné de livres, de vodka et de souvenirs. Sans déranger la nature mais en s’interrogeant avec elle dans une introspection au long cours, Tesson a marché, exploré, pêché, il a fait du patin à glace sur le lac et accepté l’hospitalité de ses rares voisins. Cette ascèse de six mois loin de la France, l’auteur en a fait le récit dans son célèbre livre paru chez Gallimard en 2011. Par un dessin subtil et généreux tout en couleur, Virgile Dureuil en propose pour la première fois une adaptation en bande dessinée…

Casterman
18€
BD, romans graphiques
CynthiaOrtolani Leo

Rentrée 2019 / sortie en novembre

Si vous pensez qu’être transexuel est un problème, alors vous n’avez jamais eu de vrais problèmes. Vous n’avez jamais été transexuel et amoureux ». Cynthia est blonde platine, à un goût immodéré pour les imprimés léopard, adore tomber amoureuse et aspire à une vie ordinaire. Cynthia est transexuelle aussi.


Steinkis
20€
BD, romans graphiquesLittérature LGBT+
Francis Bacon ou la mesure de l'excèsYves Peyré

Rentrée Arts Automne/Hiver 2019

Yves Peyré, écrivain et ami de Francis Bacon (1909-1992), consacre à l’œuvre et au destin de l’artiste un ouvrage particulièrement complet tant en terme d’analyse que de reproduction des peintures et des dessins. II y évoque l’apport majeur de ce grand peintre inclassable, de ses débuts de jeune designer dans les années 1920 jusqu’à ses derniers grands triptyques de la fin des années 1980, et offre un regard personnel et touchant sur sa personnalité complexe et sur son œuvre hors mesure. Une œuvre tourmentée, parfois violente, reflet de ses plus intimes blessures, mais néanmoins lumineuse par ses couleurs et par sa quête d’absolu.


Gallimard
49€
Beaux-arts / photo / musique / cinéma
Atlas des Fortunes de MerCyril Hofstein

Rentrée Arts Automne/Hiver 2019

Le fabuleux trésor du capitaine Kidd, le mystère des tableaux perdus de la Grande Catherine, l’agonie de la Sémillante… Les histoires de navires et de marins enchantent notre patrimoine maritime. Les fortunes de mer présentées dans cet Atlas nous emportent vers des horizons où le moindre coup de vent peut se changer en tempête et emmener par le fond le plus fiable des bateaux.
Des côtes du Ponant à l’océan Indien, naufrages, grandes découvertes, disparitions ou sauvetages miraculeux dessinent dans cet ouvrage une vaste et fascinante carte des océans, où tout peut arriver.


Arthaud
25€
Beaux-arts / photo / musique / cinéma
On a mangé sur une îleCollectif

Rentrée 2019 / sortie en septembre

Passé de l’action sociale à la cuisine d’excellence, le parcours de Gérard Bossé, cuisinier étoilé, est exemplaire à bien des égards. Sept auteurs tout aussi remarquables dressent le portrait de cet hédoniste militant.

Cuisinier étoilé installé en Anjou, avec son épouse Catherine, depuis 34 ans, militant

politique et amateur de rock, Gérard Bossé est aussi réputé pour ses coups de gueule et ses opinions tranchées. Ces traits de caractère ont eu pour effet de lui attirer la sympathie de nombreux artistes et particulièrement ceux de la bande dessinée qui rendent hommage, avec ce livre, à son parcours exemplaire.


Delcourt
BD, romans graphiquesGastronomie, vin
L'Onde Dolto 1/2Scénariste : VIDAL Séverine, DOLTO Catherine Illustrateur : JARABA ALICIA

Rentrée 2019 / sortie en octobre

Comprendre l’enfant comme un individu… Le temps de deux saisons radiophoniques qui l’ont rendue célèbre, Françoise Dolto a su trouver les mots pour répondre aux lettres de parents en difficulté avec leurs enfants.

En 1976, « Lorsque l’enfant paraît » devient une émission culte, et Françoise Dolto,

pédiatre et psychanalyste, la référence majeure en France sur les questions de l’enfance, transformant le regard des adultes sur les enfants. Après avoir été aussi un immense succès de librairie, ses réponses aux parents sont mises en scène en bd, témoignant de la définitive modernité de cette exceptionnelle éducatrice.


Delcourt
BD, romans graphiques
SoonBenjamin Adam Thomas Cadène

Rentrée 2019 / sortie en octobre

En 2151, la population mondiale a été divisée par dix en raison des dégâts climatiques. L’humanité vit dans un équilibre précaire. Regroupée dans sept zones urbaines, elle a inventé de nouveaux modèles de vie sociale. Ailleurs, la nature s’étend librement. Simone, astronaute, fait partie d’une mission d’exploration spatiale nommée « SOON » : un voyage sans retour, un projet d’une ambition inédite dans l’histoire de l’humanité.

Avant le grand départ, elle emmène son fils Youri pour un dernier road-trip. Au contact du monde, Youri comprendra-t-il le désir d’absolu, d’aventure et d’inconnu de sa mère ?


Dargaud
27€
BD, romans graphiques
Les Crocodiles sont toujours là Juliette Boutant, Thomas Mathieu
Rentrée 2019 / sortie en septembre
Malgré des avancées grâce au mouvement #metoo, le Projet Crocodiles est toujours utile aujourd’hui pour combattre toutes les formes de sexisme !
Le Projet Crocodiles naît sur Internet en même temps que le site Paye Ta Shnek et bien avant le mouvement #metoo. Des témoignages de femmes victimes de harcèlement de rue et de sexisme y sont transposés en bande dessinée avec une originalité : les hommes sont représentés sous la forme de crocodiles. Juliette Boutant rejoint Thomas Mathieu et, ensemble, ils rendent compte d’actes sexistes qui se déroulent aussi ailleurs que dans la rue : les violences gynécologiques et obstétricales, le sexisme dans les rapports avec la police, en milieu professionnel, dans la sexualité, la vie publique ou encore l’éducation.

Casterman
19.50€
BD, romans graphiques
JIM CURIOUS, VOYAGE À TRAVERS LA JUNGLEMATTHIAS PICARD

Rentrée 2019 / sortie en septembre

Jim Curious est endormi, mais quelque chose se pose sur son visage… C’est une libellule, qui s’envole et prend la fuite à travers le miroir du salon ! Jim s’engage à sa suite et, soudain, une forêt puissante et ancestrale lui fait face …

Au cœur d’une mangrove dédaléenne, sous les frondaisons lumineuses d’une forêt primaire, au pied de pins millénaires, Jim le scaphandrier entame un nouveau périple ! Il sillonne un champ de lentilles d’eau sans déranger grenouilles et crocodiles, se laisse guider vers les sous-bois par d’envoûtants papillons et s’avance dans la jungle…

Majestueux et tendus vers le ciel, tortueux ou intrigants : les arbres forment le décor de ce nouveau voyage en trois dimensions ! Singes, toucans, tortues, serpents : les forêts vibrent de vie, et ces rencontres rythment la marche paisible de Jim Curious. Mais, sourdement, la présence de l’homme affleure — fait surface, et interroge…

Sept ans après un premier Voyage au cœur de l’océan, Matthias Picard redonne vie au candide scaphandrier pour un nouveau conte muet et poétique ! Évoquant autant Gustave Doré que les affichistes psyché du Mouse Studio, son trait est toujours plus virtuose, et sa mise en relief magistrale. Les paysages se succèdent, d’une beauté formidable. Jim esquisse un sourire : il contemple, et c’est nous qui sommes émerveillés.

Vendu avec deux paires de lunettes 3D anaglyphes


2024
19€
BD, romans graphiques
Capital et idéologieThomas Piketty

Rentrée Essais Automne 2019 / sortie en octobre

Toutes les sociétés humaines ont besoin de justifier leurs inégalités : il faut leur trouver des raisons, faute de quoi c’est l’ensemble de l’édifice politique et social qui menace de s’effondrer. Les idéologies du passé, si on les étudie de près, ne sont à cet égard pas toujours plus folles que celles du présent. C’est en montrant la multiplicité des trajectoires et des bifurcations possibles que l’on peut interroger les fondements de nos propres institutions et envisager les conditions de leur transformation.
À partir de données comparatives d’une ampleur et d’une profondeur inédites, ce livre retrace dans une perspective tout à la fois économique, sociale, intellectuelle et politique l’histoire et le devenir des régimes inégalitaires, depuis les sociétés trifonctionnelles et esclavagistes anciennes jusqu’aux sociétés postcoloniales et hypercapitalistes modernes, en passant par les sociétés propriétaristes, coloniales, communistes et sociales-démocrates. À l’encontre du récit hyperinégalitaire qui s’est imposé depuis les années 1980-1990, il montre que c’est le combat pour l’égalité et l’éducation, et non pas la sacralisation de la propriété, qui a permis le développement économique et le progrès humain.
En s’appuyant sur les leçons de l’histoire globale, il est possible de rompre avec le fatalisme qui nourrit les dérives identitaires actuelles et d’imaginer un socialisme participatif pour le XXIe siècle : un nouvel horizon égalitaire à visée universelle, une nouvelle idéologie de l’égalité, de la propriété sociale, de l’éducation et du partage des savoirs et des pouvoirs.

Directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales et professeur à l’École d’économie de Paris, Thomas Piketty est l’auteur du Capital auXXIe siècle (2013), traduit en 40 langues et vendu à plus de 2,5 millions d’exemplaires, dont le présent livre est le prolongement.


Le Seuil
25€
EssaisNos meilleures ventes
Mémoires vivesEdward Snowden

Rentrée Essais Automne 2019 / sortie en  septembre

Les Éditions du Seuil publient, simultanément avec 20 autres éditeurs dans le monde, Mémoires vives, l’édition française du livre d’Edward J Snowden, Permanent record. L’ouvrage original est publié par Metropolitan books (Macmillan) aux Etats-Unis le 17 septembre 2019.

En 2013, un jeune homme de 29 ans surprend le monde entier en quittant la communauté du renseignement et en révélant que le gouvernement des États-Unis poursuit le projet secret de collecter toutes nos conversations téléphoniques, nos textos et nos emails. Ils veulent établir un système de surveillance de masse sans précédent, capable de s’infiltrer dans la vie privée de chaque personne sur la planète.

Il révèle pour la première fois dans ce livre son histoire, comment il a participé à la mise en place de ce système et la crise de conscience qui l’a conduit à la révéler au public.

« Edward J Snowden a décidé à l’âge de 29 ans de sacrifier son avenir personnel pour le bien de son pays, déclare John Sargent, président de Macmillan USA. Il a témoigné ainsi d’un courage immense, et, qu’on le veuille ou non c’est une fabuleuse histoire américaine. Il n’y a aucun doute que le monde est plus sûr et respectueux grâce à ce qu’il a fait. C’est une immense fierté pour Macmillan de publier Permanent record. »

Porté par une passion sans faille pour la vérité et une inébranlable sincérité, Mémoires vives est un témoignage exceptionnel, appelé à devenir un classique de notre temps.

Traduit Par Etienne Menanteau et Aurélien Blanchard


Le Seuil
19€
Essais
Pierre Kropotkine & l'économie par l'entraideRenaud Garcia et Pierre Kropotkine

Rentrée Essais Automne 2019 / sortie en septembre

Pourquoi l’entraide est-elle notre unique chance de survie?

Géographe, naturaliste, explorateur, militant et théoricien du communisme anarchiste, Pierre Kropotkine (1842-1921) s’est insurgé contre la vision d’une société régie par la compétition et la concurrence. Réfutant les théories du darwinisme social, il montre que la coopération et la solidarité sont un facteur essentiel de la survie des espèces.

Il trace les contours d’une économie par l’entraide qui garantit la satisfaction des besoins, évite le gaspillage et engendre une organisation collective maîtrisable par les individus.

Renaud Garcia rappelle que les propositions du « prince des anarchistes » restent des pistes d’actualités pour contrer l’idéologie capitaliste compétitive et le productivisme.


Le passager clandestin
10€
Essais
Françoise d'Eaubonne & l'écoféminismeCaroline Goldblum et Françoise d’Eaubonne

Rentrée Essais Automne 2019 / sortie en septembre

Et la planète mise au féminin reverdirait pour tous! »

Écrivaine libertaire et prolifique, militante chevronnée, pionnière du mouvement féministe et de la décroissance, Françoise d’Eaubonne (1920-2005) est à l’origine du concept d’écoféminisme. L’oppression patriarcale des femmes et l’exploitation capitaliste de la planète découleraient des mêmes mécanismes de domination et doivent donc être combattues ensemble.

Incompris voire tourné en dérision en France, son projet de muter vers une société autogestionnaire, fondée sur l’égalité des sexes, des peuples et la préservation de la nature fait largement écho aux idéaux de la décroissance.

Caroline Goldblum nous montre la pertinence et l’actualité des idées et modes d’action écoféministes dans un contexte d’urgence climatique.


Le passager clandestin
10€
EssaisNos meilleures ventes
Habiter en oiseauVinciane DESPRET Stéphane DURAND - Postfacier Baptiste MORIZOT - Postfacier

Rentrée Essais Automne 2019 / sortie en octobre

Qu’est-ce que serait un territoire du point de vue des animaux ? Vinciane Despret mène l’enquête auprès des ornithologues.
Car ce qui l’intéresse surtout, c’est d’observer la naissance et le développement de l’intérêt que les scientifiques portent aux oiseaux.
Où l’on voit alors que, plus on étudie les oiseaux, plus les choses se compliquent. De nouvelles manières de faire territoire apparaissent, bien plus complexes que les ornithologues ne pouvaient l’imaginer. Et si ces manières n’étaient que du spectacle, des parades dont personne n’est vraiment dupe ? Et si ce n’était qu’un jeu, pour “faire semblant” ? Et si l’on prêtait attention au fait que les territoires sont toujours collés les uns aux autres ? Ne seraient-ils pas, alors, une façon pour les oiseaux de continuer à vivre ensemble en étant autrement organisés ?
Sous la plume de Vinciane Despret, oiseaux et ornithologues deviennent intensément vivants et extrêmement attachants. À l’issue de ce livre, on ne devrait plus considérer la notion de territoire comme allant de soi. Et l’on n’entendra peut-être plus de la même façon les oiseaux chanter.


Actes Sud
20€
EssaisNos meilleures ventes
Les besoins artificiels. Comment sortir du consumérismeRazmig KEUCHEYAN

Rentrée Essais Automne 2019 / sortie en octobre

Le capitalisme engendre des besoins artificiels toujours nouveaux. Celui de s’acheter le dernier iPhone, par exemple, ou de se rendre en avion dans la ville d’à côté. Ces besoins sont non seulement aliénants pour la personne, mais ils sont écologiquement néfastes. Leur prolifération sous-tend le consumérisme, qui lui-même aggrave l’épuisement des ressources naturelles et les pollutions.
À l’âge d’Amazon, le consumérisme atteint son « stade suprême ». Ce livre soulève une question simple : comment couper court à cette prolifération de besoins artificiels ? Comment sortir par là même du consumérisme capitaliste ? La réflexion s’appuie sur des chapitres thématiques, consacrés à la pollution lumineuse, à la psychiatrie de la consommation compulsive ou à la garantie des marchandises, pour élaborer une théorie critique du consumérisme. Elle fait des besoins « authentiques » collectivement définis, en rupture avec les besoins artificiels, le cœur d’une politique de l’émancipation au XXIe siècle.
Chemin faisant, le livre évoque la théorie des besoins de Karl Marx, André Gorz et Agnes Heller. Pour ces auteurs, les besoins « authentiques » ont un potentiel révolutionnaire. Comme disait Marx, « une révolution radicale ne peut être que la révolution des besoins radicaux ».


La Découverte / Zones
18€
EssaisNos meilleures ventes
Jouir. En quête de l’orgasme fémininSarah BARMAK

Rentrée Essais Automne 2019 / sortie en octobre

Libérée, la sexualité des femmes d’aujourd’hui ? On serait tenté de croire que oui. Pourtant, plus de 50 % d’entre elles se disent insatisfaites, que ce soit à cause d’un manque de désir ou de difficultés à atteindre l’orgasme. Si tant de femmes ordinaires sont concernées, peut-être qu’elles n’ont rien d’anormal et que ce n’est pas à la pharmacie qu’il faut aller chercher la solution. Le remède dont elles ont besoin est plus certainement culturel, et passe par une réorientation de notre approche androcentrée du sexe et du plaisir.
Tour à tour reportage, essai et recueil de réflexions à la première personne, cet ouvrage enquête sur les dernières découvertes scientifiques ayant trait à l’orgasme féminin. On y apprend ainsi qu’une chercheuse en psychologie clinique a recours à la méditation de pleine conscience pour traiter les troubles à caractère sexuel. On y découvre aussi diverses façons dont les femmes choisissent de redéfinir leur sexualité. Cette aventure aux confins de la jouissance nous emmène jusqu’au festival Burning Man, où l’orgasme féminin est donné à voir sur scène, ou encore dans le cabinet feutré d’une thérapeute qui propose de soigner les traumatismes liés au viol à l’aide de massages sensuels.

Traduit de l’anglais (Canada) par Aude Sécheret

Préface de Maïa Mazaurette


La Découverte / Zones
17€
EssaisNos meilleures ventes
Plan B pour la planète : Le New Deal vertNaomi Klein

Rentrée Essais Automne 2019 / sortie en novembre

La maison brûle ! La crise climatique est là qui menace l’équilibre du monde. De plus en plus de mouve­ments sociaux déclarent l’état d’urgence social et écologique. Pourquoi sommes-nous incapables d’agir en conséquence ? Comment éteindre l’incendie ?

Depuis plus de vingt ans, Naomi Klein ausculte la planète et se fait l’écho incisif de la guerre économique qui a pris pour cibles les individus et les ressources naturelles. Depuis une décennie, elle défend un programme radical et audacieux, qu’on appelle aujourd’hui le New Deal vert. L’heure n’est plus aux réformes, aux taxes et aux plafonnements, l’heure est aux transformations, aux bouleversements sans concession.

Dans ce volume, qui réunit pour la première fois une décennie de textes passionnés (2010-2019) – grandes enquêtes, écrites sur la ligne de front des catastrophes écologiques, et discours inédits –, Naomi Klein apparaît sous un jour prophétique. Elle nous engage à nous attaquer à la racine des problèmes en luttant de conserve contre le dérèglement climatique et les inégalités sociales et raciales, inextricablement liés. Elle explore l’antagonisme dans lequel nous vivons, urgence écologique versus “présent perpétuel”, l’histoire des brusques changements que l’humanité a su opérer face aux périls, ou analyse en quoi l’essor du suprémacisme blanc et la fermeture des frontières s’apparentent à une “barbarie climatique”.

Au moment où les océans montent aussi dangereusement que les flots de haine, ces textes brossent un portrait saisissant de l’état du monde, ainsi que des personnes et des mouvements qui se dressent pour faire du désastre en puissance l’occasion rêvée de transformer notre civilisation.

Travail d’investigation imparable, manifeste politique et plan de sauvetage : Plan B pour la planète est tout cela à la fois.

Naomi Klein est une journaliste d’investigation, essayiste engagée, auteure de best-sellers internationaux comme No Logo, La Stratégie du choc, Tout peut changer, ou Dire non ne suffit plus, publiés en France par Actes Sud. Elle est la première titulaire de la chaire Gloria Steinem (“Médias, culture et études féministes”), créée à l’université Rutgers. Elle a cofondé The Leap, une organisation qui lutte en faveur de la justice climatique.

Traduit de l’anglais (Canada) par : Matthieu DUMONT


Actes Sud
23€
Essais
Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du toutAlice Munro

Nouveautés rentrée littéraire Automne 2019 / sortie en octobre

De quoi parlent les histoires d’Alice Munro ?

De baisers donnés.

De meubles encombrants dont on ne parvient pas à se séparer.

De trahisons nécessaires.

De mots d’adieu.

De femmes déchirées entre la passion et la vie domestique, le désir d’être libre et la bonne éducation.

Neuf histoires d’amour, en somme

La nouvelle traduction d’Agnès Desarthe restitue avec précision leur charme subtil.

Traduit de l’anglais (Canada) par Agnès Desarthe


L’Olivier
23€
Romans étrangers
Le sang du MississippiGreg ILES

Rentrée Polars Automne 2019 / sortie en octobre

La vie de Penn Cage, le maire de Natchez, est en ruine. La femme qu’il aimait est morte, assassinée par des membres des Aigles Bicéphales, le groupuscule de suprémacistes blancs qui sévit à Natchez depuis les années 1960. Son père, le docteur Tom Cage, est poursuivi en justice pour avoir prétendument tué Viola Turner, une femme noire avec qui il a eu une liaison à l’époque où elle était son assistante ; son procès, placé sous haute protection, est sur le point de s’ouvrir. Snake Knox, le chef des Aigles Bicéphales, est prêt à tout pour intimider les Cage. Penn sait qu’il n’y aura pas de paix dans sa ville tant que Snake n’aura pas été mis hors d’état de nuire.
Dans cet ultime volet de sa magistrale trilogie romanesque, ouverte avec Brasier noir et prolongée par L’Arbre aux Morts, ce n’est rien de moins que le noir passé de l’histoire américaine que Greg Iles cite à comparaître.

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Aurélie TRONCHET


Actes Sud
26.50€
Littérature policière
Japonismes (édition 2019). Recettes végétales d'inspiration japonaiseFélicie Toczé, Sylvain Thuillier

Rentrée Automne 2019 / sortie en septembre (nouvelle édition)

Félicie Toczé propose – dans cette nouvelle édition revue et augmentée de son livre paru en 2016 – des recettes japonisantes, librement inspirées de sa rencontre avec le pays du Soleil Levant : délicatesse, finesse, simplicité. Ce second volet propose 50 recettes végétariennes salées et sucrées dont une dizaine de plats phares du premier opus, repris sous l’angle de la simplicité. Les techniques et ingrédients sont volontairement ramenés à l’essentiel, afin de rendre encore plus accessible cette cuisine sans prétention et pourtant raffinée, où le savoir-faire et la qualité des ingrédients sont mis en valeur. Une cuisine raffinée et surprenante à la portée de tous.


Alternatives
14.95€
Gastronomie, vin
Les frères Coen. 30 ans de films cultesIan Nathan

Rentrée Automne 2019 / sortie en octobre – reparution

Les frères Coen comptent parmi les cinéastes les plus inventifs et les plus talentueux d’Hollywood. Ensemble, Joel et Ethan ont réalisé dix-sept films devenus cultes dans le monde entier et reconnaissables à leur humour noir, qui fait le «style Coen».
Le journaliste Ian Nathan retrace ici l’ensemble de leur carrière, de leurs débuts avec leur premier film, Sang pour sang, à leur dernier long-métrage en date, Ave César !, en passant bien sûr par les incontournables : Fargo, The Big Lebowski, O’Brother, Ladykillers, Burn After Reading, et tous les autres. Au centre du livre, un dépliant présente leur filmographie sous la forme d’une frise chronologique.
Cet ouvrage richement illustré nous entraîne dans les coulisses des différents tournages, au plus près des réalisateurs et de leurs acteurs fétiches.

Trad. de l’anglais par Hélène Borraz


Gallimard
37€
Beaux-arts / photo / musique / cinéma
Isabelle Huppert par Carole Bellaïchetexte Alain Bergala

Rentrée Automne 2019 / sortie en octobre

Un ensemble de clichés de l’actrice, dont la collaboration avec la photographe C. Bellaïche commence en 1993 à Lausanne. Chaque série la représente d’une façon différente, lors de voyages, en studio, dans la rue, dans des cafés, seule ou encore en famille.


Editions de la Martinière
29€
Beaux-arts / photo / musique / cinéma
Keith JarrettJean-pierre JACKSON

Rentrée Automne 2019 / sortie en octobre

Keith Jarrett est tout simplement la plus grande star actuelle du jazz. Pour des millions de fans à travers le monde, le pianiste américain est avant tout l’homme d’un seul disque, The Köln Concert. Et pourtant, sa musique, qui porte la marque d’un style unique, opère une synthèse qui va de Bach à la musique contemporaine, en passant par toutes formes de jazz, le gospel, folk, le rock et la musique liturgique de différentes origines. Cet ouvrage est là pour replacer cette étonnante trajectoire dans son contexte. Il  montre que le fil conducteur de cette confondante diversité, de cette sorte de rage créatrice, de cet engagement constant, est la biographie.


Actes Sud
18€
Beaux-arts / photo / musique / cinéma
Je transporte des explosifs on les appelle des motsJan Clausen & collectif

Rentrée Automne 2019 / sortie en octobre

« De nombreuses poétesses figurent parmi les plus influentes activistes, théoriciennes et porte-paroles des mouvements féministes aux États-Unis depuis les années 1970 et 1980. Quel est le lien entre leur création poétique et leur activité militante ? Quelle est la place de l’écriture poétique dans leur œuvre théorique ?

Dans un essai rédigé « dans le feu de l’action » en 1982, la poétesse féministe Jan Clausen raconte l’histoire des premières années du « mouvement de la poésie féministe », ses actrices, ses lieux, ses moyens de diffusion, ses questionnements, son évolution.

Dans la seconde partie de ce recueil, une anthologie bilingue de poèmes écrits entre 1969 et aujourd’hui montre la pérennité de ce lien entre poésie et féminismes aux États-Unis »

Vous trouverez donc des poèmes d’Audre Lorde, Adrienne Rich, Gloria Anzaldúa, bell hooks, June Jordan, Cherríe Moraga, Dorothy Allison, Assata Shakur, Robin Morgan, Mohja Kahf, Paula Gunn Allen, Nellie Wong, Irena Klepfisz, Z’étoile Imma, Kitty Tsui, kari edwards, Angela Moreno, corbett, Wilmette Brown, Anna NietoGomez, Jayne West, Kay Lindsey, Susan Saxe, Jan Clausen.


Cambourakis
22€
Nos meilleures ventesPoésie/théâtre/danse
La femme à sa fenêtreMaram al-Masri & Sonia Maria Luce Possentini

Rentrée Automne 2019 / sortie en octobre

Que fait cette femme derrière son rideau ? Elle observe la vie au dehors. Et elle rêve. Elle se souvient de la joie du bébé qu’elle a attendu. Elle revoit le plaisir fou avec son petit dans ses bras. Elle pense aux enfants de Syrie, là-bas sous les bombes. Elle se souvient du bébé qu’elle a perdu. Le rideau bouge dans le vent. La femme à sa fenêtre pense à la douleur de toutes les mamans. Un petit cheval en bois, un nounours attendent celui qui peut-être ne reviendra pas. Ou bien ce sont les enfants, qui attendent le retour de leur maman. Alors la femme à sa fenêtre prend un crayon. Elle écrit, oui, elle dessine la chanson du bonheur. Et d’immenses sourires surgissent sur le visage des enfants. Ici, les mots et les images triomphent de la douleur parce qu’ils portent l’espoir et la liberté.


Bruno Doucey
12€
Poésie/théâtre/danse
Étienne Paulin
Rentrée Automne 2019 / sortie en octobre
Une grande discrétion habite ces poèmes d’aspect minimaliste. lls ont, dirait-on, le poids, le vertige, la calme assurance d’une feuille qui tombe ; la puissance insolente d’un murmure ou d’un sourire ; le frémissement du vide qui demeure après l’«accident» d’écrire. Pour faire voir ou sentir le désarroi du poète devant l’irruption du poème, son attente, sa surprise et l’inquiétude qui le gagne quand tout est dit et que tout reste à dire, l’auteur procède par des notations brèves qui résonnent longuement d’un poème à l’autre et laissent le lecteur dans un silence bruissant qui apaise en ouvrant le champ de la poésie.

Gallimard
10.50€
Poésie/théâtre/danse
QuerelleKévin Lambert
Rentrée littéraire Automne 2019 / sortie en août

Une grève éclate dans une scierie du Lac St Jean, dans le nord canadien. Derrière une apparente solidarité ouvrière, l’ennui et la dureté de la lutte, que seules rompent les nuits dans les bowlings et karaokés, révèlent les intérêts plus personnels de chacun.

Parmi ces ouvriers, il y a Querelle, magnifique colosse venu de la capitale, et Jézabel, issue d’une lignée rebelle de mère en fille. Doux et charnels, ces héros incarnent la liberté, la jouissance et la joie sauvages, hors des lois du marché et de l’aliénation familiale ou sexuelle.

Au gré des sabotages, des duels et des ivresses, la colère s’empare des grévistes et les événements se conjuguent dans un conflit généralisé aux allures de vengeance sociale.


Le Nouvel Attila
18€
Littérature LGBT+Romans étrangers
Les souvenirs viennent à ma rencontreEdgar Morin
Rentrée littéraire Automne 2019 / sortie le 28 août
Dans ce livre, Edgar Morin, né en 1921, a choisi de réunir tous les souvenirs qui sont remontés à sa mémoire. A 97 ans, celle-ci est intacte et  lui permet de dérouler devant nous l’épopée vivante d’un homme qui a traversé les grands événements du XXe siècle. La grande histoire se mêle en permanence à l’histoire d’une vie riche de voyages, de rencontres où l’amitié et l’amour occupent une place centrale.
Ces souvenirs ne sont pas venus selon un ordre chronologique comme le sont habituellement les Mémoires. Ils sont venus à ma rencontre selon l’inspiration, les circonstances. S’interpellant les uns les autres, certains en ont fait émerger d’autres de l’oubli.
Ils témoignent que j’ai pu admirer inconditionnellement des hommes ou femmes qui furent à la fois mes héros et mes amis.
Ils témoignent des dérives et des dégradations, mais aussi des grandeurs et des noblesses que les violents remous de l’Histoire ont entraînées chez tant de proches.
Ils témoignent des illuminations qui m’ont révélé mes vérités  ; de mes émotions, de mes ferveurs, de mes douleurs, de mes bonheurs.
Ils témoignent que je suis devenu tout ce que j’ai rencontré.
Ils témoignent que le fils unique, orphelin de mère que j’étais, a trouvé dans sa vie des frères et des sœurs.
Ils témoignent de mes résistances : sous l’Occupation, puis au cours des guerres d’Algérie, de Yougoslavie, du Moyen-Orient, et contre la montée de deux barbaries, l’une venue du fond des âges, de la haine, du mépris, du fanatisme, l’autre froide, voire glacée, du calcul et du profit, toutes deux désormais sans freins.
Ces souvenirs témoignent enfin d’une extrême diversité de curiosités et d’intérêts, mais aussi d’une obsession essentielle, celle qu’exprimait Kant et qui n’a cessé de m’animer : Que puis-je savoir ? Que puis-je croire ? Que puis-je espérer ? Inséparable de la triple question : qu’est-ce que l’homme, la vie, l’univers ?
Cette interrogation, je me suis donné le droit de la poursuivre toute ma vie.Edgar Morin

Fayard
26€
EssaisNos meilleures ventes
Et le monde devint silencieux. Comment l'agrochimie a détruit les insectesStéphane Foucart

Rentrée essais 2019 / sortie en août

Comment l’industrie des pesticides a orchestré le plus grand désastre écologique du début du xxième siècle.

Souvenez-vous de la route des vacances. Il y a seulement vingt-cinq ans, il e?tait impossible de traverser le pays en voiture sans s’arrêter pour éclaircir le pare-brise, où des myriades d’insectes s’écrasaient. Cette vie bourdonnante s’est comme évaporée.

Depuis le début des années 2000, les géants de l’agrochimie ont installé l’idée que la disparition des insectes était une énigme. Cette conjonction mystérieuse serait due à de multiples facteurs, tous mis sur un pied d’égalité : destruction des habitats, maladies, espèces invasives, éclairage nocturne, mauvaises pratiques apicoles, changement climatique…

En réalité, la cause dominante de ce désastre est l’usage massif des pesticides néonicotinoïdes. Depuis leur introduction dans les années 1990, les trois quarts de la quantité d’insectes volants ont disparu des campagnes d’Europe occidentale.

Ce livre montre comment les firmes agrochimiques ont rendu possible cette catastrophe, en truquant le débat public par l’instrumentalisation de la science, de la réglementation et de l’expertise. Voici le récit complet et précis de l’enchaînement de ces manipulations, les raisons de ce scandale.


Le Seuil
20€
Essais
Le guide féministe de la grossesse, pour des futurs parents libresPihla Hintikka, Elisa Rigoulet

Nouveautés essais 2019

Dans un contexte où la société redéfinit la place de la femme, où la structure familiale se modifie et où la façon de donner la vie évolue,  voici le guide idéal pour vivre sa grossesse à deux, de manière totalement libre et éclairée, loin des clichés sexistes et des injonctions culpabilisantes  !

Avec beaucoup de bienveillance et d’humour,  Pihla Hintikka et Élisa Rigoulet se sont employées à abattre les préjugés liés à la grossesse, en abordant sans complexe tous les sujets a  priori  tabous de la conception à l’accouchement. L’objectif  : donner toutes les informations nécessaires pour aider les futurs parents à effectuer leurs choix sans pression familiale, sociale ou culturelle.

Mois après mois, vous trouverez  :

  • Des informations pratiques pour savoir ce qui vous attend, vous et votre bébé.
  • Des exercices à faire en couple  pour vous poser les bonnes questions et parfois briser le silence.
  • Des conseils de spécialistes  pour connaître les différentes alternatives possibles.
  • Des éclairages transculturels pour prendre conscience des enjeux féministes autour de la grossesse.
  • Des chiffres clés et focus  pour bien comprendre les problématiques.
  • Des témoignages personnels  pour découvrir diverses expériences.

Marabout
12.90€
EssaisNos meilleures ventes
Vivre avec la terre - Méthode de la ferme du Bec Hellouin. Manuel des jardiniers-maraîchers. Permaculture - Écoculture - MicrofermesCharles HERVÉ-GRUYER / Perrine HERVÉ-GRUYER
Nouveautés essais / beaux-livres 2019
Le changement climatique s’accélère, la biodiversité s’effondre, notre modèle de civilisation vacille… N’est-il pas temps d’inventer ensemble une nouvelle manière d’habiter la Terre, en nous laissant inspirer par la nature ?
À la Ferme biologique du Bec Hellouin, Perrine et Charles Hervé-Gruyer et leur équipe cherchent à subvenir aux besoins des humains tout en prenant soin de toutes les formes de vie. Ils y pratiquent l’écoculture, une nouvelle forme d’agriculture qui imite les écosystèmes naturels. Les recherches scientifiques ont validé les résultats de cette approche qui permet, grâce à des outils manuels simples et efficaces, de produire des légumes et des fruits d’une excellente qualité gustative et nutritive, avec des rendements qui peuvent être dix fois supérieurs, par unité de surface, aux rendements de l’agriculture biologique motorisée. Cette production généreuse s’accompagne d’une rapide augmentation de la fertilité des sols. Une microferme conçue selon l’approche du Bec Hellouin constitue un puits de carbone et une oasis de biodiversité.
Plus qu’aucun autre ouvrage à ce jour, ce manuel pratique traite de très nombreux sujets : culture des légumes et des fruits, forêts-jardins, petit élevage, céréales jardinées, outillage, conception d’une microferme sous tous ses aspects… Il s’adresse à tous ceux, amateurs ou professionnels, qui désirent créer une ferme ou un jardin naturel et productif. Il guidera les premiers pas des débutants et accompagnera les professionnels avertis, des années durant.

Actes Sud
79€
Beaux-arts / photo / musique / cinémaEssais
De pierre et d'osBérengère Cournut

Rentrée littéraire Automne 2019 / sortie le 29 août

« Les Inuit sont un peuple de chasseurs nomades se déployant dans l’Arctique depuis un millier d’années. Jusqu’à très récemment, ils n’avaient d’autres ressources à leur survie que les animaux qu’ils chassaient, les pierres laissées libres par la terre gelée, les plantes et les baies poussant au soleil de minuit. Ils partagent leur territoire immense avec nombre d’animaux plus ou moins migrateurs, mais aussi avec les esprits et les éléments. L’eau sous toutes ses formes est leur univers constant, le vent entre dans leurs oreilles et ressort de leurs gorges en souffles rauques. Pour toutes les occasions, ils ont des chants, qu’accompagne parfois le battement des tambours chamaniques. » (note liminaire du roman)

Dans ce monde des confins, une nuit, une fracture de la banquise sépare une jeune femme inuit de sa famille. Uqsuralik se voit livrée à elle-même, plongée dans la pénombre et le froid polaire. Elle n’a d’autre solution pour survivre que d’avancer, trouver un refuge. Commence ainsi pour elle, dans des conditions extrêmes, le chemin d’une quête qui, au-delà des vastitudes de l’espace arctique, va lui révéler son monde intérieur.

Deux ans après son roman Née contente à Oraibi, qui nous faisait découvrir la culture des indiens hopis, Bérengère Cournut poursuit sa recherche d’une vision alternative du monde avec un roman qui nous amène cette fois-ci dans le monde inuit. Empreint à la fois de douceur, d’écologie et de spiritualité, De pierre et d’os nous plonge dans le destin solaire d’une jeune femme eskimo.

Édition augmentée d’un cahier de photographies. 


Le Tripode
19€
Romans français
La Révolution féministeAurore Koechlin

Rentrée essais 2019 / sortie en août

La quatrième vague du féminisme a commencé : venue d’Amérique latine, portée par les combats contre les féminicides et pour la liberté des femmes à disposer de leur corps, amplifiée par le moment #MeToo, elle constitue aussi – surtout – un mouvement qui s’attaque à l’inégalité des rapports de production et de reproduction sous le capitalisme. Qui dépasse, sans les exclure, les revendications juridiques ou paritaires et repense l’ensemble de l’organisation sociale à partir des oppressions subies par les femmes et les minorités de genre.

Le féminisme est révolutionnaire ou il n’est pas : voilà la thèse soutenue par Aurore Koechlin, qui se propose d’abord de guider ses lectrices et lecteurs à travers l’histoire trop méconnue des différentes vagues féministes. Du MLF à l’intersectionnalité, de l’émergence d’un « féminisme d’État » au féminisme de la reproduction sociale, ce petit livre tire le bilan politique et intellectuel d’une quarantaine d’années de combats, repère leurs impasses, souligne leurs forces, pour contribuer aux luttes actuelles et à venir.


Editions Amsterdam
12€
Essais
Chère Bertille... À bord du RedoutableClémentine Mélois autrice / Rudy Spiessert illustrateur

Rentrée jeunesse 2019 / sortie en août

Cet été, Bertille a décidé d’aller explorer le fond des océans. Elle a demandé à Jean-Marc Barr de les accompagner. Il a joué un plongeur dans un film, c’est forcément un spécialiste de la mer. Et son copain Younès, qui est super bricoleur, construit le sous-marin. Le cœur des abysses est plein de mystères et de créatures impressionnantes, comme le calamar géant, aussi grand qu’une maison. Mais bien vite apparaissent toutes sortes de difficultés, comme si quelqu’un essayait de saboter le projet…

Pour les 6 – 8 ans


L’Ecole des loisirs
7.50€
Jeunesse
ImaginezRaphaël Enthoven Auteur / Chen Jiang Hong Illustrateur

Rentrée jeunesse 2019 / sortie en août

Inspiré par l’émission du même nom diffusée sur Arte, Imaginez ! explore avec brio et humour des thèmes universels tels que la vie en société, l’identité, la sagesse, la vérité, le langage, la mort ou encore la justice, dans des récits qui dialoguent idéalement avec les illustrations de Chen Jiang Hong. Entre profondeur et légèreté, ces courtes histoires philosophiques aident à vivre et à penser différemment le quotidien.

Lecture ado


L’Ecole des loisirs
12€
Jeunesse
Millénium 6 - La fille qui devait mourirDavid LAGERCRANTZ
Rentrée polars 2019 / sortie le 22 août
C’est par la mort tragique d’un homme – retrouvé amputé de certains de ses doigts et orteils – que commence cette aventure. La victime semble être un SDF que les autorités n’arrivent pas à identifier. Le médecin légiste, Fredrika Nyman, trouve l’affaire suspecte et prend contact avec Mikael Blomkvist.
Bien malgré lui, cette histoire commence à intriguer le journaliste. Des témoins auraient entendu à plusieurs reprises le sans-abri divaguer au sujet de Johannes Forsell, le ministre de la Défense. S’agissait-il des délires d’un individu déséquilibré, ou pourrait-il y avoir un véritable lien entre les deux hommes ?
Blomkvist a besoin de l’aide de Lisbeth Salander. Mais la jeune femme reste injoignable. À l’insu de tous, Lisbeth se trouve à Moscou, où elle est partie régler ses comptes avec sa sœur Camilla. Dorénavant elle sera le chat, pas la souris.
La Fille qui devait mourir – le grand finale de David Lagercrantz dans la série Millénium – est un cocktail redoutable de scandales politiques, jeux de pouvoir à l’échelle internationale, technologies génétiques, expéditions en Himalaya et fake news venues tout droit d’usines à trolls en Russie.
Traduit du suédois par Esther SERMAGE

Actes Sud
23€
Littérature policière
Dans la forêtLomig

Rentrée 2019 / sortie en août

Deux soeurs apprennent à survivre au coeur de la forêt, dans un monde privé de ressources. Pour mieux le réinventer ?

Rien n’est plus comme avant. Le monde tel qu’on le connaît semble avoir basculé : plus d’électricité ni d’essence, les trains et les avions ne circulent plus. Des rumeurs courent, les gens fuient. Nell et Eva, dix-sept et dix-huit ans, vivent depuis toujours dans leur maison familiale, au coeur de la forêt.
Quand la civilisation s’effondre et que leurs parents disparaissent, les deux soeurs demeurent seules, bien décidées à survivre.
Il leur reste, toujours vivantes, leur passion de la danse et de la lecture. Mais face à l’inconnu, il va falloir apprendre à grandir autrement, à se battre et à faire confiance à la forêt qui les entoure, emplie d’inépuisable richesses.

Adaptation du roman de Jean Hegland


Sarbacane
19.50€
BD, romans graphiquesNos meilleures ventes
Un monstre et un chaosHubert Haddad

Rentrée littéraire Automne 2019 / sortie le 22 août

Lodz, 1941. Chaïm Rumkowski prétend sauver son peuple en transformant le ghetto en un vaste atelier industriel au service du Reich. Mais dans les caves, les greniers, éclosent imprimeries et radios clandestines, les enfants soustraits aux convois de la mort se dérobent derrière les doubles cloisons… Et parmi eux Alter, un gamin de douze ans, qui dans sa quête obstinée pour la vie refuse de porter l’étoile. Avec la vivacité d’un chat, il se faufile dans les moindres recoins du ghetto, jusqu’aux coulisses du théâtre de marionnettes où l’on continue à chanter en sourdine, à jouer la comédie, à conter mille histoires d’évasion.

Hubert Haddad fait resurgir tout un monde sacrifié, où la vie tragique du ghetto vibre des refrains yiddish. Comme un chant de résistance éperdu. Et c’est un prodige.


Zulma
20€
Romans français
Le cœur de l'AngleterreJonathan Coe

Rentrée littéraire Automne 2019 / sortie le 22 août

Comment en est-on arrivé là? C’est la question que se pose Jonathan Coe dans ce roman brillant qui chronique avec une ironie mordante l’histoire politique de l’Angleterre des années 2010. Du premier gouvernement de coalition en Grande-Bretagne aux émeutes de Londres en 2011, de la fièvre joyeuse et collective des jeux Olympiques de 2012 au couperet du référendum sur le Brexit, Le cœur de l’Angleterre explore avec humour et mélancolie les désillusions publiques et privées d’une nation en crise.
Dans cette période trouble où les destins individuels et collectifs basculent, les membres de la famille Trotter reprennent du service. Benjamin a maintenant cinquante ans et s’engage dans une improbable carrière littéraire, sa sœur Lois voit ses anciens démons revenir la hanter, son vieux père Colin n’aspire qu’à voter en faveur d’une sortie de l’Europe et sa nièce Sophie se demande si le Brexit est une cause valable de divorce.
Au fil de cette méditation douce-amère sur les relations humaines, la perte et le passage inexorable du temps, le chantre incontesté de
l’Angleterre questionne avec malice les grandes sources de crispation contemporaines : le nationalisme, l’austérité, le politiquement correct
et les identités.
Dans la lignée de Bienvenue au club et du Cercle fermé, Le cœur de l’Angleterre est le remède tout trouvé à notre époque tourmentée.


Gallimard
23€
Nos meilleures ventesRomans étrangers
Une bête au ParadisCécile Coulon

Rentrée littéraire Automne 2019 / sortie le 21 août

Le roman fiévreux d’une lignée de femmes envoutées par ce qu’elles ont de plus précieux : leur terre. Puissant et Hypnotique.

La vie d’Émilienne, c’est le Paradis. Cette ferme isolée, au bout d’un chemin sinueux. C’est là qu’elle élève seule, avec pour uniques ressources son courage et sa terre, ses deux petits-enfants, Blanche et Gabriel. Les saisons se suivent, ils grandissent. Jusqu’à ce que l’adolescence arrive et, avec elle, le premier amour de Blanche, celui qui dévaste tout sur son passage. Il s’appelle Alexandre. Leur couple se forge. Mais la passion que Blanche voue au Paradis la domine tout entière, quand Alexandre, dévoré par son ambition, veut partir en ville, réussir. Alors leurs mondes se déchirent. Et vient la vengeance.

« Une bête au Paradis » est le roman d’une lignée de femmes possédées par leur terre. Un huis clos fiévreux hanté par la folie, le désir et la liberté.


L’Iconoclaste
18€
Romans français
Rien n'est noirClaire Berest

Rentrée littéraire Automne 2019 / sortie le 21 août

« À force de vouloir m’abriter en toi, j’ai perdu de vue que c’était toi, l’orage. Que c’est de toi que j’aurais dû vouloir m’abriter. Mais qui a envie de vivre abrité des orages? Et tout ça n’est pas triste, mi amor, parce que rien n’est noir, absolument rien.
Frida parle haut et fort, avec son corps fracassé par un accident de bus et ses manières excessives d’inviter la muerte et la vida dans chacun de ses gestes. Elle jure comme un charretier, boit des trempées de tequila, et elle ne voit pas où est le problème. Elle aime les manifestations politiques, mettre des fleurs dans les cheveux, parler de sexe crûment, et les fêtes à réveiller les squelettes. Et elle peint.
Frida aime par-dessus tout Diego, le peintre le plus célèbre du Mexique, son crapaud insatiable, fatal séducteur, qui couvre les murs de fresques gigantesques.»


Stock
19.50€
Romans français
Retour haut de page