Les nouveautes

TousBD, romans graphiquesBeaux-arts / photo / musique / cinémaEssaisGastronomie, vinJeunesseLittérature LGBT+Littérature policièreNos meilleures ventesPoésie/théâtre/danseRevuesRomans étrangersRomans françaisSélection papeterie & objets
On a mangé sur une îleCollectif

Rentrée 2019 / sortie en septembre

Passé de l’action sociale à la cuisine d’excellence, le parcours de Gérard Bossé, cuisinier étoilé, est exemplaire à bien des égards. Sept auteurs tout aussi remarquables dressent le portrait de cet hédoniste militant.

Cuisinier étoilé installé en Anjou, avec son épouse Catherine, depuis 34 ans, militant

politique et amateur de rock, Gérard Bossé est aussi réputé pour ses coups de gueule et ses opinions tranchées. Ces traits de caractère ont eu pour effet de lui attirer la sympathie de nombreux artistes et particulièrement ceux de la bande dessinée qui rendent hommage, avec ce livre, à son parcours exemplaire.


Delcourt
BD, romans graphiquesGastronomie, vin
Préférence systèmeUgo Bienvenu

Rentrée 2019 / sortie en octobre

La mémoire numérique de l’humanité sature. Chargé de « faire de la place », Yves bascule dans la clandestinité avec la complicité d’un robot domestique. Que lègueront-ils à la postérité ? Un thriller d’anticipation truffé de sujets essentiels et actuels.

En l’an 2055, Yves Mathon enterre son père. Il est affligé comme le reste de la famille, mais soutenu par sa femme, enceinte par procuration. En effet, c’est leur robot Mikki qui porte leur bébé pendant les 9 mois nécessaires à la gestation. Le lendemain, Yves retourne au boulot : il est la cheville ouvrière d’une société d’avocats chargée de supprimer des datas de l’humanité. En effet, à cette époque, la mémoire mondiale est arrivée à saturation de ses capacités ! Pour permettre aux gens de pouvoir accumuler leurs données numériques, il est donc nécessaire de faire de la place en supprimant ce qui n’est plus nécessaire – c’est-à-dire ce qui ne fait plus d’audience. Ce jour-là, il soumet aux juges la suppression d’un vieux film oublié, 2001, l’odyssée de l’espace et de tous ses fichiers afférents. Son taux de consultation est de 0,0000012%, ce qui ne plaide pas en faveur de sa conservation. Malgré la courte plaidoirie d’Yves, la juge insensible fixe une date de destruction. Yves s’exécute… mais il ne peut s’empêcher de faire une copie des fichiers en amont, sur une clé autonome, car il est sensible au potentiel culturel de cette œuvre. Or ce genre de copie constitue un délit grave. Deux robots inspecteurs enquêtent d’ailleurs au sein de sa société pour trouver le clandestin qui fait des sauvegardes des fichiers condamnés. Yves planque ensuite les datas au sein de Mikki, qu’il a trafiqué pour que ce soit indécelable…


Denoël Graphic
23€
BD, romans graphiques
Jardin d’hiverPaul Rey
Rentrée 2019 / sortie en septembre
Pas facile d’être chef cuisinier, quand votre seul fournisseur est une société internationale de pilules OGM.

Depuis quelques années, Raoul travaille dans un restaurant certes étoilé, mais dont le seul fournisseur d’aliments est SYNTHÉSIA, une société multinationale qui fournit en exclusivité la planète en pilules OGM de “plats automatiques”, depuis qu’un terrible mal a détruit toute forme de vie végétale sur la Terre.

Le vieux chef, Lartigue, raconte à un Raoul alléché le bon vieux temps où l’on pouvait cuisiner des ravioles de homard aux fines herbes, un foie gras poêlé au caramel décidre, une tombée de cèpes au cumin… Mais tout va complètement basculer le jour où Raoul va acheter une graine au marché noir. Dès lors, la terrible BAN (Brigade Anti-Nature) le prend en chasse…


Sarbacane
23.50€
BD, romans graphiques
Les couloirs aériensÉtienne Davodeau Christophe Hermenier Joub

Rentrée 2019 / sortie en octobre

Cette année, Yvan a eu 50 ans. Plus jeune, il s’est souvent demandé ce qu’il serait à cet âge-là. Eh bien voilà, il y est.
Cette année, il a perdu son boulot, sa mère, son père. Sa femme, Florence, bosse beaucoup, prend souvent l’avion et vit dans les décalages horaires. « Il y a de la distance et de l’attachement », dit Yvan. Et les enfants ont quitté le nid, normal. Alors, forcément, Yvan est un peu paumé.
Il a quitté l’appartement parisien, et s’est réfugié dans le Jura, chez ses amis Thierry et Sandra. Avec ses fringues, ses bouquins, et autres objets divers. Toute une vie, ou presque, dans quelques cartons.

Dans la neige, sous le ciel froid et bleu, Yvan marche, respire, semble revivre


Futuropolis
19€
BD, romans graphiques
Les Indes fourbesScénariste : AYROLES Alain Illustrateur : GUARNIDO Juanjo

Rentrée 2019 / sortie en août

De l’ancien au Nouveau Monde, la fabuleuse épopée d’un vaurien en quête de fortune… En 160 pages au très grand format, le dessinateur de Blacksad et le scénariste de De Cape et de Crocs nous offrent cet album d’exception qui constitue leur Livre d’Or !

Fripouille sympathique, don Pablos de Ségovie fait le récit de ses aventures picaresques dans cette Amérique qu’on appelait encore les Indes au siècle d’or. Tour à tour misérable et richissime, adoré et conspué, ses tribulations le mèneront des bas-fonds aux palais, des pics de la Cordillère aux méandres de l’Amazone, jusqu’à ce lieu mythique du Nouveau Monde : l’Eldorado !


Delcourt
BD, romans graphiques
L'Onde Dolto 1/2Scénariste : VIDAL Séverine, DOLTO Catherine Illustrateur : JARABA ALICIA

Rentrée 2019 / sortie en octobre

Comprendre l’enfant comme un individu… Le temps de deux saisons radiophoniques qui l’ont rendue célèbre, Françoise Dolto a su trouver les mots pour répondre aux lettres de parents en difficulté avec leurs enfants.

En 1976, « Lorsque l’enfant paraît » devient une émission culte, et Françoise Dolto,

pédiatre et psychanalyste, la référence majeure en France sur les questions de l’enfance, transformant le regard des adultes sur les enfants. Après avoir été aussi un immense succès de librairie, ses réponses aux parents sont mises en scène en bd, témoignant de la définitive modernité de cette exceptionnelle éducatrice.


Delcourt
BD, romans graphiques
La Horde du contrevent 02 - L'escadre frêleScénariste : HENNINOT Eric Illustrateur : HENNINOT Eric Coloriste : GEORGES Gaétan

Rentrée 2019 / sortie en octobre

Quand la Horde croise le chemin des Fréoles et leurs vaisseaux volants, tout devient possible, y compris le pire… La suite très attendue de l’adaptation magistrale par Éric Henninot du chef d’oeuvre de la science-fiction française d’Alain Damasio.

C’est au beau milieu de la steppe immense que la Horde

croise la route du Physalis, vaisseau de la flotte fréole, en mission de convoyage pour les villages Abrités. Accueillie à bord par une foule en liesse, la Horde goûte enfin un peu de repos. Pourtant, malgré la fête et les honneurs, le malaise de Sov ne cesse de grandir : les Fréoles sont-ils vraiment les alliés qu’ils prétendent être, et cette rencontre est-elle vraiment le fruit du hasard ?


Delcourt
BD, romans graphiques
SensoAlfred

Rentrée 2019 / sortie en octobre

Un homme, une femme, un parc, une nuit italienne qui n’en finit pas… L’élégance unique de son dessin et son art de la mise en scène prouvent une fois encore qu’Alfred est un auteur à part.

Il n’était pas convié. Elle ne voulait pas venir. Les voilà pourtant réunis à cette fête de mariage, dans un vieil

hôtel du sud de l’Italie, entouré d’un parc immense. Leur rencontre, inattendue, est celle de deux personnages un peu à la dérive au milieu d’une fête qui ne les concerne pas. Germano et Elena s’accrochent alors l’un à l’autre et se laissent guider par leur désir mutuel de donner, le temps d’une nuit, un sens à leur vie.


Delcourt
BD, romans graphiques
SoonBenjamin Adam Thomas Cadène

Rentrée 2019 / sortie en octobre

En 2151, la population mondiale a été divisée par dix en raison des dégâts climatiques. L’humanité vit dans un équilibre précaire. Regroupée dans sept zones urbaines, elle a inventé de nouveaux modèles de vie sociale. Ailleurs, la nature s’étend librement. Simone, astronaute, fait partie d’une mission d’exploration spatiale nommée « SOON » : un voyage sans retour, un projet d’une ambition inédite dans l’histoire de l’humanité.

Avant le grand départ, elle emmène son fils Youri pour un dernier road-trip. Au contact du monde, Youri comprendra-t-il le désir d’absolu, d’aventure et d’inconnu de sa mère ?


Dargaud
27€
BD, romans graphiques
Les Crocodiles sont toujours là Juliette Boutant, Thomas Mathieu
Rentrée 2019 / sortie en septembre
Malgré des avancées grâce au mouvement #metoo, le Projet Crocodiles est toujours utile aujourd’hui pour combattre toutes les formes de sexisme !
Le Projet Crocodiles naît sur Internet en même temps que le site Paye Ta Shnek et bien avant le mouvement #metoo. Des témoignages de femmes victimes de harcèlement de rue et de sexisme y sont transposés en bande dessinée avec une originalité : les hommes sont représentés sous la forme de crocodiles. Juliette Boutant rejoint Thomas Mathieu et, ensemble, ils rendent compte d’actes sexistes qui se déroulent aussi ailleurs que dans la rue : les violences gynécologiques et obstétricales, le sexisme dans les rapports avec la police, en milieu professionnel, dans la sexualité, la vie publique ou encore l’éducation.

Casterman
19.50€
BD, romans graphiques
Walt & SkeezixFRANK KING

Rentrée 2019 / sortie en septembre

Un matin de 1921, Walt, célibataire endurci et mécano amateur, ouvre sa porte et découvre, abandonné sur son perron, un nouveau-né : Skeezix.

Chef d’œuvre de Frank King, le strip Walt & Skeezix, démarre en réalité dès 1918, comme la chronique, titrée Gasoline Alley, d’une middle-class américaine passionnée d’automobile. Mais l’apparition du bébé Skeezix bouleverse tout cet univers, y compris l’approche de Frank King qui décide, à partir de là, de faire vieillir les personnages au rythme de la parution des strips. Dès lors, les jours qui passent dictent la cadence d’un double apprentissage, de la paternité pour ce vieux garçon un poil empoté, de la vie pour Skeezix — ses premiers pas, son entrée à l’école puis, des années plus tard, son départ pour la guerre…

Profondément touchante, cette série dresse ainsi, avec humour et tendresse, les contours de ce qui fait la vie ordinaire et le quotidien, offrant au lecteur un double, un reflet dans lequel reconnaître et apprécier son existence. Le présent livre propose une sélection des plus belles pages du dimanche de Frank King : superbes respirations au strip quotidien — de grand format et en couleurs — elles rendent grâce à ses talents de dessinateur.

Promenades, baignades ou parties de campagne : ces pages mettent en avant les joies de l’enfance, les jours heureux des vacances, pendant lesquels la relation filiale se construit avec finesse. Publiées entre 1921 et 1934, ces quatre-vingts planches offrent un aperçu passionnant de cette œuvre vertigineuse et composent une porte d’entrée idéale vers un univers riche et délicat, dont se réclament Chris Ware et les plus grand auteurs anglo-saxons actuels.

Immense classique du strip américain, Walt & Skeezix traverse enfin l’Atlantique ; il était plus que temps.

Préfaces de Chris Ware et Stéphane Beaujean


2024
35€
BD, romans graphiques
JIM CURIOUS, VOYAGE À TRAVERS LA JUNGLEMATTHIAS PICARD

Rentrée 2019 / sortie en septembre

Jim Curious est endormi, mais quelque chose se pose sur son visage… C’est une libellule, qui s’envole et prend la fuite à travers le miroir du salon ! Jim s’engage à sa suite et, soudain, une forêt puissante et ancestrale lui fait face …

Au cœur d’une mangrove dédaléenne, sous les frondaisons lumineuses d’une forêt primaire, au pied de pins millénaires, Jim le scaphandrier entame un nouveau périple ! Il sillonne un champ de lentilles d’eau sans déranger grenouilles et crocodiles, se laisse guider vers les sous-bois par d’envoûtants papillons et s’avance dans la jungle…

Majestueux et tendus vers le ciel, tortueux ou intrigants : les arbres forment le décor de ce nouveau voyage en trois dimensions ! Singes, toucans, tortues, serpents : les forêts vibrent de vie, et ces rencontres rythment la marche paisible de Jim Curious. Mais, sourdement, la présence de l’homme affleure — fait surface, et interroge…

Sept ans après un premier Voyage au cœur de l’océan, Matthias Picard redonne vie au candide scaphandrier pour un nouveau conte muet et poétique ! Évoquant autant Gustave Doré que les affichistes psyché du Mouse Studio, son trait est toujours plus virtuose, et sa mise en relief magistrale. Les paysages se succèdent, d’une beauté formidable. Jim esquisse un sourire : il contemple, et c’est nous qui sommes émerveillés.

Vendu avec deux paires de lunettes 3D anaglyphes


2024
19€
BD, romans graphiques
TULIPE ET LES SORCIERSSOPHIE GUERRIVE

Rentrée 2019 / sortie en octobre

Le petit monde de l’ours Tulipe continue de s’agiter à la surface de la terre. Comment faire pour affronter l’existence et ses affres ?

Crocus le serpent s’avance dans le désert pour devenir prophète ; Trèfle la tortue tente de retrouver sa mère. C’est dans les pouvoirs de la poésie que Violette, l’oiselle, place ses espoirs. Rimes riches, rimes pauvres, verbe prophétique ou divagations ensoleillées : c’est bien par la parole que chacun cherche à apprivoiser la répétition des jours — et le tenace sentiment d’absurdité qui l’accompagne… Dans le troisième volume de cette trilogie, Tulipe, l’ours philosophe, Narcisse le tatou timide, Cosmos le corbeau cynique et leurs amis questionnent le monde encore une fois. Ils sont les acteurs perspicaces d’un petit théâtre à la portée universelle, construit jour après jour par Sophie Guerrive avec une infinie tendresse.

Comment supporter le temps qui passe ? en trois mille ans de civilisation, aucune réponse n’est apparue très clairement… Pendant ce temps, Sophie Guerrive propose un livre réconfortant, bijou d’intelligence, d’humour et de douceur — que l’on referme en se sentant plus léger. Cet ours est sûrement, à sa manière, un peu sorcier.


2024
15€
BD, romans graphiques
Des princes pas si charmantsEmma

Dans ce nouvel ouvrage, Emma revient sur le concept de charge mentale qui a fait sa notoriété, et développe son versant politique.

Elle aborde, au cours de quatre longues histoires inédites, des sujets comme la valeur « travail », le rapport des femmes à la politique, le poids de la norme…


Massot Editions
16€
BD, romans graphiques
Le crime est presque parfait. L'enquête choc sur les pesticides et les SDHIFabrice Nicolino

Rentrée Essais Automne 2019 / sortie en septembre

Imaginez. Vous vivez dans un pays démocratique, bardé d’institutions et d’organismes de protection, et voilà que vous apprenez l’existence des SDHI. Des pesticides qui entendent trucider champignons et moisissures dans les récoltes. Sans que vous l’ayez su, ils sont partout : sur 80% des surfaces de blé, sur l’orge, les arbres fruitiers, les tomates, les semences, les pommes de terre, les terrains de foot et de sport, les golfs.

Vous vous renseignez un peu, et vous découvrez que des scientifiques de réputation mondiale ont prévenu dès octobre 2017 les autorités. Pour eux, le danger est immense, car les SDHI s’attaquent à la fonction respi­ratoire de tous les êtres vivants – la SDH. Et donc aux humains, comme le démontrent des études en laboratoire. Or les atteintes à la SDH, chez nous, mènent à des maladies neurologiques épouvantables, et des cancers.

Vous êtes naïf, vous croyez dans les valeurs sacrées de la République, et vous êtes sûr que les agences de protection vont régler l’affaire en trois semaines. Tout au contraire, un silence de six mois s’installe, suivi d’une bouffonnerie d’expertise. Bouffonnerie, car les jeux sont faits d’avance : il faut en réalité sauver les SDHI et jurer qu’ils ne posent aucun problème de santé publique.

Vous êtes naïf, mais pas à ce point-là, et vous décidez de lire ce livre pour comprendre. Vous y apprendrez tout ce qu’on peut savoir d’un dos­sier incroyable, qui montre comme jamais que le lobby des pesticides est installé en profondeur dans l’appareil d’Etat français. Et comme vous êtes ouvert aux révélations, vous convenez avec l’auteur que quelque chose est décidément pourri au royaume de l’agriculture industrielle. Et vous concluez tout seul avec ce seul mot encore disponible, celui de révolte. Oui, un seul mot : révolte.

Fabrice Nicolino est journaliste. Cofondateur du mouvement Nous voulons des coquelicots, il est notamment l’auteur de l’ouvrage éponyme, de Ce qui compte vraiment et de Un empoisonnement universel aux éditions Les Liens qui libèrent.


LLL
20€
Essais
Enfances de classe. De l'inégalité parmi les enfantsCollectif

Rentrée Essais Automne 2019 / sortie en août

Naissons-nous égaux ? Des plus matérielles aux plus culturelles, les inégalités sociales sont régulièrement mesurées et commentées, parfois dénoncées. Mais les discours, qu’ils soient savants ou politiques, restent souvent trop abstraits. Ce livre relève le défi de regarder à hauteur d’enfants les distances sociales afin de rendre visibles les contrastes saisissants dans leurs conditions concrètes d’existence.
Menée par un collectif de 17 chercheurs, entre 2014 et 2018, dans différentes villes de France, auprès de 35 enfants âgés de 5 à 6 ans issus des différentes fractions des classes populaires, moyennes et supérieures, l’enquête à l’origine de cet ouvrage est inédite, tant dans son dispositif méthodologique que dans ses modalités d’écriture, qui articulent portraits sociologiques et analyses théoriques. Son ambition est de faire sentir, en même temps que de faire comprendre, cette réalité incontournable : les enfantsvivent au même moment dans la même société, mais pas dans le même monde.
Rendre raison des inégalités présentes dans l’enfance permet dès lors de retracer l’enfance des inégalités, autrement dit leur genèse et leur influence sur le destin social des individus. En donnant à voir ce qui est accessible aux uns et inaccessible aux autres, évident pour certains et impensable pour d’autres dans des domaines aussi différents que ceux du logement, de l’école, du langage, des loisirs, du sport, de l’alimentation ou de la santé, cet ouvrage met sous les yeux du lecteur l’écart entre des vies augmentées et des vies diminuées. Il éclaire les mécanismes profonds de la reproduction des inégalités dans la société française contemporaine, et apporte ainsi des connaissances utiles à la mise en œuvre de véritables politiques démocratiques.

Sous la direction de Bernard Lahire, professeur de sociologie à l’École normale supérieure de Lyon (Centre Max Weber) et membre senior de l’Institut universitaire de France, avec la collaboration de Julien Bertrand, Géraldine Bois, Martine Court, Sophie Denave, Frédérique Giraud, Gaële Henri-Panabière, Joël Laillier, Christine Mennesson, Charlotte Moquet, Sarah Nicaise, Claire Piluso, Aurélien Raynaud, Fanny Renard, Olivier Vanhée, Marianne Woollven et Emmanuelle Zolesio.


Le Seuil
25€
Essais
Capital et idéologieThomas Piketty

Rentrée Essais Automne 2019 / sortie en octobre

Toutes les sociétés humaines ont besoin de justifier leurs inégalités : il faut leur trouver des raisons, faute de quoi c’est l’ensemble de l’édifice politique et social qui menace de s’effondrer. Les idéologies du passé, si on les étudie de près, ne sont à cet égard pas toujours plus folles que celles du présent. C’est en montrant la multiplicité des trajectoires et des bifurcations possibles que l’on peut interroger les fondements de nos propres institutions et envisager les conditions de leur transformation.
À partir de données comparatives d’une ampleur et d’une profondeur inédites, ce livre retrace dans une perspective tout à la fois économique, sociale, intellectuelle et politique l’histoire et le devenir des régimes inégalitaires, depuis les sociétés trifonctionnelles et esclavagistes anciennes jusqu’aux sociétés postcoloniales et hypercapitalistes modernes, en passant par les sociétés propriétaristes, coloniales, communistes et sociales-démocrates. À l’encontre du récit hyperinégalitaire qui s’est imposé depuis les années 1980-1990, il montre que c’est le combat pour l’égalité et l’éducation, et non pas la sacralisation de la propriété, qui a permis le développement économique et le progrès humain.
En s’appuyant sur les leçons de l’histoire globale, il est possible de rompre avec le fatalisme qui nourrit les dérives identitaires actuelles et d’imaginer un socialisme participatif pour le XXIe siècle : un nouvel horizon égalitaire à visée universelle, une nouvelle idéologie de l’égalité, de la propriété sociale, de l’éducation et du partage des savoirs et des pouvoirs.

Directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales et professeur à l’École d’économie de Paris, Thomas Piketty est l’auteur du Capital auXXIe siècle (2013), traduit en 40 langues et vendu à plus de 2,5 millions d’exemplaires, dont le présent livre est le prolongement.


Le Seuil
25€
Essais
Mémoires vivesEdward Snowden

Rentrée Essais Automne 2019 / sortie en  septembre

Les Éditions du Seuil publient, simultanément avec 20 autres éditeurs dans le monde, Mémoires vives, l’édition française du livre d’Edward J Snowden, Permanent record. L’ouvrage original est publié par Metropolitan books (Macmillan) aux Etats-Unis le 17 septembre 2019.

En 2013, un jeune homme de 29 ans surprend le monde entier en quittant la communauté du renseignement et en révélant que le gouvernement des États-Unis poursuit le projet secret de collecter toutes nos conversations téléphoniques, nos textos et nos emails. Ils veulent établir un système de surveillance de masse sans précédent, capable de s’infiltrer dans la vie privée de chaque personne sur la planète.

Il révèle pour la première fois dans ce livre son histoire, comment il a participé à la mise en place de ce système et la crise de conscience qui l’a conduit à la révéler au public.

« Edward J Snowden a décidé à l’âge de 29 ans de sacrifier son avenir personnel pour le bien de son pays, déclare John Sargent, président de Macmillan USA. Il a témoigné ainsi d’un courage immense, et, qu’on le veuille ou non c’est une fabuleuse histoire américaine. Il n’y a aucun doute que le monde est plus sûr et respectueux grâce à ce qu’il a fait. C’est une immense fierté pour Macmillan de publier Permanent record. »

Porté par une passion sans faille pour la vérité et une inébranlable sincérité, Mémoires vives est un témoignage exceptionnel, appelé à devenir un classique de notre temps.

Traduit Par Etienne Menanteau et Aurélien Blanchard


Le Seuil
19€
Essais
Grandir ensemble. Les villes réveillent l'espoirEric Piolle

Rentrée Essais Automne 2019 / sortie en novembre

Sur tous les continents, des villes se lèvent pour la justice sociale et environnementale. Nous refusons de rester les figurants de la catastrophe annoncée. Face aux inerties des États et aux multinationales qui accaparent les biens communs, nous devons bousculer les codes et changer la vie.

Grenoble est la plus grande ville de France à avoir choisi un maire écologiste, je sais qu’ensemble nous, les villes, pouvons tenir la promesse de la COP21 et faire vivre l’humanisme. Je partage ici mon expérience de responsable public à la tête d’une équipe aty­pique, citoyenne, de gauche et écologiste : notre passage du contre-pouvoir à la conquête de l’institution, nos premières vic­toires, nos frustrations, nos défis, nos bagarres avec la fatalité, avec l’Etat ou les géants de la globalisation. Ce que peut une ville aujourd’hui ? Garantir les sécurités au quotidien, chérir le vivant, et surtout nourrir le désir de sens. En un mot : nous faire grandir ensemble…

Éric Piolle est né à Pau en 1973. Diplômé de l’Institut National Polytechnique de Grenoble, marié et père de quatre enfants, il a travaillé dix-huit ans dans l’indus­trie. En 2009 il s’engage dans la vie publique au sein d’Europe Ecologie Les Verts. Depuis 2014, il est maire écologiste de Grenoble, au cœur des Alpes.


LLL
19€
Essais
Il est où, le bonheurFrançois Ruffin

Rentrée Essais Automne 2019 / sortie en novembre

« Nous sommes tous sur la même planète, tous sur le même bateau. » Le mardi 23 juillet dernier, Greta Thunberg et ses jeunes amis visitaient l’Assemblée nationale. « La bataille pour le climat, nous la gagnerons tous ensemble ! »

Ah bon, vraiment ?

Voilà que cet impératif, sauver la planète, nous rassemblerait tous ? Riches et pauvres ? Damnés de la Terre et actionnaires ? Tous unis contre la catastrophe en cours ? Voilà que ce nouveau spectre, le réchauffement, éteindrait « la guerre des classes » ? Au contraire, me semble-t-il.

Au contraire : la crise écologique aiguise cette lutte, la renforce. La « guerre » ne porte plus seulement sur le niveau de vie, mais sur la vie elle-même. Nous sommes engagés dans un combat, des « Terriens » contre des « forces destructrices », de l’intérêt général contre les multinationales. Nous avons des adversaires, et ils sont organisés, avec des bataillons d’avocats, de lobbies, d’éditorialistes, d’élus, jusqu’au sommet des Etats.

S’éclairant « à la lumière de Jaurès », François Ruffin rouvre un chemin pour la gauche. Avec cette question au cœur : comment muer le plomb de l’angoisse en or de l’espérance ? Il est où, désormais, le bonheur, et le progrès, et le sens de l’existence, par temps d’effondrement ?


LLL
14€
Essais
Pierre Kropotkine & l'économie par l'entraideRenaud Garcia et Pierre Kropotkine

Rentrée Essais Automne 2019 / sortie en septembre

Pourquoi l’entraide est-elle notre unique chance de survie?

Géographe, naturaliste, explorateur, militant et théoricien du communisme anarchiste, Pierre Kropotkine (1842-1921) s’est insurgé contre la vision d’une société régie par la compétition et la concurrence. Réfutant les théories du darwinisme social, il montre que la coopération et la solidarité sont un facteur essentiel de la survie des espèces.

Il trace les contours d’une économie par l’entraide qui garantit la satisfaction des besoins, évite le gaspillage et engendre une organisation collective maîtrisable par les individus.

Renaud Garcia rappelle que les propositions du « prince des anarchistes » restent des pistes d’actualités pour contrer l’idéologie capitaliste compétitive et le productivisme.


Le passager clandestin
10€
Essais
Françoise d'Eaubonne & l'écoféminismeCaroline Goldblum et Françoise d’Eaubonne

Rentrée Essais Automne 2019 / sortie en septembre

Et la planète mise au féminin reverdirait pour tous! »

Écrivaine libertaire et prolifique, militante chevronnée, pionnière du mouvement féministe et de la décroissance, Françoise d’Eaubonne (1920-2005) est à l’origine du concept d’écoféminisme. L’oppression patriarcale des femmes et l’exploitation capitaliste de la planète découleraient des mêmes mécanismes de domination et doivent donc être combattues ensemble.

Incompris voire tourné en dérision en France, son projet de muter vers une société autogestionnaire, fondée sur l’égalité des sexes, des peuples et la préservation de la nature fait largement écho aux idéaux de la décroissance.

Caroline Goldblum nous montre la pertinence et l’actualité des idées et modes d’action écoféministes dans un contexte d’urgence climatique.


Le passager clandestin
10€
EssaisNos meilleures ventes
Habiter en oiseauVinciane DESPRET Stéphane DURAND - Postfacier Baptiste MORIZOT - Postfacier

Rentrée Essais Automne 2019 / sortie en octobre

Qu’est-ce que serait un territoire du point de vue des animaux ? Vinciane Despret mène l’enquête auprès des ornithologues.
Car ce qui l’intéresse surtout, c’est d’observer la naissance et le développement de l’intérêt que les scientifiques portent aux oiseaux.
Où l’on voit alors que, plus on étudie les oiseaux, plus les choses se compliquent. De nouvelles manières de faire territoire apparaissent, bien plus complexes que les ornithologues ne pouvaient l’imaginer. Et si ces manières n’étaient que du spectacle, des parades dont personne n’est vraiment dupe ? Et si ce n’était qu’un jeu, pour “faire semblant” ? Et si l’on prêtait attention au fait que les territoires sont toujours collés les uns aux autres ? Ne seraient-ils pas, alors, une façon pour les oiseaux de continuer à vivre ensemble en étant autrement organisés ?
Sous la plume de Vinciane Despret, oiseaux et ornithologues deviennent intensément vivants et extrêmement attachants. À l’issue de ce livre, on ne devrait plus considérer la notion de territoire comme allant de soi. Et l’on n’entendra peut-être plus de la même façon les oiseaux chanter.


Actes Sud
20€
EssaisNos meilleures ventes
Les besoins artificiels. Comment sortir du consumérismeRazmig KEUCHEYAN

Rentrée Essais Automne 2019 / sortie en octobre

Le capitalisme engendre des besoins artificiels toujours nouveaux. Celui de s’acheter le dernier iPhone, par exemple, ou de se rendre en avion dans la ville d’à côté. Ces besoins sont non seulement aliénants pour la personne, mais ils sont écologiquement néfastes. Leur prolifération sous-tend le consumérisme, qui lui-même aggrave l’épuisement des ressources naturelles et les pollutions.
À l’âge d’Amazon, le consumérisme atteint son « stade suprême ». Ce livre soulève une question simple : comment couper court à cette prolifération de besoins artificiels ? Comment sortir par là même du consumérisme capitaliste ? La réflexion s’appuie sur des chapitres thématiques, consacrés à la pollution lumineuse, à la psychiatrie de la consommation compulsive ou à la garantie des marchandises, pour élaborer une théorie critique du consumérisme. Elle fait des besoins « authentiques » collectivement définis, en rupture avec les besoins artificiels, le cœur d’une politique de l’émancipation au XXIe siècle.
Chemin faisant, le livre évoque la théorie des besoins de Karl Marx, André Gorz et Agnes Heller. Pour ces auteurs, les besoins « authentiques » ont un potentiel révolutionnaire. Comme disait Marx, « une révolution radicale ne peut être que la révolution des besoins radicaux ».


La Découverte / Zones
18€
EssaisNos meilleures ventes
Jouir. En quête de l’orgasme fémininSarah BARMAK

Rentrée Essais Automne 2019 / sortie en octobre

Libérée, la sexualité des femmes d’aujourd’hui ? On serait tenté de croire que oui. Pourtant, plus de 50 % d’entre elles se disent insatisfaites, que ce soit à cause d’un manque de désir ou de difficultés à atteindre l’orgasme. Si tant de femmes ordinaires sont concernées, peut-être qu’elles n’ont rien d’anormal et que ce n’est pas à la pharmacie qu’il faut aller chercher la solution. Le remède dont elles ont besoin est plus certainement culturel, et passe par une réorientation de notre approche androcentrée du sexe et du plaisir.
Tour à tour reportage, essai et recueil de réflexions à la première personne, cet ouvrage enquête sur les dernières découvertes scientifiques ayant trait à l’orgasme féminin. On y apprend ainsi qu’une chercheuse en psychologie clinique a recours à la méditation de pleine conscience pour traiter les troubles à caractère sexuel. On y découvre aussi diverses façons dont les femmes choisissent de redéfinir leur sexualité. Cette aventure aux confins de la jouissance nous emmène jusqu’au festival Burning Man, où l’orgasme féminin est donné à voir sur scène, ou encore dans le cabinet feutré d’une thérapeute qui propose de soigner les traumatismes liés au viol à l’aide de massages sensuels.

Traduit de l’anglais (Canada) par Aude Sécheret

Préface de Maïa Mazaurette


La Découverte / Zones
17€
Essais
Plan B pour la planète : Le New Deal vertNaomi Klein

Rentrée Essais Automne 2019 / sortie en novembre

La maison brûle ! La crise climatique est là qui menace l’équilibre du monde. De plus en plus de mouve­ments sociaux déclarent l’état d’urgence social et écologique. Pourquoi sommes-nous incapables d’agir en conséquence ? Comment éteindre l’incendie ?

Depuis plus de vingt ans, Naomi Klein ausculte la planète et se fait l’écho incisif de la guerre économique qui a pris pour cibles les individus et les ressources naturelles. Depuis une décennie, elle défend un programme radical et audacieux, qu’on appelle aujourd’hui le New Deal vert. L’heure n’est plus aux réformes, aux taxes et aux plafonnements, l’heure est aux transformations, aux bouleversements sans concession.

Dans ce volume, qui réunit pour la première fois une décennie de textes passionnés (2010-2019) – grandes enquêtes, écrites sur la ligne de front des catastrophes écologiques, et discours inédits –, Naomi Klein apparaît sous un jour prophétique. Elle nous engage à nous attaquer à la racine des problèmes en luttant de conserve contre le dérèglement climatique et les inégalités sociales et raciales, inextricablement liés. Elle explore l’antagonisme dans lequel nous vivons, urgence écologique versus “présent perpétuel”, l’histoire des brusques changements que l’humanité a su opérer face aux périls, ou analyse en quoi l’essor du suprémacisme blanc et la fermeture des frontières s’apparentent à une “barbarie climatique”.

Au moment où les océans montent aussi dangereusement que les flots de haine, ces textes brossent un portrait saisissant de l’état du monde, ainsi que des personnes et des mouvements qui se dressent pour faire du désastre en puissance l’occasion rêvée de transformer notre civilisation.

Travail d’investigation imparable, manifeste politique et plan de sauvetage : Plan B pour la planète est tout cela à la fois.

Naomi Klein est une journaliste d’investigation, essayiste engagée, auteure de best-sellers internationaux comme No Logo, La Stratégie du choc, Tout peut changer, ou Dire non ne suffit plus, publiés en France par Actes Sud. Elle est la première titulaire de la chaire Gloria Steinem (“Médias, culture et études féministes”), créée à l’université Rutgers. Elle a cofondé The Leap, une organisation qui lutte en faveur de la justice climatique.

Traduit de l’anglais (Canada) par : Matthieu DUMONT


Actes Sud
23€
Essais
Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du toutAlice Munro

Nouveautés rentrée littéraire Automne 2019 / sortie en octobre

De quoi parlent les histoires d’Alice Munro ?

De baisers donnés.

De meubles encombrants dont on ne parvient pas à se séparer.

De trahisons nécessaires.

De mots d’adieu.

De femmes déchirées entre la passion et la vie domestique, le désir d’être libre et la bonne éducation.

Neuf histoires d’amour, en somme

La nouvelle traduction d’Agnès Desarthe restitue avec précision leur charme subtil.

Traduit de l’anglais (Canada) par Agnès Desarthe


L’Olivier
23€
Romans étrangers
Eloge du métèqueAbnousse Shalmani

Nouveautés Automne 2019 / sortie en octobre

Quel point commun entre les Hébreux, Martin Eden, Romain Gary, la muse de Baudelaire Jeanne Duval, Modigliani, Hercule Poirot ou les rôles interprétés par Ava Gardner ? Tous sont des métèques. Un mot qui, en Grèce antique, désigne simplement celui qui a changé de cité, avant de devenir une insulte sous la plume de Charles Maurras puis d’être réhabilité par la chanson de Georges Moustaki en 1969.
Le métèque prend alors cette signification d’autre par essence, d’étranger générique. C’est ce mot, aujourd’hui un peu désuet, qu’Abnousse Shalmani vient revaloriser. Car le métèque est en réalité bien plus qu’un mot. C’est la figure de transfuge par excellence : cet autre aux semelles de vent, qui sait qu’il devra repartir un jour, celui qu’on ne peut jamais enfermer dans un seul lieu ou une seule identité, voué à intriguer, voire à effrayer, à trouver une embuche dans le regard de l’autre. Celui qui vit dans une identité mouvante, perpétuellement en exil, qui procure une authentique liberté pour peu qu’on se donne la peine d’essayer de l’habiter.
Cet essai élève le métèque au rang d’esthétique à part entière, celle du pas de côté. Dans ce voyage littéraire et cinématographique, l’auteure nous fait visiter son Panthéon personnel, d’Hérode à Salman Rushdie, d’Esmeralda à Albert Camus. Un éloge au souffle ample, qui résonne particulièrement aujourd’hui dans son « amour des sans-frontières, des sans-pays, des sans-terres », une ode à l’imaginaire.


Grasset
18€
Essais
Dernière sommationDavid Dufresne

Nouveautés rentrée littéraire Automne 2019 / sortie en octobre

Dans le Paris de l’insurrection, un enquêteur indépendant  : Étienne Dardel.
Une jeune réalisatrice, Vicky, qui tombe aux marches de l’Assemblée nationale.
Sa mère, sur un rond-point du Tarn, passée du Parti socialiste au Rassemblement national.
Le directeur de l’Ordre public, un républicain qui veut croire en la police.
Place Beauvau, un ministre qui tweete et qui tangue.

Et tout un monde qui traverse Dernière sommation comme un tableau vivant  : garde du corps incontrôlable, street medic courageuse, président assiégé, policiers en roue libre, éditorialistes compromis, entre mensonges et raison d’État.

Le grand roman de l’insurrection, tout en urgence et en modernité.
Le premier roman de David Dufresne.


Grasset
18€
Romans français
Chroniques d'un prisonnier. Cinquante-deux jours dans une prison turqueLoup Bureau

Rentrée Automne 2019 / sortie en octobre

Le 26 juillet 2017, Loup Bureau, journaliste, est arrêté par les autorités turques près de la frontière irakienne : il cherchait à se rendre à Raqqa pour un reportage. Au commissariat, les policiers trouvent sur son profil Facebook une photographie de lui en compagnie de combattants YPG syriens, prise alors qu’il tournait un documentaire en 2013. Accusé de terrorisme, il encourt vingt-cinq ans de prison. Il sera finalement libéré le 17 septembre 2017, grâce à la pression du gouvernement français. Il reste cependant accusé de terrorisme et son procès est toujours en cours en Turquie. Ses chroniques, écrites durant son incarcération et accompagnées de lettres et de documents, constituent un témoignage glaçant sur les dérives totalitaires et les atteintes à la liberté de la presse. Au-delà de la situation d’une absurdité kafkaïenne dans laquelle il se trouve plongé, au-delà de la perte d’espoir et du sentiment d’abandon qu’il décrit, Loup Bureau souligne l’emprise d’Erdoğan dans un pays déchiré par la «guerre contre la terreur ». Loup Bureau est né en 1990. Il a notamment couvert les soubresauts du printemps arabe en Égypte, la guerre en Syrie et le conflit ukrainien dans le Donbass.


Editions des Equateurs
17€
Essais
La source de l'amour-propreToni Morrison

Nouveautés rentrée littéraire Automne 2019 / sortie en octobre

La Source de l’amour-propre réunit une quarantaine de textes écrits par Toni Morrison au cours des dernières décennies, où se donne à lire, dans toute son évidence, sa généreuse intelligence.
Elle s’implique, débat, ou analyse des thèmes aussi variés que le rôle de l’artiste dans la société, la question de l’imagination en littérature, la présence des Afro-Américains dans la culture américaine ou encore les pouvoirs du langage. On retrouve dans ces essais ce qui fait également la puissance de ses romans : l’examen des dynamiques raciales et sociales, sa grande empathie, et son pragmatisme politique.
La Source de l’amour-propre est à la fois une porte d’entrée dans l’œuvre de Toni Morrison et une somme où se donne à lire l’acuité combative de son autrice. C’est aussi, dans un style dont la vigueur ne cesse de nous éblouir, un puissant appel à l’action, au rêve, à l’espoir.


Bourgois
23€
Romans étrangers
LazareLars KEPLER

Rentrée Polars Automne 2019 / sortie en octobre

Un appartement d’Oslo, dont l’occupant a été trouvé mort, dans un état de décomposition avancée. Quand la police investit les lieux, elle fait une autre découverte macabre : la victime était visiblement un profanateur de tombes qui collectionnait des “trophées”. Au nombre desquels le crâne de l’épouse de Joona Linna.

Quelques jours plus tard, une inspectrice allemande prend contact avec Joona pour solliciter son aide sur une troublante affaire de meurtre dans un camping aux abords de Rostock. Rien n’aurait pu le préparer au choc qui l’attend, car ce qui n’était d’abord qu’un pressentiment absurde va basculer irrémédiablement vers une certitude terrifiante : le redoutable tueur en série Jurek Walter est de retour. L’inspecteur sait qu’il ne lui reste qu’une chose à faire : mettre sa fille à l’abri. Et il ne peut compter sur l’aide de personne, car ses collègues le jugent en plein délire paranoïaque. Qui d’autre qu’un fou tremblerait devant un fantôme ? Mais tout le monde ne vit pas dans la même réalité. Si quelqu’un revenait d’entre les morts, certains crieraient au miracle, d’autres évoqueraient un cauchemar.
Plus noir que jamais, Lars Kepler, maître incontesté du thriller scandinave, est de retour avec la septième enquête de l’inspecteur Joona Linna.
Traduit du suédois par Lena GRUMBACH

Actes Sud
23.80€
Littérature policière
Le sang du MississippiGreg ILES

Rentrée Polars Automne 2019 / sortie en octobre

La vie de Penn Cage, le maire de Natchez, est en ruine. La femme qu’il aimait est morte, assassinée par des membres des Aigles Bicéphales, le groupuscule de suprémacistes blancs qui sévit à Natchez depuis les années 1960. Son père, le docteur Tom Cage, est poursuivi en justice pour avoir prétendument tué Viola Turner, une femme noire avec qui il a eu une liaison à l’époque où elle était son assistante ; son procès, placé sous haute protection, est sur le point de s’ouvrir. Snake Knox, le chef des Aigles Bicéphales, est prêt à tout pour intimider les Cage. Penn sait qu’il n’y aura pas de paix dans sa ville tant que Snake n’aura pas été mis hors d’état de nuire.
Dans cet ultime volet de sa magistrale trilogie romanesque, ouverte avec Brasier noir et prolongée par L’Arbre aux Morts, ce n’est rien de moins que le noir passé de l’histoire américaine que Greg Iles cite à comparaître.

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Aurélie TRONCHET


Actes Sud
26.50€
Littérature policière
PazCaryl Férey

Rentrée Polars Automne 2019 / sortie en octobre

Un vieux requin de la politique.
Un ancien officier des forces spéciales désormais chef de la police de Bogotá.
Un combattant des FARC qui a déposé les armes.
Un père, deux fils, une tragédie familiale sur fond de guérilla colombienne.


Gallimard
22€
Littérature policière
Tout ce bleuPercival EVERETT

Nouveautés rentrée littéraire Automne 2019 / sortie en octobre

Artiste peintre noir américain, Kevin Pace, la soixantaine, se consacre depuis plusieurs années à un tableau très grand format qu’il dissimule jalousement aux regards de tous, gardant le secret sur ses avancées comme il garde secrets bien des épisodes de sa vie, notamment une escapade adultère à Paris et un périple bouleversant dans le Salvador de 1979 au bord de la guerre civile, où il a commis l’irréparable. Mais aujourd’hui, c’est à sa fille de seize ans de lui confier ce qu’elle ne peut avouer à personne d’autre.
Tout ce bleu est le roman des secrets. Ceux que l’on  emporte dans la tombe. Ceux que l’on partage ou qui taraudent. Leur poids, leur pouvoir, leur effet dévastateur y sont disséqués à mesure que se déploie le passé de Kevin, de son mariage bâti sur des mensonges aux traumatismes du Salvador qui ne cessent de le hanter.
Sur les couleurs changeantes du bonheur, la mutation des sentiments et la création dans tous ses états, Percival Everett offre à son lecteur une saisissante incursion dans les tréfonds, tantôt chatoyants, tantôt ténébreux, de sa mythologie personnelle d’homme et d’artiste.

Traduit de l’américain par Anne-Laure TISSUT


Actes Sud
22.50€
Romans étrangers
Japonismes (édition 2019). Recettes végétales d'inspiration japonaiseFélicie Toczé, Sylvain Thuillier

Rentrée Automne 2019 / sortie en septembre (nouvelle édition)

Félicie Toczé propose – dans cette nouvelle édition revue et augmentée de son livre paru en 2016 – des recettes japonisantes, librement inspirées de sa rencontre avec le pays du Soleil Levant : délicatesse, finesse, simplicité. Ce second volet propose 50 recettes végétariennes salées et sucrées dont une dizaine de plats phares du premier opus, repris sous l’angle de la simplicité. Les techniques et ingrédients sont volontairement ramenés à l’essentiel, afin de rendre encore plus accessible cette cuisine sans prétention et pourtant raffinée, où le savoir-faire et la qualité des ingrédients sont mis en valeur. Une cuisine raffinée et surprenante à la portée de tous.


Alternatives
14.95€
Gastronomie, vin
Incroyable mais vegan ! 100 recettes végétales carrément bluffantesMarie Laforêt

Rentrée Automne 2019 / sortie en octobre

Tout récemment, la cuisine vegan a subi une profonde révolution. Finie l’image d’une alimentation où l’on doit renoncer au camembert ou aux meringues. Le végétal n’a désormais presque plus de limites et les alternatives alimentaires éthiques riment aujourd’hui avec modernité et gourmandise. Dans son Incroyable mais vegan !, Marie Laforêt dresse un état des lieux de la cuisine vegan actuelle et dévoile les récentes découvertes qui ont fait reculer les limites du possible.
En bonus : des conseils de professionnels spécialisés : Anderson Santos ( fromages vegan), Joël Roessel (aquafaba), Jay & Joy (crèmerie vegan), Linda Vongdara (pâtisserie).


Alternatives
24.90€
Gastronomie, vin
Recettes d’un maitre veganierJean-Christian Jury

Rentrée Automne 2019 / sortie en octobre

Aux côtés des sauciers, poissonniers, pâtissiers se développe la profession de « véganier ». JeanChristian Jury en est l’un des plus réputés. Suivez-le dans les coulisses de ses restaurants et profitez de son savoir-faire et de son expérience de chef vegan à travers ce livre-reportage. Découvrez une sélection de recettes adoptées à la fois par l’auteur, ses clients et ses élèves ! De l’entrée au dessert en passant par le plat, la sauce qui l’accommodera le mieux et ses nombreux accompagnements.

Un livre de référence pour les professionnels comme pour les amateurs de la cuisine vegan !


La Plage
24.95€
Gastronomie, vin
Foodporn veganSébastien Kardinal

Rentrée Automne 2019 / sortie en octobre

Plongez à corps perdu dans un monde de luxure culinaire sans pareil !

Entrez dans l’univers de Sébastien Kardinal où s’entremêlent sans tabou, provocation, décadence et gourmandise. Le tout sous l’œil photographique concupiscent de Laura VeganPower.

Ça va être sale et ça va être bon !


La Plage
19.95€
Gastronomie, vin
Rhapsodie italienneJean-Pierre Cabanes

Rentrée Automne 2019 / sortie en octobre

1915. Deux hommes que tout sépare vont se rencontrer sur les champs de bataille. Lorenzo, jeune et brillant officier de l’armée italienne, et Nino le Sicilien, qui s’enrôle pour échapper à la prison après avoir commis un crime d’honneur. La guerre va faire d’eux des compagnons d’armes, des frères, avant que le règne de Mussolini ne
les transforme en ennemis. Tandis que les hommes sont emportés dans le tourbillon des combats, le temps des femmes est venu. Elles vont s’engager dans la plus belle et la plus dangereuse des luttes, celle pour l’amour, l’indépendance et la liberté. Des premières heures du fascisme à la fin de la Seconde Guerre mondiale, les passions politiques et les passions des amants, les haines et les ambitions s’entrecroisent violemment.


Albin Michel
22.90€
Romans français
Moi, Elton JohnElton John

Rentrée Automne 2019 / sortie en octobre

Elton John : un nom, une légende vivante. De ses débuts à sa gloire planétaire, sa carrière est à l’image de sa vie : extraordinaire. Aujourd’hui, pour la première fois, il se raconte et nous fait vivre son incroyable aventure, avec ses moments les plus fous et les plus déchirants. Né dans la banlieue londonienne de Pinner, le petit Reginald Dwight se rêve très tôt un destin de pop-star. Il se réalise lors de son tout premier concert aux Etats-Unis sous les yeux d’un public stupéfait par sa combinaison jaune canari, son T-shirt étoilé et ses bottes aux ailes dorées. Elton John est né, et le monde de la musique ne sera plus jamais le même. Des premiers refus essuyés avec son parolier Bernie Taupin à son ascension fulgurante dans les charts ; de ses amitiés avec John Lennon, Freddie Mercury et George Michael à sa rencontre avec la reine d’Angleterre qui l’anoblit ; de ses tentatives de suicide à son addiction à la drogue, tenue secrète, et dont il mettra plus de dix ans à se libérer, ces pages retracent le parcours hors du commun d’une des dernières rock stars du siècle. Elton John est aussi un homme engagé : dans ce livre, il parle très ouvertement de sa désintoxication et de la création de la fondation contre le SIDA qui porte son nom. Il évoque sa rencontre du grand amour en la personne de David Furmish, ses vacances avec Versace et l’enterrement de Lady Diana. Et il revient sur l’instant précis où il a voulu devenir père, au risque de bouleverser à nouveau sa vie.
Passionnant, débordant d’humour et profondément émouvant, cette autobiographie vous embarque dans un voyage en tête à tête avec une légende vivante.


Albin Michel
22.90€
Beaux-arts / photo / musique / cinéma
Girls rockSophie Rosemont

Rentrée Eté – Automne 2019

PJ Harvey, Tina Turner, Kim Gordon, Nico, St. Vincent, Anna Calvi, Nina Hagen, Corine Mariennau, Beth Ditto, Patti Smith… Ce livre raconte les destins croisés de plus de 140 chanteuses et musiciennes de rock, la plupart devenues des figures mythiques. On le considère depuis toujours comme un domaine farouchement masculin. Le mot même de rock’n’roll appelle habituellement des noms comme Elvis Presley, les Rolling Stones ou Nirvana. Et pourtant… Finissons-en avec l’image de muse ou de groupie qui colle aux femmes artistes et qui a initié tant de rumeurs fausses – Yoko n’était rien sans John, Cobain fut le compositeur fantôme du plus célèbre album de Hole, etc. Non seulement le rock’n’roll est accessible aux femmes, mais elles y sont indispensables ! D’ailleurs, qu’est-ce que le rock ? Au-delà de la guitare, il y a l’attitude : le style, l’aura, la démarche, la performance scénique, les engagements politiques, les amitiés et les amours passionnées… Sur un ton personnel et vivant, Sophie Rosemont revient sur les parcours de ces combattantes prêtes à tout pour leur art.


NIL
20€
Beaux-arts / photo / musique / cinéma
Qu'est-ce que la musique ?David Byrne

Rentrée Automne 2019 / sortie en septembre

Qu’est-ce que la musique ? Elle était autrefois un événement social inscrit dans le continuum de nos vies : on allait l’écouter ou on la pratiquait collectivement. Avec l’enregistrement, elle est aussi devenue un produit — un objet qui peut être vendu, acheté, privatisé et rejoué indéfiniment dans n’importe quel contexte. Les communautés humaines ne cessent, partout dans le monde, d’adapter leurs manières de créer, conserver, distribuer et recevoir la musique. Retracer ces métamorphoses, c’est comprendre ce qu’est la musique pour nous aujourd’hui et, peut-être, pourquoi nous l’aimons autant.
Dans ce livre-somme, l’auteur dévoile la fabrique de la musique, tout ce qui la fait vivre et nous fait vibrer : le processus de création, l’architecture des lieux d’écoute, ses effets sur nos émotions, l’influence des technologies et jusqu’aux logiques économiques qui régissent l’industrie musicale. En filigrane de cette exploration se dessinent la figure et le parcours du compositeur et musicien David Byrne, depuis les premiers concerts de Talking Heads au milieu des années 1970. Témoin et acteur d’une scène expérimentale naissante, l’artiste revisite son apprentissage en amateur, ses pratiques collaboratives et la découverte d’autres univers musicaux à Bali, au Japon, en Afrique de l’Ouest ou au Brésil.

Claire Martinet, Traductrice


La Philarmonie de Paris
28€
Beaux-arts / photo / musique / cinéma
Catherine Ringer et les Rita MitsoukoStan Cuesta

Rentrée Automne 2019 / sortie en octobre

Catherine Ringer est une artiste atypique, héritière de la liberté d’une époque aujourd’hui révolue. Sa voix extraordinaire, sa personnalité hors normes et ses compositions immensément populaires mêlant rock, rap, funk, variété, tango ou chanson réaliste la placent au-delà de tous les clivages. Dans ce tout premier livre consacré à cette diva des temps modernes, l’auteur, à travers dix temps forts, retrace la carrière de la chanteuse, avec Fred Chichin au sein des Rita Mitsouko, puis en solo. De ses débuts dans l’underground des années 1970 à son accession au statut de véritable légende vivante, en passant par l’explosion de «Marcia Baïla» ou son immortalisation par la caméra de Jean-Luc Godard, Catherine Ringer a su gagner le cœur d’un large public en n’en faisant qu’à sa tête, au gré de ses envies artistiques, sans jamais la moindre concession au show-business.
En conclusion du livre, on retrouvera un entretien exclusif que Catherine Ringer a accordé à l’auteur.


Editions Hoëbeke
25€
Beaux-arts / photo / musique / cinéma
Les frères Coen. 30 ans de films cultesIan Nathan

Rentrée Automne 2019 / sortie en octobre – reparution

Les frères Coen comptent parmi les cinéastes les plus inventifs et les plus talentueux d’Hollywood. Ensemble, Joel et Ethan ont réalisé dix-sept films devenus cultes dans le monde entier et reconnaissables à leur humour noir, qui fait le «style Coen».
Le journaliste Ian Nathan retrace ici l’ensemble de leur carrière, de leurs débuts avec leur premier film, Sang pour sang, à leur dernier long-métrage en date, Ave César !, en passant bien sûr par les incontournables : Fargo, The Big Lebowski, O’Brother, Ladykillers, Burn After Reading, et tous les autres. Au centre du livre, un dépliant présente leur filmographie sous la forme d’une frise chronologique.
Cet ouvrage richement illustré nous entraîne dans les coulisses des différents tournages, au plus près des réalisateurs et de leurs acteurs fétiches.

Trad. de l’anglais par Hélène Borraz


Gallimard
37€
Beaux-arts / photo / musique / cinéma
Isabelle Huppert par Carole Bellaïchetexte Alain Bergala

Rentrée Automne 2019 / sortie en octobre

Un ensemble de clichés de l’actrice, dont la collaboration avec la photographe C. Bellaïche commence en 1993 à Lausanne. Chaque série la représente d’une façon différente, lors de voyages, en studio, dans la rue, dans des cafés, seule ou encore en famille.


Editions de la Martinière
29€
Beaux-arts / photo / musique / cinéma
Huppert et moiRichard Millet

Rentrée Automne 2019 / sortie en octobre

« Dire qu’elle a traversé tous les régimespolitiquesdelaVe République et donne une image de la “femme française” serait un cliché journalis- tique; certes, nous sommes, elle et moi, des corps français qui donnent de la voix, ou qui donnent voix, elle avec sa voix propre, moi dans le propre de cette voix qu’est l’écriture, mais la France dans laquelle nous vivons est fantômatique. Contrairement à Depardieu, Huppert n’a pas de corps “politique”: là encore, elle ne dit rien, ne parle pas, se contente de montrer en quoi un corps, un visage, une voix sont un paysage universel dans sa francité fantasmée ou regrettée. »

Cette superbe méditation sur Huppert, troublante et intemporelle, dessillera plus d’un regard…


Éditions Pierre-Guillaume de Roux
16€
Beaux-arts / photo / musique / cinéma
BibliOdyssées. 50 histoires de livres sauvésKamel DAOUD Raphaël JERUSALMY

Rentrée Automne 2019 / sortie en octobre

De tous temps et dans le monde entier, au gré des conflits, des passions ou parfois de simples hasards, des livres et les textes qu’ils enferment, parfois même des bibliothèques entières, ont été dispersés, malmenés ou censurés. Quand ces livres survivent aux périls et à l’oubli, c’est grâce au courage et à la passion des hommes. D’autres ouvrages, tout aussi chèrement préservés, deviennent de véritables talismans, jusque dans l’exil.
Voici rassemblés les récits de ces destins, parmi les plus emblématiques.
Ce recueil de cinquante « bibliodyssées » rend hommage à ces livres, à leurs auteurs comme à leurs protecteurs, et préfigure ce qui pourrait constituer la première « anthologie de livres sauvés ».
Avec des textes de Kamel Daoud (Textures ou Comment coucher avec un livre) et Raphaël Jerusalmy (L’Âne et le Rapace). Notices de Joseph Belletante et Bernadette Moglia.


Actes Sud
29€
Beaux-arts / photo / musique / cinéma
Humanité végétaleMario DEL CURTO

Rentrée Automne 2019 / sortie en octobre

Première enquête visuelle menée durant plus de 10 ans par Mario del Curto (lauréat du Prix Redouté 2018), à révéler le monde comme un jardin, à saisir, en somme, sa nature profondément jardinière : façonnée par l’Humain, notre planète l’est avant tout par les plantes elles-mêmes, qui nous nourrissent, mais influencent aussi nos vies, nos  déplacements, nos actions comme le souligne le philosophe Emmanuele Coccia dans cet ouvrage. Certains proposent de “faire jardin” en s’inspirant des jardiniers visionnaires ou sans noms qui ont jalonné notre histoire. Vandana Shiva nous enjoint à revenir à la racine du verbe vegetare : “animer, vivifier”, pour saisir toute la force du végétal. Mario del Curto réfléchit ici aux liens qui nous unissent au végétal et, sans morale ni catégories, propose
un autre regard sur notre environnement et sur ses habitants. Il fait ici la démonstration du caractère inaliénable de ce lien entre les humains et la nature. Ce voyage photographique à l’échelle du monde est également accompagné par des essais de John Brinckerhof, Charles Soubeyran, Patrick Gyger, Edward Farmer, F. Felber.

Actes Sud
49€
Beaux-arts / photo / musique / cinéma
Keith JarrettJean-pierre JACKSON

Rentrée Automne 2019 / sortie en octobre

Keith Jarrett est tout simplement la plus grande star actuelle du jazz. Pour des millions de fans à travers le monde, le pianiste américain est avant tout l’homme d’un seul disque, The Köln Concert. Et pourtant, sa musique, qui porte la marque d’un style unique, opère une synthèse qui va de Bach à la musique contemporaine, en passant par toutes formes de jazz, le gospel, folk, le rock et la musique liturgique de différentes origines. Cet ouvrage est là pour replacer cette étonnante trajectoire dans son contexte. Il  montre que le fil conducteur de cette confondante diversité, de cette sorte de rage créatrice, de cet engagement constant, est la biographie.


Actes Sud
18€
Beaux-arts / photo / musique / cinéma
De rivièresVanessa Bell

Rentrée Automne 2019 / sortie en octobre

Elle baigne aux lits des rivières. Le cœur musclé, sans jamais renoncer à rien, elle se construit une maison en dehors de sa bouche, elle devient ruisseau, lac, pluie, fleuve. Vanessa Bell, par cette proposition poétique vive et opulente, rassemble féminité, maternité, sororité et nature sous le signe de l’eau, unies en une même résistance, une même célébration. De rivières porte ses filles à bout de bras, léguant un chant radieux et son élan décisif à un romantisme féminin qui déborde l’avenir. Nés de cette rage sublime qui agite nos corps, ses mots transportent un puissant vent de courage.

De rivières allume des feux sur l’horizon.

pour m’aimer / sois furieux / c’est sous l’eau que j’accepte de me rendre


La Peuplade
15€
Poésie/théâtre/danse
LiminalJordan Tannahill

Rentrée littéraire Automne 2019 / sortie en septembre

Le 21 janvier 2017 à 11h04, la mère malade de Jordan n’est toujours pas réveillée. Il ouvre la porte de sa chambre pour vérifier si tout va bien. Son regard s’ajuste sur la forme allongée dans le lit. Monica vit-elle encore ? Liminal tient dans cette seule seconde. Toute la vie revient alors en une bouffée de souvenirs, une plongée immense dans un seul mystère : être un corps. Qu’est-ce qu’un corps ? Quelles en sont les limites ? Des androïdes aux sex clubs, de l’extase mystique de Sainte Thérèse d’Avila à la castration d’une performeuse queer, au carrefour de l’autofiction, de la saga milléniale et de la pop philosophie, le récit s’organise en une prodigieuse odyssée personnelle peuplée d’artistes, de scientifiques et de marginaux magnifiques.

Traduit de l’anglais par Mélissa Verreault


La Peuplade
21€
Littérature LGBT+
Je transporte des explosifs on les appelle des motsJan Clausen & collectif

Rentrée Automne 2019 / sortie en octobre

« De nombreuses poétesses figurent parmi les plus influentes activistes, théoriciennes et porte-paroles des mouvements féministes aux États-Unis depuis les années 1970 et 1980. Quel est le lien entre leur création poétique et leur activité militante ? Quelle est la place de l’écriture poétique dans leur œuvre théorique ?

Dans un essai rédigé « dans le feu de l’action » en 1982, la poétesse féministe Jan Clausen raconte l’histoire des premières années du « mouvement de la poésie féministe », ses actrices, ses lieux, ses moyens de diffusion, ses questionnements, son évolution.

Dans la seconde partie de ce recueil, une anthologie bilingue de poèmes écrits entre 1969 et aujourd’hui montre la pérennité de ce lien entre poésie et féminismes aux États-Unis »

Vous trouverez donc des poèmes d’Audre Lorde, Adrienne Rich, Gloria Anzaldúa, bell hooks, June Jordan, Cherríe Moraga, Dorothy Allison, Assata Shakur, Robin Morgan, Mohja Kahf, Paula Gunn Allen, Nellie Wong, Irena Klepfisz, Z’étoile Imma, Kitty Tsui, kari edwards, Angela Moreno, corbett, Wilmette Brown, Anna NietoGomez, Jayne West, Kay Lindsey, Susan Saxe, Jan Clausen.


Cambourakis
22€
Poésie/théâtre/danse
La femme à sa fenêtreMaram al-Masri & Sonia Maria Luce Possentini

Rentrée Automne 2019 / sortie en octobre

Que fait cette femme derrière son rideau ? Elle observe la vie au dehors. Et elle rêve. Elle se souvient de la joie du bébé qu’elle a attendu. Elle revoit le plaisir fou avec son petit dans ses bras. Elle pense aux enfants de Syrie, là-bas sous les bombes. Elle se souvient du bébé qu’elle a perdu. Le rideau bouge dans le vent. La femme à sa fenêtre pense à la douleur de toutes les mamans. Un petit cheval en bois, un nounours attendent celui qui peut-être ne reviendra pas. Ou bien ce sont les enfants, qui attendent le retour de leur maman. Alors la femme à sa fenêtre prend un crayon. Elle écrit, oui, elle dessine la chanson du bonheur. Et d’immenses sourires surgissent sur le visage des enfants. Ici, les mots et les images triomphent de la douleur parce qu’ils portent l’espoir et la liberté.


Bruno Doucey
12€
Poésie/théâtre/danse
Étienne Paulin
Rentrée Automne 2019 / sortie en octobre
Une grande discrétion habite ces poèmes d’aspect minimaliste. lls ont, dirait-on, le poids, le vertige, la calme assurance d’une feuille qui tombe ; la puissance insolente d’un murmure ou d’un sourire ; le frémissement du vide qui demeure après l’«accident» d’écrire. Pour faire voir ou sentir le désarroi du poète devant l’irruption du poème, son attente, sa surprise et l’inquiétude qui le gagne quand tout est dit et que tout reste à dire, l’auteur procède par des notations brèves qui résonnent longuement d’un poème à l’autre et laissent le lecteur dans un silence bruissant qui apaise en ouvrant le champ de la poésie.

Gallimard
10.50€
Poésie/théâtre/danse
BleuetsMaggie Nelson
Rentrée Eté-Automne 2019 / sortie en août

Dans le sillage des Pensées de Pascal citées en exergue, Bleuets est un objet hybride quelque part entre l’essai, le récit, le poème. Deux cent quarante fragments composent cette méditation poétique, intime et obsessionnelle autour d’une couleur, le bleu. Le deuil, le sentiment amoureux, la mélancolie sont autant de thèmes chers à Maggie Nelson ici abordés dans une maïeutique convoquant l’art et la beauté entre deux digressions introspectives ou savantes, des fantasmes de l’auteure à des approfondissements autour de la pensée de Platon ou de Goethe, en passant par l’oeuvre d’un Warhol ou d’un Klein ou la musique de Leonard Cohen. Laissons-nous séduire par cette déclaration d’amour fou à une couleur, un livre à ranger précieusement entre les Fragments d’un discours amoureux de Roland Barthes et Notre besoin de consolation est impossible à rassasier de Stig Dagerman.

« Et si je commençais en disant que je suis tombée amoureuse d’une couleur. Et si je le racontais comme une confession ; et si je déchiquetais ma serviette en papier pendant que nous discutons. C’est venu petit à petit. Par estime, affinité. Jusqu’au jour où (les yeux rivés sur une tasse vide, le fond taché par un excrément brun et délicat enroulé sur lui-même pareil un hippocampe), je ne sais comment, ça a pris un tour personnel. »

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Céline Leroy


Editions du sous-sol
14.50€
Poésie/théâtre/danse
QuerelleKévin Lambert
Rentrée littéraire Automne 2019 / sortie en août

Une grève éclate dans une scierie du Lac St Jean, dans le nord canadien. Derrière une apparente solidarité ouvrière, l’ennui et la dureté de la lutte, que seules rompent les nuits dans les bowlings et karaokés, révèlent les intérêts plus personnels de chacun.

Parmi ces ouvriers, il y a Querelle, magnifique colosse venu de la capitale, et Jézabel, issue d’une lignée rebelle de mère en fille. Doux et charnels, ces héros incarnent la liberté, la jouissance et la joie sauvages, hors des lois du marché et de l’aliénation familiale ou sexuelle.

Au gré des sabotages, des duels et des ivresses, la colère s’empare des grévistes et les événements se conjuguent dans un conflit généralisé aux allures de vengeance sociale.


Le Nouvel Attila
18€
Littérature LGBT+Romans étrangers
Les souvenirs viennent à ma rencontreEdgar Morin
Rentrée littéraire Automne 2019 / sortie le 28 août
Dans ce livre, Edgar Morin, né en 1921, a choisi de réunir tous les souvenirs qui sont remontés à sa mémoire. A 97 ans, celle-ci est intacte et  lui permet de dérouler devant nous l’épopée vivante d’un homme qui a traversé les grands événements du XXe siècle. La grande histoire se mêle en permanence à l’histoire d’une vie riche de voyages, de rencontres où l’amitié et l’amour occupent une place centrale.
Ces souvenirs ne sont pas venus selon un ordre chronologique comme le sont habituellement les Mémoires. Ils sont venus à ma rencontre selon l’inspiration, les circonstances. S’interpellant les uns les autres, certains en ont fait émerger d’autres de l’oubli.
Ils témoignent que j’ai pu admirer inconditionnellement des hommes ou femmes qui furent à la fois mes héros et mes amis.
Ils témoignent des dérives et des dégradations, mais aussi des grandeurs et des noblesses que les violents remous de l’Histoire ont entraînées chez tant de proches.
Ils témoignent des illuminations qui m’ont révélé mes vérités  ; de mes émotions, de mes ferveurs, de mes douleurs, de mes bonheurs.
Ils témoignent que je suis devenu tout ce que j’ai rencontré.
Ils témoignent que le fils unique, orphelin de mère que j’étais, a trouvé dans sa vie des frères et des sœurs.
Ils témoignent de mes résistances : sous l’Occupation, puis au cours des guerres d’Algérie, de Yougoslavie, du Moyen-Orient, et contre la montée de deux barbaries, l’une venue du fond des âges, de la haine, du mépris, du fanatisme, l’autre froide, voire glacée, du calcul et du profit, toutes deux désormais sans freins.
Ces souvenirs témoignent enfin d’une extrême diversité de curiosités et d’intérêts, mais aussi d’une obsession essentielle, celle qu’exprimait Kant et qui n’a cessé de m’animer : Que puis-je savoir ? Que puis-je croire ? Que puis-je espérer ? Inséparable de la triple question : qu’est-ce que l’homme, la vie, l’univers ?
Cette interrogation, je me suis donné le droit de la poursuivre toute ma vie.Edgar Morin

Fayard
26€
EssaisNos meilleures ventes
La Clé USBJean-Philippe Toussaint

Rentrée littéraire Automne 2019 / sortie le 5 septembre

Lorsqu’on travaille à la Commission européenne dans une unité de prospective qui s’intéresse aux technologies du futur et aux questions de cybersécurité, que ressent-on quand on est approché par des lobbyistes ? Que se passe-t-il quand, dans une clé USB qui ne nous est pas destinée, on découvre des documents qui nous font soupçonner l’existence d’une porte dérobée dans une machine produite par une société chinoise basée à Dalian ? N’est-on pas tenté de quitter son bureau à Bruxelles et d’aller voir soi-même, en Chine, sur le terrain ?


Les éditions de Minuit
17€
Romans français
Miss IslandeAuður Ava Ólafsdóttir

Rentrée littéraire Automne 2019 / sortie le 5 septembre

Islande, 1963 – cent quatre-vingt mille habitants à peine, un prix Nobel de littérature, une base américaine, deux avions transatlantiques, voilà pour le décor. Hekla, vingt et un ans, emballe quelques affaires, sa machine à écrire, laisse derrière elle la ferme de ses parents et prend le car pour Reykjavík avec quatre manuscrits au fond de sa valise. Il est temps pour elle d’accomplir son destin : elle sera écrivain.

Avec son prénom de volcan, Hekla bouillonne d’énergie créatrice, entraînant avec elle Ísey, l’amie d’enfance qui s’évade par les mots – ceux qu’on dit et ceux qu’on ne dit pas –, et son cher Jón John, qui rêve de stylisme entre deux campagnes de pêche…

Miss Islande est le roman, féministe et insolent, de ces pionniers qui ne tiennent pas dans les cases. Un magnifique roman sur la liberté, la création et l’accomplissement.

Roman traduit de l’islandais par Éric Boury


Zulma
20.50€
Romans étrangers
La Revue Dessinée n°25Collectif

Nouveautés revue 2019

AU SOMMAIRE de ce n°25

Dans ce numéro nous partons au Niger, sur l’invisible frontière de l’Europe. Depuis que l’Union européenne s’est mis en tête de tarir les flux migratoires à la source, les portes du désert sont devenues celles de la clandestinité. Et puis nous déambulons à Marseille, dans les quartiers nord, où le terrain est fertile pour que le trafic fleurisse. Misère, ghettos, relégation sociale : caïds et petits frères peuvent-ils seulement y échapper ? Nous partons à la rencontre d’indociles serviteurs de l’Église. Face à la loi du silence qui étouffe les affaires d’agression sexuelle, briser l’omerta est devenu un chemin de croix. Et puis nous nous intéresserons au FMI, cette institution honnie. En juillet, sa présidente, Christine Lagarde prenait ses cliques et ses claques. Dédiabolisation accomplie ? En prime, une enquête sur Emmaüs et ses milliers de compagnons qui triment à l’ombre de l’abbé Pierre.

16€
Nos meilleures ventesRevues
Et le monde devint silencieux. Comment l'agrochimie a détruit les insectesStéphane Foucart

Rentrée essais 2019 / sortie en août

Comment l’industrie des pesticides a orchestré le plus grand désastre écologique du début du xxième siècle.

Souvenez-vous de la route des vacances. Il y a seulement vingt-cinq ans, il e?tait impossible de traverser le pays en voiture sans s’arrêter pour éclaircir le pare-brise, où des myriades d’insectes s’écrasaient. Cette vie bourdonnante s’est comme évaporée.

Depuis le début des années 2000, les géants de l’agrochimie ont installé l’idée que la disparition des insectes était une énigme. Cette conjonction mystérieuse serait due à de multiples facteurs, tous mis sur un pied d’égalité : destruction des habitats, maladies, espèces invasives, éclairage nocturne, mauvaises pratiques apicoles, changement climatique…

En réalité, la cause dominante de ce désastre est l’usage massif des pesticides néonicotinoïdes. Depuis leur introduction dans les années 1990, les trois quarts de la quantité d’insectes volants ont disparu des campagnes d’Europe occidentale.

Ce livre montre comment les firmes agrochimiques ont rendu possible cette catastrophe, en truquant le débat public par l’instrumentalisation de la science, de la réglementation et de l’expertise. Voici le récit complet et précis de l’enchaînement de ces manipulations, les raisons de ce scandale.


Le Seuil
20€
Essais
Le guide féministe de la grossesse, pour des futurs parents libresPihla Hintikka, Elisa Rigoulet

Nouveautés essais 2019

Dans un contexte où la société redéfinit la place de la femme, où la structure familiale se modifie et où la façon de donner la vie évolue,  voici le guide idéal pour vivre sa grossesse à deux, de manière totalement libre et éclairée, loin des clichés sexistes et des injonctions culpabilisantes  !

Avec beaucoup de bienveillance et d’humour,  Pihla Hintikka et Élisa Rigoulet se sont employées à abattre les préjugés liés à la grossesse, en abordant sans complexe tous les sujets a  priori  tabous de la conception à l’accouchement. L’objectif  : donner toutes les informations nécessaires pour aider les futurs parents à effectuer leurs choix sans pression familiale, sociale ou culturelle.

Mois après mois, vous trouverez  :

  • Des informations pratiques pour savoir ce qui vous attend, vous et votre bébé.
  • Des exercices à faire en couple  pour vous poser les bonnes questions et parfois briser le silence.
  • Des conseils de spécialistes  pour connaître les différentes alternatives possibles.
  • Des éclairages transculturels pour prendre conscience des enjeux féministes autour de la grossesse.
  • Des chiffres clés et focus  pour bien comprendre les problématiques.
  • Des témoignages personnels  pour découvrir diverses expériences.

Marabout
12.90€
EssaisNos meilleures ventes
Un père sans enfantDenis Rossano

Rentrée 2019 / sortie en août

Le père est un des plus grands cinéastes d’Hollywood.
Le fils est un jeune premier du cinéma nazi.
Le roman vrai de leur déchirure.

Le père est Douglas Sirk, metteur en scène de théâtre dans les années 20 et réalisateur apprécié de Goebbels dans les années 30. Marié à une juive, il doit fuir l’Allemagne pour les États-Unis où, grâce à ses mélodrames, il conquiert Hollywood.

L’enfant est Klaus Detlef Sierck, le fils que Douglas a eu avec sa première femme, une actrice ratée devenue une nazie fanatique.
Quand ils divorcent en 1928, elle lui interdit de voir son fils de quatre ans dont elle fera un enfant star du cinéma sous le
Troisième Reich.

Le père ne reverra jamais son fils, sauf à l’écran.

Au soir de sa vie, dans les années 80, Douglas Sirk s’entretient avec Denis Rossano, un jeune étudiant en cinéma. Le réalisateur fait revivre Berlin, la propagande, son second mariage, l’exil, les grands studios après guerre, mais ne dit rien ou presque sur Klaus. Toute la vie, toute l’oeuvre de cet homme furent pourtant la quête désespérée de son fils adoré.

Pour mettre des mots sur cette histoire que Douglas Sirk n’a jamais racontée, Denis Rossano mène l’enquête, jusqu’à découvrir ce que le cinéaste lui-même ignorait.

Un père sans enfant est un roman vrai, digne des plus grands mélodrames.


Le Seuil
20.90€
Beaux-arts / photo / musique / cinéma
Vivre avec la terre - Méthode de la ferme du Bec Hellouin. Manuel des jardiniers-maraîchers. Permaculture - Écoculture - MicrofermesCharles HERVÉ-GRUYER / Perrine HERVÉ-GRUYER
Nouveautés essais / beaux-livres 2019
Le changement climatique s’accélère, la biodiversité s’effondre, notre modèle de civilisation vacille… N’est-il pas temps d’inventer ensemble une nouvelle manière d’habiter la Terre, en nous laissant inspirer par la nature ?
À la Ferme biologique du Bec Hellouin, Perrine et Charles Hervé-Gruyer et leur équipe cherchent à subvenir aux besoins des humains tout en prenant soin de toutes les formes de vie. Ils y pratiquent l’écoculture, une nouvelle forme d’agriculture qui imite les écosystèmes naturels. Les recherches scientifiques ont validé les résultats de cette approche qui permet, grâce à des outils manuels simples et efficaces, de produire des légumes et des fruits d’une excellente qualité gustative et nutritive, avec des rendements qui peuvent être dix fois supérieurs, par unité de surface, aux rendements de l’agriculture biologique motorisée. Cette production généreuse s’accompagne d’une rapide augmentation de la fertilité des sols. Une microferme conçue selon l’approche du Bec Hellouin constitue un puits de carbone et une oasis de biodiversité.
Plus qu’aucun autre ouvrage à ce jour, ce manuel pratique traite de très nombreux sujets : culture des légumes et des fruits, forêts-jardins, petit élevage, céréales jardinées, outillage, conception d’une microferme sous tous ses aspects… Il s’adresse à tous ceux, amateurs ou professionnels, qui désirent créer une ferme ou un jardin naturel et productif. Il guidera les premiers pas des débutants et accompagnera les professionnels avertis, des années durant.

Actes Sud
79€
Beaux-arts / photo / musique / cinémaEssais
Psychologie positive et écologie. Enquête sur notre relation émotionnelle à la natureLisa GARNIER
Nouveautés essais 2019
Au cours de ces vingt dernières années, deux sciences que rien ne semble rapprocher ont cherché à comprendre le bien-être humain. D’un côté, la psychologie positive qui étudie comment nos émotions positives naissent, se maintiennent et nous apportent bien-être et bonheur. De l’autre côté, les sciences de la conservation de la biodiversité qui cherchent à protéger et conserver la nature.
Ce livre est une enquête dans ces deux champs de recherche en ébullition où la science redécouvre la valeur capitale de la relation. Statistiques à l’appui, nous découvrons combien nous pouvons être sereins et heureux avec les autres et au contact de la nature.

Actes Sud
21.80€
EssaisNos meilleures ventes
L'apartheid et l'animal. Vers une politique de la connectivitéEstienne Rodary

Rentrée essais 2019 / sortie en août

Cette étude sur les parcs nationaux d’Afrique australe veut montrer comment les aires protégées sont emblématiques d’une approche moderniste et coloniale de l’écologie.

Si la modernité se définit par l’acte de séparer, alors nous sommes déjà entrés dans le monde d’après, marqué au sceau de la coprésence – qui fait voler en éclat les frontières modernes.
Nos tentatives répétées de faire des « enclaves de nature » se heurent partout aux logiques d’un monde connecté – écologiquement et socialement.

Pour sortir de cette écologie des parcs, Estienne Rodary nous invite à repenser radicalement les rapports des sociétés humaines à la Terre.

Le premier essai d’écologie politique du fondateur de la géographie environnementale.


Wildproject
22€
Essais
Les métropoles barbares. Démondialiser la ville, désurbaniser la terreGuillaume Faburel

Rentrée poches 2019 / sortie en août

Un manifeste pour lutter contre la barbarie des métropoles !

La métropolisation implique une expansion urbaine incessante et l’accélération des flux et des rythmes de vie. Elle transforme les villes en véritables firmes entrepreneuriales conçues pour peser dans la compétition urbaine planétaire. Ce livre, fruit de vingt-cinq ans de recherche et d’engagement sur le terrain, nous montre comment ces villes génèrent exclusion économique, ségrégation spatiale et souffrance sociale, tout en alimentant la crise écologique. Fers de lance de la start-up nation et pivots de l’organisation territoriale moderne, les métropoles concentrent tous les pouvoirs et dictent leurs lois.

Mais l’auteur brosse aussi le portrait d’une nouvelle société qui émerge hors des grandes villes, un possible plus réjouissant, décroissant et fertile. Dépassant la simple analyse critique, ce livre donne à voir la multitude et la force des résistances à l’extension sans fin du capitalisme dans nos vies, loin des métropoles barbares.

Édition revue et augmentée.


Le passager clandestin
10€
Essais
Les fantômes de l'InternationaleÉlise Thiébaut - Edmond Baudouint

Si tout le monde connaît L’Internationale, hymne planétaire du mouvement ouvrier, peu de gens connaissent son histoire, une histoire particulièrement riche et complexe qui nous emmènera de la Commune à 2018, en passant par les États-Unis et l’URSS. On découvrira au fil des pages un auteur méconnu qui meurt dans la misère, un compositeur spolié de ses droits d’auteur, deux révolutions, des cimetières, des tables qui tournent, Louise Michel, Rosa Luxemburg, Jaurès et Lénine, … et quelques fantômes, bien sûr !

Un récit feuilletonnant et riche en rebondissements, mené tambour battant par Élise Thiébaut et illustré avec force et passion par Edmond Baudoin qui donne vie ici aux damnés de la Terre, aux forçats de la faim, et à toutes celles et ceux qui voulaient chanter le monde.

Première partie : L’Internationale illustrée par Baudoin • Deuxième partie : Les Fantômes, histoire de L’Internationale racontée par Élise Thiébaut et illustrée par Edmond Baudoin.


La Ville Brûle
19€
BD, romans graphiques
Algues vertes, l'histoire interditeScénariste : LÉRAUD Inès / Illustrateur : VAN HOVE Pierre / Coloriste : MATHILDA

Nouveautés 2019 / sortie en juin

Pas moins de 3 hommes et 40 animaux ont été retrouvés morts sur les plages bretonnes. L’identité du tueur est un secret de polichinelle : les algues vertes. Un demi-siècle de fabrique du silence raconté dans une enquête fleuve.

Des échantillons qui disparaissent dans les laboratoires, des corps enterrés

avant d’être autopsiés, des jeux d’influence, des pressions et un silence de plomb. L’intrigue a pour décor le littoral breton et elle se joue depuis des dizaines d’années. Inès Léraud et Pierre Van Hove proposent une enquête sans précédent, faisant intervenir lanceurs d’alerte, scientifiques, agriculteurs et politiques.

Jeudi 19 décembre 2019 à 19h, venez rencontrer la scénariste de cette BD, Inès LERAUD, en rencontre dédicace aux Bien-aimés. Entrée libre

Delcourt
19.99€
BD, romans graphiquesNos meilleures ventes
Francis RissinMartin Mongin

Rentrée littéraire Automne 2019 / sortie le 21 août

De mystérieuses affiches bleues apparaissent dans les villes de France, seulement ornées d’un nom en capitales blanches : FRANCIS RISSIN. Qui est-il ? Comment ces affiches sont-elles arrivées là ? La presse s’interroge, la police enquête, la population s’emballe. Et si Francis Rissin s’apprêtait à prendre le pouvoir, et à devenir le Président qui sauvera la France ?

Pour son premier roman, Martin Mongin signe un livre vertigineux. Un roman composé de onze récits enlevés, onze voix qui lorgnent tour à tour vers le roman policier, le fantastique, le journal intime ou encore le thriller politique, au fil d’une enquête paranoïaque sur l’insaisissable Francis Rissin. Avec une maîtrise rare, Martin Mongin tisse sa toile comme un piège qui se referme sur le lecteur, au cœur de cette zone floue où réalité et fiction s’entremêlent.

Autant marqué par l’art de Lovecraft, de Borges ou de Bolaño que par la pensée de La Boétie ou d’Alain Badiou, Francis Rissin est un premier roman inventif et inattendu, au propos profondément politique.


Tusitala
22€
Romans français
De pierre et d'osBérengère Cournut

Rentrée littéraire Automne 2019 / sortie le 29 août

« Les Inuit sont un peuple de chasseurs nomades se déployant dans l’Arctique depuis un millier d’années. Jusqu’à très récemment, ils n’avaient d’autres ressources à leur survie que les animaux qu’ils chassaient, les pierres laissées libres par la terre gelée, les plantes et les baies poussant au soleil de minuit. Ils partagent leur territoire immense avec nombre d’animaux plus ou moins migrateurs, mais aussi avec les esprits et les éléments. L’eau sous toutes ses formes est leur univers constant, le vent entre dans leurs oreilles et ressort de leurs gorges en souffles rauques. Pour toutes les occasions, ils ont des chants, qu’accompagne parfois le battement des tambours chamaniques. » (note liminaire du roman)

Dans ce monde des confins, une nuit, une fracture de la banquise sépare une jeune femme inuit de sa famille. Uqsuralik se voit livrée à elle-même, plongée dans la pénombre et le froid polaire. Elle n’a d’autre solution pour survivre que d’avancer, trouver un refuge. Commence ainsi pour elle, dans des conditions extrêmes, le chemin d’une quête qui, au-delà des vastitudes de l’espace arctique, va lui révéler son monde intérieur.

Deux ans après son roman Née contente à Oraibi, qui nous faisait découvrir la culture des indiens hopis, Bérengère Cournut poursuit sa recherche d’une vision alternative du monde avec un roman qui nous amène cette fois-ci dans le monde inuit. Empreint à la fois de douceur, d’écologie et de spiritualité, De pierre et d’os nous plonge dans le destin solaire d’une jeune femme eskimo.

Édition augmentée d’un cahier de photographies. 


Le Tripode
19€
Romans français
Mon année de repos et de détenteOttessa Moshfegh
Rentrée littéraire Automne 2019 / sortie le 26 août
Jeune, belle, riche, fraîchement diplômée de l’université de Columbia, l’héroïne du nouveau roman d’Ottessa Moshfegh décide de tout plaquer pour entamer une longue hibernation en s’assommant de somnifères. Les tribulations assoupies de cette Oblomov de la génération Y forment un récit hilarant  qui est aussi une charge au vitriol contre les travers de notre époque.
« J’avais commencé à hiberner tant bien que mal à la mi-juin de l’an 2000. J’avais vingt-six ans… J’ai pris des cachets à haute dose et je dormais jour et nuit, avec des pauses de deux à trois heures. Je trouvais ça bien. Je faisais enfin quelque chose qui comptait vraiment. Le sommeil me semblait productif. Quelque chose était en train de se mettre en place. En mon for intérieur, je savais – c’était peut-être la seule chose que mon for intérieur ait sue à l’époque – qu’une fois que j’aurais assez dormi, j’irais bien. Je serais renouvelée, ressuscitée… Ma vie passée ne serait qu’un rêve, et je pourrais sans regret repartir de zéro, renforcée par la béatitude et la sérénité que j’aurais accumulées pendant mon année de repos et de détente. »
Jeune, belle, riche, fraîchement diplômée de l’université de Columbia, l’héroïne du nouveau roman d’Ottessa Moshfegh décide de tout plaquer pour entamer une longue hibernation en s’assommant de somnifères. Tandis que l’on passe de l’hilarité au rire jaune en découvrant les tribulations de cette Oblomov de la génération Y qui somnole d’un bout à l’autre du récit, la romancière s’attaque aux travers de son temps avec une lucidité implacable, et à sa manière, méchamment drôle.

« Le meilleur roman existentialiste qui n’ait pas été écrit par un auteur français. »
Kirkus Review

Traduit de l’Anglais (Etats-Unis) par Clément Baude

Fayard
20.90€
Romans étrangers
Pour une révolution délicieuseOlivier Roellinger
Rentrée gastronomique Automne 2019 / sortie  en août
Aujourd’hui, pour manger sainement, il faut presque être hors la loi  ; puisque les hommes politiques ne se battent pas pour défendre la nourriture, qui est notre premier médicament, notre héritage et notre culture, nous, citoyens, devons agir pour une révolution délicieuse.
Comme beaucoup d’entre vous, j’ai connu des épreuves.
Mais, aussi paradoxal que cela puisse paraître, ces épreuves ont été une chance et elles m’ont incité à poursuivre mes rêves et à m’engager.
À 20 ans, laissé pour mort en pleine rue par une bande de violents, j’ai réappris à respirer, à marcher et à vivre grâce à la cuisine.
La seconde rupture, je l’ai connue plus tard, alors que j’étais au firmament de ma carrière. Un problème de santé m’a frappé et m’a permis de prendre conscience d’une nouvelle responsabilité, celle de mener un combat qui me tient à cœur depuis si longtemps : protéger nos petits producteurs talentueux à travers le monde pour qu’ils vivent décemment de leur métier. Pour que ces sentinelles de la biodiversité œuvrent à préserver notre patrimoine alimentaire.

Des cercles vertueux existent déjà, un simple geste suffit souvent pour les mettre en place et sauver les hommes, la nature et notre alimentation à tous.

Puisque les hommes politiques ne veulent pas se battre, nous, citoyens, pouvons nous lever pour une révolution délicieuse. Aujourd’hui, j’aimerais mener avec vous, tous unis, ce soulèvement alimentaire pacifiste et joyeux. Nous battre pour qu’enfin nous reprenions en main notre destin et arrachions des griffes des industriels ce trésor de l’humanité qu’est la nourriture.
Car la nourriture est tout à la fois notre premier médicament, notre héritage et notre culture.
Il est essentiel de transmettre le goût d’une cuisine écologiquement saine à nos enfants, comme nous leur apprenons à marcher, lire et compter.
Face à l’état de la planète, la cuisine est une des clés de la transition écologique qui s’impose à notre société.


Fayard
18€
Gastronomie, vin
Zébu boyAurélie Champagne

Rentrée littéraire Automne 2019 / sortie le 22 août

Madagascar, mars 1947, l’insurrection gronde. Peuple saigné, soldats déshonorés, ce soir, l’île va se soulever, prendre armes et amulettes pour se libérer. Et avec elle, le bel Ambila, Zébu Boy, fierté de son père, qui s’est engagé pour la Très Grande France, s’est battu pour elle et a survécu à la Meuse, aux Allemands, aux Frontstalags. Héros rentré défait et sans solde, il a tout perdu et dû ravaler ses rêves de citoyenneté. Ambila qui ne croit plus en rien, sinon à l’argent qui lui permettra de racheter le cheptel de son père et de prouver à tous de quoi il est fait. Ambila, le guerrier sans patrie, sans uniforme, sans godasses, sans mère, qui erre comme arraché à la vie et se retrouve emporté dans les combats, dans son passé, dans la forêt.

Roman de la croyance, du deuil et de la survie, Zébu Boy fait naître les fleurs et se changer les balles en eau. Tout entier traversé d’incantations, ce premier roman qui oscille entre destin et pragmatisme, est porté par une langue puissante et fait entendre la voix mystérieuse qui retentit en chaque survivant.


Monsieur Toussaint Louverture
19.90€
Romans français
Je reste roi de mes chagrinsPhilippe Forest

Rentrée littéraire Automne 2019 / sortie le 29 août

Le roman ressemble au théâtre puisqu’ils sont tous les deux pareils à la vie. Le monde entier est une scène, dit Shakespeare, et nous y sommes tous des acteurs. Depuis la nuit des temps, tous les soirs, les mêmes fables se répètent pour le plaisir du public. À tour de rôle, on reconnaît la sienne en n’importe laquelle des histoires qui se jouent sous nos yeux. La morale, amère, en est toujours la même : dépossédé enfin de tout ce qui fut à lui, chacun, au bout du compte, règne seulement sur les chagrins qui lui restent et dont il ne garde que le souvenir, dont il ne conserve que le secret. Mais lorsque les acteurs, sous les sifflets ou sous les applaudissements, se préparent à regagner leurs loges, une image persiste que tout homme peut peindre, s’il le souhaite, lui donnant par exemple l’apparence de cet étang où, parmi les fantômes qui flottent à la surface, il aperçoit les flèches de feu de quelques poissons d’or brillant dans la lumière qui baisse.
Les trois coups retentissent. Le silence se fait dans la salle. Le rideau se lève. La scène se situe en Angleterre. L’action se déroule vers le milieu du vieux XXe siècle. Un homme, le plus célèbre des Premiers ministres du Royaume-Uni, pose pour un autre qui le peint. On n’en dira pas plus pour l’instant. Drame ou comédie, le spectacle peut maintenant commencer, qui raconte à chacun le récit de ce qui fit sa vie.


Gallimard
19.50€
Romans français
Le couteauJo Nesbo
Rentrée polars 2019 / sortie le 15 août

Harry Hole a réintégré la police criminelle d’Oslo, mais il doit se contenter des cold cases alors qu’il rêve de remettre sous les verrous Svein Finne, ce violeur en série qu’il avait arrêté il y a une dizaine d’années et qui vient d’être libéré.
Outrepassant les ordres de sa supérieure hiérarchique, Harry traque cet homme qui l’obsède. Mais un matin, après une soirée bien trop arrosée, Harry se réveille sans le moindre souvenir de la veille, les mains couvertes du sang d’un autre.
C’est le début d’une interminable descente aux enfers : il reste toujours quelque chose à perdre, même quand on croit avoir tout perdu.


Gallimard
22€
Littérature policière
Ce qu’elles disentMiriam Toews

Rentrée littéraire Automne 2019 / sortie le 22 août

Colonie mennonite de Molotschna, 2009.

Alors que les hommes sont partis à la ville, huit femmes – grands-mères, mères et jeunes filles – tiennent une réunion secrète dans un grenier à foin. Depuis quatre ans, nombre d’entre elles sont retrouvées, à l’aube, inconscientes, rouées de coups et violées. Pour ces chrétiens baptistes qui vivent coupés du monde, l’explication est évidente, c’est le diable qui est à l’œuvre. Mais les femmes, elles, le savent : elles sont victimes de la folie des hommes. Elles ont quarante-huit heures pour reprendre leur destin en main. Quarante-huit heures pour parler de ce qu’elles ont vécu, et de ce qu’elles veulent désormais vivre. Analphabètes, elles parlent un obscur dialecte, et ignorent tout du monde extérieur.

Pourtant, au fil des pages de ce roman qui retranscrit les minutes de leur assemblée, leurs questions, leur rage, leurs aspirations se révèlent être celles de toutes les femmes.

Traduit de l’Anglais (Canada) par Lori Saint-Martin et Paul Gagné


Buchet Chastel
19€
Romans étrangers
Journal de LChristophe Tison

Rentrée littéraire Automne 2019 / sortie le 22 août

Le mot de l’auteur :

Écrire le journal intime d’un personnage de roman ! Une étrange idée qui m’est venue en relisant Lolita il y a deux ans. À l’époque, j’ai pensé : « Mais dans Lolita on n’entend jamais Lolita, en fait, ou seulement quand elle râle. » Tout est écrit du point de vue de son kidnappeur de beau-père, Humbert Humbert. Le mutisme de cette petite héroïne m’a touché. Il m’a rappelé le mien. Mon silence. Celui que j’ai vécu enfant et que j’ai décrit dans Il m’aimait (Grasset).

À travers le temps et les continents, et même malgré sa fiction, cette mésaventure était la mienne. Il fallait que je lui donne une voix, qu’elle parle, qu’on entende enfin Lolita. Et quoi de mieux qu’un journal intime où elle se serait confiée pleinement, sans pudeur. Où elle aurait dit la vérité. Parce qu’après tout, le roman de Nabokov est présenté comme les confessions d’Humbert Humbert et il peut dire ce qu’il veut, travestir la réalité, n’en montrer qu’une partie.

Voyons donc le point de vue de Lolita.

Elle s’est peut-être sauvée plusieurs fois ou a essayé d’échapper à ce beau père tyrannique comme je l’avais fait moi-même. Comment résiste-t-elle ? Que pense-t-elle ? Elle a peut-être eu des aventures, des amours de collège qu’Humbert Humbert n’a pas sues, pas dites. Et que devient-elle quand elle lui échappe enfin ? C’est peut-être même elle qui a organisé sa perte à la fin, par vengeance… Il a donc fallu, c’était une nécessité impérieuse, que je me mette dans la peau d’une adolescente américaine des années 40. Que je lui trouve un style, une vie intérieure… Pour qu’elle parle enfin. Pour qu’elle vive sa vie de jeune fille. Et lui redonner voix humaine, briser ce long silence.

Christophe Tison


Editions Goutte d’or
19.50€
Romans français
Nous étions nés pour être heureuxLionel DUROY

Rentrée littéraire Automne 2019 / sortie le 22 août

Depuis trente ans, Paul a fait de son histoire familiale, et du désastre que fut son enfance, la matière même de ses romans. Une démarche que ses frères et soeurs n’ont pas comprise, au point de ne plus lui adresser la parole pendant de longues années. Et puis arrive le temps de la réconciliation. Paul décide de réunir à déjeuner, dans la maison qui est devenue son refuge, tous les protagonistes de sa tumultueuse existence : ses neuf frères et soeurs, leurs enfants et les siens, et même ses deux ex-femmes.
Viendra qui voudra. Et advienne que pourra.
Le temps d’un singulier repas de famille, Lionel Duroy parvient à reconstituer tous les chapitres essentiels de la vie d’un homme. Avec sa profondeur psychologique habituelle et l’élégance de son style, il livre ici un récit vibrant de vérité sur les liens indestructibles de l’enfance, la résilience et la paix enfin retrouvée.


Julliard
20€
Romans français
La Fabrique des salaudsChris KRAUS
Rentrée littéraire Automne 2019 / sortie le 22 août
Une poignée de douleur et de chagrin suffit pour trahir, et une seule étoile scintillant dans la nuit pour qu’un peu de lumière brille par intermittence dans toute cette horreur.
Dans la lignée des Bienveillantes de Jonathan Littell ou de Cent ans de solitude de Gabriel García Márquez, un roman hors normes, une fresque exubérante et tragique, pleine de passion, de sang et de larmes, qui retrace tout un pan du XXe siècle, de Riga à Tel Aviv en passant par Auschwitz et Paris.
À travers l’histoire de Koja, Hubert et Ev Solm, deux frères et leur sœur, sorte de ménage à trois électrique, Chris Kraus nous entraîne dans des zones d’ombre où morale et droiture sont violemment bafouées, et dresse en creux le portrait d’une Europe à l’agonie, soumise à de nouvelles règles du jeu.

Une œuvre impressionnante, magnum opus sur le déclin d’une époque et la naissance d’une nouvelle ère.

Traduit de l’Allemand par Rose LABOURIE

Belfond
24.90€
Romans étrangers
Les agendas Moleskine 2019/2020 ou 2020

Nous proposons, comme chaque année, de quoi vous organiser !

Deux types d’agendas Moleskine vous attendent : les 18 mois qui couvrent de juillet 2019 à fin décembre 2020 ou ceux qui couvrent les 12 mois de 2020. Différentes couleurs, différents formats. Si vous ne trouvez pas votre bonheur dans nos rayons, nous pouvons également commander le Moleskine de votre choix.


Moleskine
Sélection papeterie & objets
AilleursDavid Guyon

Rentrée jeunesse 2019 / sortie en août

Un album sur les drames, les déracinements et les espoirs des enfants du monde qui rêvent d’un ailleurs.


Talents hauts
15€
Jeunesse
SurfFrédéric Boudet

Rentrée jeunesse 2019 / sortie en août

À Adam, de retour pour les vacances, Brest n’a pas grand-chose à dire. Toujours au loin les grues du port, plus près, entre les toits des maisons, le même morceau d’océan, plus près encore le pavillon familial en un décor inchangé, avec au centre cette drôle de licorne maternelle, en manteau gris cintré, échappée de son zoo mental.
Ici, il faudra fuir les heures qui se trainent, comme Adam sèche les cours de son école de graphisme, comme la vie se débrouille sans enthousiasme.
Hors cadre, pourtant il y a des braises sonores sous les cendres. Emballé dans du plastique, un paquet de lettres fait résonner la voix de son père volatilisé et bel et bien définitivement disparu. L’ami télépathe, Jack-Nathan, ce géant de deux mètres, qui derrière ses Ray-Ban traque ces pauvres canards de surfeurs, avant de bouffer du sable et de s’évader de nouveau, exhorte Adam à arrêter de confesser les pop-corn et à se tirer loin de son petit enfer de grâce et d’oubli. Et il y a la vie enregistrée en sa plus infime sonorité déglinguée par Aeka, aussi furieusement allumée que Jack, les mots brûlants de Katel, les bouffées d’enfance.
Tout parle en fait. Maintenant, c’est à Adam de raconter.


MeMo
16€
Jeunesse
L'ÉcureuilTatsu Nagata

Rentrée jeunesse 2019 / sortie en août

Dans ces albums documentaires accessibles dès la maternelle, le professeur Tatsu Nagata nous livre avec beaucoup d’humour les secrets des animaux. Cette fois-ci, les enfants découvriront les mœurs de l’écureuil.

de 3 à 6 ans


Seuil jeunesse
9.90€
Jeunesse
La Révolution féministeAurore Koechlin

Rentrée essais 2019 / sortie en août

La quatrième vague du féminisme a commencé : venue d’Amérique latine, portée par les combats contre les féminicides et pour la liberté des femmes à disposer de leur corps, amplifiée par le moment #MeToo, elle constitue aussi – surtout – un mouvement qui s’attaque à l’inégalité des rapports de production et de reproduction sous le capitalisme. Qui dépasse, sans les exclure, les revendications juridiques ou paritaires et repense l’ensemble de l’organisation sociale à partir des oppressions subies par les femmes et les minorités de genre.

Le féminisme est révolutionnaire ou il n’est pas : voilà la thèse soutenue par Aurore Koechlin, qui se propose d’abord de guider ses lectrices et lecteurs à travers l’histoire trop méconnue des différentes vagues féministes. Du MLF à l’intersectionnalité, de l’émergence d’un « féminisme d’État » au féminisme de la reproduction sociale, ce petit livre tire le bilan politique et intellectuel d’une quarantaine d’années de combats, repère leurs impasses, souligne leurs forces, pour contribuer aux luttes actuelles et à venir.


Editions Amsterdam
12€
Essais
En émoisAnne Cortey auteur / illustré par Cyril Pedrosa

Rentrée jeunesse 2019 / sortie en août

Dans les collines de Provence, au cœur de l’été. Pour Jeanne, ce ne sont sûrement pas des vacances. Elle doit donner à boire aux bêtes, aider ses parents au magasin pour la saison touristique, garder son frère… Sa respiration à elle, c’est d’aller se baigner au lac avec ses amis. Mais au bord du lac, il y a un garçon. Lui, il voudrait avoir une chance de croire en ses rêves de volley. Et il bouillonne. Il est prêt à exploser. Il veut partir, loin du collège où il a trop subi la loi des harceleurs, et loin de sa famille, qui n’entend ni ses souffrances ni ses désirs. Et s’ils se croisent, ce ne sera pas sans friction…

Lecture pour les 11 – 13 ans


L’Ecole des loisirs
13.50€
Jeunesse
Chère Bertille... À bord du RedoutableClémentine Mélois autrice / Rudy Spiessert illustrateur

Rentrée jeunesse 2019 / sortie en août

Cet été, Bertille a décidé d’aller explorer le fond des océans. Elle a demandé à Jean-Marc Barr de les accompagner. Il a joué un plongeur dans un film, c’est forcément un spécialiste de la mer. Et son copain Younès, qui est super bricoleur, construit le sous-marin. Le cœur des abysses est plein de mystères et de créatures impressionnantes, comme le calamar géant, aussi grand qu’une maison. Mais bien vite apparaissent toutes sortes de difficultés, comme si quelqu’un essayait de saboter le projet…

Pour les 6 – 8 ans


L’Ecole des loisirs
7.50€
Jeunesse
ImaginezRaphaël Enthoven Auteur / Chen Jiang Hong Illustrateur

Rentrée jeunesse 2019 / sortie en août

Inspiré par l’émission du même nom diffusée sur Arte, Imaginez ! explore avec brio et humour des thèmes universels tels que la vie en société, l’identité, la sagesse, la vérité, le langage, la mort ou encore la justice, dans des récits qui dialoguent idéalement avec les illustrations de Chen Jiang Hong. Entre profondeur et légèreté, ces courtes histoires philosophiques aident à vivre et à penser différemment le quotidien.

Lecture ado


L’Ecole des loisirs
12€
Jeunesse
Le continent de la douceurAurélien Bellanger

Rentrée littéraire Automne 2019 / sortie le 22 août

L’Europe est un continent disparu, le rêve d’un autre temps, le rêve d’un autre monde.
Anomalie géographique perdue dans la grande mer gelée des Alpes, la principauté fantastique du Karst semble scellée pour toujours, et avec elle la mémoire des anciens empires. Mais depuis New York, où s’est réfugiée une diaspora karste, plusieurs personnages ambigus tentent d’en restaurer la splendeur. Une banquière
ambitieuse, un écrivain maudit et un philosophe enquêtent sur un mathématicien à l’enseignement révolutionnaire et sur un calculateur énigmatique qui aurait traversé le siècle, des camps de la mort à la Russie soviétique en passant par un mystérieux programme spatial yougoslave.
Le Karst défie l’histoire pendant qu’un jeune homme, Flavio, s’éveille lentement aux mythes de la construction européenne. Et si l’Atlantide tant recherchée était dans cette construction inachevée : la forme toujours recommencée du continent de la douceur?


Gallimard
22€
Romans français
Les voyages de Cosme KPhilippe Gerin

Rentrée littéraire Automne 2019 / sortie le 22 août

A l’orée de la vingtaine, Cosme K déserte la maison familiale et trouve refuge dans l’errance. Au hasard des rencontres, il pose son sac au bord du cercle polaire en Norvège, sur les rives sauvages du lac Baïkal et dans la modernité enivrante de Singapour. Discret et solaire, il est accueilli par des inconnus et s’immisce dans leur quotidien avant que la route, pourtant, ne le reprenne. Alors qu’il aborde les confins du monde connu, son frère se lance sur ses traces. En retrouvant les hommes et les femmes que Cosme K a croisés et dont il a bouleversé l’existence, il reconstitue son parcours et s’efforce de réconcilier leur destin. Traversé par la culpabilité et le pardon, un roman initiatique qui se déploie dans des paysages majestueux.


Gaïa
22€
Romans français
Ce que l'on sèmeRegina Porter

Rentrée littéraire Automne 2019 / sortie le 22 août

Alors que l’Amérique panse encore la plaie ouverte de la Seconde Guerre mondiale, la destinée de deux familles se met en marche. James Vincent, d’ascendance irlandaise, fuit un foyer familial chaotique pour faire des études de droit à New York où il deviendra un brillant avocat. De son côté, Agnes Miller, une jeune femme noire à l’avenir prometteur, voit son rendez-vous amoureux tourner au cauchemar lorsque la police arrête sa voiture sur une route déserte en lisière d’un bois de l’État de Géorgie. Les conséquences de cette nuit funeste influeront inexorablement sur sa vie et celle de ses descendantes.
Pendant plus de six décennies de changements radicaux – de la lutte pour les droits civiques aux premières années de la présidence d’Obama, en passant par le chaos de la guerre du Vietnam –, les familles de
James et Agnes demeureront inextricablement liées.
Au fil de cette spectaculaire fresque familiale et amoureuse, ce roman donne à voir les coulisses méconnues de l’histoire d’une nation. Avec une justesse, un humour et une maîtrise rares, Regina Porter creuse les traumatismes des États-Unis sur plusieurs générations et expose avec grande intelligence les mouvements profonds d’une société sur
plus d’un demi-siècle.

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Laura Derajinski


Gallimard
22€
Romans étrangers
Rose désertViolaine Huisman

Rentrée littéraire Automne 2019 / sortie le 22 août

«C’est pas dangereux par là-bas? À ton avis, bibi? Je n’étais pas vraiment au courant du conflit au Sahara occidental avant de traverser la région en autocar. L’ampleur des problèmes de terrorisme dans cette zone du pays n’est pas non plus notoire, si? Il abaisse ses lunettes fumées avec une emphase théâtrale, et je remarque tout à coup ses yeux bleu-vert, lesquels, entre ses pattes-d’oie, sa peau burinée et sa barbe de trois jours, ressemblent aux lagunes de Dakhla. Géraldine, tu vas devoir m’expliquer ce que tu fous ici.»

Suite à un immense chagrin d’amour à l’approche de la trentaine, Violaine décide de traverser le désert, du Maroc au Sénégal. À partir de ce périple improbable, s’esquisse une réflexion sur l’emprise et la perte. En revisitant ses rapports aux hommes depuis l’adolescence, elle aborde avec une sincérité rarement égalée les tabous de l’éveil à l’amour et à la sexualité.
L’écriture si particulière de Violaine Huisman, à la fois poétique et abrupte, s’impose sur ce sujet intime dans toute sa vitalité.


Gallimard
19€
Romans français
Glou Guide 2 / 150 nouveaux vins naturels exquis à 15 euros maxiAntonin Iommi-Amunategui & Jérémie Couston

Rentrée 2019 / sortie en août

Halte aux litrons élitistes ! Place aux jajas joyeux, généreux !
Il y a en effet quelque chose qui ne tourne pas rond au royaume du vin naturel… C’est l’argent, le blé, qui élargit le fossé déjà large entre Lambda, le consommateur que nous sommes ou avons tou·te·s été un jour, et Bêta, prêt à casquer toujours plus pour boire des vins qui ne font pas mal au casque. Un vin naturel devenu élitiste, parce qu’inabordable pour la plupart, est un vin naturel dévoyé, qui a perdu tout contact avec sa base, avec son esprit – celui d’un vin populaire, démocratique, accessible.
Nous voulons, avec le Glou Guide, défendre et promouvoir l’idée qu’un vin naturel, bon (voire délicieux) et à portée de bourse moyenne (voire modeste) est possible. Ce vin existe, nous l’avons bu… À votre tour !

Le Glou Guide c’est 150 vins naturels exquis à 15 euros maxi, et 300 cavistes indépendants en France (et ailleurs) où dénicher ces pépites à boire, le tout sélectionné par deux spécialistes forcenés.


Cambourakis
15€
Gastronomie, vin
Millénium 6 - La fille qui devait mourirDavid LAGERCRANTZ
Rentrée polars 2019 / sortie le 22 août
C’est par la mort tragique d’un homme – retrouvé amputé de certains de ses doigts et orteils – que commence cette aventure. La victime semble être un SDF que les autorités n’arrivent pas à identifier. Le médecin légiste, Fredrika Nyman, trouve l’affaire suspecte et prend contact avec Mikael Blomkvist.
Bien malgré lui, cette histoire commence à intriguer le journaliste. Des témoins auraient entendu à plusieurs reprises le sans-abri divaguer au sujet de Johannes Forsell, le ministre de la Défense. S’agissait-il des délires d’un individu déséquilibré, ou pourrait-il y avoir un véritable lien entre les deux hommes ?
Blomkvist a besoin de l’aide de Lisbeth Salander. Mais la jeune femme reste injoignable. À l’insu de tous, Lisbeth se trouve à Moscou, où elle est partie régler ses comptes avec sa sœur Camilla. Dorénavant elle sera le chat, pas la souris.
La Fille qui devait mourir – le grand finale de David Lagercrantz dans la série Millénium – est un cocktail redoutable de scandales politiques, jeux de pouvoir à l’échelle internationale, technologies génétiques, expéditions en Himalaya et fake news venues tout droit d’usines à trolls en Russie.
Traduit du suédois par Esther SERMAGE

Actes Sud
23€
Littérature policière
Green Kitchen pour les kids. Plus de 70 recettes végétariennes testées et approuvées par les enfantsDavid Frenkiel , Luise Vindahl

Rentrée 2019 / sortie en août

Initier les enfants à la nourriture végétarienne relève parfois d’une vérirable épreuve au quoridien. Influencés par leurs copains, trop enclins à préférer pâtes er frites aux fruits er légumes, séduits par les sirènes de la malbouffe, nos chères rêtes blondes au palais formaté jugent parfois bien sévèrement nos tentarives culinaires pour manger sainement.
Parents de trois enfants, David Frenkiel er Luise Vindahl aka Green Kitchen ont eux aussi connu bien des difficultés pour faire découvrir à Elsa, Isac er Noah les mille et une subtilités de la cuisine
végétarienne. Plus d’une fois, les assiettes conçues er préparées avec amour ont éré boudées…

Pour éviter les crises et remporter la victoire, les stars de la cuisine veggie ont d’abord appris à bien connaître les habitudes alimentaires de leurs enfants – manger avec les doigts, ne surtout pas mélanger les divers ingrédients d’un plat, jouer avec la nourriture, chaparder un morceau de légume cru sur le plan de travail, s’émerveiller devant un plat coloré… – avant de concocter plus de 70 délicieuses recettes, rapides er simples, testées et approuvées. Repas de fête, snacks, finger food, joyeux desserts… rien n’est trop beau pour leur faire apprécier les légumes, y compris l’ennemi public numéro un : les épinards!

Trad. de l’anglais par Géraldine Olivo


Gallimard
20€
Gastronomie, vin
Le ClouZhang Yueran

Rentrée littéraire Automne 2019 / sortie le 22 août

La trentaine un peu cabossée, Li Jiaqi et Cheng Gong se retrouvent après des années sans nouvelles. Elle rentre de Pékin où elle était rédactrice de mode ; lui habite encore avec sa tante sur le campus de la Faculté de médecine. C’est là que tout a commencé. Parce que leurs grands-pères – l’un éminent chirurgien, l’autre directeur adjoint de l’hôpital universitaire – s’y sont côtoyés aux heures les plus sombres de la Révolution culturelle… En une fresque incroyablement vivante, peuplée de souvenirs d’enfance, de conflits familiaux et de révélations, ils se racontent leurs vies parallèles et avancent une à une les pièces manquantes du drame.

Zhang Yueran explore comme en apnée la vie de ces générations heurtées dans un roman unique, ultrasensible et très contemporain.

Roman traduit du chinois par Dominique Magny-Rou


Zulma
24.50€
Romans étrangers
Dans la forêtLomig

Rentrée 2019 / sortie en août

Deux soeurs apprennent à survivre au coeur de la forêt, dans un monde privé de ressources. Pour mieux le réinventer ?

Rien n’est plus comme avant. Le monde tel qu’on le connaît semble avoir basculé : plus d’électricité ni d’essence, les trains et les avions ne circulent plus. Des rumeurs courent, les gens fuient. Nell et Eva, dix-sept et dix-huit ans, vivent depuis toujours dans leur maison familiale, au coeur de la forêt.
Quand la civilisation s’effondre et que leurs parents disparaissent, les deux soeurs demeurent seules, bien décidées à survivre.
Il leur reste, toujours vivantes, leur passion de la danse et de la lecture. Mais face à l’inconnu, il va falloir apprendre à grandir autrement, à se battre et à faire confiance à la forêt qui les entoure, emplie d’inépuisable richesses.

Adaptation du roman de Jean Hegland


Sarbacane
19.50€
BD, romans graphiquesNos meilleures ventes
Un monstre et un chaosHubert Haddad

Rentrée littéraire Automne 2019 / sortie le 22 août

Lodz, 1941. Chaïm Rumkowski prétend sauver son peuple en transformant le ghetto en un vaste atelier industriel au service du Reich. Mais dans les caves, les greniers, éclosent imprimeries et radios clandestines, les enfants soustraits aux convois de la mort se dérobent derrière les doubles cloisons… Et parmi eux Alter, un gamin de douze ans, qui dans sa quête obstinée pour la vie refuse de porter l’étoile. Avec la vivacité d’un chat, il se faufile dans les moindres recoins du ghetto, jusqu’aux coulisses du théâtre de marionnettes où l’on continue à chanter en sourdine, à jouer la comédie, à conter mille histoires d’évasion.

Hubert Haddad fait resurgir tout un monde sacrifié, où la vie tragique du ghetto vibre des refrains yiddish. Comme un chant de résistance éperdu. Et c’est un prodige.


Zulma
20€
Romans français
Le cœur de l'AngleterreJonathan Coe

Rentrée littéraire Automne 2019 / sortie le 22 août

Comment en est-on arrivé là? C’est la question que se pose Jonathan Coe dans ce roman brillant qui chronique avec une ironie mordante l’histoire politique de l’Angleterre des années 2010. Du premier gouvernement de coalition en Grande-Bretagne aux émeutes de Londres en 2011, de la fièvre joyeuse et collective des jeux Olympiques de 2012 au couperet du référendum sur le Brexit, Le cœur de l’Angleterre explore avec humour et mélancolie les désillusions publiques et privées d’une nation en crise.
Dans cette période trouble où les destins individuels et collectifs basculent, les membres de la famille Trotter reprennent du service. Benjamin a maintenant cinquante ans et s’engage dans une improbable carrière littéraire, sa sœur Lois voit ses anciens démons revenir la hanter, son vieux père Colin n’aspire qu’à voter en faveur d’une sortie de l’Europe et sa nièce Sophie se demande si le Brexit est une cause valable de divorce.
Au fil de cette méditation douce-amère sur les relations humaines, la perte et le passage inexorable du temps, le chantre incontesté de
l’Angleterre questionne avec malice les grandes sources de crispation contemporaines : le nationalisme, l’austérité, le politiquement correct
et les identités.
Dans la lignée de Bienvenue au club et du Cercle fermé, Le cœur de l’Angleterre est le remède tout trouvé à notre époque tourmentée.


Gallimard
23€
Nos meilleures ventesRomans étrangers
L'arbre d’obéissanceJoël Baqué

Rentrée littéraire Automne 2019 / sortie le 22 août

Dans la Syrie du IVe siècle, un homme, Syméon, décide de quitter son monastère et de vivre une expérience de solitude et d’ascétisme plus radicale encore. Il s’installe nuit et jour, dans le désert, au sommet d’une colonne de pierre pour prier et jeûner, devenant ainsi le premier stylite de l’histoire.

Un autre homme, Théodoret, entreprend de retracer cette existence, partagé entre admiration, trouble et jalousie. Lui-même décide tout jeune de quitter sa famille pour rejoindre un monastère. Il connaît ainsi toute une série d’aventures étranges et burlesques. Il y fait la connaissance de Syméon et décidera de raconter sa vie après avoir suivi ses pérégrinations dans le désert jusqu’à sa colonne.

À travers l’histoire de Syméon, Théodoret raconte aussi la sienne, celle d’un ascète qui a échoué, mais surtout celle d’une vocation d’écrivain. Deux récits de vie s’entrecroisent avec ces destins hors du commun. Joël Baqué endosse les habits de Théodoret. Il raconte à sa façon, et à la première personne, avec humour et fascination, cette quête folle d’idéal et de solitude, jusqu’à la destruction de soi. Une énigme contemporaine, autant sur le don de soi et le désir mystique que sur l’écriture et la volonté de témoigner de la vie des autres.


POL
17€
Romans français
Les choses humainesKarine Tuil

Rentrée littéraire Automne 2019 / sortie le 22 août

Les Farel forment un couple de pouvoir. Jean est un célèbre journaliste politique français ; son épouse Claire est connue pour ses engagements féministes. Ensemble, ils ont un fils, étudiant dans une prestigieuse université américaine. Tout semble leur réussir. Mais une accusation de viol va faire vaciller cette parfaite construction sociale.

Le sexe et la tentation du saccage, le sexe et son impulsion
sauvage sont au cœur de ce roman puissant dans lequel Karine Tuil interroge le monde contemporain, démonte la mécanique impitoyable de la machine judiciaire et nous confronte à nos propres peurs. Car qui est à l’abri de se retrouver un jour pris dans cet engrenage?


Gallimard
21€
Romans français
Les PatriotesSana Krasikov

Rentrée littéraire Automne 2019 / sortie le 21 août

Alors que les États-Unis sont frappés par la Grande Dépression, Florence Fein, à seulement 24 ans, quitte Brooklyn pour une ville industrielle de l’Oural, dans la toute jeune URSS. Elle n’y trouvera pas ce qu’elle espérait : un idéal d’indépendance et de liberté. Comme de nombreux Refuzniks, son fils Julian, une fois adulte, émigre aux États-Unis. Des années plus tard, en apprenant l’ouverture des archives du KGB, il revient en Russie et découvre les zones d’ombre de la vie de sa mère.
Entremêlant époques et lieux, ce premier roman magistral de Sana Krasikov nous plonge au cœur de l’affrontement Est-Ouest en explorant, à travers le destin de trois générations d’une famille juive, l’histoire méconnue de milliers d’Américains abandonnés par leur pays en pleine terreur stalinienne, et les conséquences de nos choix individuels sur la vie de nos enfants.

Traduction de l’Anglais (Américain) par Sarah Gurcel


Albin Michel
23.90€
Romans étrangers
Le Coeur battant du mondeSébastien Spitzer

Rentrée littéraire Automne 2019 / sortie le 21 août

Dans les années 1860, Londres, le cœur de l’empire le plus puissant du monde, se gave en avalant les faibles. Ses rues entent la misère, l’insurrection et l’opium. Dans les faubourgs de la ville, un bâtard est recueilli par Charlotte, une Irlandaise qui a fui la famine. Par amour pour lui, elle va voler, mentir, se prostituer sans jamais révéler le mystère de sa naissance.
L’enfant illégitime est le fils caché d’un homme célèbre que poursuivent toutes les polices d’Europe. Il s’appelle Freddy et son père est Karl Marx. Alors que Marx se contente de théoriser la Révolution dans les livres, Freddy prend les armes avec les opprimés d’Irlande.
Après Ces rêve qu’on piétine, un premier roman très remarqué et traduit dans plusieurs pays, qui dévoilait l’étonnante histoire de Magda Goebbels, Sébastien Spitzer prend le pouls d’une époque où la toute-puissance de l’argent brise les hommes, l’amitié et l’espoir de jours meilleurs.


Albin Michel
21.90€
Romans français
Deux kilos deuxGil Bartholeyns

Rentrée littéraire Automne 2019 / sortie le 21 août

«  Deux kilos deux  c’est le poids d’abattage des poulets. Au-delà, l’état du poulet devient lamentable et finit en filets. C’est une quantité, et c’est bien de cette façon que le monde productiviste procède, par chiffres, normes et procédures.  »

Dans une région isolée de Belgique, les Hautes Fagnes, une tempête de neige s’abat les bois, les landes et les villages. Elle recouvre tout et maintient les hommes dans le silence et dans l’attente.
Sully, un jeune inspecteur vétérinaire, débarque là pour mener un contrôle dans une exploitation avicole. Il y a eu des plaintes, des soupçons. Sully cherche des réponses auprès des habitants  et des exploitants agricoles. Pendant son enquête, il trouve souvent refuge dans un diner où travaille Molly, belle et bouleversante, et Paul, le patron qui lit Walt Whitman, cuisine le poulet comme personne et semble toujours attendre que quelque chose arrive.  Chaque rencontre compte, conjure le temps, promet un autre avenir.
Deux kilos deux est  un western, une enquête, une  réflexion sur la condition animale et sur la condition humaine, c’est aussi une histoire d’amour.


JCLattès
19.90€
Romans français
Cent millions d'années et un jourJean-Baptiste Andrea

Rentrée littéraire Automne 2019 / sortie le 21 août

Une expédition paléontologique en pleine montagne où chaque pas nous rapproche du rêve et de la folie. Après le succès de « Ma reine », un deuxième roman à couper le souffle.

1954. C’est dans un village perdu entre la France et l’Italie que Stan, paléontologue en fin de carrière, convoque Umberto et Peter, deux autres scientifiques. Car Stan a un projet. Ou plutôt un rêve. De ceux, obsédants, qu’on ne peut ignorer. Il prend la forme, improbable, d’un squelette. Apato- saure ? Brontosaure ? Il ne sait pas vraiment. Mais le monstre dort forcément quelque part là-haut, dans la glace. S’il le découvre, ce sera enfin la gloire, il en est convaincu. Alors l’ascension commence. Mais le froid, l’altitude, la solitude, se resserrent comme un étau. Et entraînent l’équipée là où nul n’aurait pensé aller.

De sa plume cinématographique et poétique, Jean-Baptiste Andrea signe un roman à couper le souffle, porté par ces folies qui nous hantent.


L’Iconoclaste
18€
Romans français
Une bête au ParadisCécile Coulon

Rentrée littéraire Automne 2019 / sortie le 21 août

Le roman fiévreux d’une lignée de femmes envoutées par ce qu’elles ont de plus précieux : leur terre. Puissant et Hypnotique.

La vie d’Émilienne, c’est le Paradis. Cette ferme isolée, au bout d’un chemin sinueux. C’est là qu’elle élève seule, avec pour uniques ressources son courage et sa terre, ses deux petits-enfants, Blanche et Gabriel. Les saisons se suivent, ils grandissent. Jusqu’à ce que l’adolescence arrive et, avec elle, le premier amour de Blanche, celui qui dévaste tout sur son passage. Il s’appelle Alexandre. Leur couple se forge. Mais la passion que Blanche voue au Paradis la domine tout entière, quand Alexandre, dévoré par son ambition, veut partir en ville, réussir. Alors leurs mondes se déchirent. Et vient la vengeance.

« Une bête au Paradis » est le roman d’une lignée de femmes possédées par leur terre. Un huis clos fiévreux hanté par la folie, le désir et la liberté.


L’Iconoclaste
18€
Romans français
Le nom secret des chosesBlandine Rinkel
Rentrée littéraire Automne 2019 / sortie le 21 août
Et si ce que Paris a de plus désirable pour une jeune fille de province, sa culture, était en même temps l’outil de la violence sociale la plus dure  ? Et jusqu’où cette jeune fille sera-t-elle prête à aller pour se faire accepter dans cette ville où elle n’est pas sûre d’avoir sa place  ?
Tu avais l’âge de quitter ton enfance, l’âge où on se sent libre et où, dans le train pour Paris, on s’assoit dans le sens de la marche.
Dès ton arrivée, tu t’es sentie obligée de devenir quelqu’un d’autre. Quelqu’un qui n’oserait plus dire « je ne sais pas ». C’était la ville qui t’imposait ça, dans ce qu’elle avait à tes yeux de violent et de désirable : sa culture.
Puis tu as rencontré Elsa.
Elle avait le goût des métamorphoses.

Fayard
19€
Romans français
Le peuple de mon pèreYaël Pachet
Rentrée littéraire Automne 2019 / sortie le 21 août
La fille d’un écrivain mesure, après la mort de ce dernier, l’étendue de ce qu’il lui a transmis en lui léguant le goût des livres, de l’écriture et de la vie intérieure.
Il faut écrire.
Jamais mon père n’en formulait aussi clairement l’injonction, mais c’était ce que je ressentais à ses côtés. Il me demandait toujours si j’étais en train d’écrire comme on prend des nouvelles d’un proche.
Dans son enfance tourmentée, alors qu’il se plaignait de l’ennui, son propre père lui avait sévèrement répliqué  : «  Tu t’ennuies  ? Tu n’as qu’à avoir une vie intérieure  ! Alors tu ne t’ennuieras jamais…  »
Et mon père a obéi. Au-delà sans doute de ce que mon grand-père envisageait  ; jusqu’à consacrer à cette vie intérieure des milliers d’heures et des centaines de pages, et jusqu’à me transmettre à sa façon ce qui demeure le plus beau cadeau que j’aie reçu de lui.

Fayard
18€
Romans français
L'homme qui brûleAlban Lefranc

Rentrée littéraire Automne 2019 / sortie le 21 août

« Nous ne vivons plus dans une époque, mais dans un délai. »

Luc Jardie voudrait réunir dans un seul livre toutes ses obsessions : Thomas Münzer, révolutionnaire et théologien, Alain Delon, le porno californien, l’apocalypse et sa mère. Mais le monde autour de lui glisse dans le chaos, et la figure de la mère, terrifiante et comique, menace d’absorber toutes les autres…
Dans cette fable romanesque à l’humour incisif et au style incandescent, Alban Lefranc retrace les efforts désespérés d’un homme pour s’affranchir du poids du passé et survivre à l’enfer du monde contemporain.


Rivages
19.90€
Romans français
Jour de courageBrigitte Giraud

Rentrée littéraire Automne 2019 / sortie le 21 août

Lors d’un exposé en cours d’histoire sur les premiers autodafés nazis, Livio, 17 ans, retrace l’incroyable parcours de Magnus Hirschfeld, ce médecin juif-allemand qui lutta pour l’égalité hommes-femmes et les droits des homosexuels dès le début du XXe siècle. Homosexuel, c’est précisément le mot que n’arrive pas à prononcer Livio : ni devant son amie Camille, dont il voit bien qu’elle est amoureuse de lui, ni devant ses parents. Magnus Hirschfeld pourrait-il parler pour lui ? Sous le regard interdit des élèves de sa classe, Livio accomplit ce qui ressemble à un coming out.
Deux histoires se mêlent et se répondent pour raconter ce qu’est le courage, celui d’un jeune homme prêt à se livrer, quitte à prendre feu, et celui d’un médecin qui résiste jusqu’à ce que sa bibliothèque de recherche soit brûlée vive. À un siècle de distance, est-il possible que Magnus Hirschfeld et Livio se heurtent à la même condamnation ?


Flammarion
17€
Romans français
Rien n'est noirClaire Berest

Rentrée littéraire Automne 2019 / sortie le 21 août

« À force de vouloir m’abriter en toi, j’ai perdu de vue que c’était toi, l’orage. Que c’est de toi que j’aurais dû vouloir m’abriter. Mais qui a envie de vivre abrité des orages? Et tout ça n’est pas triste, mi amor, parce que rien n’est noir, absolument rien.
Frida parle haut et fort, avec son corps fracassé par un accident de bus et ses manières excessives d’inviter la muerte et la vida dans chacun de ses gestes. Elle jure comme un charretier, boit des trempées de tequila, et elle ne voit pas où est le problème. Elle aime les manifestations politiques, mettre des fleurs dans les cheveux, parler de sexe crûment, et les fêtes à réveiller les squelettes. Et elle peint.
Frida aime par-dessus tout Diego, le peintre le plus célèbre du Mexique, son crapaud insatiable, fatal séducteur, qui couvre les murs de fresques gigantesques.»


Stock
19.50€
Romans français
77Marin FOUQUÉ
Rentrée littéraire Automne 2019 / sortie le 21 août
Chaque matin depuis la rentrée, ensommeillés, mutiques, mal lunés, ils se retrouvent au point de ramassage – le grand Kevin, la fille Novembre, le Traître, les faux jumeaux, et puis lui. Aujourd’hui, il ne montera pas dans le car scolaire, il va rester seul au bord de la route, sous l’abribus, sous sa capuche, toute la journée. À regarder passer les voitures. À laisser son regard se perdre sur les terres du “sept-sept”, ce département vague entre Paris et la province, entre boue et bitume, où les villes sont de simples bourgs et les champs de mornes étendues de camaïeu brun. À se noyer dans les souvenirs d’avant l’été, quand le Traître s’appelait encore Enzo et qu’avec la fille Novembre ils formaient un trio inséparable.
Ce premier roman à l’énergie brute charrie la violence et l’innocence, l’âge des possibles et de l’insupportable, la construction des corps et la fracture des rêves dans un flux de conscience époustouflant de spontanéité, d’invention, de vérité.

Actes sud
11€
Romans français
Les Petits de DécembreKaouther Adimi

Rentrée littéraire Automne 2019 / sortie le 14 août

C’est un terrain vague, au milieu d’un lotissement de maisons pour l’essentiel réservées à des militaires. Au fil des ans, les enfants du quartier en ont fait leur fief. Ils y jouent au football, la tête pleine de leurs rêves de gloire. Nous sommes en 2016, à Dely Brahim, une petite commune de l’ouest d’Alger, dans la cité dite du 11-Décembre. La vie est harmonieuse, malgré les jours de pluie qui transforment le terrain en surface boueuse, à peine praticable. Mais tout se dérègle quand deux généraux débarquent un matin, plans de construction à la main. Ils veulent venir s’installer là, dans de belles villas déjà dessinées. La parcelle leur appartient. C’est du moins ce que disent des papiers « officiels ».

Avec l’innocence de leurs convictions et la certitude de leurs droits, les enfants s’en prennent directement aux deux généraux, qu’ils molestent. Bientôt, une résistance s’organise, menée par Inès, Jamyl et Mahdi.

Au contraire des parents, craintifs et résignés, cette jeunesse s’insurge et refuse de plier. La tension monte, et la machine du régime se grippe.

A travers l’histoire d’un terrain vague, Kaouther Adimi explore la société algérienne d’aujourd’hui, avec ses duperies, sa corruption, ses abus de pouvoir, mais aussi ses espérances.


Le Seuil
18€
Romans français
La Terre invisibleHubert Mingarelli

Rentrée littéraire Automne 2019 / sortie le 15 août

En 1945, dans une ville d’Allemagne occupée par les alliés, un photographe de guerre anglais qui a suivi la défaite allemande ne parvient pas à rentrer chez lui en Angleterre. Il est sans mot devant les images de la libération d’un camp de concentration à laquelle il a assisté.

Il est logé dans le même hôtel que le colonel qui commandait le régiment qui a libéré le camp. Ayant vu les mêmes choses qui les ont marqués, ils sont devenus des sortes d’amis. Un soir, le photographe expose son idée de partir à travers l’Allemagne pour photographier les gens devant leur maison. Il espère ainsi peut-être découvrir qui sont ceux qui ont permis l’existence de ces camps. Le colonel met à sa disposition une voiture et un chauffeur de son régiment. C’est un très jeune soldat qui vient d’arriver et qui n’a rien vu de la guerre.

Le photographe et son jeune chauffeur partent au hasard sur les routes. Le premier est hanté par ce qu’il a vu, et le second est hanté par des évènements plus intimes survenus chez lui en Angleterre. Le roman est ce voyage.


Buchet Chastel
15€
Romans français
La Grande EscapadeJean-Philippe Blondel

Rentrée littéraire Automne 2019 / sortie le 15 août

La Grande Escapade raconte l’enfance – un territoire que Jean-Philippe Blondel a jusqu’à présent refusé d’explorer dans ses romans. Les années 70, la province, l’école Denis-Diderot en briques orange, le jardin public, le terrain vague. Et surtout, les habitants du groupe scolaire. Cette troupe d’instits qui se figuraient encore être des passeurs de savoir et qui vivaient là, avec leurs familles.

1975-1976 ou des années de bascule : les premières alertes sérieuses sur l’état écologique et environnemental de la terre ; un nouveau président de droite qui promet de changer la société mais qui nomme Raymond Barre premier ministre ; les femmes qui relèvent la tête ; la mixité imposée dans les écoles…

Il y a les Coudrier, les Goubert, les Lorrain et les Ferrant ; il y a Francine, Marie-Dominique et Janick. Il y a des coups de foudre et des trahisons. De grands éclats de rire et des émotions. Tous les personnages sont extrêmement incarnés. On y est ! Dans l’ambiance et le décor. Et le lecteur peut suivre, page après page, Jean-Philippe Blondel qui nous fait faire le tour du propriétaire de ce monde d’hier.


Buchet Chastel
18€
Romans français
AmazoniaPatrick Deville

Rentrée littéraire Automne 2019 / sortie le 14 août

Avec Amazonia, Patrick Deville propose un somptueux carnaval littéraire dont le principe est une remontée de l’Amazone et la traversée du sous-continent latino-américain, partant de Belém sur l’Atlantique pour aboutir à Santa Elena sur le Pacifique, en ayant franchi la cordillère des Andes. On découvre Santarém, le río Negro, Manaus, Iquitos, Guayaquil, on finit même aux Galápagos, plausible havre de paix dans un monde devenu à nouveau fou, et qui pousse les feux de son extinction.

Le roman plonge jusqu’aux premières intrusions européennes, dans la quête d’or et de richesses, selon une géographie encore vierge, pleine de légendes et de surprises. Plus tard, les explorateurs établiront des cartes, mettront un peu d’ordre dans le labyrinthe de fleuves et affluents. Des industriels viendront exploiter le caoutchouc, faisant fortune et faillite, le monde va vite. Dans ce paysage luxuriant qui porte à la démesure, certains se forgent un destin : Aguirre, Fitzgerald devenu Fitzcarrald, Darwin, Humboldt, Bolívar.

Ce voyage entrepris par un père avec son fils de vingt-neuf ans dans l’histoire et le territoire de l’Amazonie est aussi l’occasion d’éprouver le dérèglement du climat et ses conséquences catastrophiques.


Le Seuil
19€
Romans français
La Télégraphiste de ChopinÉric Faye

Rentrée littéraire Automne 2019 / sortie le 14 août

Prague, automne 1995 : une habitante prétend « recevoir » chez elle la visite d’un compositeur illustre dont elle a le privilège de porter à l’attention du plus grand nombre les partitions qu’il lui dicte au fil de leurs rencontres. Au point de séduire une maison de disques. Sauf que le grand homme en question s’appelle Frédéric Chopin, et qu’il est mort à Paris, un siècle et demi plus tôt… Supercherie ? Mystification ? Tel est, en tout cas, le sentiment bien naturel de Ludvík Slaný, journaliste, au moment où il s’apprête à enquêter sur cette histoire pour le compte de la télévision d’un État sorti depuis peu de l’ère communiste. Commence alors une chasse au fantôme, entre matérialisme obtus et croyances en tout genre, espions reconvertis en enquêteurs privés, tenants d’un ordre ancien métamorphosés en jeunes loups du nouveau régime, où une paisible cantinière à la retraite révèle à un monde bouleversé la part d’ombre et de folie sur lequel il se réinvente.


Le Seuil
18€
Romans français
CivilizationsLaurent Binet

Rentrée littéraire Automne 2019 / sortie le 14 août

Vers l’an mille  : la fille d’Erik le Rouge met cap au sud.
1492  : Colomb ne découvre pas l’Amérique.
1531  : les Incas envahissent l’Europe.

À quelles conditions ce qui a été aurait-il pu ne pas être  ?
Il a manqué trois choses aux Indiens pour résister aux conquistadors.  Donnez-leur  le cheval, le fer, les anticorps, et toute l’histoire du monde est à refaire.

Civilizations est le roman de cette hypothèse : Atahualpa débarque dans l’Europe de Charles Quint. Pour y trouver quoi  ?
L’Inquisition espagnole, la Réforme de Luther, le capitalisme naissant. Le prodige de l’imprimerie, et ses feuilles qui parlent. Des monarchies exténuées par leurs guerres sans fin, sous la menace constante des Turcs. Une mer infestée de pirates. Un continent déchiré par les querelles religieuses et dynastiques.
Mais surtout, des populations brimées, affamées, au bord du soulèvement, juifs de Tolède, maures de Grenade, paysans allemands  : des alliés.
De Cuzco à Aix-la-Chapelle, et jusqu’à la bataille de Lépante, voici le récit de la mondialisation renversée, telle qu’au fond, il s’en fallut d’un rien pour qu’elle l’emporte, et devienne réalité.


Grasset
22€
Romans français
Une joie féroceSorj Chalandon

Rentrée littéraire Automne 2019 / sortie le 14 août

Jeanne est une femme formidable. Tout le monde l’aime, Jeanne.
Libraire, on l’apprécie parce qu’elle écoute et parle peu. Elle a peur de déranger la vie. Pudique, transparente, elle fait du bien aux autres sans rien exiger d’eux. A l’image de Matt, son mari, dont elle connaît chaque regard sans qu’il ne se soit jamais préoccupé du sien.
Jeanne bien élevée, polie par l’épreuve, qui demande pardon à tous et salue jusqu’aux réverbères. Jeanne, qui a passé ses jours à s’excuser est brusquement frappée par le mal. «  Il y a quelque chose  », lui a dit le médecin en découvrant ses examens médicaux. Quelque chose. Pauvre mot. Stupéfaction. Et autour d’elle, tout se fane. Son mari, les autres, sa vie d’avant. En guerre contre ce qui la ronge, elle va prendre les armes. Jamais elle ne s’en serait crue capable. Elle était résignée, la voilà résistante. Jeanne ne murmure plus, ne sourit plus en écoutant les autres. Elle se dresse, gueule, griffe, se bat comme une furie. Elle s’éprend de liberté. Elle découvre l’urgence de vivre, l’insoumission, l’illégalité, le bonheur interdit, une ivresse qu’elle ne soupçonnait pas.
Avec Brigitte la flamboyante, Assia l’écorchée et l’étrange Mélody, trois amies d’affliction, Jeanne la rebelle va détruire le pavillon des cancéreux et élever une joyeuse citadelle.


Grasset
20.90€
Romans français
Retour haut de page