Nos films bien-aimes

La tortue rouge

de Michael Dudok de Witt

L’un des plus beaux films d’animations depuis longtemps. Un grand film métaphysique pour petits et grands. Notre grand coup de cœur !

Un homme échoue sur une île déserte tropicale. Seul, il doit apprendre à survivre grâce à la nature, pas toujours accueillante, avec pour seuls compagnons les oiseaux et de petits crabes facétieux. Mais alors qu’il tente de s’enfuir sur son radeau d’infortune, il fait la rencontre d’une mystérieuse tortue sortie de l’eau. Sa vie va changer à jamais…

Suppléments :
Making of / Présentation à Annecy /
« Quand la tortue prend vie » : du dessin à l’écran
Courts métrages de Michaël Dudok de Wit

 

Simone Veil, destin courage

2 dvd

Un entretien passionnant avec l’une des femmes politiques les plus importantes et les plus populaires du XXème siècle.

En un long entretien, Simone Veil raconte ce que fut son parcours hors du commun. Pour elle et sa famille, le XXè siècle fut d’abord celui d’une tragédie : la déportation à Auschwitz, où elle découvrit l’absolu de l’horreur. Elle sera sauvée par ce courage qui marqua l’ensemble de sa carrière : réforme de l’IVG, engagement pour l’Europe, inlassable combat pour la cause des femmes, mémoire de la Shoah pour que l’inimaginable ne soit jamais oublié…

Série documentaire en 4 parties :
1ère Partie : Une enfance heureuse (54′)
2ème partie : La Déportation (58′)
3ème partie : La femme ministre (57′)
4ème partie : L’Europe (57′)

 

La fiancée du pirate

de Nelly Kaplan

Avec la formidable Bernadette Lafont

Au village de Tellier, la révolte gronde. Marie a décidé de venger sa mère récemment disparue. Semant le trouble parmi les villageois, distribuant ses faveurs et ses conversations pour parfois trois francs six sous, elle devient cette femme sensuelle et provocante dont l’érotisme va mettre en miettes hypocrisies et faux semblants…

Véritable flibustière du cinéma à l’assaut des conventions et des cuistres, Nelly Kaplan est avant tout une très grande réalisatrice, icône de sa génération et porte flambeau d’un cinéma libre et engagé. Ancienne assistante d’Abel Gance, elle a su inventer un cinéma qui lui ressemble et qui nous fait réfléchir et rire aux éclats. On pleure, on sourit, on cogne et on s’enflamme, emportés dans le tourbillon de cette artiste fantasque, improbable, qui n’a peur de rien. Le coffret comprend le film restauré, version dvd et blu-ray.

 

Coffret Roy Andersson

En une poignée de films, le suédois Roy Andersson s’est imposé comme l’inventeur d’une esthétique très atypique. Ce coffret réunit ses 4 principales œuvres : la Trilogie des vivants, ainsi que son premier long métrage – A Swedish love Story, œuvre de jeunesse réalisée 30 ans plus tôt. Ce bijou mélancolique et d’une délicatesse absolue témoigne de l’étonnant parcours d’un homme qui, abattu par l’échec de son second film (Giliap, 1975) rompt avec le cinéma et se consacre à la publicité durant les 25 années suivantes !  Réalisant une carrière magistrale (plus de 300 spots et de multiples prix) il fonde en 1981 le Studio 24 qui lui servira de laboratoire pour affûter un style aux antipodes du naturalisme. Il fait son grand retour au cinéma en 2000, avec Chansons du Deuxième étage, Prix du jury au Festival de Cannes.  Mêlant poésie, burlesque et humour noir, Roy Andersson est devenu en 3 films le maître incontesté des tragi-comédies surréalistes, conçues en forme de saynètes sur l’absurdité de notre mode de vie moderne, tableaux vivants réalisés en studio, d’une précision et d’une drôlerie uniques.

DVD 1 : A Swedish Love Story  (Suède – 1969 – 115 min)
Berlinale, 1970, Prix de la Critique, Meilleur film

Trilogie des vivants :
DVD 2 : Chansons du deuxième étage (Suède/Danemark/Norvège – 2000 – 96 min)
Prix du jury, 53e Festival de Cannes

DVD 3 : Nous, les vivants (France/Suède/Allemagne/Japon/Danemark/Norvège – 2007 –  94 min)

DVD 4 : Un Pigeon perché sur une branche philosophait sur l’existence (Suède/Norvège/Allemagne/France – 2014 – 101 min)
Lion d’or, Festival de Venise 2014

Potemkine éditions

 

Coffret K. Kieslowski, le Décalogue

Enfin, le Décalogue de cet immense cinéaste polonais (connu sur ses dernières années française pour sa trilogie Bleu, Blanc, Rouge avec une co-production française) est de nouveau disponible.

Une œuvre personnelle qui interprète les 10 commandements avec subtilité et force.

Editions Potemkine

 

Chroniques américaines de Ross McElwee

2 dvd – Documentaire sur grand écran

« Ross McElwee séduit d’emblée : sa voix douce et légèrement maladroite, son empathie envers les gens qu’il filme, amis, famille ou étrangers … font de lui l’un des plus importants cinéastes documentaristes de notre temps » Richard Leacock

On ne peut mieux dire que cette citation d’un pionnier du cinéma direct.

Ce coffret permet de découvrir le talent de ce cinéaste trop méconnu ici.

Les films / Backyard / Time indefinite / Bright leaves / Photographic memory

 

Merci patron

de François Ruffin

Jour2fête éditions

 

 

 

 

 

le cousin julesLe cousin Jules

de Dominique Benicheti

Ce film, à la fois fiction et documentaire, décrit une tranche de vie de Jules Guiteaux, âgé de 83 ans, forgeron en Bourgogne, avant et après la mort de sa femme Félicie. Il va prendre la relève des gestes de tous les jours, et le temps s’écoule à donner à manger aux poules, à faire son lit, à lire son journal L’Indépendant, tandis que les rares voisins animent les paysages qui changent avec les saisons. Jules recoud un bouton, égrène le maïs, mange sa soupe devant la fenêtre, tandis que la nuit colore l’adagio de la dernière partie du film en enveloppant d’ombre les outils de la forge qui ne serviront plus.

Le cousin Jules c’est aussi l’histoire d’un film maudit, tourné sur le long terme, tout d’abord court puis moyen et enfin long. Aimé des critiques, mal distribué, le film sera longtemps invisible avant de retrouver le chemin de nos yeux.

Carlotta Editions

 

le chant d'une ileLe chant d’une île

documentaire de Joaquim Pinto et Nuno lenoel

A l’échelle planétaire, la pêche industrielle épuise les océans. Rabo de Peixe, petit village des Açores où la pêche artisanale a longtemps constitué la principale activité économique, est en difficulté. Pedro, jeune patron de pêche, doit faire face aux périls inhérents à la vie des travailleurs de la mer. Pendant deux années entières, ce film raconte sa détermination, et celle de son équipage, à rester libres.

Les réalisateurs ont connu les Açores en 1997, lorsqu’ils ont commencé leurs traitements contre le VIH. Pendant cette période, ils ont créé des liens avec les pêcheurs de Rabo de Peixe et les militants syndicalistes de la pêcherie artisanale. L’envie de montrer leur travail à travers un film est donc née à ce moment.

Potemkine Editions

 

une nouvelle amieune nouvelle amie

de François Ozon

Tout commence comme un film de Douglas Sirk, un beau pavillon, un bel arbre et une belle voiture, l’univers d’une romance qui chute vite dans le drame et puis, dans un second temps, l’histoire d’une nouvelle rencontre. Ozon réussit de façon assez incroyable à traiter de tous les sujets qui ont enflammé la France au moment du débat sur la mariage pour tous. Question de genre, de liberté, de sentiments et de parentalité. Une réponse pleine d’amour à toute la haine répandue. On aime ! France TV distribution

 

DSC02267notre pain quotidien

de Nikolaus Geyrhalter

Pendant deux ans, Nikolaus Geyrhalter a placé sa caméra au coeur des plus grands groupes européens agricoles, nous donnant accès des zones inaccessibles. Il a filmé les employés, les lieux et les différents processus de production pour réaliser un documentaire cinéma qui interroge et implique intimement chaque spectateur.
Notre pain quotidien ouvre une fenêtre sur l’industrie alimentaire de nos civilisations occidentales modernes. Réponse à notre sur-consommmation, la productivité nous a éloigné d’une réalité humaine pour entrer dans une démesure ultra-intensive qui a rejoint les descriptions des romans d’anticipation.
Cadrages minutieusement composés, images cristallines, montage fluide construisent un film sans commentaire, sans propagande, dont les images parlent et demeurent.
Notre Pain Quotidien questionne, inquiète et fascine.

Retour haut de page