Nos films bien-aimes

TousDocumentairesFictionsJeunesse
Les choses qu'on dit, les choses qu'on faitEmmanuel Mouret

CESAR 2021 DE LA MEILLEURE ACTRICE DANS UN SECOND ROLE / EMILIE DEQUENNE

Daphné, enceinte de trois mois, est en vacances à la campagne avec son compagnon François. Il doit s’absenter pour son travail et elle se retrouve seule pour accueillir Maxime, son cousin qu’elle n’avait jamais rencontré. Pendant quatre jours, tandis qu’ils attendent le retour de François, Daphné et Maxime font petit à petit connaissance et se confient des récits de plus en plus intimes sur leurs histoires d’amour présentes et passées…

Boîtier DVD avec fourreau
Contient :
– le DVD du film
– un livret fac similé de « L’Avant-Scene Cinéma » consacré au film (72 pages)

Court métrage : « Le Consentement » d’Emmanuel Mouret (2019, 13′)
Scène coupée (4′)

NOTRE AVIS / Un film à la tranquille nostalgie qui explore les sentiments, contractions et autres ambiguïtés dans lesquelles on se retrouve régulièrement en ce qui concerne les choses de l’amour … On y croise toutes les obsessions d’Emmanuel Mouret, cinéaste du sentiment s’il en est ! 


Blaq out
Fictions
Un pays qui se tient sageDavid Dufresne

Alors que s’accroissent la colère et le mécontentement devant les injustices sociales, de nombreuses manifestations citoyennes sont l’objet d’une répression de plus en plus brutale. Un pays qui se tient sage invite des citoyens à approfondir, interroger et confronter leurs points de vue sur l’ordre social et la légitimité de l’usage de la violence par l’Etat.

Contenu et Bonus

Contient :
– le DVD du film et des versions
– le DVD de bonus
– le livret (44 pages) Sur les routes d’un pays (qui se tient sage), carnet de bord d’avant-premières et de rencontres en temps de corona par David Dufresne

DVD 2 :
Scènes complémentaires (60′)
Conversation David Dufresne, Philippe Mangeot (16′)
Avant-première au cinéma les 7 parnassiens à Paris (13′)
Bande-annonce
Teasers

NOTRE AVIS / Pas de césar en revanche pour ce documentaire qui pour autant, est un pavé dans la mare du cinéma documentaire. Sérieux,  engagé évidemment, argumenté et bluffant, Un pays qui se tient sage fera date dans le cinéma documentaire. Son documentariste, qui ne se tient pas sage, est également l’auteur de beaucoup d’articles papier et internet sur le sujet des violences policières en France. On lui doit également un roman fort autobiographique sur le sujet : Dernière sommation (Points) 


Jour2Fête
Documentaires
En thérapieDivers

Une série initiée par Yaël Fogiel, Laetitia Gonzalez, Eric Toledano & Olivier Nakache

Avec : Frédéric Pierrot, Carole Bouquet, Mélanie Thierry, Reda Kateb, Clémence Poésy, Pio Marmai, Céleste Brunnquell
Réalisation : Eric Toledano & Olivier Nakache, Mathieu Vadepied, Pierre Salvadori, Nicolas Pariser // Adaptée de la série “Betipul” créée par Hagai Levi

Le duo Nakache et Toledano signe sa première série pour Arte. Un séisme émotionnel et un casting éblouissant !

Paris, automne 2015.
Dans son cabinet à deux pas de la place de la République Philippe Dayan, psychanalyste, reçoit chaque semaine une chirurgienne en plein désarroi amoureux, un couple en crise, une ado aux tendances suicidaires et un agent de la BRI traumatisé par son intervention au Bataclan. À l’écoute de ces vies bouleversées, le séisme émotionnel qui se déclenche en lui est sans précédent.

NOTRE AVIS / Vous êtes vous-même amateur/trice du divan ? Ou cela vous tente, vous rend curieu/x/se ? Cette série est pour vous !  Vous pourrez jouer à la petite souris qui entend tout ce que l’on n’a pas le droit d’entendre, secret professionnel oblige ! Une série attachante dont on attend la deuxième saison ..


Arte Editions
Fictions
LE SEL DES LARMESPhilippe Garrel

Les premières conquêtes féminines d’un jeune homme et la passion qu’il a pour son père.

C’est l’histoire d’un jeune provincial, Luc qui monte à Paris pour passer le concours d’entrée à l’école Boulle. Dans la rue, il y rencontre Djemila avec qui il vit une aventure.

De retour chez son père, le jeune homme retrouve sa petite amie Geneviève alors que Djemila nourrit l’espoir de le revoir.

Quand Luc est reçu à l’école Boulle, il s’en va pour Paris abandonnant derrière lui sa petite amie et l’enfant qu’elle porte…

NOTRE AVIS / Avec une économie de moyens, Philippe Garrel construit un film sensible empli d’émotion. Le talent, tout simplement ! Et une magnifique direction de jeunes acteurs, actrices au début de leur carrière.


Ad Vitam
Fictions
La Vie, l'amour, la MortClaude Lelouch

Les dernières heures d’un condamné à mort… Paris, juin 1968. François Toledo, est arrêté à la suite d’une longue et minutieuse enquête. A-t-il tué Caroline, la femme dont il était amoureux ? Il est jugé, reconnu coupable et condamné à mort. A ses côtés, nous vivons les derniers instants de son existence.

NOTRE AVIS / Un « vieux » Lelouch qui n’a rien perdu de ce qui fait le talent à part de ce réalisateur, à savoir un sens de la dramaturgie incroyable qui cueille le spectateur de la 1ère à la dernière image. Pas de caméra virevoltante ici, Lelouch avait été très marqué par le film d’André Cayatte, « Nous sommes tous des assassins » et il a voulu faire son propre film autour de la peine de mort. Autant dire que l’ensemble est sobre et tout en retenue (eh oui !) et bien malin qui aura compris au bout de 10 mn ce qui attend le héros principal. A (re)découvrir.


Filmedia
Fictions
Six portraits XL / Coffret 3 DVDAlain Cavalier

Léon / Guillaume

Léon : Ce matin, Léon le cordonnier affiche une pancarte dans sa boutique qu’il tient depuis 46 ans : FERMETURE DÉFINITIVE DANS DEUX MOIS.
Panique des habitants du quartier qui adorent cet Arménien au coeur superbe, au visage étonnant. Est-il possible de prolonger
encore sa présence…

Guillaume : Quatre heures du matin, Guillaume arrive le premier au travail avant son équipe. À la fin de la journée, il aura vendu tous ses gâteaux et tout son pain, tellement c’est bon. Le soir avec sa femme Jasmine, ils rêvent d’acheter une boulangerie pâtisserie plus vaste, mieux placée…

Jacquotte / Daniel

Jacquotte : Une fois par an, en juillet, sur la route de ses vacances, durant quelques heures, Jacquotte revit son enfance dans la maison restée intacte de ses parents chéris. Ils sont morts depuis longtemps, mais rien n’a été touché. Un jour, il faudra peut-être vendre…

Daniel : Avant de quitter son appartement, Daniel vérifie dix fois qu’il a bien fermé fenêtres et robinets. Obsédé par la propreté, c’est tout un rituel pour se laver les mains. Il descend au café gratter les multiples propositions de La Française des Jeux. Il fut, avant de laisser tomber, un cinéaste très doué. Pourquoi ne veut-il jamais en parler ? Il blague et passe à autre chose…

Philippe / Bernard

Philippe : Une actrice, un académicien, un boxeur, un comédien, Philippe, athlète complet de l’interview télévisée, se prépare à les interroger les uns après les autres.
Une demi-heure chacun, sans ratures, en un après-midi. Il prend des cachets pour se calmer. Il prévoit que le marathon va être costaud.

Bernard : Avec un éclairage de fortune, sur les planches d’un petit théâtre de Beauvais, Bernard, comédien, joue pour la première fois une pièce écrite par lui et dont il est le seul acteur. Il émeut les spectateurs mais il ne peut imaginer encore vers quoi le mènera cette représentation…

NOTRE AVIS / Inoubliables Jacquotte ou Léon. Horripilant Philippe … Les portraits que réalise Alain Cavalier nous font réagir très fort ! Le documentariste sonde l’âme en étant le spécialiste des petites choses, petits gestes, coups d’oeil, soupirs …


Tamasa Cinéma
Documentaires
Le Dernier des fousLaurent Achard
Dans la province française, de nos jours. Dans la ferme de ses parents, Martin, 11 ans, assiste désemparé à la désintégration de sa famille. Sa mère, fermée au monde qui l’entoure, vit cloîtrée dans sa chambre. Son frère aîné, qu’il vénère, se noie dans l’alcool, et son père, sous l’emprise de la grand-mère, n’est que le spectateur impuissant de la déchéance familiale. Résistant au désespoir, Martin trouve refuge auprès de son chat Mistigri et de Malika, la bonne marocaine à laquelle il est très attaché. Mais ni leur affection, ni sa volonté de comprendre et d’aider les siens ne parviennent à ralentir la marche inéluctable de ce tragique été. Martin se prépare à mettre fin à toute cette confusion…
NOTRE AVIS / Un film qui marque ! Juste dans sa description lente et inéluctable de s sentiments qui vont envahir ce petit garçon mal né. Pour nous, un des grands films français. Le réalisateur lui-même a été marqué par son enfance difficile, et fut « sauvé » grâce au cinéma venu vers lui par le biais d’un prof qui lui tendit « Les Cahiers du Cinéma ».

SONY PICTURE
Fictions
Les Grandes espérances (1946)David Lean

Philip Pirrip, dit Pip, est un jeune orphelin sans le sou destiné à une vie de misère. Un jour, se recueillant sur la tombe familiale, il porte secours à un évadé de prison. De là, tout s’enchaîne. Le garçon promène ses pas au hasard des rencontres, jusqu’à un manoir où vivent la vieille et riche Miss Havisham, accompagnée par la jeune et attirante Estella.

D’après le roman de Charles Dickens

NOTRE AVIS / Magnifique adaptation de Charles Dickens. A voir en famille !


FILMEDIA
Jeunesse
Le cousin JulesDominique BENICHETI

Dans la campagne bourguignonne, vit un couple d’octogénaires. Jules est forgeron et passe ses journées à créer des objets en fer. Sa femme, Félicie, s’occupe du potager, de préparer leurs repas et partage avec lui le café du matin dans la forge. La simplicité de leur routine quotidienne nous immisce dans l’intimité d’une relation de toute une vie…

NOTRE AVIS / Extraordinaire documentaire qui nous plonge en pleine campagne dans les années 70 au sein d’un vieux couple mutique et travailleur. Nous sommes la petite souris qui sort de leur grange à loisir pour les observer. C’est un régal. Pour qui a connu la vie reculée de la pleine campagne dans ces années-là, cela fait un peu effet de madeleine de Proust. Quoi qu’il en soit, on écarquille les yeux et on tend bien l’oreille pour entendre les bribes de son de cette campagne-là. C’est aussi un très beau film de cinéma qui fait la part belle aux plans, aux angles, à la temporalité … 


Carlotta
Documentaires
Ne croyez surtout pas que je hurleFrank Beauvais

Berlinale 2019 – Forum, Cinéma du Réel 2019 – Clôture, Art of the Real 2019 Lincoln Center – Ouverture, La Rochelle 2019, Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg 2019, Doc Lisboa 2019 – Compétition, RIDM Montréal 2019 – Compétition, Sheffield 2019 – Visions

Janvier 2016. L’histoire amoureuse qui m’avait amené dans le village d’Alsace où je vis est terminée depuis six mois. À 45 ans, je me retrouve désormais seul, sans voiture, sans emploi ni réelle perspective d’avenir, en plein cœur d’une nature luxuriante dont la proximité ne suffit pas à apaiser le désarroi profond dans lequel je suis plongé. La France, encore sous le choc des attentats de novembre, est en état d’urgence.
Je me sens impuissant, j’étouffe d’une rage contenue.
Perdu, je visionne quatre à cinq films par jour.
Je décide de restituer ce marasme, non pas en prenant la caméra mais en utilisant des plans issus du flot de films que je regarde.

NOTRE AVIS / Un film foufou qui propose de partager la « cinéfolie » du réalisateur. La voix monocorde d’un homme relativement déprimé tranche avec la proposition de montage d’extraits de films qu’il a « mangé » durant des années et des années d’addiction filmique. 


Capricci
Fictions
Coffret Gleb Panfilov - Inna TchourikovaGleb Panfilov - Inna Tchourikova

Pas de gué dans le feu 1967 / 95 min / Léopard d’or – Locarno 1969 Juillet 1918. Dans un train de l’Armée rouge, une infirmière  tente d’échapper à l’horreur de la guerre civile en peignant.

Le Début 1970  / 91 min / Lion d’argent – Venise 1970 Une jeune ouvrière passionnée de théâtre est remarquée par un réalisateur qui cherche une actrice pour jouer Jeanne d’Arc.

Je demande la parole 1975  / 145 min /  Prix spécial – Karlovy Vary 1976 Malgré la mort accidentelle de son fils, la maire d’une petite ville continue de faire face à ses responsabilités.

Le Thème 1979 / 98 min / Ours d’or – Berlin 1987 Un écrivain célèbre en mal d’inspiration vient se ressourcer dans une petite bourgade enneigée.

Suppléments :
– Présentation des films (40 min)
– Panfilov/Tchourikova, un couple unique (9 min)
par Françoise Navailh, critique historienne du cinéma russe et soviétique.

Potemkine Agnès b DVD
Fictions
Les âmes mortesWang Bing

Un film de feu et de dévotion, geste de courage et de défi, inscription inédite par son ampleur de la tragédie du peuple chinois sous le joug communiste.

Dans la province du Gansu, au nord-ouest de la Chine, les ossements d’innombrables prisonniers morts de faim il y a plus de soixante ans, gisent dans le désert de Gobi. Qualifiés de «ultra-droitiers» lors de la campagne politique anti-droitiers de 1957, ils sont morts dans les camps de rééducation de Jiabiangou et de Mingshui. Le film nous propose d’aller à la rencontre des survivants pour comprendre qui étaient ces inconnus, les malheurs qu’ils ont endurés, le destin qui fut le leur.

NOTRE AVIS / Suite du travail implacable de mémoire de Wang Bing. En dépit de l’indifférence de son propre peuple envers son passé politique rouleau-compresseur, le réalisateur passe des milliers d’heures à chercher la vérité. Ici, il se concentre sur un lieu, le désert de Gobi, qui fut le tombeau ouvert de milliers de ses compatriotes dans les années fin 50-60. Ce réalisateur habitué du Festival des 3 Continents nous livre un film-fleuve tel qu’il en a l’habitude (souvenons-nous de A l’ouest des rails au début de sa carrière), avec des images que l’on a du mal à croire, par exemple des os (d’humains de sacrifiés du Régime) qui durcissent au soleil en pleine nature, au vu et au su de tous, depuis des décennies, sans que personne ne s’en émeuve …


Arte éditions
Documentaires
Coffret Varda L’IntégraleAgnes Varda

60 ans de cinéma, une œuvre cinématographique majeure, une personnalité engagée.

Tout le cinéma d’Agnès Varda est dans ce coffret de 24 DVD !

Les Longs

La Pointe courte (1954) – Cléo de 5 à 7 (1961)- Le Bonheur (1964) – Les Créatures (1965) – Lions Love (… and lies) (1969) – Daguerréotypes (1975) – L’une chante l’autre pas (1976) – Mur Murs (1980) – Documenteur (1981) – Sans toit ni loi (1985) – Jane B. par Agnès V. (1987) – Kung Fu Master (1987) – Jacquot de Nantes (1990) – Les Demoiselles ont eu 25 ans (1992) – L’Univers de Jacques Demy (1993-95) – Les Cent et une nuit (1994) – Les glaneurs et la glaneuse (2000) – Deux ans après (2002) – Quelques veuves de Noirmoutier (2004) – Les Plages d’Agnès (2009) – Agnès de ci de là Varda (2011) – Visages Villages (2017) – Varda par Agnès (2019)

Les Courts

Ô saisons, ô châteaux (1957) – Du côté de la côte (1958) – L’Opéra-Mouffe (1958) – Les Fiancés du pont Mac Donald (1961) – Salut les Cubains (1962-63) – Elsa la rose (1965) – Oncle Yanco (1967) – Black Panthers (1968) – Réponse de femmes (1975) – Plaisir d’amour en Iran (1976) – Ulysse (1982) – Les dites cariatides (1984) – 7p., cuis., s. de b. (1984) – T’as de beaux escaliers tu sais (1986) – Le Lion volatil (2003) – Ydessa, les ours et etc. (2004)- Les 3 boutons (2015)

Tous les films sont en versions restaurées, supervisées par Agnès Varda.

Ce coffret comprend au total 40 films longs et courts, 11 heures de bonus et un livret de 144 pages.


Cine-tamaris
DocumentairesFictions
Raoul Peck - récits d'Haïti en cinq filmsRaoul Peck

C’est un témoignage saisissant sur la société haïtienne que nous livre le cinéaste Raoul Peck. De la dictature à la démocratie. cinquante ans de lutte courageuse du peuple haïtien contre ses ennemis de l’intérieur et ceux de l’étranger. À travers cet émouvant portrait d’Haïti, c’est aussi de notre monde dont parle Raoul Peck.
Les films que Raoul Peck a consacrés à Haïti donnent une voix à un pays autant mal connu que fantasmé. En portant un regard humain sur son pays, Raoul Peck nous plonge dans les années 60 et la dictature à travers les yeux d’une fillette (Lhomme sur les quais), les traumatismes d’un exilé à New-York (Haitian Corner), les errements fous d’un « dictateur démocratique» (Moloch tropical) et la lutte des classes sur fond de tremblements de terre (Meurtre à Pacot). Enfin, le cinéaste dénonce dans un réquisitoire sans appel l’échec de l’aide internationale après le séisme de 2010 et les ingérences de la communauté internationale (Assistance mortelle).
Réunis pour la première fois dans un coffret dvd, 4 fictions et 1 documentaire :
Haitian Corner
Fiction – 98mn – 1988
Bonus : présentation du film par Raoul Peck (6mn)
L’Homme sur les quais
Fiction – 105mn – 1993
Bonus : présentation du film par Raoul Peck (6mn) – Journal de tournege (27mn)
Moloch Tropical
Fiction – 107mn – 2009
Bonus : présentation du film par Raoul Peck (6mn) – Making of (7mn)
Assistance mortelle
Documentaire – 100mn – 2013
Meurtre à Pacot
Fiction – 130mn – 2014
Bonus : autour de Meurtre à Pacot  entretien avec Raoul Peck (13mn)


Velvet Films
Fictions
Retour haut de page